AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Hôtel de ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: L'Hôtel de ville   Jeu 25 Aoû 2011 - 23:08



Ce bâtiment administratif est le siège de la Gouverneur Giacometti.
Vous y trouverez tous les services administratifs que vous avez toujours rêvé d'affronter, mais aussi moults policiers car cette place forte, en plus d'être le coffre fort de la paperasse galwegian est le synonyme de l'ordre et de l'autorité établi par le gouverneur et son frère le commissaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Gianna Giacometti
Administration
avatar

Messages : 687
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Mar 1 Nov 2011 - 18:51


La salle de conférence de l'hôtel de ville avait été apprêtée pour l'occasion: luminaires dépoussiérés, boiseries lustrées, tout était prêt pour accueillir les participants à la conférence citoyenne organisée par le gouverneur Giacometti, qui entreprenait ainsi sa première opération de communication.


Pour le moment vide, la salle semble attendre patiemment que les participant s'installent et que les hostilités commencent...

Règles du jeu:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Mer 2 Nov 2011 - 22:25

Les réunions à la mairie où les bons citoyens se rassemblaient pour débattre sur leur cadre de vie dans leur petite viville adorée n’était pas du tout le style de Llylewin, aussi son premier réflexe lorsqu’elle reçut la convocation fut de la jeter à la poubelle… Enfin, jusqu’à ce que le passage « influer sur les futurs décrets qui seront promulgués » lui monte au cerveau, lui faisant vider la corbeille à papiers sur son bureau.

En tant que maquerelle, il était justement de son devoir de faire en sorte que les monsieurs et madames tout le monde présents ce soir-là n’avaient pas la vertu pour porte étendard, ce qui risquait fort de nuire à son business ; c’est pourquoi la mort dans l’âme, elle s’enveloppa dans la tenue la plus décente possible et se rendit à l’hôtel de ville, arrivant à sa grande surprise la première.

Ce qu’il ne fallait pas faire pour que sa petite entreprise ne connaisse pas la crise…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Mer 2 Nov 2011 - 23:50

Charlie ouvrit les grandes portes de la salle de conférence et s’engouffra dans la salle de réunion, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle venait faire à ce genre de rassemblement, mais bon, ce pourrait être intéressant après tout. Vêtue de la tête au pied de noir, un chignon classique emprisonnant sa tignasse blonde, le regard habillé d’une large ligne de khôl, la jeune femme entra discrètement et alla se placer bien au fond de la pièce, richement décorée en boiserie et autre décorations d’époque, en espérant passer inaperçue.

Dickens reconnue toutefois quelqu’un, la seule personne présente en fait, une personne qu’elle n’espérait pas spécialement recroiser de sitôt, elle porta machinalement une main à son visage, le cachant légèrement, puis se tournant de côté, espérait ne pas avoir été repérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Jeu 3 Nov 2011 - 16:26

Nolan FieldC'était pas trop tôt ! Depuis le temps que Nolan souhaitait rencontrer les têtes couronnées de Galway, cette invitation arriva à point nommé. Pour l'occasion, Nolan s'était mis sur son 31, costume, cravate, chemise, enfin bref, le classique de l'élégance.
Lorsqu'il arriva devant l'Hôtel de ville, il ne fut pas étonné de voir les portes déjà ouvertes de l'établissement, n'étant pas du genre hyper ponctuel ...

La salle spécialement conçue pour l'occasion avait un certain style ancien que connaissait bien Nolan, cela lui semblait familier. Il aperçut déjà deux personnes à la "fête", Llylewin, la terreur des soirées, et une autre femme, assez éloignée qui lui rappelait vaguement quelqu'un, mais il n'y porta pas plus d'attention. Il fit un bref sourire à Llylewin pour la saluer et patienta près de la porte d'entrée, ayant hâte de voir les autres invités.


