AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bloody Valentine (Event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 17:10

Bien des choses avaient changé avec les travaux du Bloody Valentine. L’organisation du Bar/Hôtel/restaurant avait été totalement revue.
Maintenant lorsque que le client entrait, il arrivait directement en face du bar, le nouveau centre névralgique des lieux. En toute heure du jour ou de la nuit vous croiserez un hôte qui sera là pour vous guider.


Une simple envie de vous rafraichir ? Prenez donc une chaise et installez vous, soit à même le bar soit dans la pièce situé juste derrière. Vous aurez alors tout le temps nécessaire pour parcourir une carte vous proposant en plus des boissons classiques, une série de cocktails aussi spéciaux que surprenant.

Si vous désirez manger, vous serez alors orienté dans notre salle de restaurant, accessible par deux grandes portes une fois le bar et la pièce décrite précédemment décrite franchie.
Vous pourrez alors prendre une simple collation ou un repas typiquement Irlandais dans une pièce cosy et agencée avec gout.


Pour les personnes désirant plus d’intimité moyennant finance, vous pourrez réservez un des trois salons privés en sous sol.

Enfin si le lieu vous a suffisamment charmé, et que vous désirez y rester plus longtemps, le Bloody Valentine possède de nombreuses chambres. pour tous les prix. Allant de la plus basique, relativement confortable, à la suite luxueuse dont vous ne manquerez d’absolument rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 18:59

Apres un long chantier, enfin le Bloody Valentine avait fait peau neuve. Et pour fêter l’événement, le nouveau patron avait organisé une soirée d’inauguration. Donc ce soir l’entrée était uniquement réservée aux personnes qui apporteraient avec eux une des nombreuses invitations qui avaient été distribué. Et pour accueillir ces chanceux, deux personnes, un hôte et une hôtesse jouaient le rôle de gardien du temple.
Sauf que nos « videurs » n’avaient rien du gorille habituel vous dévisageant d’un regard louche et vous empêchant de passer prétextant l’excuse la plus vielle du monde celle des baskets.
Non, ils étaient séduisants, habillés avec classe. Le jeune homme avait un regard charmant, une voix suave et un sourire enjôleur. La jeune femme elle possédait des courbes ravageuses, habillement cachées par une chemise blanche, et bien entendu un sourire et un regard à faire fondre la calotte glacière.






Ils accueillaient chaque personne s’approchant avec courtoisie, et pas question de type de chaussures, si vous aviez la petite carte d’invitation, vous étiez le bienvenue. A chaque invité était remis un petit badge avec un dessin rigolo associé à la même explication.

« Bonsoir et bienvenue au Bloody Valentine, ceci et votre badge qui permettra de connaitre votre partenaire de jeu de la soirée. Il ou elle possédera le même badge que vous, passez une excellente soirée. »

Une fois à l’intérieur, l’invité pourra alors profiter du bar qui ce soir, exceptionnellement, offrait toutes les consommations. Il ne s’attarderait cependant pas sur le bol emplit de paillettes posés dans un coin, sans doute un oubli de la part des décorateurs.

Le restaurant avait été vidé de ses tables et de ses chaises, laissant une grande salle dans laquelle était diffusée de la musique. Une chose cependant était assez étrange. Une sorte de cube caché par un drap noir, d’environ 2 mètres de haut et entouré de 4 personnes qui semblaient le surveiller avec une attention particulière…

Au sous-sol, le plus grand des salons privés avait subi le même sort que le restaurant, une grande pièce sans meuble, le bar était lui aussi ouvert et gratuit. La aussi un étrange cube recouvert d’un drap noir résidait au fond de la salle surveillée attentivement par 4 personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 19:54

La jeune anglaise avait reçu, comme bon nombre de citoyen de la ville, un joli carton d'invitation pour la soirée de réouverture du Bloody Valentine. Charlie avait mis un temps fou à savoir si elle allait participer ou non à cet événement... la dernière expérience qu'elle avait eu en matière de soirée au Bloody n'était pas des plus heureuse et elle en avait gardé des cicatrices. Cependant, la curiosité et l'envie de sortir un peu de chez elle avait eu raison de ses craintes et appréhensions. C'est donc du haut de ses escarpins noirs vertigineux que Dickens se présenta à la porte du célèbre hôtel bar/restaurant. S'étant demandé si cela allait être une soirée un peu plus classe que la dernière fois où un simple jeans avait fait l'affaire, c'est avec un style un peu plus recherché que cette fois-ci elle entrait au Bloody, n'arborant pas la petite robe cocktail noir, habituellement réservée pour ce genre d'occasion lorsqu'on voulait avoir un look décontracte chic. Charlie, elle, avait opté pour un style glam rock : un jeans noir ultra moulant, un court haut satiné sans manches lui arrivant juste au-dessus du nombril, couleur carbone et un petit blouson en cuir noir. Ajoutez à cela nombre de bracelets couleur bronze au bras gauche, deux trois colliers assorties plein de breloques, une fishtail et vous aviez la blondinette juste en face de vous.

- Bonjour je viens pour la soirée.

S'était-elle annoncée à l'hôte en costume, souriante, lui donnant son carton vivement trépignant d'impatience d'entrée et de découvrir les nouveaux décors que proposait désormais le Bloody. C'est avec surprise que la jeune femme observa le badge qu'on lui remit en échange, mais elle se souvint rapidement qu'il allait y avoir des jeux et qu'elle serait jumelée à quelqu'un très bientôt. Pourvus qu'elle tombe avec quelqu'un d'aussi sympa que Milicent, ce serait vraiment trop génial... et tien, si Milicent venait ? Et si elle finissait encore avec elle ? Ah ce serait une super soirée, ça elle en était persuadée ! Mais bon, trêve de rêverie, les chances que cela se produise était de une sur... un énorme chiffre.



Épinglant d'abord son badge à son haut, Dickens fit un petit arrêt au bar, maintenant noyau central de l'endroit apparemment, Charlie commanda une simple coupe de vin apéritif, en attrapant son verre elle faillit bien renverser un bol de paillettes posé non loin, la soirée commençait bien... C'est s'excusant platement à la barmaid que Charlie se dirigea vers une salle vide, où quatre hommes se tenaient là, protégeant un machin de forme cubique sous un drap noir.

- Et bien, ça rigole pas par ici...

Sirotant son vin, Charlie se mit à parcourir lentement la pièce des yeux, attendant que d'autres invités pointent le bout de leur nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
avatar

Messages : 322
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 20:21

Gordon arriva en taxi, afin d'honorer l'invitation qui lui avait été adressée. Cette dernière lui avait été remise directement à son hôtel, ce qui l'avait laissé dans un premier temps perplexe. Cependant la curiosité avait été plus forte que la méfiance, et il n'avait jamais manqué un rendez vous jusqu'ici.

C'est donc vêtu d'un simple jean noir mêlée à des bottines assortie, ainsi que d'un chemise blanche légèrement ouverte au col, qu'il s'était présenté au "Bloody Valentine". Ne s'étant toujours pas habitué aux température locales, il avait tout de même eu la présence d'esprit cette fois-ci de porter son long manteau "coat" de couleur noir pour sortir.
Ne sachant pas ce qui l'attendait ici mis à part ces mystérieux "jeux", il avait opté pour une tenue un minimum élégante afin de ne pas dépareiller, mais également très simple pour ne pas gêner ses mouvements au cas où il y aurait du grabuge ce soir.

Il offrit son invitation à l'hôte d'accueil, ainsi qu'un charmant sourire à l'hôtesse, les saluant poliment tous les deux.

Ceux-ci lui remirent alors un badge, qu'il accrocha au col de son manteau, lui permettant de trouver sa partenaire de jeu de la soirée.



Une fois entré, il jaugea un peu la pièce et l'ambiance générale, heureux de constater que personne ne l'attendait à l'intérieur armé de fusils d'assauts. Un très bon point !

Il s'étonna des grands cubes voilés et sous étroites surveillance se trouvant dans la salle, avant de décider d'aller attendre patiemment au bar.

C'est là qu'il identifia une chevelure blonde reconnaissable entre toutes. Un sourire aux lèvres, il s'approcha donc naturellement de la seule personne qu'il connaissait ici à Galway. Cette dernière ne regardant pas dans sa direction, il voulu lui faire la surprise de sa présence.

"Et moi qui espérait vous offrir un verre... Je peux quand même rester à vos côté ? "

Il s'apprêta alors à la gratifier d'un petit sourire amusé, ainsi que d'un signe de salut au moment où celle-ci se retournerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 20:22

L'une des personnes suivantes à rentrer dans le Bloody était une jeune femme dont les yeux noisettes étaient encerclés d'un épais trait noir. Sa longue jupe était d'un violet sombre et elle était bien heureuse d'avoir des bottes à hauts talons pour ne pas marcher dessus. Elle avait choisi de compléter sa tenue avec un de ses plus jolis chemisiers, dont les manches bouffantes pouvaient se remonter sur les avant-bras à l'aide de liens en satin noir. Une ceinture haute enserrait sa taille ; elle y avait cousu une breloque en argent qui rappelait le léger fil qu'elle avait glissé dans ses cheveux. Elle s'était habillée bien différemment de ce dont elle avait l'habitude et avait même laissé son masque chez elle. Car oui c'était une occasion pour la pyromane. Autant dire qu'elle n'avait guère hésité lorsqu'elle avait reçu l'invitation. Ça avait été plus difficile de choisir quoi porter... Ils auraient pu préciser quand même ; elle espérait ne pas se faire remarquer. Enfin, elle n'aurait pas pu se payer une robe de cocktail de toute façon.

Elle présenta son carton à l'entrée. Juliet avait l'air sereine mais son sourire à l'hôte d'accueil trahissait son impatience à découvrir les secrets de cette soirée.

