AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bloody Valentine (Event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Llylewin
Vampire


Messages : 2199
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 10 Aoû 2012 - 16:31

Si au départ, Llylewin n’avait pu s’empêcher de sourire à la vue de l’homme qui lui avait donné le dernier orgasme de sa vie, elle avait rapidement déchanté par la suite.

Elle qui était venu là dans le but de se détendre et d’oublier ses problèmes personnels se retrouvait du coup plongé en plein dedans. En effet, d’après ce qu’elle avait compris, le but de la soirée consistait à séduire son partenaire de jeu à l’aide d’une capote, bref en gros de se le taper pour gagner un truc… La prochaine épreuve ne consisterait-elle pas à changer une couche, histoire d’avoir la totale ?

C’est donc une vampire totalement blasée qui regardait d’un air morne le préservatif que l’hôtesse venait de lui glisser dans la main. Alors qu’elle se disait que sa soirée allait vraiment être très longue, la jolie blonde se mit à agir de façon vraiment très bizarre…

Se rapprochant d’elle, l’humaine se lança dans un discours abracadabrantesque sur les salades composées qu’elle supposait être une tactique d’approche pour le défi.

*Mamma Mia !* ne put-elle s’empêcher de penser, le vocable préféré de son maître Utrillo du temps où elle faisait des sottises dans sa jeunesse vampirique. *Si c’est comme ça qu’elle drague, elle doit toujours être pucelle, à moins de tomber sur un fétichiste des légumes ! En tout cas elle est pas bien fute fute la blondinette, vu que je l’ai croquée la dernière fois elle doit bien savoir qu’elle me fera pas mouiller avec ses histoires de concombre…*

La suite n’allait rien arranger, car Charlie se mit à se dandiner bizarrement, peut-être essayait-elle de se rendre sexy mais la vampire trouvait cela franchement bizarre, pourtant elle en avait vu en 300 ans des approches foireuses…

Alors qu’elle s’apprêtait à lever les yeux au ciel en se demandant pourquoi elle était tombée sur un remake de Jeanne d’Arc version pucelle de Galway, l’humaine lui passa le bras autour du cou : une occasion à ne pas manquer. Si le but était de réussir à baiser, vu le talent naturel de la binôme il valait mieux y aller franco. Ca ne la dérangeait pas plus que ça, la belle blonde était plutôt anatomiquement avantageuse et elle avait déjà eu l’occasion de tripoter bien pire !

La vampire passa alors ses deux mains sous les fesses de l’humaine, l’agrippant fermement, et la souleva pour la poser sur le bar. D’un geste du bras, elle la coucha en position horizontale avant de grimper à son tour sur le comptoir de façon à se mettre à califourchon sur elle, et, s’allongeant sur elle lui roula un gros patin avec fougue avant de se relever, restant toujours les deux jambes écartées autour de la taille de la jeune femme.

Ca vous va comme ça ou vous faut un truc avec plus de passion ? demanda-t-elle aux larbins de Kain. Non parce que ça me dérange pas de te filer un orgasme monumental là tout de suite, mais je ne suis pas sure que le sexe en public ça soit ton truc… fit-elle en tournant vers la jolie blonde.

Une vraie pro au travail…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain


Messages : 921
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 10 Aoû 2012 - 17:04

Oui je lui avais dit que "cornichon" n'était pas approprié... un "oups" avec un petit air innocent aurait mieux passé... Mais mademoiselle ne m'a pas écouté, préférant n'en faire qu'à sa tête. Ça avait eu le mérite de faire sourire son compagnon. Alors ce n'était pas complètement perdu.
D'ailleurs, en parlant de perdu, Viggo ne perdit pas son temps, prenant même avantage de la mauvaise stabilité de Juliet contre lui pour se lancer dans sa tirage romantique. Les yeux dans les yeux, il déclama ce qui ressemblait à un poème. Non pas ces lignes en vers qui riment entre elles mais une mélodie différente, venant du cœur, comme témoignage d'un coup de foudre. Des mots qui, mis bout à bout, donnaient le ton d'un amour impossible.

Cela faisait donc cet effet ?
Hypnotisée, elle goûtait les paroles qu'on lui destinait. Dommage que ça ne soit qu'un jeu ; c'était agréable d'être le centre d'attention privilégiée d'une personne. C'était doux d'entendre combien on est belle. Il avait même mis de l'italien ; langue chantante et aux tonalités presque sauvages pour l'irlandaise pure souche qu'elle était. Cela dit, il aurait parlé en français, langage de l'amour, elle aurait été séduite également. Comme ça, on écrit déjà en français ? Hmm...
Il n'y avait pas à dire : c'était une première dans ce domaine très réussie au goût de Juliet. Le baise-main et la fleur offerte conclurent parfaitement la déclaration du vampire. Elle aurait voulu applaudir... et rire également en voyant l'état de la malheureuse fleur. Elle se mordit la lèvre inférieure, lançant un éclair accusateur à son compagnon de jeu qui tentait lui aussi de se retenir. "Ne riiiis pas, pitié !!" lui envoya-t-elle mentalement. Le message passa peut-être, ou pas. Mais la brune réussit finalement à lui répondre, en reprenant tout son sérieux.

" Voilà des paroles enchanteresses assurément. Personne ne m'avait déclaré sa flamme avec une ardeur telle. Mon cœur chavire devant tant de beauté proclamée. "


Elle attrapa la rose qu'il lui tendait. La tige n'était pas très longue mais trop dur à couper avec les doigts. Elle arriva à glisser le bouton fané dans sa ceinture sans se piquer avec les quelques épines qui restaient. Les pétales se logèrent ainsi entre la courbe de ses seins.

" J'ai moi aussi un cadeau pour vous. "

Retournant au comptoir, elle y récupéra sa rose, fraiche d'avoir été en contact avec un linge mouillé mais parsemée de taches grises là où la cendre mouillée s'était déposée. Le visage resplendissant d'un sourire gracieux, elle vint l'accrocher à une boutonnière de sa veste, avec les gestes timides d'une femme amoureuse.

" Ma qué Bellissimo ! Est-ce bien ainsi que l'on dit ?" s'enquit-elle dans un murmure, relevant ses yeux bruns aux grands cils de son œuvre pour croiser ceux de Viggo. Elle battit des paupières sans se départir de son sourire.

Alors elle croisa une jambe derrière l'autre et entama ce qui semblait être une révérence. Sa main gauche relevait sa jupe tandis que l'autre accompagnait le mouvement, comme retenue au dessus du sol. Pourtant elle ne s'arrêta pas de descendre et ses doigts fins touchèrent le carrelage. Ils trouvèrent ce qu'ils cherchaient et avec autant d'élégance qu'il lui était possible -sans tomber promis !- Pyro se redressa cérémonieusement. Lentement surtout... C'est que ça tirait bien sur les cuisses cet exercice... Elle ne s'en rappelait qu'à retardement à chaque fois...

" Je ne peux vous promettre d'assister au soleil couchant de nos existences ensemble, main dans la main comme à cet instant si parfait." Elle se saisit de la main gauche du vampire. "L'envie est pourtant forte... mais... "

Elle tourna sa paume vers elle et du doigt, elle y traça, entremêlant de son trait les lignes de vie, d'amour et de chance, un cœur de cendre et de suie mêlés.

" Tout finit là où ça a commencé. " conclut-elle avec un clin d’œil. Elle n'eut guère besoin de se hisser sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur la joue froide et sans ornement de Viggo. Enfin, sans ornement... pas après qu'elle y eut déposé un nouveau petit trait de cendre. Le cigare de l'un, la nouvelle et éphémère marque de fabrique de l'autre.

" Désolée... j'ai pas pu m'en empêcher ! " rit-elle, pas si désolée que ça...


Dernière édition par Juliet Ahston le Sam 11 Aoû 2012 - 5:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 10 Aoû 2012 - 17:19

Charlie laissa échappé un petit gémissement de surprise lorsque la vampire se saisit d'elle par les fesses pour la soulever, déjà, elle fut surprise une fois de plus par la force de cette dernière, puis personne ne l'avait jamais agrippé comme ça encore moins pour la posée sur un bar... Elle croyait sa dernière heure arrivée, ça y est, mais quelle idiote elle avait fait à moitié ivre d'essayer de draguer une vampire, qui l'avait déjà bouffé de surcroit ! Non, vraiment, de boire autant quand on en avait pas l'habitude n'avait pas été la meilleure idée qu'elle avait eu jusqu'ici, inconsciente du danger, elle s'était mis dans de beaux draps cette fois. Comme la petite blonde aurait aimé à cet instant précis ne pas être sous l'emprise de l'alcool, elle aurait peut-être été plus en moyens de se défendre au lieu de rester immobile comme une poupée de porcelaine...