* Llylewin ... Intéressant. Si elle est là, ce n'est pas pour faire figuration, la fête me plait déjà ! *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Jeu 3 Nov 2011 - 17:21

Grace BroderickLorsqu'elle avait reçu l'invitation, Grace était restée sceptique quelques instants. Qu'irait-elle faire à ce genre de réunion ? Galway était son terrain de recherches plutôt que sa ville d'accueil, en témoignait le fait qu'elle vivait toujours à l'hôtel depuis son arrivée - celle-ci datant d'il y a plusieurs semaines, quand même. Mais c'est en souriant qu'elle avait décidé de s'y rendre au final : le clin d'oeil pour le moins absolument pas subtil de l'affichette à la faune atypique de Galway lui assurait qu'elle aurait l'occasion d'observer là toutes ces créatures mélangées en société. Sans doute se tiendraient-elles suffisamment bien pour qu'elle puisse les approcher sans risques.

L'image d'une bête fauve en tête, elle était arrivée discrètement, et s'était posée dans un coin de la pièce, en retrait. Il n'y avait que peu de monde encore, quoi que les gens continuent d'affluer. Ses yeux se posaient avidement sur tous ceux qui passaient, tandis qu'elle analysait les comportements et tentait de deviner qui était quoi, réellement. Avec à peine suffisamment d'alcool dans le sang que pour se donner du courage, Grace se sentait particulièrement éveillée, et attentive. Presque impatiente, elle remarqua les regards qui s'échangeaient tandis que les créatures se reconnaissaient. Tout ça serait pour le moins intéressant...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Jeu 3 Nov 2011 - 23:19

D’autres personnes commençaient à arriver, et quelle ne fut pas la surprise de la vampire de voir débarquer une tête bien connue : la blondinette qui lui avait servi de dîner au Bloody Valentine ! Elle ne put s’empêcher de lui adresser un large sourire, puis de se lécher la lèvre supérieure d’un air amusé. Ce soir, elle n’était pas là pour mettre le bazar, elle tenterait donc de se comporter convenablement. Arriva ensuite le brun ténébreux qu’elle avait croisé à cette même soirée
* Non mais c’est une blague, ils ont convoqué tous ceux qui étaient au bar ou quoi ? *

D’autres têtes inconnues commencèrent à arriver, la vampire cessa donc de penser à cette coïncidence et décida de se divertir tout de même un peu avant que les hostilités ne commencent : décochant un sourire au beau brun, elle sortit son calepin de son sac (car elle avait pris de quoi noter, histoire de faire sérieux) et nota en gros sur la première page avant de le retourner façon écriteau vers Charlie :
Citation :
Pas de panique, j’ai mangé avant de venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Ven 4 Nov 2011 - 2:36

Dickens gardait un œil discret sur la vampire et c’est grâce à cette dernière qu’elle repéra Nolan, c’était quoi cette blague ? Bref, c’est ce petit coup d’œil préventif qui lui fit remarquer la note qu’elle lui tendait par la même occasion. Devait-elle être rassurée, réellement ?! Charlie soupira profondément et cessa son petit manège incognito, se frottant fortement la nuque, tentant de se détendre, mais restant toujours un peu en retrait.

*Pourvus que rien ne dérape.*

Nerveuse, elle cessa de l’observer, posa brièvement les yeux sur Nolan lui faisant un petit signe de tête, puis parcourra rapidement du regard la salle qui se remplissait doucement; elle ne s’attendait pas vraiment à voir des têtes qu’elle connaissait, le trois quart de son répertoire étant présent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Ven 4 Nov 2011 - 17:42

Nolan FieldUne nouvelle personne fit son arrivée dans la salle, il n'y prêta pas d'attention particulière, mais plutôt par rapport à la personne qui était au fond de la salle et qui visiblement échangé des regards avec Llylewin. Il ne s'était pas rapidement rendu compte que cette personne n'était autre que Charlie, il fallait dire aussi qu'elle avait pris un look assez différent. Même s'il n'y avait pas de quoi s'inquiéter, de son avis du moins, il voyait bien que Charlie n'était pas très rassurée avec Llylewin.

Lorsqu'elle croisa son regard, il lui fit un bref sourire, en essayant en ce cours instant de la rassurer et qu'elle ne courrait pas le moindre risque, mais c'était pas évident. S'approchant de Llylewin, il lui glissa quelques mots, de son répertoire personnel.