"Bonsoir ! "

Le charmant jeune homme lui rendit son sourire en lui tendant un nouvel instrument : un badge qu'elle pouvait épingler contre sa poitrine.


Il serait question de jeux d'après l'invitation. Cela devait en faire partie. Voilà en tout cas une icône bien originale et alors qu'elle entrait dans la grande salle, Juliet continuait à observer, amusée, l'image qui s'y trouvait : une girafe dont la tête était simplement à mourir de rire. A quoi cela pourrait bien servir finalement ? Croisant une autre invitée, elle remarqua que celle-ci abordait une autre symbole sur son badge. Elle finit par épingler le sien, sinon elle risquait de le perdre. Cela promettait d'être amusant, quoi que la définition de l'amusement soit pour l'hôte de ces lieux... On pouvait s'attendre à beaucoup de choses et la première surprise fut l'énorme cube noir qui occupait une bonne partie de la salle vide.

Juliet s'en approcha, dédaignant volontairement le bar, et en fit le tour, cherchant une faille dans le tissu, un petit trou de souris pour y jeter un œil. Telle une gamine qu'on pourrait surprendre, elle prenait un air innocent en passant à côté des gardes de ce fameux "cadeau". Elle voulait savoir. Et elle n'était pas la seule.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )


Dernière édition par Juliet Ahston le Mer 30 Jan 2013 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 20:22

Ces derniers jours n’avaient pas été fameux pour la vampire. Après la naissance de son gremlins, la convalescence avait été affreusement pénible et malgré les quantités de sang qu’elle avait ingurgité la cicatrisation avait été laborieuse : la preuve, 3 semaines après sa « césarienne » tirait toujours.

En pleine dépression post-partum, submergée pas le sentiment que son existence était un lamentable échec, elle ne pouvait plus supporter son reflet dans le miroir.

Elle avait alors été prise d’une folle idée : changer de tête.
Elle s’était donc rendue pour la première fois de son existence chez le coiffeur, elle qui avait passé 300 ans à se couper les pointes toute seule, et avait demandé un truc fou, révolutionnaire, moderne : un carré à la Louise Brooks, façon années 30. Le summum du transgressif pour un vampire qui n’avait pas changé de style capillaire depuis les années 1700…

Le résultat lui faisait très bizarre, et à vrai dire elle ne se reconnaissait même plus dans le miroir : tant mieux, car en ce moment elle voulait bien être à peu près n’importe qui, sauf elle.

Llylewin avait ensuite été louer une robe – louer, pas acheter, plus les moyens – noire moulante et brodée de pierreries, chaussé ses stilettos, extravagance qu’elle pouvait se permettre maintenant qu’elle voyait de nouveau ses pieds, et pris la direction du Bloody Valentine qui organisait justement une soirée, qui serait l’occasion rêvée de tester sa nouvelle version.

Lui restait seulement un petit détail à régler : Llylewin 2.0 ne pouvait pas sortir sans avoir refilé le lardon à quelqu’un. Elle avait donc longuement travaillé Milicent pour qu’elle accepte de jouer les vampi-sitters, lui promettant à la clé la plus belle partie de sa garde robe.
Sachant pertinemment que la jolie rousse ne pouvait résister devant une fanfreluche, elle avait donc laissé la chose sous sa garde et était partie se changer les idées en centre-ville.

La vampire était tellement enthousiaste à l’idée de quitter bébé, couches et biberons qu’elle était arrivée dans les premiers, et à peine eut-elle le temps d’admirer la nouvelle décoration –ce qui n’était guère surprenant, après la nuit qu’elle avait passé avec le nouveau propriétaire elle savait qu’il s’agissait d’un homme de goût – elle se fit rapidement alpaguer par une hôtesse qui lui remis un badge orné d’un dessin affreusement niais – elle retira ce qu’elle venait de penser sur le goût très sur de son hôte.


Elle accepta toutefois d’épingler le petit carton sur le haut de sa robe en soupirant, espérant qu’il n’allait pas s’agir d’un speed dating ou d’une connerie du genre, et fila directement au bar commander ce qu’il y avait de plus fort à boire. Boire, voilà ce qui l'intéressait, elle n'avait que faire des jeux idiots qui allaient être organisés.
Belzébuth en personne pouvait bien sortir de ces boîtes noires, elle ne bougerait pas le petit doigt avant d'avoir oublié jusqu'à son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meluxine
Lycanthrope
avatar

Messages : 199
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 20:30

Meluxine etait en congé forcé. Vu l'etat du Quality street, il n'y avait plus rien a garder. Et puis Llylewin il avait bien dit de profiter des quelques jours a venir. Elle s'etait meme montré instistante meme ç'en etait inquietant. Y avait il quelque chose de prevus pour son avenir ? Rhalala heureusement qu'elle a dépoté le flamby parce que la c'est dure a supporter meme pour Meluxine qui est plutot patiente comme fille.

Bref, durant sont joogging matinal, qui est plutot une marche ces derniers temps, parce qu'elle a quand meme bien morflé, on lui avait remis un flyer pour l'inauguration du bloody valentine nouvelle formule. Quand elle en parla aux autres l'idée plus parmis les surviventes. Memem la Patronne ne montra pas trop des crocs, Milicent elle faisait de petits bond. Ça fait du bien de la voir comme ça, un etat plus "normal" pour elle.

Meluxine avait vu ça garderobe certe s'agrandir depuis sont installation à Galway, mais il n'y avait que deux catégories : les fringues de sport, et celle du travail. Et puisque au moins Milicent et llylewin venaient, pas question de se pointer en survètement. Quoique le body en spandex ferait de l'effet mais non. Elle se rabattit sur son classique pantalon en cuir noir avec un bustier de la meme matiere et couleur et un boléro en satin rouge. et pour les armes, elle reste soft. un stylet dans la botte et un poing americian dans la pochette qui lui fait office de sac à main, rouge elle aussi.

A son arrivée, Meluxine alla directement voir le couple chargé de l'accueil : quand on est dans le metier, on se reconnait au premier coup d'oeil.


Bonsoir et leur remis sans attendre son invitation. on lui remit son badge et elle se le fit agaffer sur son boléro.

J'aime beaucoup le motif

Meluxine pensait etre dans les premiere, mais meme la patronne l'avait devancée. C'est sur, qu'elle n'avait plus l'habitude de sortir ... et c'est sur cette penssée qu'elle rejoint le bar et les convives

Tout va bien Llylewin ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 20:45

Cela faisait peu de temps que Deirdre était arrivée en ville. Et pour une raison des plus sombres et tristes. Sa sœur, sa jeune sœur adorée, avait disparu. Laissant l’affaire aux soins de l’inspecteur Lucchese – à contrecœur vu qu’elle pensait dur comme fer en son incapacité, tout comme le reste de la police d’ailleurs -, elle entreprît de faire un petit tour en ville. Par un curieux hasard, elle tomba sur un carton d’invitation. Une réouverture ? Mouais… Ça pouvait être l’occasion de se divertir, pourquoi pas. Et puis, elle avait bien besoin de se changer les idées, de jauger la population locale. Peut-être que ça l’aiderait à dépatouiller son schmilblick !
Ses vêtements de rechange se trouvaient dans le coffre de sa voiture. Mais, elle n’avait aucun lieu pour se changer. Quoique… Enfiler des vêtements plus propres à l’intérieur même de sa voiture, ça pouvait être palpitant non ? Enfin non… Avec la chance qu’elle avait, elle se ferait arrêter pour atteinte à la pudeur ! Tss…
Bon, tant pis. Elle irait ainsi, toute de noire vêtue. Enfin, le reste de ses vêtements était noir aussi de toute façon… Alors ça ou autre chose, finalement… A l’heure dite, elle se présenta au Bloody Valentine. Une hôtesse l’accueillît et lui remît un badge en échange de son invitation. L’hôtesse… Dommage, l’autre était pas mal non plus là bas. Bah… De toute façon Deirdre était du genre borderline… La gonzesse était pas mal non plus. Dommage, ils ne seraient pas à présents à la soirée…
Bon, trêve de plaisanterie. La brune épingla le badge à sa veste sans manche et s’enfonça dans le bâtiment.



D’autres personnes étaient déjà présentes… Elle n’y prêta pas plus attention, s’accoudant à une extrémité du bar. Et attendît ainsi, en silence, analysant ce qui se passait autour d’elle d’un regard circulaire…
L’espèce de machin drapé de noir et entouré par quatre individus retînt alors toute son attention. Dans quel guêpier s’était-elle fourrée ? Quelle idée saugrenue de venir ici ce soir, pour sûr ! Mais maintenant qu’elle était là de toute façon… Autant en avoir pour son argent. Quoi ? Elle n’avait pas payé ? Bon ok c’était vrai… Mais elle n’était pas entrée pour rien et sa curiosité avait été aiguisée… Patience… On verra bien !
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 21:32

Le visage de Charlie s'illumina lorsqu'elle reconnue la voix de celui qui venait de l'aborder. Toujours de dos, arquant un sourcil, elle s'adressa à Gordon d'un ton amusé.

- Je serais morte de soif si je vous avais attendu Gordon...

Elle se retourna et lui fit un grand sourire joueur avant de reprendre une gorgée de vin.

- mais oui, ce serait avec plaisir.

Remarquant que plusieurs invités arrivaient, Charlie jeta un œil en direction du bar, où tous semblait s'agglomérer pour commander à boire, quand les consommations étaient gratuites, c'était l'endroit de prédilection visiblement. Dickens se raidit d'un coup, croyant avoir reconnu quelqu'un, pas certaine elle préféra ne pas tenter le diable et revenir à Gordon. La jeune blonde gloussa légèrement en détailla rapidement Gordon.

