AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les salons privés (event d'ouverture du nouveau Bloody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Amy & Emmy
Humain


Messages : 150
MessageSujet: Re: Les salons privés (event d'ouverture du nouveau Bloody)   Sam 22 Sep 2012 - 11:03

notes :
 
Le petit mange d'Amy semblait tout doucement faire effet. La créature dodelinait de la tête, suivant les mouvements de sa main ; et ses naseaux se firent de plus en plus lents et de moins en moins bruyants. Emmy observait un instant Gordon avec appréhension. Elle espérait qu'il n'était pas en train de faire une énorme erreur et soupçonnait l'alcool - qui n'avait pas était un invité mineur - de lui souffler un comportement inconsidéré. Mais finalement, elle se dit que cette inquiétude couplé au regard dirigé vers l'aventurier pourrait attirer la suspicion de la bête (elles sentaient ces choses là, pensa t-elle) et le porta de nouveau sur l'objet de ses craintes initiales. Il s'était transformé.

Amy trouvait que la situation devenait étrange. Le wulver n'était plus le même, il était comme qui dirait un autre. Tandis qu'elle faisait danser ses mains comme une flammèche, elle le regardait dans les yeux et y perçu un vertigineux sentiment de néant. Les lumières étaient tamisées et les yeux de la créature étaient deux lunules brillante qui ne traduisaient plus la présence d'aucune âme. C'était là un bien triste tableau. Elle se mit tout doucement à penser qu'il fut bien autrefois un homme ; et qu'il avait tout perdu. Elle se sentait le témoin impuissant d'un armageddon, alors la pitié la submergea. Pour une raison totalement inconnue, elle pensa aux rigoles de pluies sur la vitre de la voiture lors de leur fuites nomades en familles. Elle se souvint avoir été, avec ses parents, la moitié de rien et, en ce qui concernait sa sœur mais avec réconfort cette fois-ci, être la moitié d'un tout.

Les dainas, enchaînés les uns à la suite des autres, étaient mi-chuchotés, mi-chantés ; et Emmy avait cette voix de petite fille qu'elle prenait involontairement chaque fois q'elle chantait. Il y avait beaucoup de mélancolie dans ce tableau : deux pierres précieuses oculaires qui semblaient remplies de larmes et de regrets, des ténèbres qui ne laissaient voir qu'un monstre maudit d'une forme hideuse, une voix qui murmurait des paroles de deuils et de villages misérables en une élégie affligé de chagrin, et cette main qui bougeait telle une terre promise inatteignable et pourtant inextinguible, supplice de Sisyphe. Amy eut la désagréable impression de faire souffrir la bête et elle ressentait une confidence s'installer entre leurs deux êtres ; ils échangeaient un flot - totalement brut - de sentiments, l'un portant soudain les douleurs de l'autre ; et Amy finit par ressentir le grand paradoxe de la tragédie humaine dans toute son essence car elle venait de fusionner spirituellement avec un être qui pourtant n'arrivait pas à la comprendre. Elle comprit que la créature et la femme étaient inexorablement seule et en ressortit une immense tristesse.

"Kādu godinu dzeram,
Tādu dziesmiņu dziedam:
Kāzu (bēru) godinu dzeram,
Kāzu (bēru) dziesmiņu dziedam.

Māte dēliņu auklēja,
Pie mutītes pielikdama;
Raudādama maizi prasa
No dēliņa līgaviņas.

Nomirst mana māmuliņa;
Ciemā uguni dabūju,
Māmuliņas nedabūju.

Zaķīts kaziņu norēja,
Kad nav vilka rējējiņa:
Brāļi māsiņu noveda,
Kad nav tautu vedējiņu.

Obi rūcenas padevu,
Mani māmiņa auklēja,
Agri māmeņa pagūla,
Roka rociņu mazgāja.
"


C'est alors qu'un individu vint réduire ce piètre moment de contemplation à néant en sautant sur la bête. L'attaque de Gordon surprit les jumelles qui sursautèrent et Emmy arrêta instantanément de chanter. La situation était soudain redevenue éminemment matérielle, aussi, lorsque le malheureux glissa sur l'alcool qu'il avait lui même répandu, Amy et Emmy eurent un petit cri perçant et prirent peur pour lui, ayant dans la pensée en quelque sorte la confirmation d'un présage que tout tournerait mal. Dans leur esprit, le wulver était redevenu une bête féroce et Amy invoqua Dieu dans la langue de sa mère sans le vouloir ; d'ailleurs, elle le regretta bien assez vite. Emmy détourna le regard et son aînée se releva, levant la cadette afin de s'éloigner le plus possible.

"A : C'est vraiment un endroit de fous !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain


Messages : 322
MessageSujet: Re: Les salons privés (event d'ouverture du nouveau Bloody)   Sam 22 Sep 2012 - 16:07

Le plan était parfait, et la manœuvre parfaitement exécutée. Le badge en main, notre aventurier pensait déjà que c'était gagné et qu'il n'aurait plus qu'à profiter du temps qui leur était alloué pour faire plus ample connaissance avec les deux jumelles.
Malheureusement, Gordon aurait peut être dû anticiper un peu mieux la fin. Au lieux de se rétablir avec élégance après son saut sur la bête, c'est plutôt une glissade magistrale qu'il effectua sur le sol imbibé d'alcool et se retrouva très vite les quatre fers en l'air après avoir chuté lourdement sur le sol, heureusement à petite distance de la bête. Ses mains et ses pieds glissants sur le sol, il ne put que constater les deux jumelles s'éloigner, prises de peur. Pas très sympa ça... Mais il en fallait plus pour qu'il en garde un quelconque ressentiment à leur égard. Après tout c'était de lui même qu'il s'était jeté dans la gueule du loup, au sens figuré comme au sens propre. Et cela l'aurait plutôt ennuyé que ses deux jolies protégées se soit mises en danger pour lui.