- Moi en revanche j'ai rien mangé, tu crois qu'il y a une salle de restauration ? Enfin je dis ça c'est pour eux...

Ils avaient prévu une réunion avec certaines personnes, il fallait tout prévoir, surtout à Galway...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Sam 5 Nov 2011 - 10:11

Jessica NorwelAprès avoir négligé l'invitation durant plusieurs jours, au dernier moment, elle avait décidé de s'y rendre. Elle était au chômage maintenant, elle n'avait plus rien à faire et l'inactivité la déprimait au plus au point. Pas de doute, elle ne comptait pas non plus faire la délurée car elle n'était pas d'humeur mais elle espérait, au moins, trouver quelqu'un qui pourrait la divertir.

A son arrivée, elle repéra rapidement deux têtes connues : Grace et Llylewin. Elle était habillée simplement : pantalon en jean noir évasé dans le bas, un haut blanc couvert d'une veste en cuir rouge. Elle était chaussée de simple bottine.


* Franchement, qu'est ce que je fais ici *

Elle soupira mais décida de rester vu qu'elle était là...
Revenir en haut Aller en bas
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Dim 6 Nov 2011 - 0:21

L’attitude de la jeune blonde était amusante, à se la jouer « Rien vu, rien entendu, rien dit » cela lui donnait un air tout à fait appétissant… Pensée que son voisin de tablée avait plus ou moins l’air de partager étant donné la teneur de son discours.

La vampire, l’air amusé, répondit :
Salle de restauration ? Je ne m’y attendrais pas trop si j’étais toi, je ne sais pas si tu es au courant, mais la dernière fois que les fondateurs officiels ont organisé une réunion avec des galwegians ça c’est soldé par une rafle suivie d’un massacre, un vrai bain de sang, et la seconde fois avec ce Mr.Behemoth j’ai fini avec une pelle à tarte dans le fémur… Donc je me méfie, il y a plus de chances que ce soit nous qui nous fassions manger tout cru, d’autant qu’à ce qu’on m’a dit la cheftaine de la ville est une lycane… M’enfin, en attendant si tu préfères les brunes aux blondes, il y a de quoi faire ! fit-elle en désignant d’un mouvement de tête deux brunes qui venaient d’arriver, dont l’une lui disait quelque chose sans réussir à vraiment la remettre.


Dernière édition par Llylewin le Dim 6 Nov 2011 - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly
Lycanthrope
avatar

Messages : 355
MessageSujet: The Bourne Kelly   Dim 6 Nov 2011 - 0:21

Elle devait bien l'admettre, c'était noël avant l'heure. Alors qu'elle cogitait sur la façon dont elle allait se procurer du matériel d'espionnage, voilà qu'un de ses anciens collègue la pistait avec le nec plus ultra dont elle rêvait. Après avoir réglé son compte, elle eut tout naturellement envie de tester la camelote. Que ne fut elle pas enchantée de trouver un flyer invitant à une conférence démagogique lorsqu'elle lisait un énième livre de physique appliqué à la bibliothèque. Elle en profita donc pour prendre un maximum d'informations sur le lieu de rendez-vous.
Avec un ensemble de survêtements adidas1 noir, un sac de sport et une grosse paire d'écouteurs, elle se rendit sur un toit face à l'hôtel de ville afin d'avoir l'angle parfait. Le soleil était déjà bien bas et les lumières n'éclairaient pas l'endroit où elle se trouvait.





1. He bah ouais pas de marques c'est comme ça xD.

_________________
Un crayon Titi ça donne du courage, tu t'sens moins seul, ça t'donne envie d'tous les niquer une bonne fois pour toute. Ça t'donne envie d'les trainer dans la boue, à base de crayon Titi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Dim 6 Nov 2011 - 12:38

Le doc avait finalement réussis à se libérer, chose peu évidente vu son emploie du temps. Cette invitation serait donc pour lui une aparté bienvenue.