- Alors, vous avez pris votre manteau cette fois ?

Il ne se ferait pas avoir de nouveau, il avait retenu la leçon, quoi que cette leçon n'avait pas été bien dure, il avait simplement terminé dans le grenier de Charlie à fouiller des cartons, c'était pas si mal comme leçon de vie, elle, elle aurait bien aimé apprendre plus facilement certaine chose, qu'on lui offre du café au lieu d'une morsure ou d'un costume piégé. Ressasser le passé ne servirait à rien, la petite anglaise était ici pour s'amuser et c'est ce qu'elle ferait ici ce soir... puis c'est ce qu'elle ferait à partir de maintenant tout court, voilà ! Une sorte de mini épiphanie venait de pointer le bout de son nez dans l'esprit de Charlie, une petite résolution qui changerait peut-être bien des choses, Dickens ne le savait pas encore, mais ses yeux pétillaient d'aisance à ce moment précis.

Une gorgée de vin plus tard, Charlie regardait toujours les invités arriver, louchant toutefois de temps à autre sur le machin cubique sous le drap noir, protégé par quatre marines de l'armée. Elle se tourna donc vers Gordon, avec un air de gamine sur la bouille.

- Vous croyez que ça cache quoi ce truc ?

Ne lâchant pas le curieux trésor des marines du regard et triturant l'un de ses colliers, Charlie essayait d'imaginer ce que ça cachait, ce que seraient les épreuves, qui serait son/sa coéquipier(ère), mordillant sa lèvre inférieure comme elle avait l'habitude de le faire lorsqu'elle était perdue dans les méandres de son esprit tortueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy & Emmy
Humain
avatar

Messages : 150
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 3 Aoû 2012 - 23:19

Presque installés dans leur nouveau chez elles, Amy et Emmy avaient prit pas mal de temps pour elles, vivant pour l'heure sur leurs réserves, qui tenaient pas mal le coup grâce à l'année de loyer gratuit qu'elles avaient gagnées.

Cette émission avait, en effet, constitué une aubaine pour les demoiselles qui s'étaient offertes pour le coup un appartement de haut standing en plein Eye Square, rien que ça. Normalement, le loyer offert par l'émission était calculé par la trésorerie de celle-ci en fonction de la tranche salariale et de leur déclaration fiscale, mais heureusement pour elles, les jumelles étaient de riches pauvres. En effet, leur revenus déclarés étaient, sans être frugaux, plutôt modestes. Cependant, le gros de leurs gains était transféré dans un compte défiscalisé à Berne et le problème de la retraite était réglé par des complémentaires privées beaucoup plus rentables pour elles que la caisse de l’État à laquelle elle estimaient déjà beaucoup trop donner. A la vérité, elles n'étaient pas très altruistes.

L'appartement, un duplex en mezzanine, tout de boiseries blanches (même de plafond), avec cheminé, mansarde et balcon, était onéreux, mais pour l'heure gratuit. Elles avaient donc passés les deux dernières semaines à l'aménager comme il se devait, à l'aide d'une décoration moderne et sobre, et avaient même consacré une journée entière à débusquer le lit parfait, qui n'était pas seulement un meuble pour elles, mais aussi un outil de travail, en attendant que leur nouvel employeur ne leur en fournisse un, si contrat il devait y avoir. A ce moment, elles cherchaient toujours comment mettre en valeur la cheminé, se constituaient un mini bar qui commençait tout juste à être fourni et manquaient cruellement de bibliothèque, comme en témoignait l'ensemble de la Pléiade déposé à même le sol - récemment venu de Dublin.

C'est alors qu'elles avaient reçus les clés de l'appartement, y mettant les pieds pour la première fois depuis la visite avec l'agent, tout un tas de prospectus dans leur boîte aux lettres flambant neuve. Quelques uns constituaient un certain intérêt auprès des deux jeunes femmes, quant aux autres, il avaient finit là où était leur place. Elles c'étaient donc rendues à une soirée cocktail sur le thème de l’œnologie durant laquelle elles avaient réussit à appâter un client potentiel qui n'avait rappelé qu'une semaine plus tard pour les voir dans un mois et à un gala qui n'avait rien de particulier au terme duquel elles avaient rendus un homme accro, assez riche pour devenir un régulier, qui était tout de même indécis - n'ayant encore jamais fait appel aux services de professionnelles.

Le dernier prospectus, tout du moins celui qui relatait l'évènement le plus loin, était une soirée au Bloody Valentine, dans lequel elles entraient dés à présent. Elles avaient loués pour l'occasion des robes assorties et identiques assez chics, en tissu léger noir, arrivant à mi cuisses, dont la coupe était inspiré des tuniques romaines que portaient la plupart du temps les femmes de tribuns. Modernes classes et sans ostentation (les sœurs n'étaient de toute façon pas des beautés à décolleté, un col en v profond mais chaste faisait donc l'affaire), la tenue été complété par des bracelets - principalement en cerceaux d'argent - des colliers et des talons hauts discrets. Fidèles à leur simplicité, elles ne portaient pour maquillage - pourtant poussé à son maximum - qu'un mascara particulièrement prononcé qui incrusté un regard profond et du rouge à lèvre d'un rose élégant. Emmy, qui avait les cheveux d'un orange fruité assez vif, avait eut l'idée - saugrenue et pourtant pas si mauvaise que ça - de mettre des lentilles de la même couleur, se qui lui donnait un regard déstabilisant mais diablement attirant. Amy, quant à elle, avait lésiné avec beaucoup de sagesse sur le mascara, laissant la vedette à ses cheveux parfaitement lisses et coiffés, ce qui donnait l'impression, assez torride au demeurant, de la voir tout juste sortir de la douche.

C'est donc, comme à leur habitude, bras dessus bras dessous, qu'elles étaient arrivées devant les deux hôtes d'accueil.
"- Bonsoir et bienvenue au Bloody Valentine, ceci et votre badge qui permettra de connaitre votre partenaire de jeu de la soirée. Il ou elle possédera le même badge que vous, passez une excellente soirée.
- Hum... pourrions nous avoir toutes les deux le même badge. C'est qu'on ne se séparerait pour rien au monde vous comprenez.
- Euh... Et bien normalement les jeux sont prévus pour des binômes mais...
- Je pense qu'elles n'auront cas alterner.
- Oui elles feront comme ça. Très bien, prenez donc ces badges, nous informeront de votre cas au personnel afin qu'on ne croit pas à une... Fraude du système. Il sourit poliment.

- Oh vous êtes un ange.
- Bonne chance à vous deux, vous en aurez peut être plus besoin que nous.

- Merci, c'est gentil, passez une bonne soirée vous aussi.
"

En femmes désirables, elles étaient bien entendu venues en retard (et en taxis) et flottaient au travers de la foule, accrochant quelques regards, observant, calculant. C'est alors que, tandis qu'elles se rendaient tout naturellement - bien consciente qu'une femme avec toujours plus de charisme un verre à la main (pour les hommes c'était dans le sang, pour certains en tout cas), elles aperçurent une connaissance : la petite blonde Charlie, qui avait bien faillit elle aussi avoir un an de loyer gratuit et qu'elles avaient convié pour la suspension de leur crémaillère. Pas traversées le moins du monde par l'idée que celle-ci ait put avoir envie d'un peu de tranquillité afin de discuté, sinon en toute intimité du moins à son aise, avec l'homme qui lui parlait, les deux jumelles débarquèrent, comme venu de nulle part, mais pas brutalement, telles de plumes venus se déposer dans la discussion. Un sourire s'épanouit sur le visage des deux jeunes femmes.

"- Tiens tiens. C'est drôle mais vous nous rappelez quelqu'un.
- Bonsoir Charlie. Comment allez vous ?
"




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 4 Aoû 2012 - 11:16

Milie savait qu'elle aurait du flairer le piège quand Llyl lui avait proposé d'échanger ses plus belles fringues contre une soirée de libre. Elle avait acceptée, la tête toute tourneboulée à l'idée de posséder une des magnifiques fanfreluches de la patronne sans chercher à savoir quand serait cette fameuse soirée et elle s'était retrouvée le bec dans l'eau quand Llyl et Meluxine avait toutes les deux fui pour la soirée inaugurale du nouveau Bloody.

Il était absolument hors de question qu'elle rate cette soirée, après tout elle tenait absolument à revoir Kain et à voir ce qu'il avait fait du Bloody, mais il était tout aussi hors de question de laisser le bébé tout seul, elle tenait trop à sa vie et même si Llyl était devenue une dépressive chronique, elle avait toujours les moyens de tordre son joli petit cou et de la faire couiner si elle s'occupait mal du bébé. Visiblement, elle était la seule à pouvoir l'enfermer dans un tiroir. Elle venait à peine de se remettre de son nez cassé, ce n'était pas pour se faire mal de nouveau n'est ce pas ?

C'est ainsi qu'elle s'était retrouvée devant son placard à la recherche d'une tenue de camouflage appropriée pour ne pas trop se faire remarquer par le patron du Bloody qui ferait certainement une drôle de tête à la voir débarquer avec un bébé dans les bras. Mais bien évidemment, la notion de discrétion ne faisait pas partie de la garde robe de la jeune femme et elle avait une fois de plus tout étalé dans sa chambre dont le sol avait disparu sous une épaisse couche de vêtements. C'est là qu'elle avait découvert son bonnet fétiche qu'elle ne mettait que pour les grandes occasions.

Elle l'avait enfilé et s'était tourné vers le bébé qui fixait le plafond en bavant.


"La classe non ? A défaut de me camoufler, je serais protégée par mon bonnet magique ! Il chasse les mauvaises ondes tu savais ça ?"

