AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Devant le commissariat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Devant le commissariat   Dim 11 Sep 2011 - 21:46



De la rue vous pourrez guetter les sorties de prison, admirer le drapeau irlandais, mater les policiers en uniforme... A vous de décider!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Devant le commissariat   Mer 29 Fév 2012 - 17:14

[Depuis les ruelles sombres]

La voiture s’arrêta brusquement, arrivé au parking. Le vampire coupa la radio qui commençait à se faire insistante après un message des plus concis :
« C’est bon … Je suis de retour. Cible appréhendée. Prévenez le Commissaire. »

Sa main libre ripa sur le bouton et il dut s’y prendre à deux fois, les tremblements agitant son bras blessé le gênant. Une grimace mauvaise lui échappa alors qu’il avisait l’état de son bras. Pas terrible… Son regard coula sur le lycan à ses côtés, sceptique. Depuis qu’il lui avait retiré les balles en argent, il avait bien meilleure mine. Un peu trop, même. Son bras était loin de guérir aussi vite, et pourtant ses blessures étaient bénignes comparées aux siennes.
Kieran se rendit compte qu’il le fixait un peu trop intensément, et de façon trop hostile pour que le lycan ne s’agite pas. Ouvrant sa portière, il descendit rapidement et fit le tour pour lui ouvrir, la porte étant verrouillée de l’intérieur.
« Prêt pour la rencontre tant attendue ? »
Cynisme ou bienveillance ? Difficile à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Giacometti
avatar

Messages : 105
MessageSujet: Re: Devant le commissariat   Mer 29 Fév 2012 - 23:50

Andréa avait fort à faire depuis un certains temps. Persuadé d’avoir touché au but, il avait assisté à un revirement de la situation des plus étonnants. Il avait assisté en l’espace de quelques semaines à la destruction d’un empire au profit d’un autre. Le Zombillénium avait disparu, et maintenant une mystérieuse société, la steel corps, se propageait dans toute la ville, devenant acquéreur du moindre commerce pouvant l’être.

Associé à des témoignages parlants d’un autre groupuscule mais bien plus discrets, on ne pouvait pas dire que le commissaire général avait eu le temps de se reposer. Il avait donc passé ces derniers mois à mener ses petites enquêtes, peu présent dans le commissariat car trop occupé à essayer de démanteler ces deux groupes. Il devait cependant se faire une raison, la tache était ardue et lui seul n’y arriverait pas. Et ce n’est pas les différentes personnes qu’il faisait chanter ou qu’il payait qui l’aideraient !

Le vampire perdait patience, ce jeu du chat et de la souris commençait franchement à user ses nerfs, et plus d’une fois sa lance l’avait démangée.

Mais alors qu’il arpentait les couloirs, son arme dans sa main, emballée dans un tissu beige, un policier le stoppa pour lui dire qu’on le cherchait. Un collègue avait coffré une personne qu’il semblait connaître. Le vampire avait répondu un royal « Qu’est ce que j’en ai à foutre ! », mais avait quand même pris la direction de l’extérieur du commissariat, curieux de savoir quelle était cette « connaissance », après tout le commissaire n’avait pas énormément de fréquentations.
Depuis son arrivée en ville il n’avait fait que travailler et s’était accordé peu de détente, il n’avait même pas eu l’occasion de faire un tour au bordel du coin !

Il arriva donc devant le commissariat, et reconnut le policier, pas difficile, avec lui c’était le seul vampire de la maison. Alors que le suspect descendait de la voiture, à moitié nu, Andréa ne pu s’empêcher de sourire. Ce soir il avait trouvait son exutoire à sa mauvaise humeur.

« Tiens tiens, que nous vaut l’honneur d’un lycan à moitié à poil alors que ce n’est pas la pleine lune ? »

Il avait posé la question directement au policier, ignorant le docteur pour l’instant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: Devant le commissariat   Jeu 1 Mar 2012 - 18:39

Le voyage c’était fait dans le silence, le doc était trop occupé à essayer de se griller les neurones afin de reconstituer la soirée. Le policier avait évoqué le Quality Street et le lycan se demandait bien ce qu’il avait bien était faire là bas… Non pas que passer une soirée en agréable compagnie contre paiement soit une idée déplaisante, mais le passer dans le repaire de sa vampire de femme… C’est à cette pensée qu’il eu un flash.