Ainsi déposée sur le bar et allongée de force par Llylewin, n'opposant par ailleurs aucune résistance de toute façon, Dickens était sous le choc et ne savait plus quoi faire, son corps demeurait désastreusement immobile. Charlie avait encore un peu le tournis, mais l'euphorie d'il y avait à peine quelques minutes faisait désormais et de nouveau place à la peur. Lorsque Llylewin se pencha sur elle Dickens ferma les yeux appréhendant la douleur si vive liée à la morsure des dents longues, toutefois, contrairement au mal qu'elle appréhendait depuis de trop longues secondes maintenant, la vampire inséra sa langue dans sa bouche pour l'enrouler autour de la sienne et lui rouler sa première galoche à vie.

*Euh... quoi ?!*

Charlie ne saisissait pas trop sur le moment, les yeux écarquillés en grand lorsque la vampire se releva. Les joues pivoine, elle ne souffla mot, extrêmement perturbée par ce qui venait de se dérouler sur ce bar, observant Llylewin toujours assise à califourchon sur elle, Charlie la vit demander au proprio si ça allait et le déclic se fit finalement dans son esprit embrumé. L'épreuve voilà ! Bien qu'elle doutait que sa drague salade avait fonctionné, apparemment Llylewin se prêtait au jeu. Heureusement d'ailleurs, parce que terminer en shish kebab sur un bar, c'était pas trop dans les espérances immédiates de la petite blonde. Ceci dit, Charlie espérait que ce genre de démonstrations serait amplement suffisant pour avoir réussi le défi, n'ayant pas trop envie d'expérimenter autre chose ce soir et n'osant certainement pas repousser Llylewin, craignant un changement de situation trop abrupte et dangereux pour le sac de nourriture qu'elle devait être aux yeux de la vampire. Mais lorsque cette dernière mentionna qu'elle pouvait lui donner l'orgasme de sa vie immédiatement si elle le voulait, Charlie acquiesça de la tête vivement, confirmant qu'elle n'en avait pas vraiment envie, non !

La jeune anglaise avait désormais un visage marmoréen, attendant le verdict tant redouté du proprio, se relevant sur ses coudes malgré la prise de la vampire, fixant Kain de son regard doré un peu inquiet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
avatar

Messages : 322
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 10 Aoû 2012 - 18:54

Gordon ne put que sourire avec cynisme en constatant que les jumelles n'avaient pas joué le jeu de se présenter autant que les deux garçons. Il ne pouvait pas leur en vouloir, après tout, lui même était resté très nébuleux sur sa véritable vie. La seule chose qui l'intéressait vraiment était le moment présent et ce fut avec un plaisir certain qu'il constata que les ardentes jumelles avaient des objectifs proches des siens. Connaitre des gens qui partageaient sa vision des choses pouvait s'avérer utile à l'avenir... surtout s'il envisageait lui-même de reprendre un jour les affaires.

Son regard s'assombrit alors lorsqu'il remarqua Charlie se tétaniser véritablement suite à l'apparition d'une nouvelle et envoutante créature dans le groupe. Là encore, il se contenta de ne rien dire et d'observer. Ce teint pâle, cette allure hypnotique, cette fâcheuse tendance au gothisme et la crainte qu'elle inspirait chez son amie du soir... Pour Gordon, il n'y avait pas beaucoup de doute quand à la nature qu'elle pouvait cacher. Après tout, Galway était emplie de bêtes de foire.

Nathaniel prit alors l'initiative de murmurer quelque chose à l'oreille de leur amie commune. Il ne savait pas ce qu'il lui avait dit, mais cela sembla la rassurer un petit peu... A moins que ce ne soit la vodka qu'elle avait bu d'un trait qui faisait enfin effet.

C'était donc plutôt au mauvais moment qu'intervint le propriétaire des lieux pour lancer les festivités de la soirée, ce qui allait contraindre le petit groupe à se séparer.

Cependant Gordon ne partageait pas l'inquiétude générale. De par son ancien métier, il savait d'avance que les conditions ne permettaient pas à une seule personne ou un petit groupe, qui n'avait rien prémédité, de foutre la merde et s'en sortir indemne. Tant que Charlie resterait à l'intérieur du Bloody Valentine, elle ne craignait rien. Et puis, elle avait visiblement d'autres amis dans la salle pour pouvoir les interpeller en cas de pépin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 10 Aoû 2012 - 20:11

La vampire scrutait la réaction de l’organisateur, pressée de savoir si son acrobatie qui lui avait niqué l’entrejambe – grâce au souvenir de sa césarienne, pas d’autre chose, bande de petits cochons! - lui avait au moins valu de s’acquitter de son épreuve.

Devant l’absence de réaction de ce dernier, Llylewin fut sensiblement agacée car elle ne comptait pas s’être donné tout ce mal pour rien, quitte à participer à un jeu à la con, elle voulait rafler le gros lot !
La blondinette était restée quant à elle muette comme une carpe, quasi sans réaction, ce qui aurait pu vexer quelques peu la maquerelle de voir son jeu de langue qui avait fait sa renommée aussi peu récompensé.

Qu’à cela ne tienne, si les deux restaient comme deux ronds de flan elle allait mettre le paquet avec sa maîtresse éphémère ! La jeune fille s’était relevée sur les coudes, elle en profita donc pour passer son bras derrière son dos afin de la relever à son niveau en position assise et se mit à lui embrasser puis à lui mordiller le cou de façon lascive, tandis que ses deux mains s’étaient glissées de façon discrète sous le top gris foncé de la jolie blonde dans son dos, et en quelques instants à peine et après quelques mouvements techniques dignes d’une prestidigitatrice de haut niveau, la vampire avait subtilisé ni vu ni connu le soutien-gorge en dentelle noire de la demoiselle tétanisée, qu’elle balança sans ménagement à la tête du gérant.

Elle dégagea ensuite son assise pour se glisser à terre, et, faufilant ses mains sous sa robe courte dégagea sa petite culotte à sequins rouge ornée de nœuds de satin qu’elle tendit à Charlie :
Vas-y, donne lui, comme ça il verra que c’est l’éclate la plus totale entre nous : j’ai peloté tes seins, tu m’as arraché ma petite culotte, bref on est des séductrices de premier ordre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 10 Aoû 2012 - 20:46

Kain était tranquillement en tain de boire sa boisson spéciale, dégustant le sang frais qui coulait dans sa bouche à chacune de ses gorgées.
Une fois le verre à moitié vide, il le reposa afin d’observer les duos formés et les tentatives de séductions. Certains étaient timides, d’autre un peu plus direct. Finalement voir chaque personne tentait de s’approcher de son partenaire, un parfait inconnu dans la majorité des cas, était assez distrayant.

Mais rapidement son regard se posa sur Llylewin. Il fallait dire que la vampire venait d’empoigner sa partenaire à pleine main et l’allongea sur le bar. D’un geste vif de la main, kain récupéra son verre avant que celui-ci soit sacrifié sur l’hôtel de la séduction.

Au moins llylewin était motivé pour gagner, difficile de dire autrement. Les yeux brillants mais le visage impassible, Kain ne perdit pas une miette de la mise en scène.
Quand la gérante du Quality Street s’adressa à lui, il se contenta de boire une nouvelle gorgée de son précieux breuvage esquissant un sourire du coin des lèvres.
Sa réaction ne sembla pas satisfaire le duo et llylewin continua sa mise en scène bien décidée à placer la barre encore plus haute, au détriment de sa partenaire qui semblait autant perdu que terrifié. Et au moment ou le vampire reçu le sous-vêtement de la partenaire de la maquerelle, il décida d’intervenir.

La gérant du Bloody posa son verre souriant, et attrapa son nouveau couvre chef d’une main.

« Llylewin, sais-tu que je t’adore ? Tu dois bien t’en douter tu n’as pas à me convaincre de tes capacités de séduction. Et je suis sur que ta partenaire a été largement convaincue elle aussi n’est ce pas mademoiselle ? »

Il se pencha souriant vers l’humaine dont il pouvait ressentir son cœur battre si fort qu’on avait l’impression qu’il allait sortir de sa poitrine. Il récupéra alors la petite culotte de dentelle qu’elle serait dans sa main.

« Mademoiselle sachez que la couleur de vous joues, rose, vous va à ravir, vous êtes à croquer. »

Il lui tendit alors son soutient gorge.

« Je suis en tous cas ravi de vous connaître mademoiselle, et Je crois que ceci vous appartient. »

Toujours souriant il s’approcha de Llylewin et en lui rendant son sous-vêtement il lui chuchota ces quelques mots.

« Si cela ne dépendait que de moi je vous aurais bien emmené, toi et ta délicieuse friandise à l’étage pour continuer ce petit jeu… »

Il se retourna alors vers le bar.