""

"Ouais bon ok c'est pas super classe mais quand même, tu pourrais faire un effort !"

""

"… d'accord…"

Milie avait aussi attrapé une écharpe multicolore et avait enroulé tant bien que mal le bébé dedans avant de le caler contre elle. Si elle le lâchait, il ne tomberait pas de suite, tout du moins elle l'espérait.

Oubliant allégrement couches et biberons, elle sautilla hors du QS et au bout de 200 mètres, une vague odeur de pourri lui rappela son oubli. Faisant demi-tour avec moult soupirs et autres insultes à l'encontre de la nature et d'un tas d'autres choses, elle avait fini par changer le bébé, balancer deux trois trucs dans un sac poubelle qu'elle traina avec elle jusqu'au bar. Après tout, au pire, elle pourrait bazarder le bébé dedans pour qu'il dorme non ?

Elle avait fini par se présenter avec un large sourire à l'entrée du Bloody, sentant des regards désapprobateurs sur sa tenue. Mais elle était sur la liste des invités, les gens ne pouvaient pas faire grand-chose quant aux goûts douteux du patron… et encore s'ils avaient su !

L'hôtesse lui tendit le badge du bout des doigts, comme si elle se refusait à trop la toucher alors que le bébé la fixait, ou fixait le vide intersidéral allez savoir.

""

"Ouais pareil, il est chouette le badge t'as vu ?"

""

"T'es aussi causante qu'une huitre, j'espère que ça va s'arranger un jour quand même..."



Elle regarda alors autour d'elle, sautillant sur place et intriguée à l'idée de la suite des évènements et cherchant des yeux une personne portant le même badge qu'elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 4 Aoû 2012 - 17:35

Alors qu’elle tentait de noyer son désespoir dans ce qui ressemblait à du whisky pur malt, la maquerelle déchue fut interrompue par une voix familière : celle de Meluxine, son ex-vigile.
Comme tu peux le voir, ça va parfaitement bien, une forme digne des jeux olympiques ! railla-t-elle en levant son verre telle une ivrogne.

Mais ne prête pas attention à moi va, amuses-toi plutôt, ya plein de beau monde ici, tu as certainement mieux à faire que gaspiller ton temps avec une vielle ménagère de moins de 500 ans, pleurnicha-t-elle en replongeant le nez dans son verre d’alcool.
Si elle avait pris la bonne résolution de s’amuser à cette soirée elle n’y pouvait rien, tout ce qui touchait de près ou de loin au Quality Street avait le don de lui flanquer le cafard, comme si ça lui étalait les preuves de son échec cuisant en plein visage.

Malheureusement pour elle, les choses n’allaient pas s’arranger car elle vit alors une personne totalement inattendue franchir la porte…

Milicent ? fit-elle, incrédule en voyant sa garde chiourme faire son entrée avec le chiourme en question, coiffée du bonnet le plus laid de la création.
*Heureusement que j’ai déjà fermé, parce que sortir une girl dans cette tenue m’aurait conduit à la faillite à coup sur !* ne put-elle s’empêcher de penser.

Furieuse, elle se dirigea vers la jolie rousse pour l’incendier :
Dis-donc, quand je t’ai demandé de me garder le lardon pour que je puisse sortir peinarde, à ton avis est-ce que ça voulait dire « Ramène-le moi à ma soirée, histoire de me la pourrir, ça va être fun » ? Mais qu’est ce que tu as dans la tête ma pauvre fille ?

Lui arracher les yeux sur le moment lui aurait apporté une grande satisfaction, mais elle aurait alors été obligée de s’occuper de la larve elle-même, ce qui ne lui convenait pas vraiment. Elle aurait également pu la rouer de coups, mais sa cicatrice lui faisait encore trop de misères pour qu’elle en profite pleinement.
Meluxine, frappe-là pour moi s’il te plait ! lança-t-elle à la blonde avant de rajouter : Et te bile pas pour la crevette, c’est rustique ce truc là.

La vision de choses ou de personnes rattachées à la maison close pouvaient visiblement provoquer également de la rage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
avatar

Messages : 322
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 4 Aoû 2012 - 21:12

C'est avec plaisir que Gordon accepta l'invitation de Charlie et qu'il s'installa à son tour au bar. Histoire d'accompagner cette dernière, il se tourna alors vers le barmaid pour passer commande.

"Un Vodka Martini. Au shaker et pas à la cuillère."


Après avoir réglé sa consommation et une fois sa boisson en main, il se remit en position pour observer la salle. Les gens commençaient à arriver. Certains arboraient des tenues plutôt originale, ce qui fit tiquer le jeune homme sur le type de population de cette ville. Visiblement on ne lui avait pas menti et se disait déjà qu'il avait des chances de se plaire ici.
Cependant cette impression ne dura pas longtemps lorsqu'il remarqua sa compagne de soirée se raidir l'espace d'une seconde, sans raisons apparentes. Il eut la délicatesse de ne pas lui montrer qu'il avait calculé ce spasme. Il commença cependant à scruter la salle, cherchant la raison d'un pareil sursaut. Malheureusement, cet instant avait été trop fugace pour qu'il puisse comprendre de lui même ce qui avait bien put se passer. Charlie avait de toute façon choisi de revenir sur un sujet plus léger...
Il dissimula donc à son tour un petit rire suite à la remarque de la blondinette sur son manteau.

" Oui. Entre attirer l'attention et mourir de froid, le choix ne m'a pas semblé difficile au final.
En parlant de tenue, vous voir sans tâches de peinture vous va assez bien également !"


La demoiselle, curieuse posa son regard sur le cube drapé de noir qui avait également attiré l'attention de Gordon. Visiblement c'était également le cas de toute l'assistance. C'est donc légitimement qu'elle demanda son avis à notre ami sur la question. Le visage de celui-ci s'assombrit alors.

"Je ne sais pas... La dernière fois que j'ai vu quelque chose qui s'en rapproche c'était au Laos. Il y avait une cage derrière les draps. Et à l'intérieur... un fauve ou un homme à combattre... Le sang à toujours été un divertissement rentable...

Ce qui m'inquiète, c'est que d'après ce qu'on m'a raconté de cette ville, organiser des "jeux" de ce genre ne me semble pas impossible."


Le sourire de Gordon revint cependant lorsqu'une bien singulière vision s'offrit à lui. En fait d'une, c'était deux superbes jeunes femmes, visiblement jumelles qui s'approchaient d'eux. Ce qui l'amusa d'avantage était de constater qu'elles arboraient le même badge que le sien.
Étant donné que les "jeux" ne devaient se dérouler qu'en binôme, notre ami se dit qu'il était encore tombé sur l'exception. Restait à savoir si ce serait une chance ou non... Mais pour cela il faisait confiance à la ligne qu'il s'était lui même taillé dans la paume de sa main.

Ces dernières s'invitèrent pour saluer Charlie, ne semblant pas lui prêter attention pour le moment. Mais bien loin d'y voir une impolitesse, et sachant par nature rester à sa place quand il le fallait, il se contenta de tremper ses lèvres dans son breuvage avec nonchalance, attendant patiemment que l'on s'intéresse à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 4 Aoû 2012 - 22:03

Les joues de la petite blonde rougirent légèrement à la mention de la peinture absente sur son visage. Elle détourna le regard, puis revint à Gordon, un petit sourire timide aux lèvres.

- Oui emm... apparemment je ne fais pas les choses à moitié lorsque je peins... mais merci !

Dickens rit doucement tout en se frottant le front, il fallait dire que sa philosophie sur la chose était que l'on obtenait rien sans se salir un minimum, ainsi en cuisinant ou en peignait, elle se retrouvait souvent entachée par un truc ou alors faisait des dégâts, gauchisme maladroit obligeait ! Quoi qu'il en soit pour l'heure, elle tenterait justement d'enterrer bien profondément cette-dites maladresse.

Le visage de Charlie changea rapidement à l'air plus sombre qu'affichait désormais son interlocuteur, des cages avec des fauves et un homme ? Au Laos ? Ce que l'on racontait ici ? Et bien, elle aurait bien aimé avoir des sources aussi bien informées, quoi que non, au final, elle ne serait peut-être même pas venue ici et malgré les moments sombres, il fallait se l'avouer, elle se plaisait énormément ici. Malgré les propos peu rassurants que tenait Gordon, Charlie se remit à sourire, puis posa sa main sur l'épaule du jeune homme.

- Ici, croyez moi, ils sont beaucoup plus subtiles en terme de ''jeux'' dans le genre de ce que vous me décrivez là, ils préfèrent vous faire mettre des costumes envoûter, vous enfermez dans une grande salle et voir ce qu'il en résultera ! Encore heureuse qu'il n'y aie pas eu de déguisements de psychopathes d'ailleurs !

Elle retira sa main, puis termina sa coupe de vin avant de poursuivre.

- De toute façon, il faut s'attendre à tout, ça pourrait bien se passer, comme ça pourrait être un désastre, je crois que c'est sans doute ce qui attire pas mal de monde lors de ces événements, c'est en quelque sorte... excitant je crois, de ne pas savoir...

Intéressant comme point de vue, mais pour Charlie c'était à demi vrai, c'était surtout pour elle une occasion de voir du monde, de faire des rencontres, mais après, c'est vrai qu'à bien n'y repenser, c'était bien plus exaltant comme soirée que d'aller manger au fast food du coin... L'esprit empêtré dans ses pensées, Charlie ne vit pas arriver les jumelles, aussi c'est lorsqu'elles s'adressèrent à elle que Dickens les reconnut immédiatement.

- Amy, Emmy comment allez-vous ?! Je suis heureuse de vous revoir, alors vous vous êtes dégotées un joli petit nid ?