Le russe entra donc dans le hall, la mine assez fatigué mais relativement content d'être là... Enfin, jusqu'à ce que son regard croise celui d'une vampire qu'il connaissait que trop, Llylewin. Un ciel, ma femme s'imposait, cependant Stasi n'était pas d'humeur à jouer avec la caractérielle maquerelle et épouse, finissant transformer à tuer je ne sais quel vampire qui passait par là. Aussi il scruta la salle du regard et resta en retrait. Il aperçu au milieu de la foule deux autres visages familier, Grace et Jessica.

Les deux demoiselles étaient isolées il décida donc d'en faire de même d'aller à leurs encontres. Il vint se placer entres elles, s'appuyant contre le mur.

"Bonsoir mesdemoiselles, j'avoue que je ne m'attendais pas à vous voir ici. Avez-vous une petite idée de la teneur de la réunion de ce soir? Car l'invitation était assez vague, du moins pour moi."


HRP : Grace Jessica j'ai fait comme si vous n'étiez pas trop loin l'une de l'autre (comme si Jess était pile à 6 mètres de Grace), Ainsi me plaçant entre vous deux ( à trois metres de chacune), le doc a pu parler et se faire entendre de vous deux. Dites moi si ça vous convient^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Dim 6 Nov 2011 - 18:25

Grace BroderickGrace vit entrer Jessica, et hocha de la tête dans sa direction. Elle ne l'avait plus revue depuis ce parcours d'accrobranche ; sans doute le fait que le parc était parti en fumée et qu'elle-même se consacrait corps et âme à son boulot n'y étaient pas étranger.

*Il faudrait que j'aille prendre de ses nouvelles, tiens.*

Grace rangea cette pensée dans un coin de son esprit, alors que Stasi se postait non loin d'elles. Il connaissait Jessica ? L'infirmière n'y pensait déjà plus :

- Bonsoir, Mr Tabaristan. Eh bien, j'imagine que cela ne sera pas vraiment étranger aux préoccupations de la clinique. Sans doute se demande-t-on que faire de la ménagerie surnaturelle qui a échappé à l'incendie ?

Grace rêvait debout, elle s'en rendait compte. Son désir d'étudier ces créatures et l'alcool ingéré lui firent un instant tourner la tête et se sentir nauséeuse, tandis qu'elle négligeait le fait que l'on puisse considérer ses propos comme ceux d'une personne névrosée.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gianna Giacometti
Administration
avatar

Messages : 687
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Dim 6 Nov 2011 - 19:32

Gianna se sentait étrangement sereine. Elle était pourtant sur le point de donner sa première audience publique, mais cela ne la paniquait pas, car elle s’était préparée à l’avance à ne pas être populaire et ne comptait pas verser dans la démagogie pour autant : il fallait des mesures fortes pour assurer l’avenir de Galway, et ce n’étaient pas quelques inimitiés qui allaient la faire reculer.

Habillée sobrement d’un jean noir et d’une veste de tailleur assortie, la jeune lycane se jeta donc dans la fosse aux lions. Imperturbable, elle se dirigea vers l’extrémité de la table qu’elle savait lui être réservée et qui lui permettrait de surplomber les débats.


Bonsoir à tous, énonça-t-elle d’une voix calme et posée, restant debout derrière son poste. Je me présente : Gianna Giacometti, Gouverneur de Galway. Comme vous le savez certainement, je suis ici pour mener un débat sur la façon d’accorder nos différences au profit de la vie en communauté. A ce que je peux sentir, ceux qui vous ont convoqué ont bien fait leur travail car je sens une diversité des genres équilibrée autour de cette table.
Afin de rentrer tout de suite dans le vif du sujet je vais vous proposer une piste de discussion sur le thème de l’identité et de la révélation aux autres.
Je voulais savoir ce que vous penseriez, afin de faciliter le travail des services de police de rajouter une mention sur les papiers d’identité précisant la race de l’individu. On trouverait donc sur mon passeport : Gianna Giacometti, sexe féminin, race lycane.
Vous aurez certainement remarqué mon handicap, aussi je vous demanderais avant de prendre la parole de bien vouloir vous présenter en énonçant votre nom et votre fonction au sein de la ville, si vous en avez une.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Dim 6 Nov 2011 - 20:02

Jessica NorwelElle allait répondre à Stasi quand elle vit une femme s'approcher de l'extrémité de la table.