« Un alcool fort pour notre chère ami, un mon mélange spécial pour Llylewin elles l’ont bien mérités. »

Puis il s’éloigna, souriant continuant d’observer les différents groupes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 11 Aoû 2012 - 17:37

Son partenaire pour une soirée avait l'air plutôt sympathique. Un peu tendu mais bon, avec tout ce monde, c'était le genre de choses qui arrivait souvent mine de rien. Milie n'avait pas ce problème, elle était à son aise partout et en toutes circonstances, malheureusement pour son entourage.

A sa remarque sur le bébé, elle haussa un sourcil, fixant la petite chose en pouffant de rire.


"L'élever ? Nan je crois pas… sa mère préfèrerait crever, enfin crever encore une fois, que de me la laisser pour de bon je pense."

""

"Bon au moins, elle m'aime bien, pour l'instant. Elle a pas encore essayé de me bouffer quoi. Enfin bref ! On va faire une super équipe vous verrez !"

Avant qu'elle ne puisse rajouter quoi que ce soit, Kain fit son apparition et la jeune femme ne put s'empêcher d'esquisser un sourire gourmand au souvenir de leur dernière rencontre, oubliant totalement qu'elle n'était pas au mieux de son apparence en cet instant précis. Elle écouta son petit discours, se trémoussant d'un pied sur l'autre et soulagée que Llyl ait visiblement trouvé une autre victime pour la soirée.

La première épreuve à venir lui décocha un sourire mutin alors qu'elle récupérait le préservatif qu'elle agita devant le bébé.


"Première leçon Junior ! Même si ton partenaire est super sexy, anatomiquement avantageux euh avantagé ou quoi que ce soit du même genre, comme l'est notre cher partenaire du jour, il faut toujours sortir couvert ! C'est essentiel dans la profession et ça évite pas mal de surprises, comme devoir apprendre un tas de maladies dont le nom est aussi peu ragoûtant que les symptômes."

""

"Je savais que tu me comprendrais !"

Reprenant une mine un tant soit peu sérieuse et se grattant le nez, elle se rapprocha de Kieran, la mine un rien pensive. Après tout, elle ne le connaissait pas assez pour entamer la drague avec le classique "Alors c'est un concombre que tu as sous le manteau ou c'est simplement l'expression de ta joie face à ma présence ?"

Il allait peut-être falloir la jouer un rien plus subtil et espérer qu'il saurait jouer le jeu pour que ce soit un peu amusant. Au moins, il était beau gosse, même s'il avait l'air un peu coincé. Peut-être suffirait-il d'être un peu entreprenante pour que tout se passe comme sur des roulettes. Mais à bien y réfléchir, avec la gamine, ça risquait de compromettre un peu ses chances de réussite. Qu'importe ! Elle était là pour s'amuser avant toute autre chose.


"Bon mon petit chou ! Je peux vous appeler mon chou hein ? Ouais, vous avez une vraie tête de chou à la crème, on vous l'a déjà dit ?"

Et, en aparté, à Junior.

"Et note, pour ta deuxième leçon, qu'il ne faut pas abuser des choux à la crème. C'est vachement bon mais après je te dis pas, t'auras la fesse grasse et pour arriver à mettre le cerveau des mecs à l'horizontal c'est plus compliqué. Enfin, y en a qui aiment..."

Elle releva les yeux, la mine interrogative alors qu'elle fixait de nouveau Kieran.

"Tiens d'ailleurs. Vous en pensez quoi vous ? Vous trouvez que j'abuse des sucreries et que j'ai grossi ? Et les fesses rondes ça vous excite ?"

Tandis qu'elle parlait, elle se tournait, agitant son arrière train mais surtout faisant voler ses pompons dans tous les sens, ayant visiblement oublié le but de la conversation. Heureusement que Llyl ne la voyait pas, tout du moins il fallait l'espérer, parce que là, pour fuir la clientèle, elle faisait fort.

"J'en étais où moi ? Ah oui, mon petit chou ! Je vais vous épargner le classique "on vous a déjà dit que vous ressembliez à une star de cinéma", le fait que vos yeux soient splendides et le baratin habituel. Vous m'avez l'air quand même beaucoup plus malin que ça et, à moins que vous ne soyez vous aussi un fétichiste des petites culottes, je pense pas que vous offrir la mienne pour prouver que vous avez réussi à me la faire enlever soit une super bonne idée et vous fasse plaisir."

""

C'est le moment que choisit Junior pour montrer que les bébés vampires pouvaient aussi vomir. Et vu ce qu'elle buvait, c'était pas franchement beau à voir alors qu'elle avait imbibé les vêtements de Milie d'une espèce de liquide rougeâtre un rien dégoûtant.

"Mamamia pizzeria ! Je crois que ça va tuer dans l'œuf cette passion tout sauf éphémère que je sentais grandir entre nous… comme c'est triste… et elle m'en a fichu partout…"

Alors qu'elle parlait, elle détacha la gamine et la planta dans les bras de Kieran, tirant sur son tee-shirt avec une serviette pour en ôter les souvenirs laissés par Junior et dévoilant une poitrine des plus aguichantes, d'un blanc appétissant aussi bien pour un humain que pour un vampire.

Bien évidemment, elle ne se rendait compte de rien, déçue de ne pas avoir réussi à montrer le lobe de ses oreilles à Kieran, partie de son anatomie qu'elle trouvait particulièrement séduisante. C'est vrai, après tout, vous avez déjà touché un lobe d'oreille ? C'est tout doux ! Avec ça, elle était persuadée qu'il aurait cédé et l'aurait reversée en arrière avec fougue, occultant le bébé pour lui dire à quel point elle était séduisante.

Et au final, elle n'avait réussi à rien, elle qui était quand même une vraie pro dans le domaine. Si c'était pas malheureux !

_________________


Dernière édition par Milicent le Mar 14 Aoû 2012 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Lun 13 Aoû 2012 - 9:40

Grace Broderick“Plutôt fraise, menthe ou chocolat ?”, “Ta patronne, mais dans quel domaine vous bossez ? Clowns ou actrices ?” (en rapport au chapeau bariolé de la troisième femme du trio), “Tu penses quoi du fait que nous soyons entourés d’êtres sortis tout droit des “Chair de Poule” de quand on était gosses ?”.

Les questions ne manquaient pas. Grace commanda un autre verre de vodka et fit mine de réfléchir, alors qu’elle se demandait simplement si elle oserait trouver le jeu intéressant.

- De quels moments difficiles tu parlais, à l’instant ?

La tête légèrement penchée, Grace avait été intriguée par le voile tombé devant les yeux de Meluxine lorsque celle-ci avait évoqué sa patrone et ses ennuis au boulot. Sans que grace ne s’en rende compte, son habitude d’infirmière prit le dessus, et il se mit à émaner d’elle des ondes appaisantes, une incitation à la confiance et à la confidence tout à fait surnaturelle.

Kain qui réclama alors leur attention brisa son charme. Son attention se reporta sur lui et sur son aura qui ne lui plaisait décidément pas. Les sourcils froncés, puis les yeux agrandis par la surprise, elle reçu sa rose noire comme un cadeau empoisonné. Son regard se fit perdu tandis qu’il passait de Meluxine à la rose.

- Mais… Ils ne peuvent pas nous obliger à séduire quelqu’un… ?

Son esprit rejetait l’épreuve en bloc, son rejet contaminant son entourage, et c’est comme un zombie qu’elle changea de salle.



Vers le salon
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Mer 15 Aoû 2012 - 2:58

Tétanisée, complètement tétanisée, Charlie n'avait pas cillé durant toute l'opération, n'arrivant pas à se remettre de toutes ses intrusions dans son espace intime. Elle était lente, monstrueusement lente ne réagissant visiblement pas assez rapidement pour contrer les attaques de Llylewin... pouvait-on seulement appeler ça des attaques ? Des baisers et des mordillements ? Seigneur qu'elle réalisait tout trop tard, de longues secondes après que les gestes aient été posés, comme lorsque Llylewin brandissait fièrement son soutien-gorge au nez du proprio, non attendez, c'était le sien ! Louchant sur sa poitrine maintenant dénudée sous son tout petit haut, désormais encore plus petit dans son esprit qu'il ne l'était en réalité, Charlie se dit qu'elle ne reverrait jamais son soutien-gorge et essayait d'ores de trouver une solution au problème, concentrée, se demandant comment elle pourrait bien passer la soirée sans que cela ne se remarque, c'est qu'elle était assez prude la petite anglaise, ah ! Si quelqu'un le lui faisait remarquer... Elle n'eut pas le loisir de terminer cette pensée qu'une culotte atterrie dans sa main.

Observant l'amas de tissus dans sa main, Charlie comprit rapidement d'où cette lingerie provenait, elle avait beau être assez éméchée, elle savait pertinemment qu'elle avait toujours sa culotte... Elle retint par ailleurs un regard vers son jeans, un brin de logique faisant acte de présente.

