AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le réseau de canalisations souterraines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Le réseau de canalisations souterraines   Sam 27 Aoû 2011 - 23:06

Les canalisations de Galway ont ceci de particulier qu'elles sont scindées en deux parties: la première est constituée d’égouts classiques évacuant les eaux usées et nauséabondes de la ville.



L'autre partie, jadis un morceau des égouts, est dorénavant un réseau de galeries souterraines privées dont seuls les initiés ont les accès.

Mot de passe obligatoire pour chaque section, ces enfilades de tunnels vous permettront de joindre les différentes parties du monde souterrain: la cour des Miracles, le terrier des lycans, le quartier des humains et les appartements des vampires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Jaro
Administration
avatar

Messages : 484
MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Lun 16 Jan 2012 - 0:29

Depuis la décharge...

Le vampire traversa plusieurs galeries d’un pas rapide. Il connaissait les égouts de la ville par cœur à force de les parcourir. Il voulait donc s’assurer d’être assez éloigné de la décharge ou encore d’un point d’accès menant vers un lieu fréquenté.

Jaro voulait avoir une explication avec l’impertinente jeune fille qui était encore inconsciente sur son épaule. Il fallait dire que le roi était encore induit de cette substance nauséabonde après son altercation avec la lycane. De plus, il était maintenant persuadé qu’elle était la cause des disparitions récentes des membres de l’Undertown. Il voulait donc savoir pour qui elle travaillait, et ce qu’elle avait déjà dit à ses patrons. Le reste de la soirée dépendrait d’elle et de sa façon à répondre à ses interrogations.

Après plusieurs minutes à parcourir les égouts, il finit par trouver un endroit qu’il jugea convenable. Un cul de sac mal éclairé loin de toutes sorties. Il laissa tomber la jeune fille sur le sol négligemment et attendit qu’elle se réveille.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly
Lycanthrope
avatar

Messages : 355
MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Lun 16 Jan 2012 - 20:59

Lorsqu'elle ouvrit les yeux... une minute : Pourquoi reprenait-elle conscience alors qu'elle était en plein combat épique, ou disons plutôt en plein pataugeage dans les contrées méphitiques de déchets-land ? Levant légèrement la tête, elle sentie comme une douleur derrière la nuque, vive et ponctuelle comme une flèche. Ah oui, c'était pour ça. Il fallait dire pour sa défense qu'elle était loin d'imaginer le vampire jaillissant du copros à la manière dont la science hollywoodienne se faisait un honneur de romancer le slow motion. Les yeux rivés sur la pince de fonte et le mécanisme qui lui apporterait toute la puissance d'un missile de croisière par un simple mouvement de balancier, elle n'avait pas anticipé la vitesse de frappe de son adversaire. Sa manie à se mettre volontairement en danger lui apportera encore bien des soucis soyons en sûr.

Et maintenant elle était là et lui était là aussi, bref, ils étaient là tout les deux, l'un en face de l'autre, à attendre. Sans faire attention à sa nudité - toute humaine qu'elle était redevenue - elle observait les alentours. Néanmoins, les engrenages de ses circonvolutions ne semblaient pas être de tout cœur avec elle.
"Ouillouillouille"

Un coup d’œil sur sa fourrure argilacée mais encore bien humide lui permit de savoir qu'elle n'avait été inconsciente qu'un temps. A cette idée, ses yeux s'épanouirent en disques ovoïdes à mesure qu'elle prenait une bruyante inspiration de stupeur joyeuse.
"Han, c'est sous la viiille !"

