AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les cellules de détention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Les cellules de détention   Dim 11 Sep 2011 - 21:49



Une banquette, une cuvette, voici le confort spartiate auxquels sont condamnés les vilains garnements. On vous aura prévenu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Les cellules de détention   Mer 19 Mar 2014 - 22:53

"Ouvrez la cellule."
Le Commissaire s'était approché des barreaux pour aviser l'état de l'incarcéré. Difficile de rater ce regard pénétrant, presque aussi blanc que les neiges hivernales dans la semi-pénombre des lieux. Il n'existait aucun recoin à la cellule pour s'y soustraire, à peine de quoi se tenir au milieu sans avoir à se coller à la cage enduite d'eau bénite.
A l'heure actuelle, la seule lumière provenait de cette porte entrouverte dans laquelle le vampire ne prit pas la peine de se faufiler. Il répugnait tout particulièrement les lieux, se doutant que le sentiment devait être réciproque. Aussi resta t-il dans l'encadrement, pour lâcher sur un ton assassin :
"Suis-moi Viggo. En salle d'interrogatoire."

Il ne laissait pas planer le doute, ne désirait pas lire une déception ou pire, l'envie irrésistible de fuir par tous les moyens. Sur tout le trajet, il serait le garant de sa bonne conduite et Kieran se ferait un plaisir de l'envoyer six pieds sous terre une bonne fois pour toute à la moindre incartade.
Deux policiers cherchèrent à menotter le détenu, plus pour l'entraver que pour réellement le retenir, l'encadrant ensuite. Un de chaque côté, de façon très professionnelle, mais ils étaient bien trop rapprochés pour réagir assez vite si Viggo tentait une embardée. Enfin le Commissaire se tenait quelques pas en arrière, en pleine réflexion, mais suffisamment vigilent pour trois.

La salle d'interrogatoire n'était rien d'autres qu'une énième cellule, sauf que les barreaux se remplaçaient par de vrais murs et la banquette de détention par des sièges et une table. Les deux policiers n'avaient plus qu'à s'arrêter à l'embrasure pour surveiller les allées et venues pendant que lui se chargerait de le menotter, cette fois-ci à sa chaise. Ca l'ennuyait d'avance ...

Il se posa, le menton reposant sur ses mains croisés dans un geste patient.
"On attend un dernier intervenant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Giacometti
avatar

Messages : 105
MessageSujet: Re: Les cellules de détention   Jeu 20 Mar 2014 - 21:28

Comme à son habitude, le commissaire général était d'humeur fort mauvaise. Mais pour une fois, les nouvelles qu'il venait de recevoir étaient assez bonnes. Kieran et Keith avaient réussis leurs coups, et avaient capturé le vampire qui avait décidé de faire un petit pique nique dans sa ville.

Il était clair qu'a coté de ce Jaro ce n'était pas grand chose, mais il n'y avait pas de petite victoire, ses hommes avaient fait du beau boulot, le commissaire générale avait de quoi être satisfait. Aussi il avait demandé à ce que le prévenu soit placé en "salle d'interrogatoire" et avait proposé à Keith et Kieran de s'occuper de lui.

Andrea quitta son bureau et entra dans la salle ou le vampire avait été placé. Kieth et Kieran étaient déjà là, ave le prévenu. Sans dire un mot il dévisagea le suspect, il ne commencerait pas le discussion, laissant le plaisir à Kieran ou Keith de se lancer, après tout ils avaient fait le sale boulot, c'était la moindre des choses.

Il leurs fit un petit signe de la tête et se plaça un peu en retrait, se donnant la possibilité d'intervenir au cas ou.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith
Vampire
avatar

Messages : 220
MessageSujet: Re: Les cellules de détention   Ven 21 Mar 2014 - 10:43

L'inspecteur Milligan se préparait. Il allait faire son premier interrogatoire. Keith avait arrêté Viggo, un vampire accusé de meurtre grâce à son investigation et son enquête qu'il avait mené bon train jusque là. L'arrestation n'avait pas posé trop de difficultés grâce au commissaire Nelson.
Il était attendu dans la salle d'interrogatoire. Il ne pouvait s'empêcher de sourire. Une vilaine habitude humaine qu'il avait quand il était impatient et content de faire quelque chose de nouveau. Dans ce cas précis, c'était un problème majeur si on voulait interroger un témoin, vampire, insensible et sarcastique. Sa part humaine était vraiment trop importante et pouvait lui jouer de vilains tours surtout face à des êtres surnaturelles immortelles, qui avaient plus d'une vie derrière eux.