Un large sourire vint se poster sur le visage tantôt marmoréen de la jeune anglaise qui était ailleurs, elle était ravie de revoir les jumelles, elles lui avaient fait bonne impression et il fallait le dire, elle étaient époustouflantes ce soir !

L'attention de Charlie fut toutefois happée quelques secondes un peu plus loin vers le bar, il semblait y avoir un peu de remue-ménage là-bas, mais elle revint rapidement à Amy et Emmy, souriante, puis elle tilta en voyant leur badge.

- Oh, mais vous êtes avec Gordon.

Ajouta-t-elle joyeusement avant de faire les présentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 5 Aoû 2012 - 9:31

Pas un accroc sur le tissu. Pas une ombre qui se dessinait derrière. Mais qu'est-ce que ça cachait ? Elle avait les doigts qui la titillaient ; elle avait envie d'aller toucher, d'aller soulever un tout petit pan pour voir ce qu'il y avait derrière... Mais elle s'abstenait : ça ne se faisait pas. Quand on est invité quelque part, on ne touche pas à tout ; voilà l'un des restes de son éducation parentale qui était bien ancré dans la tête brune. Certes, ce lieu était un lieu public par destination mais cette soirée était une invitation et toutes les personnes conviées étaient des hôtes. Ces invités étaient d'ailleurs essentiellement regroupés auprès du bar. Juliet ne vit personne qu'elle connaisse mais décidé néanmoins de laisser sa curiosité se reposer et d'aller discuter avec qui le voudrait bien.

Certains groupes s'étaient formés : un homme entouré de trois charmantes demoiselles, trois autres plus loin dont l'une était affublée d'un bonnet en forme de cocotte et... d'un bébé enroulé dans un écharpe... Étrange endroit pour un nourrisson. Dans ce trio-là, l'une des femmes ne semblait pas apprécier l'arrivée de la dernière. Hmm... ce n'était pas vraiment l'idéal pour s'incruster.
Ah voilà ! Quelqu'un qui était seul. Enfin seule. Installée à une extrémité du bar, elle semblait ne connaitre personne également et attendait que le temps passe et que les animations commencent.
En s'approchant la pyromane s'aperçut qu'elle portait un badge avec un lézard bleu. Tant pis, ce n'était pas son binôme mais ça ne l'empêcha pas de continuer à avancer vers elle.

"Un vin blanc bien glacé s'il vous plait." commanda-t-elle en s'accoudant à côté de Deirdre. Ce n'était pas le moment d'avoir un coup de chaud... Ça gâcherait la soirée à coup sur.
" C'est intriguant ce carré noir, n'est-ce pas ? Pas moyen de voir à travers... " dit-elle alors pour lancer la conversation avec sa voisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy & Emmy
Humain
avatar

Messages : 150
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 5 Aoû 2012 - 13:53

"- Amy, Emmy comment allez-vous ?! Je suis heureuse de vous revoir, alors vous vous êtes dégotées un joli petit nid ?
- On peut dire ça comme ça.
- D'ailleurs on ne vous a toujours pas oublié. Tout n'est pas encore installé et on manque encore de connaissances pour faire une soirée digne de ce nom mais, si le cœur vous en dit...
- ... Oui, on pourrait vous inviter ce soir. Enfin, en espérant qu'il nous reste assez d'énergie en fin de soirée.
- Oh oui, et votre ami pourrait venir aussi.
" Conclut Amy en tournant un regard vers l'homme qui n'avait pas sifflé mot depuis qu'elles étaient venues.

Amy et Emmy n'avaient même pas vu le cube voilé. Et quand bien même l'aurait-elles vu qu'elles n'en auraient pas plus étés intriguées. Seules les personnes les intéressaient. Elles aimaient résoudre les énigmes humaines, savoir les faiblesses et les forces de chacun, en tirer partit et découvrir leur personnalité. Oui, en dehors des ce que d'autres auraient appréhendés comme une déformation résultante d'obligations professionnelles, elles prenaient un réel plaisir à découvrir les gens. Si leur famille les avaient blasé, c'en était que pour plus se tourner vers autrui ; et si elles étaient souvent déçues, ou si elles même avaient déçues, elles savaient qu'elles pouvaient compter l'une sur l'autre et leur avidité de rencontre ne s'estompait pas. Par ailleurs, il était peu de personnes auxquelles elles ne s'intéressaient pas, ce qui contribuait parfois à leur donner cet aspect volage.

"Oh, mais vous êtes avec Gordon."
Elles se tournèrent définitivement vers Gordon, de moitié tout du moins - pour ne pas faire faux bon à Charlie - et examinèrent un instant son badge.
"- Un lombric avec un lance roquettes hein ? Je sens qu'on va former un sacré trinôme !
- Vous êtes un ami de Charlie ?
" Avait demandé Emmy d'un ton un peu malicieux, prolongeant légèrement la dernière syllabe en un doux ronronnement qui s’éteignit comme des points de suspension, espérant que l'homme ou Charlie répondrait à la question insinué : quelle était la nature des relations qu'entretenaient Charlie et ce fameux Gordon ?
"Amy. Et voici ma sœur Emmy. Enchanté." Coupa t-elle en tendant formellement la main à son interlocuteur.

Elle avait une petite idée de ce qui trottait dans la tête d'Emmy à ce moment là et cela ne lui plaisait pas particulièrement. Gordon semblait un homme charmant et surtout, proche de Charlie - tout du moins assez pour qu'Amy puisse envisager le sentiment désagréable qu'éprouverait la petite blondinette si Emmy se livrait à un jeu de séduction avec lui. En réalité, Emmy, elle, n'y pensait qu'à moitié. Elle l'envisageait. Mais le fait qu'il puisse plaire à Charlie ne l'aurait pas freiné - bien au contraire - dans son élan. Emmy, pouvait parfois être émulé par quelques pulsions sadiques qu'Amy désapprouvait et faire de la peine à Charlie l'aurait rendu très attirante à ses yeux, aussi, elle y trouvait un double compte. Mais Amy la connaissait par cœur et savait que l'idée de frustrer Charlie devait terriblement l'exciter ; elle savait aussi que sans son soutient, elle renoncerait directement à ce petit manège. Ce qui fut exact. Emmy serra à son tour la main de Gordon, sans y mettre plus de forme que cela ni soutenir son regard de façon cajoleuse. Amy éprouvait de la sympathie pour Charlie, elle n'avait pas envie de rendre leurs rapports fâcheux.

Emmy aurait du deviner que cet égard de la part de sa sœur n'était pas qu'une simple forme de compassion. Mais ce que même Amy ne soupçonnait pas consciemment, c'était que la légère ressemblance entre Amy et Charlie - du fait de leur chevelure et de leurs attitude harmonieuses (bien que moins sophistiqué en se qui concernait cette dernière) - avait poussé Amy à ce comparer à elle et que son attitude décontracté l'avait séduite. Elle la voyait comme un reflet de la personne qu'elle aurait éventuellement été ravie d'être (bien qu'elle se sentît bien en soi) et, de ce fait, se sentait irrémédiablement attiré par elle. C'était une personne qu'elle trouvait plus mystérieuse que les autres, bien que Gordon ici présent eut un passé beaucoup plus tumultueux et que d'autres invités fussent de très bon candidats. C'est d'ailleurs parce qu'elle crut de sa petite sœur qu'elle avait comprit la nature de ses égards qu'elle trouva un prétexte pour s'éloigner un moment, après que leurs deux compagnons de soirée eurent répondu.
"S'il vous plaît, est ce qu'on pourrait avoir deux flûtes de champagne ? Merci beaucoup." Demanda t-elle au barman après s'être éloigné de quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 5 Aoû 2012 - 19:57

La porte du garage s'ouvrit sur un merveilleux couché de soleil et deux lumières s'allumèrent d'un coup. Un bruit de moteur ronronnant résonna à des lieux à la ronde et une moto noire - une Honda CBR 1000 RR - fila d'un coup, un fier cavalier sur son dos. La silhouette en question était toute de noire recouverte, un casque cachant ses longs cheveux qui dépassaient légèrement, flottant à plus de 180 km/h sur une route déserte. La moto en question s'arrêta juste en face du Bloody et le motard retira son casque, révélant le visage de Nathaniel, coiffé d'un chignon tellement lâche que des mèches entières de cheveux s'échappaient de l'élastique ou étaient retenues à un fil. Il retira sa combinaison et ses bottes et enfila une paire de Converse rouges, usées à n'en plus pouvoir, dont certains morceaux de tissu étaient troués ou même partis on-ne-sait-où. Il portait un jeans bleu délavé et troué au niveau des genoux et un t-shirt gris 'God save the Queen' des Sex Pistols juste en dessous d'un blouson en cuir noir. Il entra à l'intérieur de l'établissement, casque en mains, et regarda les transformations tout en poussant un long sifflement. Un très belle femme s'approcha de lui et lui demanda son invitation. Il fouilla diligemment dans sa veste et sorti le carton, tout en souriant à la petite brunette. Elle lui tendit un autre carton et il se contenta de la zieuter, tout en souriant. Il baissa les yeux vers le carton et se contenta de sourire.



- "Merci beauté !" dit-il en lui faisant un clin d’œil.

Il regarda partout dans la salle et sembla reconnaître quelques visages. Il y avait la Marie-Antoinette du balle masqué, des visages eux inconnus et... Il sourit inévitablement en voyant cette tignasse blonde. Même les cheveux attachés, il lui était impossible de ne pas la reconnaître ! Mademoiselle Charlie Dickens, en personne ! Il se dirigea donc d'un pas assuré et léger vers le bar, à l'encontre de Charlie qui semblait en bonne compagnie. Une fois derrière elle, il posa le casque par terre et ses mains sur les yeux de la belle blonde, sourit comme un demeuré.