C'était sous la ville, en effet. Elle qui croyait que les rats du roi gambadaient dans les prairies et les campagnes. Mais au final, cela soulevait chez elle plus d'interrogations que de réponses. Ses yeux se baladaient le long des murs malades, ressemblant à s'y méprendre à de vieux cuirs humains rapiécés dans l'urgence. Mille tuyaux rouillés serpentaient vicieusement en longeant les arrêtes du boyau étroit et concourraient dans un méat mural pour enfin disparaître. Elle se demandait si c'était là tout le sanctuaire ayant soulevés tant d'âme et relevé tant d'adrénaline dans le sang de tout ces fonctionnaires qui s'agitaient au dessus. Elle se demandait ce que tout cela devait nécessiter pour falsifier les documents de la compagnie des eaux, pour détourner les flots ; en sacrifices somme toute.

Elle qui avait l'habitude de vivre dans un taudis, elle trouvait cela étrange que ces gens acceptent de vivre dans un nid d'insalubrités où le trachome et la pneumocystose y étaient respectivement élus roi et reine de bal. Il ne lui fallut pas un instant pour envisager l'éventualité que la réflexion lui pouvait être retournée et que, dans un jeu de dialectique infructueux, elle sombrerait dans une pataphysique unijambiste à poil bleu-vert, ce qui était concrètement l'onanisme du cartésien ou - authentiquement parlant - l'infinie branlette cérébrale du pauvre. Il ne fallait en effet pas longtemps pour se perdre au jeu des curiosités logiciennes, mais rien ne valait un bon mot croisé lorsqu'il s'agissait de s'amuser à ne rien faire ; pour le reste, l'évaluation de ses chances de survie lui paraissaient un exercice préférable.

Car en effet, si le vampire avait laissé la capitulée propreté dans des méandres de l'oublie, il avait l'air de n'en être sortit que moins enjoué par rapport à leur première rencontre, et c'était bien dommage. Pistache quant à elle s'était tellement amusée qu'elle pensait s'être souvenue de trop de détails pour que cela soit vrai. Cela dit son frêle corps de lycane anthropomorphe ne lui laissait pas grands espoir, mais si le monsieur avait décider de faire de sa peau de loutre une nouvelle garde robe, elle s'arrangerait pour qu'il en garde des souvenir... disons, physiquement inoubliables. En attendant, elle restait réceptive à son attitude.

_________________
Un crayon Titi ça donne du courage, tu t'sens moins seul, ça t'donne envie d'tous les niquer une bonne fois pour toute. Ça t'donne envie d'les trainer dans la boue, à base de crayon Titi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaro
Administration
avatar

Messages : 484
MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Sam 21 Jan 2012 - 1:22

La jeune fille finit par se réveiller. Un peu perdue elle mit cependant peu de temps à réaliser où elle était, et sa première remarque fit sourire le vampire. Décidément elle ne manquait pas de cran. Elle était face à lui, nue, et il sembla que la seule chose dont elle se souciait, était d’obtenir des informations sur l’Undertown. Cette lycane était décidément étonnante.

« On peut dire que tu ne manques pas d’un certains culot. Je suppose que tu es celle qui tente de me trouver, en faisant disparaitre certains de mes hommes n’est ce pas ? »

Jaro connaissait bien entendu la réponse, mais ce qui l’intéressait, c’était de voir comment elle répondrait à ses interrogations. Il fallait dire qu’il allait de surprise en surprise, depuis le début de la soirée.
Apprendre que la personne qui était la cause de ses derniers tracas était une adolescente lycane l’avait déjà pas mal déstabilisé. Au point de se demander s’il ne s’était pas trompé de cible. Mais la suite lui prouva que non. Elle avait du répondant la petite ! Et voila que maintenant il était couvert d’une substance nauséabonde, après avoir fait une chute de plusieurs dizaine de mètres à cause d’elle.