Il arriva en vue de la salle gardée par deux policiers. Il sentait l'odeur de tabac du commissaire, donc ils étaient déjà arrivés à l'intérieur. Il fallait maintenant se mettre dans la peau du personnage et la meilleure façon était de copier l'attitude des deux commissaires. Il se demandait parfois s'il n'avait pas eu une bonne carrière à Hollywood avec la façon dont il pouvait jouer un personnage de composition. Le changement n'était pas radical non plus, il lui suffisait de faire appel à toute sa noirceur intérieure, il était un suceur de sang lui aussi et il avait pris la vie à bien des gens. C'est toujours des expériences qui marquent pour l'éternité.

Son regard se fit plus dure et ses yeux bleus devinrent presque métallique. Son sourire s'effaça et le masque de son visage devient plus rigide et froid.

Il passa devant les policiers sans dire un mot et entra dans la pièce où se trouver déjà Kieran et Viggo. Il n'y avait plus que le commissaire Giacometti à attendre.
En parlant de lui, il arriva à l'instant juste derrière Keith. Il n'avait pour l'instant rien dit. Keith observa attentivement Viggo de manière calculée et presque en le dédaignant. Il se posa alors en face de lui, à côté de Kieran et déposa le dossier qu'il avait pris avec lui.

- Viggo, vous avez été arrêté pour meurtre sur une adolescente de 16 ans du nom de Kerry McGregor la nuit du 8 novembre 2012 au Monster Park. Reconnaissez-vous les faits ? dit-il d'un ton neutre et rapide.

Il connaissait le dossier par coeur et il n'avait pas besoin, pour l'instant, de le regarder. Il observa attentivement les réactions de son interlocuteur. La partie pouvait commencer.

_________________
Keith MILLIGAN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viggo
Vampire
avatar

Messages : 12
MessageSujet: Re: Les cellules de détention   Ven 21 Mar 2014 - 14:39

Même si son petit jeu ne s'était pas fini comme prévu, Viggo n'avait pas rechigné et avait suivi les deux policiers. Il avait été silencieux tout le trajet, analysant le comportement des deux vampires.
Arrivé aux cellules, il remarqua tout de suite que Keith évitait soigneusement de toucher les barreaux. Ils devaient être électrifiés voir enduits d'eau bénites.

Viggo se plaça bien au centre de la cellule, évitant lui aussi les barreaux. Il ferma les yeux et attendit. Il se demandait combien de temps, ils allaient le faire poireauté ici. L'emprisonnement n'était rien, il avait déjà été emprisonné durant de longue période. La question qui le taraudait était le manque de sang. Il s'était heureusement nourri récemment mais il savait, tout comme les deux policiers, que plus il resterait enfermé, plus il serait faible.

Le vampire restait immobile en semi méditation pour préserver ses forces tout en étant attentif à ce qui se passait autour de lui. Il ne savait pas vraiment combien de temps s'était écoulé, pas assez pour qu'il soit trop faible, heureusement. Il ouvrit les yeux lorsqu'il entendit la voix du commissaire. Un petit sourire en coin se forma sur son visage.

Il tourna la tête vers le commissaire, il pouvait seulement voir les yeux du vampire qui le dardait. Il soutint son regard toujours le même sourire aux lèvres. Quittant Kieran des yeux, il se leva et sortit de la cellule. Il ne put s'empêcher un rictus lorsque les deux flics tendirent les menottes, il ne broncha pourtant pas et tendit ses mains.

Alors qu'ils marchaient vers la salle d'interrogatoire, il jeta un oeil aux deux policiers alors qu'une envie subite de sang le prenait. Viggo hésita à lancer une pique au commissaire sur la dégustation de ses sous-fifres.
Il entra dans la salle d'interrogatoire et se laissa menotter à sa chaise. Il ouvrit la bouche une fois qu'il fut seul avec Kieran.

T'as pas envie de me tirer ça, lança-t-il en agitant ses mains. On sait tous les deux que c'est pas très utiles, de plus tu dois être armé donc qu'est-ce qu'on risque...

Il n'avait pas vu si le commissaire portait une arme mais le contraire serait étonnant. En plus, je fumerais bien un cigare, ajouta-t-il.

Il soupira et se laissa aller dans le fond de sa chaise, du moins autant qu'il le pouvait. Il avait hate que ça commence, il était curieux de voir la tournure que ça allait prendre.

On attend ton petit toutou je suppose, commenta-t-il pour tenter de faire réagir le commissaire, il aura encore des beignets cette fois ? Demanda-t-il avec sarcasme. A ce moment là, Keith poussa la porte. Ahh, quand on parle du loup.. La fête va pouvoir commencer, nargua-t-il.