- "Tiens tiens ! Ne serait-ce pas mademoiselle Dickens ?! Comment va ma belle blonde préférée ? lui dit-il en déposant adroitement un bisou sur la joue. Puis, parlant au barman, Un double Whisky avec des glaçons s'il-vous-plaît ! Le plus âgé possible si moyen, merci."

Il regarda à côté de la blonde et ses yeux s'attardèrent sur les deux filles à côté de lui. Elles se ressemblaient comme deux gouttes d'eau et... Ah ben non, c'était des jumelles apparemment ! Enfin, plutôt visiblement. Parfois, la génétique semblait tellement bien faire les choses que, même des frères et sœurs de plusieurs années d'écarts semblaient se ressembler comme s'ils étaient de vrais jumeaux. Il retira ses mains des yeux de Charlie et fît une légère courbette.

- "J'en oublie même toute marque de politesse ! Enchanté mesdemoiselles, je me présente, Nathaniel Duchannes. Puis, se retournant vers le seul homme du quatuor, il tendit la main. Enchanté, monsieur...?"

S'emparant de son verre de Whisky, il but une loooooongue gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 5 Aoû 2012 - 22:07

La petite brunette semblait bien s'ennuyer ses derniers jours et puis, comme par magie, l'invitation fit son apparition ! Bien qu'elle ne soit plus croyante depuis plusieurs siècles, elle remerciât une quelconque divinité d'avoir mis cette enveloppe dans sa boîte aux lettres et elle décida d'y aller, à cette petite soirée. Mais qui dit soirée, dit apparat obligatoire ! Fouillant son immense penderie, elle ne trouva rien jusqu'à ce que, comme par magie, les habits adéquates lui sautent aux yeux. Elle referma la porte de la penderie derrière elle, les habits dans les bras et se place devant un miroir gigantesque. Retirant une nuisette en satin noir, elle mit tout d'abord un corset noir possédant quatre nœuds blancs et de la dentelle elle aussi noir, s'attachant sur le devant et maintenu par deux bretelles. Par la suite, elle enfila un jeans noir moulant, passant des cuissardes par le dessus, cuissardes aux talons vertigineux, lui faisant passer du mètre cinquante-huit au mètre soixante-cinq et pour en finir avec tout cet attirail, un très beau collier en diamants, qui lui fut offert il y a très longtemps par un beau blond. Elle passa plus de deux heures devant son miroir à se pouponner, mettant un léger coup d'eye-liner, une petite dose de khôl noir et son éternel rouge à lèvres carmin. Elle sortit de chez elle et se dirigea vers le Bloody où un beau mec l'attendait en lui souriant, lui priant de lui montrer son invitation. Elle la sortit et il lui tendit un badge, qu'elle agrafa sur le haut de son pantalon.



Se dirigeant vers le bar, elle fit le tour de la salle, visuellement et puis, s'assit sur le tabouret le plus proche, se demandant se qu'elle boirait bien. La dernière fois, Tonton lui avait fait de très bons cocktails, mais ça c'était avant, puis, esthétiquement parlant, le Bloody avait fortement changé. Elle se demandait ce qui avait changé d'autre, aussi... Elle regarda la femme avec le bonnet ridicule et, ironiquement, ça lui allait. Elle sourit secouant la tête et puis remarqua la petite chose dans ses bras. Une jolie petite fille. Et c'est là que le déclic se fit. Elle allait prendre un bon gros verre de sang, rien que ça. Elle lança la grimace caractéristique des adultes lorsqu'ils parlent à un enfant ou qu'il lui font des trucs dans le genre. Et pour le plus grand plaisir de ces gens, il y eut même un petit "Gouzi gouzi !". Elle se retourna vers le barman et lui fit un très grand sourire.

- "Un bon grand verre de sang frais, s'il-vous-plaît ! Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 5 Aoû 2012 - 22:16

ViggoViggo se présenta à l'entrée du Bloody Valentine. Ce bar faisait partie des lieux qu'il n'avait pas encore visités à Galway, c'était donc l'occasion rêvée. N'ayant pas encore de résidence officielle, il n'avait donc pas reçu de carton d'invitation mais en avait trouvé un sur une de ses victimes. La mention des jeux durant la soirée avait attisé sa curiosité, c'était une des principales raisons pour lesquelles il était présent. Il n'avait pas loué de tenue pour la soirée, le vampire arborait sa tenue habituelle : une pantalon foncé et des bottes noires rehaussés d'une chemise blanche, d'une veste noir et d'un trench-coat foncé.

Il entra dans le hall et se dirigea vers l'hôtesse. Viggo lui tendit silencieusement son carton d'invitation, il n'était pas d'humeur à bavasser inutilement. Cependant il la gratifia tout de même d'un merci quand elle lui tendit son badge, il fixa ce dernier sur son trench au niveau du coeur.



Le vampire fit quelques pas dans la salle et scruta ce qui l'entourait. Il ne pouvait pas évaluer le qualité de la refonte de l'endroit étant donné qu'il y mettait les pieds pour la première fois. Toutefois, le propriétaire semblait avoir du gout. Dans un coin de la salle, se trouvait un caisson drapé de noir gardé par 4 personnes, il n'y porta que peu d'intérêt pour le moment.

Il examina les différents groupes déjà formé par les premiers arrivés et par la même occasion essaya de trouver son binôme. Un groupe de trois femmes dont l'une portait un drôle de chapeau et un bébé, plus le temps passait et mois les choses insolites le surprenaient ici à Galway. D'un autre coté, deux hommes et trois femmes qui discutaient, la encore personne n'avait le même badge que lui. Il porta son regard sur un duo de jeunes femmes qui venait de se former au bar, aucune d'entre elles n'était son binôme.

Il se dirigea vers le bar et s'adressa au barman.

Je vais prendre... Une double Vodka.

Il se sentait d'humeur russe ce soir. Il sortit son étui à cigare dont les cinq gros tubes étaient rempli. Il en vida un en sortant un cigare. En rangeant son étui, il sortit son coupe cigare et son briquet. Après avoir coupé la base, il mit le cigare en bouche et l'alluma. Viggo tira une grosse bouffée et se saisit de son verre, il remercia le barman d'un signe de tête.

Il se retourna cigare dans la main gauche et verre dans la main droite. Il avait décidé de se mêler à la foule et ne pas simplement attendre comme un asocial que son binôme arrive. Il bu une gorgée de vodka et se dirigea vers le duo féminin, Juliet et Deirdre.

Bonsoir mesdemoiselles, leur lança-t-il afin de s'introduire dans le groupe, Je me présente, je m'appelle Viggo.

Très conventionnelle comme entrée en matière, cependant c'était rapide et facile.
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 5 Aoû 2012 - 22:25

[A placer deux crans plus haut, avant l'arrivée de Raven !]

Le policier s’était montré dépité, lorsqu’il avait observé la pile de courriers qui reposaient sur son bureau, la veille, et qui n’attendaient que lui pour être triée et étudiée. Il avait soupiré et commencé sa tâche machinale en cherchant à se débarrasser au plus vite… Et c’est ainsi que le fameux carton d’invitation au Bloody Valentine faillit finir sa triste existence dans la corbeille de son bureau. Le vampire l’y avait ramassé, la seconde suivante, avec la nette impression d’avoir malencontreusement jeté ce qu’il pensait être une publicité.

Il lui fallut tout autant de temps pour se rendre compte que l’invitation lui était personnellement adressée. Prestige du grade, peut-être ? Pur hasard ? Dans tous les cas, vu le désastre qu’avait été sa dernière sortie sur carton d’invitation, mieux valait peut-être qu’il s’abstienne… Sauf que cela remontait, maintenant. Et depuis, le vampire n’avait pas pris le temps de s’accorder la moindre pause dans son travail hormis pour quelques sorties nocturnes en solitaire. Pour la troisième fois, il prit le carton pour le détailler avant de le reposer. Un nouveau soupir et sa décision était prise, sans vraiment en être une.

De la curiosité ? Très certainement. Il ne connaissait pas le propriétaire du Bloody Valentine, n’y ayant que rarement mis les pieds. Le quartier chic et moderne de Galway n’était pas la zone qui lui demandait le plus d’attention en général, les quais mis à part. C’était l’occasion d’apprendre à se détendre, à défaut de se détendre à proprement parlé, et de découvrir de nouveaux lieux. Après tout, une fête dégénérait toujours, non ?

Il avait revêtu une tenue simple, répugnant les chemisiers qui le rendaient finalement, aussi formels que son uniforme, pour choisir un tee-shirt des plus basiques largement dissimulé par son habituel manteau de la même couleur. Voilà qu’il ressemble au parfait petit vampire bien gothique comme il fallait… Kieran grimaça, et reprit sa veste rouge. Un jour, il perdrait ses mauvaises habitudes… Quand il arrêterait de fumer, peut-être ?
Cette dernière pensée le hanta suffisamment pour qu’il s’arrête juste avant de pénétrer dans l’enceinte du Bloody Valentine afin d’en allumer une dernière, pour la route. Une fois à l’intérieur, on ne risquait pas de lui fournir l’autorisation.

Après ce demi-tour obligé, il était fin prêt à goûter à ce nouvel environnement. Rigueur professionnelle ou vieille habitude, il prit le temps de détailler chaque invité qui s’était présenté avant lui, cherchant à identifier les humains des créatures de la nuit. L’exercice fut plus difficile que prévu face aux mouvements incessants et aux paroles vives qui s’échangeaient. Le vampire en fut presque à éprouver de la joie, alors qu’il n’apercevait pas Raven dans la salle. Ce fut déjà la première bonne nouvelle de la soirée. Une jeune blonde semblait particulièrement attirer l’attention de toute l’assemblée, alors que d’autres, plus loin, échangeaient plus férocement sur ce qui semblait être la garde d’un nourrisson. Il plissa le regard mais décida de ne pas s’en préoccuper, il n’était définitivement pas là pour ça.