C'est d'ailleurs culotte en main, que Charlie reporta son attention sur Llylewin qui était en train de lui parler. L'éclate totale ? Oui bon pour le coup faudrait que Dickens retravaille ses expressions faciales, parce que présentement elle devait avoir une tête à moitié apeurée, à moitié embarrassée. Les joues rouges, Charlie avait encore plus chaud que tout à l'heure, pas question de rester plus longtemps sur le bar, la jeune anglaise imita donc la vampire et descendit du bar plus lentement que sa coéquipière toutefois, moins agile, saleté de vodka obligeait... tiens d'ailleurs elle reprendrait bien quelque chose pour oublier qu'elle n'avait plus de soutien-gorge...

Le proprio décida enfin d'intervenir, le détaillant rapidement, il lui fit froid dans le dos ce Kain et malgré son cerveau endormie dans la vodka, Charlie eut peu de doute quant à la nature de cet homme, enfin, de ce vampire, bref... Lorsque ce dernier attrapa son soutien-gorge, la figure de Dickens se décomposa, adieu lingerie, pour le coup elle doutait que Kain le lui rende. Cela se confirma dans son esprit lorsque qu'il saisit la culotte qu'elle serrait dans sa petite main, un fétichiste des sous-vêtements peut-être ? L'idée la fit sourire, mais vite la jeune anglaise effaça ce stupide sourire, l'heure n'était pas à la rigolade, mais il n'empêche qu'elle ne pouvait s'empêcher de trouver cela hautement ridicule. Elle imagina d'ailleurs le vampire dans un magasin de lingerie, tout heureux... Secouant la tête, essayant de chasser ses divagations de son esprit, Charlie se raidit au terme croquer, vraiment, elle se sentait comme un os près à être mâchouillé par deux pitbull affamés, mais au lieu de paniquer, la blonde ne fit qu'en rougir davantage se remémorant la scène qu'elles avaient offerte au proprio et au curieux qui avaient peut-être jeté un coup d'œil... seigneur. Inutile de dire que Charlie attrapa rapidement son soutien-gorge aussitôt qu'il fut à portée de main, soufflant un faible merci à Kain, très gênée par la situation, croisant les bras sur sa poitrine, se demandant comment cela pourrait être pi... non elle n'allait pas finir cette phrase mentale, oh non !

Comme lisant dans ses pensées, le proprio leur offrit des verres, préférant ne pas trop se questionner sur ce qu'était le ''mélange spécial'', Charlie s'activa à remettre son soutien-gorge, le passant sous son haut, pendant que le barman lui apportait un Kangourou visiblement. S'accoudant au bar et prenant une longue gorgée de son cocktail, Charlie soupira longuement, essayant de chasser l'embarras sur son visage, mais rien à faire, à mi chemin entre l'humiliation et la confusion, Dickens préférait boire et remettre son malaise au lendemain, quelque chose lui disait qu'elle n'avait pas terminé avec ce genre d'embarras ce soir... Prise de légers vertiges, elle se contrôlait pourtant à merveille, mais elle n'aurait probablement pas la langue dans sa poche, une fois le premier choc passé.

- Dis donc, t'es plutôt douée à ce jeu... je suppose que tu veux VRAIMENT gagner ?

Dickens avait mis l'accent sur le ''vraiment'' histoire de vérifier si la vampire ne s'était pas simplement amusée à ses dépends, parce qu'après tout, il ne fallait pas être aveugle pour voir que Charlie était tout à fait étrangère à toute cette mascarade... En même temps, cela lui confirmerait peut-être que Llylewin ne prévoyait pas la vider de son sang à la première occasion venue, il fallait probablement que les deux participants restent en vie... enfin, elle l'espérait, si ? Sauf s'il y avait une épreuve ''tuez votre partenaire'', alors là, elle serait dans la merde pour le coup. Charlie frissonna à cette réflexion ne rappelant pas le pays des bisounours, car au fond, le proprio était aussi vampire que Llylewin l'était, qu'est-ce qui pourrait l'en empêcher ?! Qu'est-ce qui les empêcheraient tous ?! Peut-être même que les hôtes, les barmans, enfin, toute la crew du Bloody était dans le coup ?! Putain ! C'était pas l'heure de la paranoïa des complots ! Non, Charlie prit donc une autre lampé de vodka martini, se retournant vers la salle emplit de binôme tentant de se séduire les un les autres, se calmant instantanément en se disant qu'elle fabulait grave pour le coup... valait mieux oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Mer 15 Aoû 2012 - 9:21

Kieran eut, ce qu’on pouvait vulgairement appelé, un arrêt sur image à la vue de Kain. Ce vampire n’était autre que le propriétaire du Bloody Valentine. Le même vampire provocateur qui sautait des barrières, volait en traitre l’arme d’un policier et se révélait très doué pour alimenter des rixes. L’envie le prit de faire un scandale et de ruiner sa soirée, par simple vengeance. Mais dans l’instant présent, c’est plutôt un verre qui lui semblait nécessaire pour ingurgiter la nouvelle. Il en commanda deux, songeant un minimum à sa partenaire, et se fit gratifier d’une rose dans le même temps.

Il en avait presque oublié le discours de Kain, tellement il était obnubilé par la façon dont il comptait lui faire cracher ses trippes. En attendant que ce jour arrive, il était sur son terrain de jeu et devrait en respecter un minimum les règles. Enfin, rien ne l’empêchait d’être mauvais joueur, n’est-ce pas ? Il lui fallait donc jouer les romantiques avec cette humaine au bonnet de poulet. La tâche paraissait plus complexe que prévue…

« Oui, une superbe équipe, je n’en doute pas. Qui est sa mère, au juste ? »

Peu de chances qu’elle soit à cette soirée, si elle confiait son anomalie entre les mains d’une humaine un peu trop bavarde. Il haussa un sourcil perplexe à la vue du préservatif qu’elle agitait en tout sens… Mais qu’est-ce qu’elle comptait faire là ?

« Euh… » Fut sans doute la réponse la plus percutante que le policier trouva à dire dans la soirée. Voilà qu’elle faisait la leçon à son nourrisson en parlant de lui comme s’il n’était plus présent. Le policier avala de longues gorgées de son verre pour faire passer le ridicule de la situation… Et manqua de s’étouffer avec son contenu quand elle s’exprima sur son anatomie et assimilée.

« Je ne suis pas sûr que cette chose ait compris quoique ce soit mais… »

Il retint encore sa phrase, alors qu’elle s’approchait avec la demi-portion et son préservatif au doigt. Elle aurait été presque effrayante à brandir ses armes comme ça. Son air gourmand pouvait en dire long, mais quand elle l’assimila à une pâtisserie…

« Non. Ni le petit. Ni le chou. Ni la crème. Et on devrait pouvoir s’entendre. »

Voilà qu’il commençait fort. Déjà qu’elle n’avait pas l’air douée, la tâche risquait d’être ardue s’il n’y mettait pas un peu du sien. Mais qu’est-ce qu’il aurait dû faire, avec cette rose ? Lui proposer un tango ? Lui chanter de l’italien ? Lui faire un baise-main comme à la vieille époque ? Il n’était pas vraiment inspiré devant ces deux phénomènes gazouillants. Alors quand elle lui présenta son arrière-train gigotant au rythme de ses pompons… Toutes ses bonnes idées s’envolèrent en même temps que son rire. Elle aura eu au moins cette récompense. Kieran se passa une main sur le visage pour retrouver un minimum de contenance, mais c’était peine perdue.

« Vos fesses sont enchanteresses, à en dédier un poème. Je viens déjà d’en trouver deux rimes, mais je commence à douter de la suite que ça pourrait prendre… En parlant de vers, je vous propose d’en prendre un, dans un premier temps. Dans les deux cas, ça chante et ça roule sur la langue après tout. »

Kieran décocha une pichenette dans le verre qu’il venait de prendre en main, pour appuyer ses dires autant que lui faire comprendre le changement de sujet, du vers au verre. A croire que son fessier avait réussi à l’inspirer.

« Vous savez que l’on a tendance à désigner cette partie du corps comme une « lune », je qualifierais pourtant plutôt les vôtres de … « soleil couchant ». Le côté déclinant, sans doute. Ca doit être lié aux confiseries, ça en rehausse la beauté. »

Ben voyons, « déclinant ». Vos fesses tombent, madame ! Il espérait que son charabia informe soit suffisant pour qu’elle percute. Au moins arrivait-elle à se montrer drôle et attachante, à défaut d’être habile. Mais il préférait ça plutôt que de tomber sur quelqu’un qui se prenait trop au sérieux. Après tout, n’avait-il pas décidé d’inverser ce jeu tordu inventé par Kain ?