- Apparemment, nous allons bientôt le savoir.

Elle n'en dit pas plus alors que la jeune femme prenait la parole. Une fois qu'elle eut exposer une première idée de débat, elle éleva légèrement la voix.

- Jessica Norwel, ancienne chef de la sécurité du Zombillénium et en recherche active d'un travail actuellement. Concernant le sujet qui nous amène, je ne pense pas que ça soit une mauvaise idée. On met bien la nationalité. Cela permettrait aux forces de police de savoir à quoi s'en tenir et donc d'être mieux équipé en fonction des personnes à interpeler. Cependant, ne serait-ce pas plus judicieux que ça n'apparaisse pas sur un papier mais plus dans le dossier de la police. Cela risque de poser problème si l'on doit partir de la ville et cela pourrait amener des discriminations.

Elle décida de ne pas dévoiler au grand jour sa nature humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Lun 7 Nov 2011 - 0:08

Nolan FieldNolan regarda Llylewin un mince sourire aux lèvres. Si ce qu'elle disait était vrai, et il doutait que ce ne soit pas le cas, il valait mieux rester " sage " dans ce genre de réunions.

- Bon et bien merci du conseil, je sais maintenant à quoi m'en tenir. Et moi qui pensais m'amuser ... Au juste, les fondateurs sont quoi ? Des vampires, des lycans ?
Enfin dans tous les cas je suis assez étonné que toi tu ais pu te retrouver avec une pelle à tarte dans le fémur !


Il esquissa un sourire avant de se tourner pour voir de nombreuses nouvelles têtes. L'une d'entre elles s'était mise à l'autre bout de la table et commença son discours de bienvenue, enfin ça en avait l'air. Llylewin avait vu juste c'était bien une dirigeante lycane.
Une dénommée Jessica prit la parole ensuite pour donner son avis sur le premier thème de la soirée, l'identité.
Pour l'instant il se contenta d'écouter, attendant patiemment son heure, car il supposait que cette proposition n'allait certainement pas être acceptée par tout le monde...
Il s'installa sur l'un des sièges après avoir préalablement vérifié que chaque personne, dont la dénommée Gianna Giacometti s'était installée avant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kelly
Lycanthrope
avatar

Messages : 355
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Lun 7 Nov 2011 - 0:24

Kelly s'était installé à son aise : dans l'obscurité, elle pouvait voir l'ensemble de la salle grâce aux grandes fenêtres qui envoyaient une lumière dorée teinté de faste. En prenant ses jumelles, elle pouvait voir tout le monde dans le détail. Soudain, tandis qu'elle épiait son monde, elle l'a vit : l'infirmière surnaturelle qui lui avait donné, pour quelques semaines, une conscience morale qui l'avait torturé comme le pire des démons ; des journées cloitré chez elle, terrorisé à l'idée de faire le moindre mal à qui que ce soit. Cette femme avait un grand pouvoir, mais plus encore, elle était une personne chère à Pistache - et ceux pour une raison qui lui échappait. Elle se dit alors qu'il lui faudrait la corrompre, la faire entrer dans son monde. Elle pensa un instant à s'en aller mais tint bon et se décida à observer les autres. Elle passa au crible les deux vampire qui discutait buffet à volonté et massacre. Les vampires, quelles tares : ils se prennent pour des créatures supérieures aux humains et ne sont finalement que des pourceaux hédonistes incontrôlés.

La gouverneur entra et commença son discourt. Giacometti ; elle ne connaissait de cette dernière que son nom. Une lycane aveugle hein ? Intéressant. La mesure qu'elle proposa était tout à fait étrange, bien qu'intéressante. Mais ce qui l'intéressa ensuite fut la demoiselle qui prit la parole. Elle aurait bien un travail pour elle à l'occasion, se dit-elle tout en pensant qu'elle allait devoir prendre de nombreuses informations sur tout se beau monde pour mettre son grand plan à exécution. L'avenir s'annonçait des plus amusants.