Il ne pouvait donc plus compter que sur lui même pour se sortir de ce guêpier. Parfaitement aguerri à l'improvisation en situation délicate, il accrocha le badge dans le fond de sa poche pour être sûr de ne pas le perdre en route. Puis, c'est sans aucuns scrupules qu'il ouvrit sa chemise, d'un coup sec et en arrachant tous ses boutons, et qu'il enleva cette dernière en quatrième vitesse. Révélant au passage et aux yeux de tous le haut de son corps, intéressant pour tous ceux qui se demandaient encore si notre ami était sportif, mais également décoré de quelques belles cicatrices, quasi résorbées et loin d'être monstrueuses certes, mais qui venait un peu casser la perfection de l'ensemble.

Inutile cependant de nous attarder plus loin sur ces détails anatomiques, personnels et inintéressants pour le moment. l'important étant de savoir ce que Gordon allait justement faire de cette chemise qu'il avait à présent en main.

Ni une ni deux, se retournant à plat ventre et sans attendre que la bête ne se ressaisisse pour venir à lui, il posa le vêtement à plat sur le sol derrière lui. Le but de la manœuvre étant de se créer une surface de secours lui permettant de s'enfuir. En effet, le tissu épongeant le liquide au sol adhérerai un peu de lui même à celui-ci tout en offrant à ses mains et ses pieds également mouillés une surface sur laquelle il pourrait s'appuyer sans glisser.

Sans plus attendre, il mit son idée en pratique en s'appuyant de ses mains sur le tissu de sa chemise pour se redresser et pouvoir poser son pied dessus une fois en position accroupie. Poursuivant son élan, il déploya alors toute son énergie pour effectuer un plongeon, digne des plus grands gardiens de but, (donc pas très élégant et les bras en avant...) qui lui permettrait de rejoindre la frontière qu'il avait lui même tracé plus tôt et qui était heureusement encore suffisamment proche.
Restait à savoir si le wulver lui laisserait le temps d'effectuer cette ultime tentative d'auto-sauvetage improvisée ou si une âme charitable viendrait le tirer hors de danger s'il ratait son saut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les salons privés (event d'ouverture du nouveau Bloody)   Mer 26 Sep 2012 - 20:10


Les deux hôtes observaient chaque concurrent avec une certaine attention. Ils n’hésitaient pas à surjouer leurs rôles, ponctuant chaque action d’un ohhh ! d’exclamation, de petits sauts et de hurlement de joie à chaque fois qu’un badge était saisit.

Il fallait dire que le spectacle était assez impressionnant. Chacun y allait avec sa petite méthode, et comme l’avait prédit monsieur Kain il y avait beaucoup de courageux ou d’inconscients en action faisant preuve d’une adresse remarquable. Aussi le duo ne perdait pas une miette de ce qu’il se passait, prêts à faire un compte rendu détaillé au gérant de l’établissement.

Mais le temps passait vite, très vite et bientôt, les montres de nos deux charmants personnages se mirent à bipper, signe que l’épreuve venait de se terminer. Ils firent alors un petit signe de tête aux étranges individus qui étaient postés à coté de la cage.

En une fraction de seconde, ils sortirent une arme assez étrange, ayant la forme d’un pistolet mais en un peu plus long, et tirèrent des fléchettes sur les wulvers. Les bêtes tombèrent alors quasi instantanément dans un lourd sommeil.

« Félicitation à tous le monde, vous avez été impressionnants, les loups n’avaient aucune chance face à vous ! »

Ils applaudirent tous les deux avant de reprendre.

« Vous avez terminé tous les défis qui vous ont été proposé, nous vous proposons donc de remonter à l’étage, ou monsieur Kain décernera les prix, et où vous pourrez ensuite tranquillement finir la soirée en profitant du bar et de la piste de danse. »

Avec ces mots, le duo s’engagea vers les escaliers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meluxine
Lycanthrope
avatar

Messages : 199
MessageSujet: Re: Les salons privés (event d'ouverture du nouveau Bloody)   Jeu 27 Sep 2012 - 16:17

Meluxine était interloquée par l'inaction de Grace. Mais les fléchettes tombèrent au bon moment pour elle. Elle retira le reste du pull de la gueule du wulven, la pauvre bête était déjà bonne pour une gueule de bois, pas la peine de risquer de l’étouffer. Comme elle était immobilisée, et de pelage noir, ce fut un jeu d'enfant pour Meluxine de retrouver l'objet du défi, le bijou et de s'en emparer. C'est avec quelques courbatures que Meluxine se releva, rejoignit Grace et toutes deux suivirent les hôtes et les autres candidats.

Heureusement qu'ils ont dit que c’était pour les courageux ... pourquoi tu es restée figée comme ça enfin ? tu avais la partie la plus facile pourtant.

Et désolée pour ton pull, je pense bien qu'il n'y a plus rien a faire pour lui.


Durant le court trajet jusqu'au lounge et au maitre des lieux, Meluxine se demandait ce qu'elle ferait bien de son prix si elle en recevait un, bien qu'elle en doutait franchement, et puis une pensée lui glaça le sang dans les veines : si elle recevait un prix et Llylewin elle n'en recevait pas ... hum, il parait que Sydney ou Melbourne sont des villes charmantes a cette époque de l'année.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les salons privés (event d'ouverture du nouveau Bloody)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les salons privés (event d'ouverture du nouveau Bloody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (privé) Les premiers pas d'un nouveau dresseur
» - Event II.2 - Le Nouveau Maître des Sith ?
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Ouverture de la saison de la chasse
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: MEMORIAL :: 
Archives
 :: Events
 :: Inauguration du Bloody Valentine
-