Remettant son carton d’invitation à la jeune femme, qu’il évita soigneusement d’observer plus que nécessaire, son attention fut pourtant vite réaccaparée par ce qu’elle lui remettait en main. Cela ressemblait vaguement à cet étrange cupcake dont il avait le souvenir.



Ce fut d’un air un peu gauche que Kieran le greffa à son vêtement, dès qu’il eut compris son utilité. Il ne se formalisa pas de son aspect humoristique et se glissa à travers les invités pour se prendre un verre, seulement histoire de s’occuper les mains. Adossé au bar et totalement en dehors des diverses conversations, il préféra attendre de son côté de voir ce que leur réserverait la soirée.


Dernière édition par Kieran Nealson le Lun 6 Aoû 2012 - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
avatar

Messages : 322
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 5 Aoû 2012 - 22:55

Ecoutant la propre théorie de Charlie, visiblement mieux informée sur les jeux locaux, Gordon afficha une moue songeuse. Il ne savait pas laquelle des options était la préférable entre les divertissements à échelle humaine qu’il avait déjà pu observer et ceux qui l’étaient moins, évoqués par son interlocutrice.

Heureusement l’arrivée des jumelles avait ramené l’ambiance sur un registre beaucoup plus léger. Il fut assez amusé par le spectacle qu’elles offraient, l’une semblant à chaque fois terminer la phrase de l’autre. Elles devaient être très proches, ce n’était pas rare chez les vrais jumeaux… Visiblement, elles aussi venaient de s’installer dans une demeure bien à elle. Gordon était déjà en train de se demander lui-même comment il allait faire pour pouvoir récupérer sa maison que l’une des deux jumelles l’invita indirectement en compagnie de Charlie dans la leur, avant même que toutes présentation eut été faite. Sa compagne de soirée ne manqua d’ailleurs pas de leur faire remarquer qu’elles formeraient un trinôme avec lui pour la suite des évènements. Cela eut alors l’effet d’attirer toute l’attention des deux demoiselles sur sa personne.

Après avoir commenté le dessin de leur badge commun, la rousse finit par demander à Gordon s’il était un ami de Charlie. Ce à quoi il répondit après avoir posé son verre et serré avec délicatesse la main de la première.

« On peut dire cela… J’espère en tout cas que c’est réciproque. A ce sujet, je pense que vous saurez mieux dire que moi ! » Dit-il en adressant un sourire complice à Charlie afin qu’elle confirme ou non sa réponse. « Je viens tout juste d’arriver en ville, donc nous n’avons malheureusement pas encore eut le temps de vraiment nous connaitre non plus. »

La deuxième jumelle coupa alors la première afin de faire les présentations. La blonde était donc Amy, et la rousse Emmy. Gordon se dit qu’il allait devoir faire un grand effort de concentration pour ne pas les confondre à l’avenir, surtout au cas où il leur prendrait l’envie de se teindre les cheveux dans le futur. Après avoir serré la main d’Amy avec la même délicatesse que celle de sa sœur, il remarqua ironiquement aux trois jeunes femmes qui l’entouraient.

« Dommage que les consommations soient gratuites, je n'ai même pas le luxe de pouvoir jouer au gentleman !

Il adresse d’ailleurs un dernier petit regard de connivence à Charlie avant d’ajouter à toutes.

« Je vous demande seulement d’abandonner le vouvoiement pour me parler. Je me sens plus à l’aise dans la simplicité. »

En parlant de simplicité, celle-ci sembla atteindre son paroxysme lorsqu’un nouvel individu décida carrément de s’affranchir des règles élémentaires de la politesse en s’incrustant dans le groupe. Cela afin de masquer les yeux de Charlie pour jouer à « COUCOU, QUI C’EST ? ». Décidément, tout le monde semblait connaitre sa compagne de boisson ce soir. Ne sachant pas s’il s’agissait bel et bien d’un ami ou non de la demoiselle, Gordon préféra viser le compromis. A savoir, rester à sa place, comme d’habitude en buvant quelques gorgées de sa boisson afin de ne pas s’imposer s’il s’agissait bien d’un proche. Mais également être prêt à intervenir à la moindre manifestation d’incommodité de la belle.

Lorsque le nouvel arrivant eut terminé sa parade de séduction, il s’adressa enfin à Gordon en lui tendant la main pour le saluer. Ce dernier avait l’impression d’avoir assisté au numéro d’un animal qui cherchait à marquer son territoire auprès des autres mâles du groupe. La seule manière pour lui de faire ça de manière plus flagrante aurait été d’uriner directement sur les pieds de chaises…

Amusé par ce spectacle, notre ami posa son verre sur le comptoir et serra la main de son interlocuteur. Un sourire en coin, il se contenta de répondre « Gordon. » à la question qui lui était posé.
Ne manquait plus qu’il veuille lui broyer les métacarpes pour complètement s’affirmer, et il serait sûr de trouver cet homme antipathique. Auquel cas il risquait d’avoir une surprise…

Mais bon, il avait pour principe de ne jamais juger les gens sur une première impression, et c’est donc en toute sincérité qu’il le salua amicalement.


Dernière édition par Gordon le Lun 6 Aoû 2012 - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Lun 6 Aoû 2012 - 0:12

- Oh et bien, avec plaisir oui, tout dépendant comment se terminera la soirée en effet.

Elle leur sourit, espérant intérieurement que la-dites soirée se déroulerait sans accroc, qui sait ce pouvait arriver ! La preuve, la chasse au trésor pour la St-Patrick avait été tout simplement géniale et sécuritaire, si on oubliait la mouette voleuse...
Charlie sourit à la question Emmy et laissa Gordon leur répondre, arquant un sourcil un petit sourire amusé aux lèvres au fur et à mesure qu'il expliquait. Lorsque son compagnon lui demanda confirmation, Charlie éclata d'un petit rire avant d'approuver les dires de Gordon, passant de ce dernier aux jumelles.

- Oui en effet on peut dire que nous sommes amis oui.

Remettant une mèche rebelle en place derrière son oreille, la jeune anglaise déposa sa coupe vide sur le comptoir bar, se retournant et se reconcentrant sur la conversation. Rendant son regard à Gordon, Charlie se dit qu'elle avait vraiment fait des rencontres intéressantes ces derniers mois, elle était ravie de toutes les revoir ici présente ce soir, elle se sentait plus à l'aise, sentant une certaine allégresse s'emparer d'elle, c'était la première fois qu'elle se sentait ainsi avec des gens, c'était plutôt agréable. Lorsque Gordon leur demanda de le tutoyer, elle acquiesça de la tête souriant, s'il ne l'avait pas fait, elle aurait été capable de le vouvoyer jusqu'à sa mort, cette penser la fit immédiatement sourire.

Charlie ayant terminé sa consommation louchait subtilement vers le bar, elle ne savait pas quoi prendre d'autre et voulait en profiter un peu avant que les jeux ne débutent, aussi décida-t-elle de laisser les jumelles et Gordon faire connaissance, mais au moment où elle allait s'excuser et s'éclipser pour aller se chercher une nouvelle consommation, elle devint aveugle... enfin artificiellement parlant bien entendu. Une voix familière la renseigna rapidement sur celui qui lui bouchait la vue, heureusement pour lui c'était Nathaniel. Un grand sourire vint illuminé le visage surpris de Dickens avant que les joues de cette dernière ne se colorent légèrement suite au bisou qu'elle reçut. Se retourna alors vivement, elle fit l'accolade à son ami avant de lui rendre son baiser sur la joue, ce qui ne manqua pas de laisser une grosse trace de rouge à lèvre carmin foncé sur la joue de ce dernier.

- Bonsoir Nath ! Comment vas-tu ? Oh, mais pas mal la dégaine, j'adore ton t-shirt ! Faudra me dire où tu l'a dégoté plus tard hein ?!

Puis se retournant vers les autres, une fois que Nathaniel eu fait les présentations, elle l'introduisit à la conversation, histoire de pouvoir s'éclipser quelques minutes par la suite pour aller se chercher un verre.

- Je vous présente Nathaniel, c'est un ami, un musicien hors pair et mon associé, nous avons une ''école de musique'' si on peut dire.

Elle leur sourit avant de commencer à se déplacer vers un endroit où il y aurait moins d'embouteillages au bar.

- Si vous voulez bien m'excuser, je vais me chercher un autre verre où il y aura un peu moins de trafique.

S'accoudant au bar, près d'une femme qui semblait seule, Charlie réfléchissait à ce qu'elle allait prendre, pendant que le barman servait d'autre personne. Son regard se porta à un moment sur la jeune femme à côté d'elle et elle lorgna sur ses cuissardes, lesquelles étaient tout à fait dans les goûts de la petite blonde.

- Un Blue Lagoon s'il vous plait.

Elle avait envie d'un petit quelque chose de sucré pour une fois et c'est la première chose qui lui vint en tête. Pendant qu'elle patientait, elle regarda encore quelques fois la femme à côté d'elle avant de lui adresser poliment la parole, trouvant cela plus simple de la complimenter que de lui lancer des regards en coin.

- Excusez-moi, je ne veux pas paraître impolie mais, j'adore vraiment votre ensemble, spécialement vos cuissardes, elle sont superbes.

Elle ponctua le tout d'un petit clin d'œil avant de lui souhaiter bonne soirée et de patienter pour son cocktail qui ne tarderait pas d'atterrir devant elle. Comme de fait ce dernier apparut magiquement, ou presque, puis Charlie retourna rejoindre le petit groupe que formait désormais Gordon, Amy, Emmy et Nathaniel.