_________________
Un crayon Titi ça donne du courage, tu t'sens moins seul, ça t'donne envie d'tous les niquer une bonne fois pour toute. Ça t'donne envie d'les trainer dans la boue, à base de crayon Titi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Lun 7 Nov 2011 - 18:52

Dickens n’osait pas prendre la parole pour l’instant. En tant que simple humaine, n’ayant pas grand poids dans cette ville de par son arrivée récente, n’ayant rien d’autre qu’une chambre d’hôtel, étant plutôt simple spectatrice objective des choses pour l’heure, elle préférait laisser les autres commencer à débattre de la question identitaire qu’avait lancée la gouverneur aveugle lycane…

Bien que Charlie aie entendu parler brièvement de ces êtres, elle n’était pas des plus préparée à en rencontrer aussi tôt, quoi qu’elle s’en doutait fortement vu la teneur de l’invitation que tous avaient reçus. Elle se massa discrètement la nuque, un peu nerveuse, mais à la fois intriguée, curieuse, obnubilée par tout ce beau monde. Une jeune femme prit la parole et marqua un point que Dickens ne trouvait pas négligeable, elle acquiesçait mentalement à cette proposition.

*Vrai que ce pourrait être étrange dans d’autres villes ce genre d’information sur les cartes d’identité… *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Mar 8 Nov 2011 - 0:10

N’est-ce pas, qui aurait pu imaginer une chose pareille ? grinça la vampire à l’allusion sur la pelle à tarte, jetant un regard assassin au responsable de ce fiasco qui venait de pénétrer dans la pièce : Stasi, le furoncle purulent qui rendait son existence laide et disgracieuse…
Mais la Gouverneur venait de faire son entrée, elle décida donc de ne pas faire de vagues et de bien se tenir. Cependant, au vu du discours qui avançait, elle avait de plus en plus de mal à maintenir ses lèvres scellées. N’en pouvant plus, elle prit la parole avant d’exploser de l’intérieur :

Llylewin, propriétaire du Quality Street (c’était tout de même plus classe que tenancière de bordel)
Au risque de paraître désobligeante, votre idée ne paraît pas très originale, ils ont déjà fait la même entre 40 et 45 avec une étoile jaune… C’est quoi la prochaine étape ? Vendre des manteaux en fourrure de lycan et des savons en cendres de vampire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Mer 9 Nov 2011 - 0:01

Ainsi le débat avait commencé. Dommage, le doc avait deux trois chose a dire à Jessica, et sentait une forte odeur d'alcool provenant de Grace. Lui même commençait à se sentir assez bizarre...

"Stasi Tabaristan, médecin ne chef de la clinique privée de Galway, j'avoue que je rejoins un peu les dires la propriétaire du Quality Street. Indiquer à quel espèce on appartient est une idée assez dangereuse. Cela peut certe être utile pour les forces de l'ordre, où pour nous les médecins, mais selon moi il y a trop de coté négatifs lié notamment à une augmentation de l'effet clan. Il se peut même que justement cela conduise à une augmentation de la violence, à travers de chasses "anti-vampire ou anti-lycan."

Les crimes racistes étaient une chose aucunement lié à l'age, l'éducation, ou même l'espèce, Seule la haine était prise pour compte...

Décidéement le doc se sentait assez bizarre.... un peu comme s'il avait bu....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gianna Giacometti
Administration
avatar

Messages : 687
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Mer 9 Nov 2011 - 19:21

Gianna ne fut pas extrêmement surprise par les réactions, pour être honnête elle s’était préparée à recevoir un accueil bien plus glacial. Elle répondit d’un ton posé :

Mademoiselle Jessica, votre soucis d’équité vous honore, mais voyez-vous, je doute que beaucoup de créatures utilisent leurs papiers d’identités et cotisent pour la sécurité sociale… C’est pourquoi nous envisageons de mettre en place un système spécifique à Galway, une sorte de permis de séjour qui recenserait les informations telles que la race. Après tout, à ville exceptionnelle, paperasserie exceptionnelle !