Le divorce, Llylewin enceinte, les rumeurs ! Voilà la raison de sa présence au QS ! Mais de là à expliquer sa transformation… Il n’avait pas souvenir d’avoir croiser la vampire, mais il était fort probable que se soit de sa faute, à chaque fois qu’elle était dans le coin il finissais en bête !

Perdu dans ses réflexions, le doc n’eut pas le temps de s’apercevoir que le trajet touchait à sa fin, il fut ainsi surpris quand on lui ouvrit la porte.
Descendant du véhicule, il se trouva face à un individus qu’il connaissait que trop bien.

« Salut patron, tu as vu ? Tes employés eux ils déchiquètent pas les gens… »

Ses blessures étaient déjà superficiellement guéries, au moins il ne risquerait pas la mort dans une cellule cette fois ci. Andrea semblait l’ignorer, mais le doc savait très bien qu’il finirait par ne pas laisser passer ses provocations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Devant le commissariat   Jeu 1 Mar 2012 - 22:10

On pouvait dire que le Commissaire Général était du genre … Rapide. Il pensait avoir le temps de mener le lycan au moins à l’intérieur du bâtiment avant d’avoir à le croiser, mais la bête semblait l’intéresser plus qu’il ne l’aurait imaginé.
Le vampire se figea devant son supérieur et il lui fallut quelques secondes pour se rappeler qu’il lui avait posé une question à laquelle il était donc tenu de répondre.

« Les circonstances sont floues. Il a été signalé aux abords du Quality Street sous sa forme lupine. On m’a chargé de son arrestation dans les plus brefs délais pour éviter toute effusion de sang … Oh et pas encore de cadavres à dénombrer, à priori. L’enquête continue… Il faudra sans doute que j’y retourne. »

Après tout, il ne pouvait pas décemment compter sur des humains pour remonter une piste sanglante. Ils n’étaient pas démunis de moyens, mais la tâche lui serait davantage facilitée. Il bougea lentement son bras endolori, comme pour confirmer ses propos au Commissaire. Que l’animal se transforme en dehors du cycle lunaire était difficile à croire, mais on ne pouvait nier l’évidence au vu des marques impressionantes de crocs qu’il lui avait laissé.
Kieran aurait bien demandé davantage d’informations sur ce phénomène, car son supérieur devait en savoir plus long que lui à ce sujet… Mais ce n’était pas le moment. Il renifla d’un air dédaigneux devant l’audace du prisonnier.

« Tu réponds quand on te pose des questions. Tu n’as pas besoin de parler quand on ne te le demande pas. »

Qu’est-ce qui lui prenait d’être aussi familier avec Andrea Giacometti ? Il y avait quand même des limites à ne pas dépasser. Et s’il voulait sortir de prison rapidement, il n’avait pas intérêt à jouer à ce jeu-là.

« Il disait vous connaître, que vous aviez un accord … Je suppose que vous avez beaucoup à échanger sur la question. »

Kieran rendit un froncement de sourcils perplexe à l’interpellé. Son travail tenait de la boucherie… Il lui manquait même un bout de chair, à l’endroit où il l’avait mordu. Il n’était pas sûr de savoir ce qu’il sous-entendait, et quelque part, pas non plus de vouloir le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Giacometti
avatar

Messages : 105
MessageSujet: Re: Devant le commissariat   Ven 2 Mar 2012 - 19:42

Le commissaire général posa le pied de sa lance, toujours emballé, sur le sol. Un moyen de répondre aux provocations du lycan. Il continua cependant de l’ignorer, plus intéressé par les paroles du policier que par celle du Russe.

Cette fois ci le médecin ne semblait pas avoir fait trop de dégâts, mais c’était la deuxième fois que le vampire entendait parler de lui en mode « toutou » hors pleine lune, chose étrange.
Par contre ce qui n’avait pas plu au commissaire, c’est la suite de la discussion. Il avait bien précisé au lycan que son petit marché devait rester secret, et voilà qu’il en parlait à tout le monde, un peu comme on parle du policier qu’on connaît afin de faire sauter sa contravention !