Le visage de Viggo se figea alors que la porte s'ouvrait à nouveau. Son expression moqueuse était partie, son visage était froid et fermé. Le big boss de la police venait de passer la porte. Il soutint le regard d'Andrea. Viggo ne pouvait pas dire qu'il avait peur, c'était différent. Il avait du mal à cerner le commissaire général. Il émanait quelque chose de ce vampire. Au moins, il n'avait pas sa lance destructrice, du moins pour le moment.

Ketih s'adressa à lui, ce qui le ramena quelque peu à la réalité. Il secoua la tête et concentra son attention sur les deux policiers face à lui. Un rictus se forma à nouveau sur son visage.

Cette situation est quand même irréaliste, vous ne trouvez pas?, commença-t-il, il avait décidé qu'il ne répondrait pas aux questions, du moins pour le moment. Mais surtout qu'il ne s'incriminerait pas. Je me demandais, d'ailleurs, comment vous faites pour vous nourrir. Vous buvez le sang de vos prisonniers, de putes à crack qui ne s'en souviennent quand même pas? Ou alors vous êtes des gentils vampires qui boivent le sang des animaux?

Il commençait à s'amuser, il était curieux de voir la réponse des deux vampires. Toutefois, il ne pouvait s'empêcher de jeter des coups d'oeil furtifs à Andréa, comme si son instinct de survie lui dictait de le faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Les cellules de détention   Sam 29 Mar 2014 - 18:29

Comme beaucoup de détenus, Viggo était bavard. Mais contrairement à la plupart, Kieran n'avait pas vraiment la patience et l'envie de lui faire ravaler ses crocs était assez forte. Pourtant, en apparence, il restait d'un calme olympien. Ses mains étaient restées croisées sous son menton et son regard ne s'était fait qu'un peu plus dédaigneux et pénétrant.
Pour les plus fragiles, ce regard presque blanc suffisait à les faire se sentir mal à l'aise, mais un vampire en avait beaucoup trop vu pour être intimidé par un policier, fut-il de la même condition que lui. Tout du moins, c'est ce que Kieran croyait mais Viggo semblait effectivement dérangé par une présence... Pas la sienne, celle du Commissaire Général à l'embrasure de la salle. Andrea n'interviendrait certainement qu'en dernier recours, aussi ne s'en préoccupa t-il pas davantage.

"On sait tout deux que tu perdras une seconde à briser ces menottes, assez pour que je te colle mon flingue sur la tempe. Maintenant, arrête de faire le malin et répond aux questions posées. Plus vite tu le feras, plus vite tu pourras sorti d'ici. Tu as faim, non ?"

A leur parler de la façon dont ils se nourrissaient, ça ne faisait aucun doute. Kiera n pencha pencha la tête sur le côté comme si ce n'était pas suffisamment évident. C'était plus facile d'arrêter un criminel d'un bout coup de croc plutôt que d'user d'un flingue potentiellement plus létal.

Il se rejeta en arrière et attendit. Seulement quelques secondes passèrent avant qu'un policier ne fasse irruption à toute allure dans l'embrasure de la porte. L'homme hésita, lançant un regard à Andrea Giacometti avant de se rétracter et de faire signe à Kieran, qui soupira. Il n'était pas d'une approche facile mais les policiers préféraient toujours lui parler plutôt qu'au grand méchant loup.

"Je te confie la suite. On dirait qu'on a une urgence."
Il fit signe à Keith et passa devant le commissaire général sans même lui adresser un regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Giacometti
avatar

Messages : 105
MessageSujet: Re: Les cellules de détention   Mar 1 Avr 2014 - 20:19

Andrea assistait à la scène, les bras croisés, impassible. Il profitait de ce moment autant pour évaluer celui qu'ils avaient écroué que les policiers eux même. Mener un interrogatoire n'était pas une chose aisé, il était rare que les suspects se mettent à parler avouant tout une fois assis sur cette chaise. Non c'était vraiment la partie que le commissaire général ne supportait pas, il n'avait pas la patience nécessaire pour, et avait plutôt envie d'utiliser la violence quasiment immédiatement.