« Je ne peux pas dire que tu me sois antipathique gamine, tu es même assez intéressante, mais après tout ça tu es consciente que je ne te laisserais pas sortir d’ici vivante. Sauf si tu as quelque chose d’intéressant à me proposer… »

La jeune lycane semblait être plein de ressource, aussi le roi voulait voir ce qu’elle pourrait lui proposer pour se sortir de ce guêpier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly
Lycanthrope
avatar

Messages : 355
MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Mar 24 Jan 2012 - 19:55

Kelly écoutait attentivement le vampire. Sa vigilance se calma lorsqu'elle comprit qu'il avait décidé d'utiliser la voix diplomatique. Nul doute qu'elle allait en tirer profit. En fait, il serait peu exagéré de dire qu'elle avait attendue ce moment. Avec la milice, elle se marrait bien, mais une clause du contrat la rendait plutôt boudeuse : la restriction à des cibles. On lui disait de tuer, elle tuait. En fait, ça n'avait pas changé par rapport à son précédent travail en Amérique. Cela commençait à l'ennuyer. Elle avait pas mal regardé de films et lu des comics, et elle avait envie de faire comme les vrai supers vilains. Sans comprendre en quoi ils étaient vilains puisque leurs activités s'apparentaient aux siennes alors qu'elle était la plus gentille fille du monde tout entier, elle s'était prise d'une affection toute particulière pour leur théâtralité et surtout leurs costumes.

Oui, elle voulait être un super vilain. Cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle n'allait pas la jouer fine. Elle savait que le roi des rats avait des intérêts et qu'il ne rependrait jamais la terreur par simple plaisir. Quoique, avec les vampires, il fallait s'attendre à tout. L'ennui était l'ennemie le plus mortel de la vertu.

Se retournant, elle laissait son regard courir le long de la paroi rocheuse, comme si elle visitait une galerie d'art, dos au vampire et sans aucun égard pour sa nudité ou sa malpropreté. Seuls ses yeux asymétriquement colorés se démarquaient du semblant de gargouille qu'elle était. Drôle de scène : on aurait dit deux homoncules de Faust qui dialoguaient dans une caverne à la lueur d'une torche. Pour le coup, le néon à l'éclairage insalubre en entachait malheureusement le profil pittoresque.

"J'ai récolté pas mal d'informations très intéressantes sur vous et même si ça pourrait faire tomber les tête au gouvernement Galwegian, vous y aurez plus à perdre qu'à gagner car vous ne semblez pas avoir assez manipulé l'opinion publique. * elle se retourna, avec un grand sourire. * Mais ça n'était pas une menace. Cela dit, je peux avoir mon utilité, enfin à moins que l'idée que je vous apporte la ville sur un plateau d'argent ne vous intéresse pas. Bien entendu, je suis déjà en contrat d'exclusivité, il faudra donc produire de fausses informations et des cibles sans importances pour ne pas susciter la curiosité ; le jeune voleur au dessus de nous semble être un candidat idéal pour commencer vous ne trouvez pas ?"

Sa voix avait changé, du moins son ton et son phrasé : beaucoup plus mature et froid. Quand au timbre il restait le même, limitant ça crédibilité en tant que femme d'affaire. Il va sans dire qu'elle avait déjà tout planifié, peut être pas la crasse ni le danger de mort qui avait pointé le bout de son nez un nombre incalculable de fois au cours de cette dernière demi-heure, mais la rencontre, le pacte honteux et même les étapes à venir. C'était comme si elle savait ce qui allait se produire, sans savoir exactement de quelle manière.
Maintenant, elle connaissait le prochain arrêt : offrir une garantie au roi des rats pour qu'il sache que ce retournement de veste n'était pas un plan tordu de la milice.

_________________
Un crayon Titi ça donne du courage, tu t'sens moins seul, ça t'donne envie d'tous les niquer une bonne fois pour toute. Ça t'donne envie d'les trainer dans la boue, à base de crayon Titi !


Dernière édition par Kelly le Mer 1 Fév 2012 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaro
Administration
avatar

Messages : 484
MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Mer 1 Fév 2012 - 17:20

Le vampire resta un petit instant silencieux, il fallait dire que la jeune fille ne manquait pas d’aplomb ! Un culot certains qu’en plusieurs centaines d’années d’existence il avait que très rarement croisé. Décidément la lycane demeurait des plus intéressantes un atout non négligeable pour l’Undertown. Malgré tous Jaro restait méfiant à son égard, elle semblait n’avoir aucune difficulté à charger de camps et trahir son ancien patron par la même occasion.