« Je vous passerais donc, en retour, les éternels et classiques « Ma qué Bellissima ! » déclarés avec l’accent le plus horrible possible. Et je vous ferais le plaisir de ne pas terminer ce poème atroce sur vos rondeurs. Le poème, qui est atroce, bien entendu. »

Elle n’eut pas le temps de récupérer le verre et de finir en bonne et due forme leur conversation que l’anomalie vivante décida de faire des siennes. S’il avait eu envie, à un quelconque moment, de poser ses crocs sur la chair douce de l’humaine… L’envie venait de lui passer instantanément aux odeurs fortes de déjection sanglante. Voilà que cette chose immobile lui prouvait une nouvelle fois à quel point elle pouvait se montrer… Nauséabonde, c’était le mot. Il reposa le verre, par dépit, et n’eut pas le temps de protester que la gamine lui tombait dans les bras. Il en resta coi, et un frisson de dégoût le traversa rapidement à l’idée de la maintenir en l’état… Oops ! Quel dommage, il venait de rater la réception.

« Veuillez m’excuser, je suis vraiment maladroit… »

Et en une courte révérence, devant l’humaine aspergée, il récupéra l’avorton au sol sans plus de cérémonie. La chose muette avait tout de même commencé à s’agiter en percutant si soudainement le dallage, faisant sentir son agacement par nombre de gesticulations et de gémissements. Le vampire la tenait horriblement mal. Mais il n’était jamais facile de bien tenir quand on essayait de garder la distance avec la chose. Il l’observa la blancheur cadavérique de sa peau et tout signe distinctif avec un nourrisson normal, comme notant les sept différences.

« C’est aussi laid et difforme qu’un cornichon. Et ça ne se mange même pas. »Maugréa t-il bassement pour lui-même.

Pendant que Milicent se débattait avec ses vêtements dégoulinants, Kieran souleva la lèvre supérieure de la petite vampire pour essayer d’y distinguer les moindres crocs.

« Elle ne va pas tarder à se montrer gênante et sauvage, dès que ça aura suffisamment poussé. »

Quand il releva la tête, ce fut pour se retrouver juste en face des seins de sa partenaire. Ses yeux s’arrondirent sous le coup de la surprise. Le voilà avec un bébé vampire dans les bras, une humaine les seins à l’air et une rose à moitié pliée dans sa main. Il n’aurait pas pu rêver situation plus romantique, c’était certain. Et il ne trouva rien de mieux à faire que de lui remettre la fameuse fleur dans les mains.

« Technique de camouflage basique. Vous voyez, cette rose ne vous cache pas, mais elle hypnotise son assemblée. Pourquoi ? Parce qu’ils vont tous se demander ce que vous tenez en main avant de se rendre compte qu’il vous manque une partie de vos vêtements. »

Il marqua un silence, d’à peine quelques secondes, rompant avec le sérieux de son analyse précédente. « Bref, vous avez du rechange ou je vous prête ma veste ? Enfin, je salue votre prestation. Vous n’auriez sans doute pas pu trouver mieux pour déclarer votre flamme. Mais un simple conseil, évitez de ramener les petits, la prochaine fois, si vous souhaitez montrer toute l’étendue de votre… Amour à votre partenaire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Mer 15 Aoû 2012 - 11:28

Kain c’était à peine éloigné du torride duo, que déjà son attention était retenue par un autre couple.
Se fut une forte et incommodante odeur suivit un hurlement à faire réveiller les morts, qui focalisa toute son attention. Alors qu’il s’approchait de cette autre paire de séducteurs, il n’eut aucun mal à en reconnaître les protagonistes.

Il y avait d’abord son policier préféré qui visiblement semblait moins habile aux jeux de séduction qu’à celui des confrontations. Un bébé dans la main il semblait déstabilisé par la vision de la jeune femme à demi nue devant lui.
Cette demoiselle qui d'ailleurs n’était en rien une inconnue pour la vampire. Malgré son déguisement il n’eut aucun mal à identifier la pétillante rousse avec qui il avait passé un moment somme toute très agréable dans son bureau. Cette rousse là qu’il avait laissé vivre, et qui était la cause de bien des réflexions durant les semaines qui ont précédé leurs entrevus.

Il s’approcha alors du duo en les applaudissant.

« Mes félicitations, j’avoue que je suis impressionné par vos techniques de séduction. Ma chère Milicent vous avez des arguments imparables et je comprends parfaitement qu’ils mettent votre partenaire dans l’embarras. Kieran mon ami quel plaisir de nous rencontrer de nouveau, mais je vous ai connu plus adroit… plus précis dans vos gestes. »


Il lui adressa un sourire lourd de sous entendu, avant de se retourner vers la rousse.

« Milicent quel joie d’enfin nous revoir, vous m’avez manqué le savez vous ? Mais j’avoue que je ne m’attendais pas à vous revoir dans un tel apparat, et avec un tel… argument de séduction dans vos bras. »

Il posa ses lèvres sur celle de la jeune femme avant de se concentrer sur le cœur du problème, à savoir l’alarme qui braillait dans les bras du policier.

« Permettez cher commissaire, je vous l’enlève un instant. »

Oui cher commissaire, après leurs rencontres, Kain avait, grâce à son nom, mené sa petite enquête. Il se saisit du bébé, et ne mis pas longtemps avant de comprendre que c’était un vampire.

« En voilà une surprise. »

Kain n’était pas non plus un spécialiste des bébés et rien qu’à la façon de tenir le braillard, il était aisé de le deviner. Cependant il connaissait parfaitement les vampires et savait ce qui pouvait en calmer un. Il plaqua le nouveau né contre son torse et mordit sa main au sang. Il la plaça alors dans la bouche du nourrisson.

Le vampire tentait de rester impassible compte tenu de la situation, mais à l’intérieur il n’en était rien. Il le savait en organisant cette soirée, que l’ouverture serait la priorité absolue, et qu’en tant que maitre de cérémonie il allait devoir se contenir, mais il ne s'attendait pas, mais alors pas du tout à tenter de réfréner les hurlement d’un bébé durant sa soirée.
Au prix d’un effort sur-vampirique il tentait d’intérioriser les trop nombreuses émotions qui étaient en lui. Espérant que le petit être se calme le plus rapidement possible afin qu’il puisse s’en débarrasser…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Mer 15 Aoû 2012 - 20:39

L’intervention du gérant avait fait grandement plaisir à Llyewin, qui fut très satisfaite de l’effet de sa prestation. Un homme qui évoque la possibilité de vous isoler dans un petit coin a été séduit à coup sur, et quoi de mieux pour gagner que de séduire le big boss himself ?

La vampire décida de ne pas trop retenir l’homme de la soirée et se dirigea vers le bar après avoir négligemment balancé sa petite culotte sur l’épaule pour profiter de son mélange spécial, qui s’avéra être un délicieux cocktail à base d’hémoglobine mais de composition exacte inconnue.

Tout en sirotant son verre, elle décida de prêter attention à sa binôme qui semblait avoir miraculeusement retrouvé sa langue.

Si je veux vraiment gagner ? Bien entendu, quelle question, sinon quel est l’intérêt ? Tu vois, si tu participes à un jeu aussi débile et que tu perds tu n’as même pas le panache de ta participation à la Pierre de Coubertin, non tu as juste l’air d’un parfait looser… Partant de ce principe-là tu n’as pas le choix : il faut gagner !

Alors qu’elle était en train de préparer son petit speech sur les winners et les loosers, se demandant comment elle se cataloguerait, mariée à un lycan ex-médecin, mère célibataire récemment accouché d’un marmot de père inconnu par son mari dans son bordel en ruine…

Mais alors qu’elle pensait avec déplaisir à sa progéniture, son braillement si caractéristique vint heurter ses tympans.
*Ca y est, j’hallucine, j’entendes des voix, si c’est pas…* commença-t-elle à penser avant de percuter qu’elle n’entendait pas des voix et que son lardon était bel et bien en train de brailler.

Le regard assassin, elle posa son verre aussi sec sur le bar pour se diriger vers la source des vagissements, et quelle ne fut pas sa surprise de tomber sur une scène complètement surréaliste :
Le proprio en train d’embrasser sa girl à moitié nue avant de prendre sa gamine en mode alarme des bras d’un parfait inconnu…

Non mais qu’est ce que c’est que ce bordel ? jappa-t-elle en agrippant Milicent par l’épaule. Non seulement tu viens ici au lieu de faire du baby sitting, mais tu refiles la mioche à n’importe qui et tu t’exhibes en public ? Tu peux te brosser pour avoir quoi que ce soit de ma garde robe ! Ou quoi que ce soit tout court d’ailleurs, tu peux dire adieux à tes indemnités de départ pauvre idiote !

La maquerelle se tourna ensuite vers Kieran, le pointant d'un index menaçant : Quant à vous, je sais pas ce que vous lui avez fait à ma crevette, mais si vous me l’avez abîmée vous allez prendre cher, elle est déjà assez moche et pénible comme ça !