« Un accord ? Bien sur que non, c’est juste que ce n’est pas la première fois que monsieur se retrouve ici suite à une transformation non contrôlé. Sauf que la première fois j’ai été clément… Choix regrettable apparemment. »

Andréa dévisagea le vampire avec un regard qui signifiait clairement que le lycan était loin d’être tiré d’affaire, bien au contraire ! Mais pour l’instant autre chose intéressait le commissaire général.
Il dévisageait Kieran en réfléchissant. Depuis son arrivé sur Galway, Andréa était persuadé que tous les policiers travaillant dans ce commissariat étaient pourris et donc pas digne de confiance. C’était la raison pour laquelle il avait tenté de « recruter » des personnes extérieures, non liées avec les forces de l’ordre. Mais maintenant qu’il voyait une de ces recrus, cul nu, descendant de la voiture le commissaire générale se demandait s’il n’avait pas fait fausse route.

« Laisse tomber cette affaire Kieran, je vais m’en charger et j’ai mieux pour toi. »

Le vampire sortit un petit papier de sa poche.

« J’ai réussis à obtenir la date et le lieu d’une livraison particulière, difficile a dire ce que c’est, mise à part que, vu la difficulté pour avoir l’info, ça doit être du lourd. J’ai besoin de quelqu’un qui aille sur place et jette un coup d’œil. Attention, juste jeter un coup d’œil, parce que ce qui m’intéresse c’est tout le réseau, je veux un maximum d’information sur qui sera là, où le colis est livré etc… »

Le test idéal, le vampire avait une petite idée du destinataire, mais ce n’était que des suppositions.
Andrea attrapa le médecin par le coude.

C’est bon je m’en occupe, bon boulot Kieran. Et toi Stasi tu es dans la merde c’est moi qui te le dit et… Et trouvez donc lui un pantalon bordel !

Le commissaire fila avec le lycan. Mais ce qu’il attendait vraiment avec impatience, c’était le retour du vampire policier.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Devant le commissariat   Lun 5 Mar 2012 - 13:03

Une grimace mauvaise tordit le visage du vampire, à la mention de la récidive. Peut-être n’aurait-il pas dû se donner tant de mal pour le ramener. S’il n’en était pas à son premier coup d’essai, mieux aurait-il valu achever la bête … Définitivement. Ca lui aurait presque été douloureux de repenser au repas mémorable qu’il venait de rater. Non … Il respectait la Loi, lui. Du moins, il en était convaincu.

Un haussement d’épaules vient accueillir les propos d’Andrea, alors qu’on lui servait de vagues explications sur cet « accord » dont parlait le lycan. Il ne posa pas de questions, comme toujours. Démêler le vrai du faux ne l’intéressait pas, dans l’immédiat. S’il n’avait pas une confiance aveugle envers le Commissaire Général, il tenait à son poste et ne s’amuserait pas à discréditer ses supérieurs.
Aussi grinça t-il simplement des dents, quand on lui intima d’abandonner cette affaire. Il s’était donné du mal, mine de rien, plus à se contrôler que dans l’arrestation en elle-même, certes … Mais ça n’avait pas été évident et il n’était visiblement pas prêt à lâcher sa proie. Il se saisit du petit papier avec une certaine amertume, se contentant d’hocher la tête.

Une mission ? Ca tenait de l’espionnage. Il n’était pas vraiment familiarisé avec ce type d’approches mais … Ses sens de vampire le plaçaient largement au-dessus des autres policiers qui ne pourraient rivaliser avec ses capacités.

« Je ferais de mon mieux. » Répondit-il, brisant son habituel mutisme.

Il regarda les deux partir, avec une œillade perplexe vers le lycan. Nul doute qu’il allait passer une sale nuit. Kieran prit un autre chemin, bien décidé à retirer son uniforme, du moins ce qu’il en restait, pour retrouver des vêtements plus usuels et surtout plus propres. Ca allait aussi lui prendre du temps de panser ses blessures, histoire qu’il n’en reste plus une trace pour cette fameuse mission …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Devant le commissariat   

Revenir en haut Aller en bas
 

Devant le commissariat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Devant la Cathédrale
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Newcastle
 :: Poste de police
-