Le vampire sourit en également.

« Voila qui est intéressant, mais je te trouve un peu trop sur de toi. Tu me dits que tu possèdes beaucoup d’information sur moi, de quoi me faire tomber, cependant c’est toi si je ne me trompe qui est tombé dans mon piège. Cette rencontre n’a lieu que parce que moi je le désirais je me trompe ? »

Jaro observait attentivement le comportement de la lycane, afin d’y déceler un quelconque signe trahissant, un trouble ou une certaine peur, mais il n’en était rien.

« Et qui me dit que tu n’est pas en train de bluffer ? Après tous tu n’es pas réellement en position de force, imaginons que je prenne tes menaces au sérieux, il me suffirait donc de te tuer ici, et j’éradiquerais la menace non ? »

Le vampire tentait une nouvelle fois de la déstabiliser, il était en train de la tester, afin de voir si elle lui avait révélé tous ça sous l’effet de la peur, ou simplement parce qu’elle désirait faire partie de l’Undertown. Le vampire avait décidé d’être quelque peut vigilant.

« Ce sont des bien jolies phrases, mais je désire des preuves. Prouve moi que je peux avoir confiance en toi, donne moi une info qui risque de te compromettre toi, ainsi je serais assuré que ce ne sont pas que des paroles. »

Si elle se compromettait pour l’Undertown, cela signifiait que le jeune fille était franche. Le vampire était impatient d’écouter sa réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly
Lycanthrope
avatar

Messages : 355
MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Mer 1 Fév 2012 - 21:45

Kelly se doutait que le vampire réagirait de la sorte, après tout, c'était la moindre des choses, elle aurait fait de même. Il semblait tout de même avoir prit ça première phrase comme une provocation voire une menace. Donnait-elle vraiment l'impression de tenter désespérément de sauver sa peau ? Certains auraient trouvé ça insultant ; elle, était imperméable à la honte et tout autres affects sociaux. Elle éclaircit tout de même sa pensée pour ne pas partir sur de mauvaises bases avec son nouveau patron.

"- Oh je vois on se la joue plan. Et bah, conseil d'ami, vous auriez du vérifier si j'avais pas un mouchard sur moi. Enfin bien sûr que vous l'avez fait, ce que je veux dire, c'est qu'il aurait put être EN moi et là toute votre organisation était aux mains de la Milice."

Ayant volontairement mentionné le nom de l'organisation qui tentait de retrouver l'Undertown, elle ponctua la fin de sa phrase par un sourire tout plein de dents et d'un petit "oups !" du plus bel effet.

Elle se tint droit devant lui, un sourire narquois, le regard perçant, les poings sur les hanches, et lui dit d'un ton un rien pimbêche :
"- Hinhin, le principe c'est que justement, quoi que je dise, je ne serais jamais compromise. Si je vous parlai d'informations tout à l'heure, cela dévoilerait l'existence de la Milice, de toute façon trop faible pour vous arrêter, mais du coup leurs travaux également et donc votre existence. Et sans vouloir vous vexer, je ne vous crois pas prêt à sortir de l'ombre. Enfin bref, si vous voulez une info compromettante, je ne peux que vous donner ma vraie identité : Kelly Haney. Si vous êtes futé vous trouverez des trucs avec ça, genre ma vrai famille ou un truc dans le genre. Mais en attendant, appelez moi simplement Pistache."

Elle le regardait dans les yeux, trop sûre d'elle, puis, voyant qu'il restait tout à fait stoïque, son attitude changea d'un coup, comme si son apparente confiance en elle même n'était que de façade. Elle tapait maintenant du pied et serrait ses poing, tendant ses bras sur ses cuisses.