Enfin, elle décida de distribuer sa ration à Kain, pas de jaloux :
Et pour roucouler avec une de mes putes à poil c’est minimum 100 euros, on a un accord pour les boissons, pas pour les filles, compris ? conclut-elle d’un regard mauvais mais en lui laissant la gamine dans les bras, elle n’avait pas du tout envie de la gérer ce soir, surtout pas en mode pleureuse. Vu que Kain avait l'air d'aimer ses girls, il pourrait très bien s'en occuper, après tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Jeu 16 Aoû 2012 - 16:35

Son partenaire de la soirée ne manquait ni de répartie ni d'humour. Elle ne put s'empêcher de pouffer de rire à ses remarques même si elle avait hésité quelques instants avant de préférer ne pas répondre quant à la mère de la petite. Après tout, elle n'était pas sûre que Llyl voudrait que tout le monde soit au courant et elle se fit une note mentale de lui poser la question, à condition qu'elle n'oublie pas bien évidemment.

Elle laissa échapper une moue lorsqu'il refusa son surnom mais évita tout commentaire, son intérêt tout capté par les propos concernant ses fesses, les verres et tout ce qui semblait inspirer Kieran lors de leur petit défi. Il s'en sortait tout de même nettement mieux qu'elle à bien y réfléchir mais elle ne put s'empêcher de froncer les sourcils lorsqu'il fit remarquer que son arrière train était déclinant.

Alors qu'elle levait l'index, s'apprêtant à lui faire remarquer que le propos n'était peut-être pas particulièrement approprié et flatteur, Junior se mit de la partie et Kieran, dans un accès de maladresse quelque peu mal venu, essaya de voir si le bébé rebondissait. Visiblement c'était le cas mais la jeune femme ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux.


"Heeeey faites attention quand même ! Si elle est tout cassée, je vais me faire manger !"

Avant qu'elle n'ait eu le temps de répondre à sa proposition vestimentaire, le propriétaire des lieux s'approcha d'eux. Visiblement il connaissait aussi Kieran et Milie lui décocha un large sourire, nullement gênée par sa tenue pour le moins peu propice à une soirée aussi élégante. Elle lui rendit son baiser avant de l'observer à son tour prendre le bébé, amusée au départ à l'idée de le voir porter la petite chose avant de pousser un petit hoquet de surprise en le voyant percer son poignet et donner à téter au bébé.

"Euh… j'ai un biberon… euh… c'est… ça fait pas mal ?"

La petite se calmait pourtant et Milie commençait à se sentir de nouveau de très bonne humeur mais c'était sans compter sur l'arrivée de la patronne. Elle la laissa brailler sans rien dire, un sourcil haussé et se contentant de fixer le plafond, le sol, enfin bref tout ce qui n'était pas la patronne. Elle tiqua uniquement lorsqu'elle parla de lui sucrer sa prime de départ mais, après tout, elle avait tout de même un petit pécule de coté et surtout, elle s'était déjà servie dans les fringues de Llyl, la patronne semblant avoir oublié ce petit détail. Et les deux robes qu'elle avait prises devaient valoir plus que sa prime à elles toutes seules.

Alors qu'elle en avait fini avec elle et qu'elle commençait à menacer les autres, Milie en profita pour fouiller dans son sac poubelle à main et en sortit un biberon… vide et un mini tee shirt rose. En tant que girl, elle était habituée à prévoir plusieurs tenues lors d'une soirée. Ni une ni deux, elle ôta l'ancien tee-shirt, le lança sur Kieran sans la moindre pudeur et avec un large sourire.


"Voilà, ça vous fera un souvenir odorant de la soirée ! Vous pouvez le brûler hein ! Et au fait, en cas… vous vous demandiez qui est la mère… c'est ma charmante patronne !"

Elle enfila son teeshirt qui la moulait tellement qu'il ne laissait pas réellement la place à l'imagination et sur lequel on pouvait lire "I ♥ Galway". Fixant alors Kain quelques instants, elle attendit de voir sa réaction quant à la découverte de son lieu de travail et surtout sa nature.

C'est alors que, tandis qu'elle regardait le bébé téter le bras de Kain, qu'elle sembla tiquer sur quelque chose, son regard passant de Llyl au propriétaire des lieux. Elle arqua un sourcil, se rappelant de quelques détails de leur dernière rencontre et se passa machinalement une main dans le cou. Un vampire ? Comme la patronne ? Non ce serait quand même fort comme coïncidence. C'était seulement un mec super pâle qui aimait bien mordre les filles jusqu'au sang et qu'elle n'avait encore jamais vu sortir la journée... Hem.. Il faudrait vraiment qu'elle lui demande tiens.


"Hey dites, vous auriez de quoi remplir le biberon ? Je peux la récupérer aussi. Je la ferais pas tomber. Promis."

Une dernière œillade à Llyl alors qu'elle commençait à sautiller nerveusement sur place. Elle aurait bien aimé qu'elle aille passer ses nerfs ailleurs et qu'elle la laisse avec les deux garçons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Jeu 16 Aoû 2012 - 19:12

Le discours de Llylewin sur l'importance de gagner rejoignait relativement bien l'esprit de compétition assez aiguisé de Charlie, cette dernière adorait gagner, adorait se prouver qu'elle était capable d'y arriver malgré tout. Avec un père qui vous répétait sans cesse que vous n'arriveriez à rien, c'était plus fort que soi, à un moment on devait choisir : se replier sur soi-même et se morfondre ou persévérer et gagner pour lui en ficher plein la gueule... d'accord il n'en saurait probablement jamais rien, mais c'était de la pure satisfaction personnelle, surtout si elle l'emportait sur des êtres qui avaient tout pour gagner comparativement à elle, jeune humaine frêle...

Sirotant distraitement son martini, Dickens entendit un bébé brailler, écarquillant les yeux elle faillit s'étouffer en buvant son verre. Mais qu'est-ce que... ? Roulant les yeux au ciel elle se souvint que Milicent avait un bébé de scotché à l'abdomen, drôle qu'elle n'ait pas tilter sur le champ en entendant le morveux chialer, hmm, elle regarda son verre et pria mentalement pour qu'il n'y aille pas de jeux questionnaires ce soir, parce que lente comme elle était, ça n'allait pas être une partie de plaisir.

Attendant tout de même la suite du discours prometteur de la vampire, cette dernière posa sèchement son verre sur le bar avant de partir en coup de vent d'un pas rageur. Charlie resta coi un moment, ne comprenant pas immédiatement ce qui se passait, elle se retourna pourtant lentement, cherchant la vampire des yeux et du même coup la source de cet ''émoi''. Ce fut toutefois son ouïe qui l'aida à repérer rapidement sa coéquipière, les jappements de cette dernière à l'encontre de Milicent et de... enfin de tout le monde se trouvant à sa portée lui indiquèrent que ça n'allait pas être une partie de plaisir lorsque Llylewin allait revenir, une intuition comme ça... Mordillant sa lèvre inférieure, la jeune anglaise se demandait vraiment si elle devait intervenir ou non, au risque de se prendre les foudres de la vampire. De toute façon, la blondinette se doutait qu'elle subirait l'humeur merveilleuse de son binôme dans tous les cas, Llylewin n'ayant pas l'air d'être du genre ''je fais la part des choses, c'est pas contre toi que j'ai la rage''. Seulement, Charlie ne pouvait pas arriver là-bas avec seulement de gentils bredouillements pour calmer le jeu, non, elle allait se faire décapiter...

Soupirant, le meilleur plan qu'elle trouva fut de demander au barman un verre de son alcool le plus fort avec des glaçons et puis, même si elle frissonna juste d'envisager cela mentalement, la petite anglaise demanda au barman d'ajouter un petit plus pour les sangsues... Une fois la commande arrivée, Charlie saisit le verre avec un moue peu inspirée, puis se dirigea vers le combat des titans un peu plus loin. Une fois à leurs côtés, Dickens fit un petit coucou à Milicent, puis elle se posta à côté de la vampire avant de déposer le verre d'alcool dans la main de cette dernière. Distraction ou sédatif de fortune, la vampire choisirait ce qu'elle en ferait, tant que ça calmait un peu le jeu... Sirotant son cocktail, Charlie ne put cependant échapper à la vision peu commune du proprio pervers donnant la tétée au bébé de Mili... Euh ?! La tétée ?! C'était pas...non, un bébé ? Vraiment ? Un bébé sangsue ! Bah ça alors... Sans un mot, elle passa une main sur son front avant de revenir au petit groupe, espérant ne pas assister à un meurtre et surtout, même si elle n'avait pas envisagé la chose jusqu'alors, ne pas finir en hachis pour être entré sur le champ de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Jeu 16 Aoû 2012 - 22:40

Elle avait passé la majorité du temps à boire, boire, boire et re-boire. Bref, son était était assez joyeux sans pour autant être saoule. D'ailleurs ce qui lui fit se demander si elle n'était pas saoule était la petite blonde. Elle arrive, la reluque de haut en bas, la complimente et s'en va aussi vite qu'elle était venue. 'Tain on aurait dit un enfoiré de lutin qui arrivait, te narguait avec son pot d'or et s'en allait tel un concombre sautillant ! Non franchement, l'alcool, c'était bien mais ses effets ; sacrément aléatoires...