Dernière édition par Charlie Dickens le Lun 6 Aoû 2012 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Lun 6 Aoû 2012 - 9:34

DeirdreL’attention toujours fixée vers cette étrange masse drapée de noir, Deirdre n’avait pas immédiatement remarqué une présence à ses côtés. Ce ne fut que lorsque la demoiselle lui adressa la parole qu’elle sortît enfin de ses pensées et se retourna vers elle. Bon… Faire preuve de politesse déjà et lui répondre. Même si elle s’était plus ou moins élevée elle-même, elle n’en avait pas moins reçu quelques préceptes de base… Qu’elle avait eu bien du mal à s’approprier d’ailleurs puisqu’elle était du genre solitaire et taciturne depuis sa plus tendre enfance.

- Pour être aussi bien gardé… Ca sent l’arnaque ou les embrouilles si vous voulez mon avis…

La brune avait prononcé ces mots sans se retourner vers sa voisine, son regard sombre toujours vissé sur l’étrangeté qui avait accaparé toute son attention. Habituellement, elle était méfiante déjà… Mais depuis qu’elle avait débarqué à Galway, c’était encore pire. Toute cette ville lui apportait un lot de tension énorme. Cette ville était étrange et suspecte… Autant que ses résidents d’un genre… Hétéroclites. Et elle ne pensait pas si bien dire… Ou penser plutôt. Et pourtant, elle n’avait pas encore connaissance des « races » qui la peuplaient. Comment pouvait-elle imaginer ou ne serait-ce qu’effleurer l’idée que des vampires et des lycanthropes vivaient ici parmi des êtres humains ? Sans parler de ceux qui possédaient des pouvoirs… Pour elle, tout cela n’était que fiction ou sujet de série B. Tôt ou tard, elle serait mise devant la réalité de ces lieux. Comment réagirait-elle ?
Subtil clignement des yeux et la voilà qui détachait enfin son regard de la seule vue à laquelle elle s’était accrochée depuis son arrivée. Paraissait qu’ils étaient tous présents pour s’amuser et qu’il fallait trouver son « binôme ». A cette pensée, elle se tourna enfin vers sa voisine et, d'un c’up d’œil qui la détailla un instant, ses pupilles s’arrêtèrent sur le badge de la jeune femme. Erf… Pas de bol, elle n’avait pas eu droit au lézard… Bon, il faudrait encore attendre.
N’étant pas habituée à être cliente des pubs et tavernes, elle en avait oublié qu’elle était invitée ce soir. Aussi répara-t-elle de suite cette « faute de goût » et commanda à son tour un petit quelque chose.

- Un bourbon s’il vous plaît…

Encore un sursaut de politesse… Mais une voix toujours aussi froide et monocorde que d’habitude. Elle aurait bien voulu engager davantage la conversation avec la jeune femme – si si j’vous jure ! – mais comment ? Elle était loin d’être un phénomène de sociabilité… Le temps de chercher un sujet et voilà qu’un type entrait en scène. Voilà qui arrangeait bien ses affaires, il apportait un souffle nouveau dans le duo qui venait de se former.
Ses yeux noirs glissèrent alors vers lui… S’arrêtant un instant sur le tatouage qu’il arborait sur sa joue. Elle n’avait jamais pensé à se faire tatouer cet endroit. Intéressant… A la suite, elle fixa le badge de l’inconnu. Toujours pas de petit lézard en vue, décidément !

- Enchantée… Deirdre. Dit-elle simplement de manière toujours aussi peu engageante en le fixant droit dans les yeux.

Si seulement elle se doutait un seul instant que, dans tout cet attroupement, elle se révélait être la plus fragile de tous… Comme un petit mouton entouré de loups affamés. Seulement voilà, elle n’en avait aucune conscience… Pour elle, ce n’était qu’une soirée où elle espérait s’amuser un peu. Enfin, bon courage à celui qui écoperait d’elle dans son équipe…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Lun 6 Aoû 2012 - 9:59

Lorsqu’elle reçu le badge à l’entrée, Grace frissonna. Elle ne répondit pas au sourire préfabriqué de l’hôte et garda l’étiquette en main. Autant voir ce qu’il l’attendait avant de se jeter dans la gueule du loup et ne plus pouvoir en sortir.

Ballerines bleu marine, jeans antracite, pull en dentelle à large encolure bleu sur un top noir et écharpe de coton d’un gris délavé formaient son attirail le plus chic. Après avoir tourné un moment dans le quartier pour garer sa voiture, c’est avec honte qu’elle était arrivée à pattes devant le Bloody. Dépassant les badauds refoulés, elle avait sorti son invitation et malgré l’apparente indifférence du gars de l’entrée à sa tenue, elle su avant même d’être à l’intérieur qu’elle ferait tache toute la soirée. Aurait-elle du se péter le nez en portant des talons pour éviter qu’on ne la regarde de travers tout du long ? Non.

Dans la foule de gens déjà présents, son regard accrocha les quelques badges qu’elle apercevait. Certains étaient franchement drôles, mais cet humour lui parut malsain sur le coup, et ses lèvres se plissèrent. La cage au fond du Bloody Valentine… Grace n’eut même pas à feindre l’effort d’ignorer le détail. L’exercice était devenu un mécanisme de survie dans le coin, et lorsqu’elle ne voulait pas voir quelque chose, elle ne le voyait plus.

- Vodka. Double dose. Sans glaçons.

Ses fesses se vissèrent sur l’un des tabourets du bar, et elle passa sa commande au barmen que son besoin impérieux de boire avait attiré à portée de voix.

- Les consommations sont offertes par la maison ce soir.


L’homme était d’un sérieux professionnel on ne peut plus agaçant. Mais la nouvelle était bonne, et Grace se détourna de lui avec un hochement de tête pour chercher dans la foule la personne qui aurait le même badge qu’elle.

C’était assez humiliant d’être seule au bar. Mais la soirée avait déjà pas mal avancé et des groupes s’étaient formés autour des différentes tables, certains s’amassant même au bar. Vaguement, certaines personnes lui disaient quelque chose.


Mais elle se sentait plutôt d'humeur observatrice que participative. Aussi garda-t-elle le silence, les gens immédiatement près d'elle devenant bizarrement taciturnes. Sans s'en rendre compte, ils se mirent à fuir sa présence qui gachait la bonne ambiance de la soirée. Mais toute à sa recherche, elle ne le remarqua même pas. L'espace est un luxe, et elle trouvait délicieux de ne pas être pressée entre deux groupes au bar.


Un peu plus loin, elle avisa un groupe de femmes avec un bébé ("What ??"). Une très élégante, celle au bébé, puis une en tenue de cuir, la silhouette sportive et qui portait... le même badge qu'elle.





Son intuition lui dit que si Grace s'incrustait dans le groupe comme si de rien n'était là tout de suite, elle se ferait refouler aussitôt. C'était plus simple de rester assise et de regarder de loin en attendant qu'il se passe quelque chose, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Lun 6 Aoû 2012 - 10:09

L'arnaque ou les embrouilles ? Oui c'était des possibilités. Mais ni l'une ni l'autre ne décourageaient la brune. L'arnaque avait l'avantage de la surprise ; les embrouilles celui de l'action. Ca lui convenait assez pour une soirée comme celle-ci. Après tout, n'était-elle pas venue dans le but de s'amuser ? Juliet devrait rester mesurée pour ne pas en venir à provoquer un incendie mais elle avait une bonne marge désormais quant à la maitrise de son pouvoir.

" Quand tout le monde sera arrivé, nous devrions être fixées. J'avoue être assez impatiente de découvrir les jeux prévus ce soir. "
L'entrain de la pyromane détonait avec l'attitude plus taciturne de sa voisine. Mais ça ne l'empêchait pas de partager avec elle ses impressions. Celle qui se présenterait un instant plus tard sous le nom de Deirdre commanda un bourbon tandis que Ashton recevait son petit vin blanc dans lequel flottaient quelques glaçons. Oui du vin avec des glaçons. Et encore, il en manquait à son goût... Ça ferait l'affaire ; elle ne comptait pas boire autre chose de toute façon.

De nouvelles personnes entraient petit à petit dans la grande salle du Bloody. Ils agrafaient successivement leur badge à leur veston, bustier ou chemise et Juliet tentait de repérer celui qui ressemblait au sien. Sans succès... Elle croisa alors le regard d'un homme qui faisait visiblement le même exercice qu'elle ; celui-ci finit par se diriger vers elles, enfin dans un premier temps vers le bar. Il arborait un tatouage tout à fait original sur la joue que la jeune femme tenta de détailler alors qu'il passait commande. Puis, cigare allumé et verre à la main, il se présenta à ses voisines.
Deirdre la précéda, tandis qu'elle se décalait légèrement. En elle-même, la fumée ne le dérangeait pas -elle en avait respiré de plus toxique- mais c'était plutôt le petit bout incandescent du cigare qu'elle fuyait... Un accident était si vite arrivé...

" Juliet ! Ravie de vous rencontrer tous les deux ! " répondit-elle avec un sourire. Ravie, c'était le mot : toute nouvelle rencontre lui plaisait.
Après avoir bu une gorgée, savourant la fraicheur d'un glaçon passant sur sa langue, Pyro lança la conversation : " Alors depuis combien de temps êtes-vous à Galway ? Vous étiez déjà venus ici ? La dernière fois que je suis venue, c'était en travaux mais ça ne laissait pas présager ce décor-là... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bloody Valentine (Event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Bloody London
» Event 5 : Ecriture & Dessin
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: MEMORIAL :: 
Archives
 :: Events
 :: Inauguration du Bloody Valentine
-