Pour revenir sur les arguments qui m’ont été exposés, je me permettrais de répondre à dame Llylewin que les juifs, contrairement aux vampires et aux lycans, n’étaient pas coupable d’actes de barbarie récurrents sur les personnes de confession différentes. De plus, contrairement à ce qu’objecte Mr. Tabaristan, vous semblez oublier un léger détail : la plupart des vampires et des lycans sont d’ores et déjà capables d’identifier la nature des personnes composant leur environnement : je doute donc fort que l’édition d’un quelconque papier change quoi que ce soit à l’effet clan. En revanche, cela permettrait aux humains de combler cette lacune qui est la leur, puisqu’en ne disposant d’aucun moyen d’identifier les créatures potentiellement dangereuses ils sont en quelque sorte le maillon faible de l’affaire.

Pour continuer sur cette idée du maillon faible, nous pensions dispenser gratuitement pour les humains volontaires des stages d’auto-défense destinés à les aider à apprivoiser l’environnement galwegian : identification des autres races, moyens de défense, distribution d’armes préventives…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Mer 9 Nov 2011 - 21:28

Jessica NorwelLa réponse de la jeune femme aveugle ne lui convenait pas franchement, c'est pourquoi elle continua.

- Vous croyez franchement que ces races accepteront de montrer leur "carte d'identité" à des humains qui pourraient être des proies potentielles ? Il faudrait m'expliquer comment vous compter mettre en place ce système et avec quels moyens ?

Elle laissa quelques instants de réflexion avant d'enchainer.

- Pour ce qui est des cours de self-defense, je ne pense pas que cela change quoi que ce soit... Enfin, disons que cela mettra au courant les personnes qui en ont besoin et qui ne connaissent rien, cependant, cela ne protégera pas un humain si elle est la cible d'un vampire ou d'un loup-garou, soyons honnête...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Mer 9 Nov 2011 - 22:29

Nolan FieldNolan écoutait les différents avis, inutile de dire qu’il rejoignait l’avis général et d’ailleurs les paroles qui suivirent du Gouverneur Giacometti renforçaient totalement ce sentiment.

- Nolan Field, nouvelle tête de Galway, sous vos bonnes paroles vous êtes en train de nous dire qu’il faut modifier un peu les choses pour mettre tout le monde sur le même pied d’égalité. Ça commence comme ça et puis on finit par faire comme dans les autres villes, on traque les êtres surnaturels.

Dit-il avec un peu de lassitude dans sa voix. Il continua sur un ton un peu plus engagé.

- En ce qui concerne vos papiers d’identité, je n’ai rien à ajouter sur ce que vient de dire mademoiselle Jessica. C’est juste absurde, alors à part avantager les dirigeants de cette ville, vous me direz ça change pas des autres villes, cela serait aussi utile que d'obliger les vampires à demander l'autorisation de leurs victimes avant de pouvoir prendre un peu de leur sang.

A vouloir changer de façon radicale les choses actuelles, vous n’allez créer qu’une cascade de problèmes. L’égalité c’est bien mais lorsque l’on sait quand elle doit être faite, c’est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   Jeu 10 Nov 2011 - 3:25

Charlie ne comprenait pas exactement où voulait en venir cette histoire de papiers d’identification.

- Bonsoir, Charlie Dickens, je suis également nouvelle en ville et je fais partie du maillon faible comme vous l’appelez…

J’ai du mal à comprendre en quoi cette histoire de papier est pertinente et réaliste moi aussi. Peut-être que je me tire dans le pied en songeant ainsi, mais, comme il a été souligné plus tôt, je vois mal un vampire ou un lycan sortir sa carte d’identité à qui le lui demandera… Côté médical, je doute également que TOUS iront gentiment passer des tests pour se faire identifier. En ce qui concerne les cours d’auto-défense, j’ai de sérieux doutes quand à leur réel efficacité, un être humain est plus faible, c’est un fait indéniable quoi qu’il en soit. Cependant, pour ce qui est de les informer, je trouve que c’est un point intéressant qui pourrait au moins leur apprendre qu’ils sont loin d’être invincibles et que les fondements de leur réalité sont faussés, l’existence de ces êtres étant banalisé au simple rang d’histoires et légendes…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'Hôtel de ville   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Hôtel de ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Eyre Square
-