- "Merci gamine ! Et moi j't'aime bien toi !" hurla-t-elle à l'intéressée tout en rigolant.

Non, sincèrement, elle n'était pas saoule ; elle en avait juste marre d'attendre que son binôme vienne... Chouette soirée aussi non ! Tout comme les cocktails. Elle savait pas ce qu'ils foutaient là dedans comme sang mais ça la faisait sérieusement rigoler. Ou alors c'était l'alcool.... Finalement elle était peut-être un tout petit peu saoule... Un riquiqui  de rien du tout. Tiens en parlant de riquiqui... C'était pas Kiki qui était là ? Oh si, il traînait avec la jolie demoiselle à chapeau bizarre ! Était-ce une poule ou bien un coq ? Baaaah... On s'en foutait après tout ! Et puis d'un coup, sortit de nulle part, tout comme Jack l’Éventreur, un vampire aux cheveux blancs et au teint diaphane fit son apparition. Ah, bonne nouvelle, c'était le gérant. Autre bonne nouvelle, l'épreuve numéro une allait commencer. Mauvaise nouvelle ; elle avait une capote. Elle soupira mais s'en accommoda. Elle regarda autour d'elle et toujours aucun signe de son binôme. Chouette, elle allait devoir lever tout son corps du tabouret. Elle espérait qu'elle tenait encore debout. Miracle, c'était un oui ! Remettant en place tout ce qui était anatomiquement avantageux, elle se dirigea vers qui n'avait pas de paire, zieutant les badges. Mamma mia ! Dans quel merdier elle s'était encore foutue ? Et puis elle repéra un lycan esseulé qui possédait le même badge qu'elle. Chouette ! Un mec en plus... Miaaaaam ! Elle s'avança vers lui, telle une fétichiste avec ses cuissardes et son corset bien serré, ses seins remontés jusqu'à la gorge et ses fesses bien moulées par son jeans. Nan franchement, si ça c'était pas beau ?!

- "Hé, salut... Sexy ! Ca te dirait qu'on danse, toi et moi à l'horizontale ? Tu sais, on pourrait profiter de ce moment éphémère pour expérimenter des passions et secrets inavoués... Tu sais, passer des moments emplis de fougue et t'amuser lourdement avec quelqu'un qui ne casserait pas à cause de la force brute de tes reins... dit-elle en passant ses mains le long des bras du lycan. Puis lentement, elle commença à détacher son corset, juste les deux premières agrafes. Elle compressa volontairement sa poitrine et ajouta, mine de rien : Il fait chaud ici, vous trouvez pas ? Ou alors c'est peut-être moi..."

Elle passa une mèche de cheveux derrière son oreille et se contenta de sourire au gentleman en face d'elle. Bien que le spectacle en vision périphérique était beaucoup plus captivant ; deux femmes se rouler une galoche monumentale. Tiens, maintenant qu'elle regardait réellement, c'était la blondinette de tout à l'heure... Elle avait du succès mine de rien !
Revenir en haut Aller en bas
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Ven 17 Aoû 2012 - 16:49

Spoiler:
 

Le vampire avait plusieurs centaines d’années d’existences, plusieurs centaines d’années consacrées à ses plaisirs ; à savoir la manipulation, le sexe et bien entendu le meurtre.
Il avait même dans certains cas réussis à faire les trois d’un coup. Par exemple à Londres quelques années auparavant alors qu’on lui donnait le surnom de Jack l’éventreur, il avait éprouvé beaucoup de plaisir à planifier des mises en scènes, balader la police, et passer du bon temps avec les victimes… Il contrôlait tous de A à Z.
Et pourtant aujourd’hui, à cet instant précis, le vampire pressentait que la situation était en train de totalement lui échapper.

Il fallait dire qu’en l’espace de quelques instants, ce qui était à la base une simple interaction entre un duo et le vampire était devenu un véritable attroupement. Associé aux nombreuses informations à assimiler, cela commençait à faire beaucoup pour Kain. Le vampire fronça les sourcils et tenta de faire un point rapide.
En l’espace d’un instant il avait eu le plaisir de voir Milicent dévoiler innocemment des atouts qu’il connaissait que trop bien mais qu’il ne se lasserait sans doute jamais de voir. Pour un vampire mâle c’était une information visuelle certes, mais une information importante. Il avait même sourit à la vu de son nouveau T-shirt.
Soudainement, la patronne du Quality Street, la vampire au caractère bien trempée et aux méthodes de séductions tout à fait personnelles (mais très efficace au regard du petit numéro précédent), avait décidé de ce joindre à eux, pas dans une auspice des plus plaisantes malheureusment.
Kain comprit alors que le petit monstre qui était en train de suçoter gaiement son poignet était en réalité sa progéniture, et qu’elle n’était guère contente de la façon dont on s’en occupait.

Grâce à la douce voix de la vampire il put ainsi apprendre que Milicent était une employée de Llylewin, et apparemment pas simplement pour garder le bébé. Une nouvelles des plus plaisantes car maintenant il savait ou cette délicieuse friandise logeait, et surtout il fut des plus ravis de savoir qu’elle pratiquait sans doute le plus beau métier du monde.
La suite ne fut cependant pas aussi agréable. Alors que l’humaine qui était en duo avec Llylewin arriva avec un verre d’alcool et de sang, Milicent lui tendit le biberon.
Il réalisa soudainement qu’elle était sa position, debout au milieu d’une querelle féminine, alors qu’il était en train de nourrir un bébé. Kain était un prédateur, et le biberon à remplir le mettait dans la même position que ses victimes, celui de simple gourde !

Le vampire donna alors le bébé à Milicent, vu qu’elle le réclamait ardemment. Il lui saisit alors le biberon en lui murmurant ces quelques mots

« Maintenant moi aussi je sais comment te revoir… Attend toi à une petite visite personnel ces prochains jours…»

Il dévissa la tétine du biberon qu’il laissa tomber sur le sol, se saisit de son portefeuille et en sortit trois billets. Kain s’approcha de Llylewin et lui tendit les billets, sans dire un mot. Alors qu’elle s’en saisissait, doucement il fit basculer un peu du contenu du verre de la vampire dans le biberon.

« Cent euros dis-tu ? Voici trois cents euros, j’ai donc le droit à deux autres baisers. »

Sans attendre son consentement et profitant qu’elle soit occupé avec les billet et son verre dans chaque main, il embrassa la vampire.

« Plus que cents euros… Je ne sais pas si elle travaille pour toi, mais tant pis je prends le risque. »

Rapidement il vint se placer face à Charlie et profitant de ses réflexes visiblement diminuées par l’alcool, il posa ses lèvres sur les siennes.

« Délicieux… Le compte est bon je crois très chère Llylewin.Kieran je ne permettrais pas l'audace de t'embrasser, je sais que tu ne travaille pas au Quality sStreet... »

Kain savait pertinemment que la dénommée Charlie ne travaillait pas au Quality Street, mais depuis qu’il l’avait croisé il la sentait, perdue, effrayée voir désemparée. Son petit coeur battait la chamade dans sa poitrine, et l’idée d’encore augmenter ses pulsations, d’encore un peu plus la perdre, voir l’effrayer avait été trop tentante. Après tout llylewin n’était pas la seule à vouloir s’amuser avec la nourriture.

« Mesdemoiselles messieurs, ce fut un plaisir, en espérant vous recroiser durant cette soirée. »

Kain s’éloigna ensuite du petit groupe, buvant un peu du coktail qu’il avait récupéré dans le biberon, le sourire aux lèvres visiblement amusé de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 18 Aoû 2012 - 13:50

C’était extrêmement rare qu’il soit en confiance, mais Milicent était parvenue à réaliser ce tour de force. Il en avait oublié la présence des éléments perturbateurs qui se rappelèrent, cependant, bien trop vite à lui. L’instant de détente s’était brisé subitement. Devenu tendu, le policier avait jeté un regard assassin vers Kain mais n’avait pas bronché alors qu’il lui recueillait la chose indésirable.

« Le plaisir n’est pas partagé. »

Quant à sa maladresse, il ne préférait pas relever. Il n’allait tout de même pas lui confier que ce geste malheureux était volontaire ? Kieran marqua un silence perplexe en observant le vampire embrasser tout naturellement sa partenaire. Voilà qu’elle lui était bien moins sympathique, maintenant qu’il savait que la jeune humaine faisait partie de son entourage, d’une façon ou d’une autre. Il tiqua au « commissaire » mais se contenta de secouer la tête, se doutant bien que ce genre d’informations circulait aisément. Il n’avait pas plus menti en se présentant en tant que policier.