"Alléeuh ! J'veux faire partie des rats de combat moiii ! * se balançant comme si elle avait envie d'uriner * S'y vous plait s'y vous plait s'y vous plaiiit. Je peux vous avoir des millions d'euros si vous voulez."

_________________
Un crayon Titi ça donne du courage, tu t'sens moins seul, ça t'donne envie d'tous les niquer une bonne fois pour toute. Ça t'donne envie d'les trainer dans la boue, à base de crayon Titi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Sam 4 Fév 2012 - 8:56

Spoiler:
 

Anja Fall>> De la Taverne >>

Après avoir nettoyé la taverne de fond en comble à la Javel pour éviter les restes de sang, elle n’avait plus qu’à s’occuper des cadavres. Elle alla dans le débarras dans lequel elle entreposait les divers produits d’entretien pour prendre le nettoyant qu’elle utilisait pour les toilettes, ça serait parfait pour faire disparaître les os une fois qu’elle aurait brulé les corps. Elle déposa deux bouteilles dans une imposante bassine. Elle en profita pour prendre une bouteille de Grand Marnier pour combustible.

Elle se dirigea alors vers la trappe qu’elle ouvrir pour y descendre après avoir descendu son matériel grâce à une corde. Elle referma derrière elle et descendit l’échelle. Les corps étaient encore là, heureusement me direz-vous… Elle entreprit de les éloigner de la trappe pour que la fumée puisse s’éparpiller plutôt que s’accumuler pour former une énorme masse noire dans la cour de la Taverne. Cela lui prit trois quarts d’heure pour transporter les 5 corps.

Une fois cela fait, elle amena son matériel et arrosa dans un premier temps les cinq corps qu’elle avait empilé contre une paroi. Elle s’éloigna un peu, ne voulant pas vraiment se bruler et craqua une allumette et la lança sur les corps qui s’embrasèrent rapidement. Elle dut attendre un certain temps pour que les corps soient totalement calcinés et que les flammes s’éteignent. Elle eut donc tout le loisir de penser à ce qui venait de se passer… Elle allait devoir régler cet affront.

Une fois qu’elle était sûre qu’elle ne risquait rien, elle empoigna les os qu’elle lança dans la bassine qu’elle avait au préalable remplie du produit qu’elle utilisait pour les toilettes et laissa l’acide qu’il contenait faire leur effet. Il était évident que cela allait quelques mois, mais ça en valait la peine. Elle avait mis la bassine dans un renfoncement et à l’écart des passages de l’Undertown. Elle soupira, prit les produits qu’il lui restait et reprit le chemin de son établissement. Elle revint sur ses pas et rangea son matériel dans le débarras.

Elle fit un dernier tour de la Taverne avec minutie. Bien qu’elle ait tout passé à la Javel, elle se méfiait. Après une pause bien méritait, elle alla rouvrir les portes de l’établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Jaro
Administration
avatar

Messages : 484
MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Lun 13 Fév 2012 - 0:43

Effrayante, la lycane était carrément effrayante. Voilà ce que pensait le vampire de la jeune fille qu’il avait en face de lui. Elle avait un aplomb limite déconcertant, compte tenu de la situation dans laquelle elle se retrouvait. Une tueuse sans aucun état d’âme qui l’instant d’après faisait un caprice d’enfant comme si intégrer l’Undertown avait la même importance que le dernier jouet à la mode la veille de son anniversaire.

Cela était sans doute lié au fait que malgré tout elle restait une enfant, qui un peu trop rapidement avait été plongé dans un univers que même les adultes avaient du mal à intégrer. Malgré tout, elle n’en demeurait pas moins un atout relativement intéressant pour l’Undertown, même si son instabilité préoccupait quelque peu le roi.