Bien entendu Viggo ne dérogeait pas à la règle, il était aisé de voir a travers son regard et les quelques réponses courtes que cela ne serait pas aisé de le faire parler. Pour Andrea cela n'avait pas vraiment d'importance, il le libérerait dehors en plein jour et le problème serait réglé, juridiquement il n'y avait rien dans les lois interdisant la fin de garde à vue durant la journée. Mais peut être que Keith et Kieran auraient plus de patience que lui. Enfin simplement Keith, car Kieran fut interpellé par du vacarme à l'extérieur, Andrea hocha la tête en signe d'approbation quand il croisa le regard du commissaire et le laissa sortir pour s'occuper de ça.

Le commissaire général ne dit aucun mot. Il laissait Keith gérer intégralement l'interrogatoire, histoire de voir si la nouvelle recrue serait plus efficace que lui. De toute façon si nécessaire Keith bénéficierait de son appuie, au détriment de Viggo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keith
Vampire
avatar

Messages : 220
MessageSujet: Re: Les cellules de détention   Jeu 3 Avr 2014 - 13:08

Viggo répondit en posant d'autres questions. Il essayait d'éluder la question. Peut-être qu'il essayait de gagner du temps ? Peut-être qu'il essayait de tester les policiers ? Mais avant que Keith puis dire quelque chose d'autres, Kieran fut appelé pour une affaire urgente. Kieran lui confia la suite de l'intérrogatoire. Une expérience que Keith aurait préférer vivre à deux pour sa première fois.

Il se retrouvait seul maintenant avec deux dangereux psychopathes dont l'un était son chef direct. L'inspecteur se demandait lequel des deux était le plus dangereux. Le policier se devait d'être à la hauteur. Il fallait garder ce masque de marbre et faire preuve de patience et de doigté autant pour interroger Viggo que pour supporter le regard inquisiteur de son chef. Il ne changea pas d'attitude et ouvrit le dossier devant lui.

- Viggo, vous avez tué cette jeune fille avec un coup derrière la nuque. Puis, vous vous êtes nourri en plantant vos canines au niveau de la jugulaire. Reconnaissez-vous les faits ?

Keith répéta cette dernière phrase pour montrer au vampire en face de lui qu'il n'allait pas lâcher le morceau comme ça. Il voulait des réponses et il en aurait. Quitte à laisser Andréa s'occuper de lui.

_________________
Keith MILLIGAN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viggo
Vampire
avatar

Messages : 12
MessageSujet: Re: Les cellules de détention   Ven 11 Avr 2014 - 8:41

Viggo soupira et se laissa aller dans le fond de sa chaise. Kieran avait raison et Viggo le savait, il n'aurait pas le temps de se défaire de ses menottes. Pourquoi diable ne voulait-il pas les lui enlever?

Le vampire ne put masquer une grimace lorsque le commissaire aborda la faim. En effet, Viggo avait faim. Pas assez pour vraiment s'affaiblir, Toutefois, il ne faudrait pas qu'il reste encore ici un jour ou deux.

Le commissaire quitta la pièce, ce qui fit sourire le vampire. Un de moins, malheureusement pas celui qu'il aurait voulu. Il jeta un oeil furtif à Andréa qui n'avait toujours pas bougé.

Ketih revint à l'attaque en citant des faits très précis. Viggo ne laissa rien paraitre mais il s'en voulait d'avoir été aussi négligeant. Il pensait que personne ne se souciait de ce genre de chose ici, à Galway, mais apparemment pas.

Le 8 novembre… Le 8 novembre… Lacha-t-il tout haut, mine de réfléchir et d'essayer de se souvenir. Il n'en avait clairement pas besoin mais ça faisait partie du jeu. Mmmm.. Non je ne vois pas… Mais c'est sur que la jugulaire est une des endroits les plus simple et rapide de se nourrir, affirma-t-il avec un léger sourire provocateur. Mais je ne vous apprends rien à tous les deux, n'est-ce pas, lança-t-il alors que son sourire se faisait plus fort.

Il avait volontairement inclus le commissaire général dans son propos. Même s'il avait du mal à cerner le vampire et ne doutait qu'il était moins amical que Ketih. Sa curiosité avait pris le dessus, il voulait voir si Andrea allait répondre.

Tu n'as toujours pas répondu à ma question, dit-il au policier. Je te propose un truc, tu réponds à une de mes questions et je fais pareil à une des tiennes. Bien entendu je ne répondrai pas à la précédente, ce serait trop facile. Le vampire affichait un grand sourire et tenta de se balancer sur sa chaise mais ses menottes entravaient ses gestes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les cellules de détention   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les cellules de détention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rétention d'eau
» [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement
» [Antre] Centre de détention Bordeaux
» Emplacement des Cellules et Coeurs de Zygarde
» Remedier a la detention preventive prolongee des mineurs
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Newcastle
 :: Poste de police
-