Elle avait du panache, et Jaro aimait ça, sans doute ce qui finit de le décida, et pencha la balance en faveur de la gamine.
Le roi commença a fouiller les poches de sa veste, et retira quelques papiers qui trainaient dans le fond de ses poches. Puis, toujours sans dire un mot il s’en défit. La veste dans la main, le regard toujours braqué sur la lycane, il marqua un petit temps d’arrêt, silencieux. Puis il lui envoya le manteau.

« Si tu prend la prochaine a droite, tu va tomber sur une plaque d’égout qui mène à un quartier résidentielle peu fréquenté à cette heure tardive. Garde la veste, ça te permettra de rentrer chez toi le plus discrètement possible. »

Il mit ses mains dans ses poches, et sans rajouter le moindre mot fit demi-tour, et disparut dans les égouts.

Dans la veste, le vampire avait « oublié" un téléphone portable. Aucun numéro n’était enregistré dessus, et aucun appel n’avait été effectué depuis l’appareil. Par contre le roi lui connaissait le numéro du téléphone, ainsi il pourrait la joindre quand il le désirait.
Ce simple téléphone était sa carte d’entrée dans l’Undertown, mais la lycane devait maintenant faire ses preuves.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly
Lycanthrope
avatar

Messages : 355
MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   Lun 13 Fév 2012 - 19:10

Le vampire sortit quelque chose de ses poches et Kelly se mit sur la pointe des pieds pour gagner une visibilité illusoire. Légèrement penché en avant, elle reprit sa position initiale avec, certes, rapidité, mais aussi un sourire coupable qui trahissait sa curiosité. Elle eut droit en retour de servir de porte manteau, celui du roi des rats s'installant avec un bruit feutré sur la tête de Pistache qui resta immobile pendant une brève seconde avant de prendre le vêtement dans ses mains pour le regarder avec des yeux aussi ronds que des pièces de 1€, lâchant un bruyant soupir de stupéfaction exaltée.

Puis un petit cri perçant d'enthousiasme fendit le silence des égoûts alors qu'elle frottait le tissu contre sa joue pour en éprouver la matière.

"- Si tu prend la prochaine a droite, tu va tomber sur une plaque d’égout qui mène à un quartier résidentielle peu fréquenté à cette heure tardive. Garde la veste, ça te permettra de rentrer chez toi le plus discrètement possible."

Kelly ne l'écoutait qu'à moitié, mais elle avait tout saisit de ce qu'il disait. S'empressant d'enfiler le manteau, elle remarqua le poids dans la poche de celui-ci. Sans doute un petit cadeau pour elle. Le tableau était encore plus étrange que lorsqu'elle était dévêtue : alors qu'elle ressemblait précédemment à un golem de terre vivant, elle avait présentement plus l'air d'une enfant pauvre qui venait de ramoner une cheminée pour son pécule, avec ses manches trop longue et le bas qui faisait office de robe pour elle.

Lorsque le roi Jaro partit sans mot dire, elle se balada un peu dans les couloirs, son sens de l'orientation était encore heureux très développé car cette cathédrale souterraine était tellement complexe qu'un fil d'Ariane n'aurait sans doute pas suffit. Elle fini par sortir pour rejoindre son appartement afin de se laver et de prendre un peu de repos sur cette journée particulièrement riche en émotions.

_________________
Un crayon Titi ça donne du courage, tu t'sens moins seul, ça t'donne envie d'tous les niquer une bonne fois pour toute. Ça t'donne envie d'les trainer dans la boue, à base de crayon Titi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le réseau de canalisations souterraines   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le réseau de canalisations souterraines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» réseau digicel
» Panne réseau Bouygues
» LE RÉSEAU NATIONAL DES ÉTUDIANTS HAITIENS (RENEH) DIT OUI À MIRLANDE MANIGAT
» Réseau Citadelle- Nouvelles du Nord
» Panne de réseau Orange
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA NOUVELLE VILLE SOUTERRAINE :: 
Undertown
-