« Heureusement que vous êtes là pour jouer les babysitters… »

Un brin sarcastique, mais il n’eut pas l’occasion d’en dire davantage qu’une furie débarquait pour se plaindre du traitement réservé à sa progéniture. Voilà qu’il découvrait la sang-pur qui devait lui servir de mère. Au moins étaient-ils en accord sur un point, le « moche et pénible » étant des mots qu’il aurait pu employer pour désigner la chose… Ou ne l’avait-il pas déjà fait, à tout hasard ?

« Les parasites ont toujours la peau dure. Je suis sûr qu’elle se porte à merveille. » Répondit-il, à la fois à la vampire que l’humaine.

Il n’avait pas s’en empêcher, pourtant c’était la provoquer inutilement. Il avait déjà suffisamment d’ennemis à cette soirée pour ne pas s’en rajouter d’autres. Et pourtant, si Kain ne lui avait pas retiré des bras, il aurait peut-être tenté de mettre fin aux jours du nourrisson. C’aurait été mieux pour tout le monde, apparemment.
Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, le Commissaire ne fit aucun cas de Milicent, et donc, encore moins de son tee-shirt maculé. Quand elle lui lança, il le renvoya sur le côté d’un revers de main sans même que son projectile improvisé ne le touche. Il ne fallait pas exagérer quand même, en plus de lui pourrir l’odorat, hors de question qu’il en reste trace sur ses vêtements. Qu’elle s’entende à merveille avec des vampires ne justifiait pas qu’ils doivent en supporter les désagréments.

« Bien, ce fut agréable de faire votre connaissance, vraiment… Mais je vais vous laisser tranquillement vous expliquer avec votre patronne et… »

Il cilla en apercevant les échanges étranges de biberons, billets et baisers. Le vampire était presque heureux d’être ignoré, en dehors du coup. C’était le bon moment pour s’éclipser.

« Et donc, vous amusez. Je vais prendre un verre, on se retrouve plus tard. »

Il avait à nouveau secoué la tête et battu retraite. Entre une furie, une anomalie, une vampire-addict, un psychopathe et maintenant aussi un chaton perdu… Il sentait les ennuis à plein nez. Et le genre d’ennuis qui ne l’intéressaient pas le moins du monde de connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 18 Aoû 2012 - 14:39

"Les parasites ont toujours la peau dure. Je suis sûr qu’elle se porte à merveille."
Oui ben y a plutôt intérêt, sinon je vous envoie le vomi est les couches sales en recommandé ! répliqua-t-elle sur un ton acerbe au vampire blond. Oui c’est sur, il pouvait se permettre de se la jouer je-m’en-foutiste, c’est pas lui qui allait devoir supporter le monstre s’il était de mauvaise humeur !

En parlant de mauvaise humeur… La désinvolture de Milicent lui donnait furieusement envie de lui arracher la tête juste pour le plaisir, mais avant qu’elle ait pu s’exécuter sa binôme lui avait collé un verre dans une main, Kain une liasse de billets dans l’autre avant de l’embrasser. On nageait en plein délire…

Llylewin rangea la liasse de billets dans son décolleté après avoir comptabilisé la somme rondelette de 300€ puis vida son verre d’une traite avant de le jeter en arrière comme en Russie.

Je sais, tu ne bosses pas pour moi mais je te donnerais ta part du butin si tu te débrouilles pour nous faire gagner un truc, fit-elle en se tournant vers Charlie qui pour une non-prostituée se donnait corps et âme dans cette soirée.

Quant à toi, finit-elle en se tournant vers Milicent, Estimes- toi heureuse d’être encore en vie et je te préviens que si tu abîmes encore ma chose, tu finiras dans la fosse commune avec tes petites copines, je n’ai rien à perdre de toute façon, personne ne voudrais me racheter une empotée pareille! lâcha-t-elle avant de retourner vers le bar, attendant la suite des évènements.

Si seulement elle pouvait gagner quelque chose, cela lui ferait au moins un point positif à cette soirée calamiteuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 18 Aoû 2012 - 19:01

Kain c’était éloigné du groupe, finissant son cocktail dans le biberon du bébé. Il regarda rapidement le barman qui lui fit un petit signe. Un coup d’œil sur sa montre lui confirma qu’effectivement le temps passait vite et qu’il était grand temps de lancer la deuxième épreuve.
Il posa alors le biberon sur le comptoir du bar et de nouveau éleva la voix.

« Félicitation à tous nos participants pour cette première épreuve. Nous ont surpris par votre inventivité, votre malice, et surtout votre originalité. Mais vous le savez aussi bien que moi, lorsqu’on fricote on ne voit pas le temps passer, et c'est le moment de passer au deuxième des petits défis que je vous ai préparé. »

Il regarda rapidement le barman qui sortit un petit panier en osier du comptoir qui contenait une série d’enveloppes déformées par leurs contenues. Il posa le panier à coté de la coupole contenant les paillettes.

« Maintenant que vous connaissez mieux votre binôme, nous allons donc pimenter un peu le jeu. Voyez-vous j’ai perdu une dizaine de mes bijoux porte-bonheur. »

Le vampire exhiba un trèfle en or.


« Et vous allez devoir me les retrouver. Pour cela je vous invite à prendre une des enveloppes sur le comptoir. A l’intérieur vous avec une clef avec un numéro de chambre. Vous allez devoir vous y rendre dans les plus brefs délais, afin de retrouver mes trèfles. »

Il désigna le panier de la main.

« Bonne chance et surtout amusez vous bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 19 Aoû 2012 - 17:44

Toute raide et confuse, Charlie avait une fois de plus, le rouge aux joues, nageant en plein délire entre le bébé sangsue, l'argent, les baisers puis la ''part du butin'' qu'on lui offrait... Euh quoi ? Figée, elle mettait les bouts de puzzle un à un dans son esprit embrouillé et d'ailleurs Charlie ne mit pas longtemps à comprendre que deux plus deux égalait quatre, autrement dit, face aux remarques de Llylewin, Dickens comprit leur métier à elle et Milicent... Un peu gênée par la situation et surtout inconfortable après ce baiser inopportun, une fois de plus, l'anglaise termina cul-sec son martini avant de bredouiller quelque chose qui ressemblait à bonne soirée à Milicent et son coéquipier, qui était entrain se de faire la malle, avant de se diriger elle aussi au bar.

Ça se serait passé ainsi si elle n'avait pas autant bu ? C'est la question qui lui trottait en tête, cette petite question toute simple, mais dont elle n'aurait tout simplement jamais la réponse. Soupirant tout en s'accoudant au bar, Charlie ressassait tout ce qui s'était déroulé jusqu'à présent. La prochaine fois qu'elle sortirait, elle enfilerait une cote de maille et un masque à la Hannibal Lecter, comme ça plus de soucis ! Oui c'était une bonne idée ça, m'enfin à cette heure c'était la chose la plus logique à laquelle elle réfléchissait. Passant une main sur son front, la jeune anglaise avait un peu moins chaud que tout à l'heure, mais sa tête commençait à tourner de nouveau, elle se massa rapidement les tempes avant que Kain ne prenne de nouveau la parole.

Pendant ce nouveau discours, Charlie écouta de nouveau que d'une oreille, se questionnant sur l'utilité d'un nouveau verre et de ses possibles effets néfaste ou positifs, oui il devait y en avoir de positifs... N'ayant pas le temps de délibérer officiellement, Charlie écouta d'une oreille plus attentive le proprio pour au moins savoir quoi faire pendant cette nouvelle épreuve histoire de ne pas se faire hacher par sa coéquipière si elle ne savait pas quoi faire de ses dix doigts. S'approchant du panier emplit d'enveloppes, Charlie en ressortie une et s'empressa de l'ouvrir pour y découvrir une enveloppe clef : la 115. Une moue intriguée fit rapidement son apparition sur son visage un peu blême et elle tendit la clef vers Llylewin pour la lui montrer.

- Voilà notre prochaine destination, allons-y !

Elle réussit quand même à lui sourire, retrouvant doucement son état euphorique de tout à l'heure après tout, si on mettait la nature même de la dernière épreuve de côté, elle adorait relever des défis et espérait surtout gagner !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Lun 20 Aoû 2012 - 7:48

ViggoSi lui y avait mis les mots, Juliet y avait mis la manière. Quelque peu subjugué par les paroles et la révérence de la jeune femme, il n'avait pas vu venir le doigt couvert de cendre qui traça un coeur au creux de sa main. Un léger sourire s'afficha sur son visage, il n'y avait pas à dire, il avait trouvé une sacrée partenaire de jeu. L'affrontement n'allait pas être aisé, ce qui rendait le vampire on ne peut plus heureux.

La belle finit son petit numéro par un baiser sur sa joue non tatouée avant d'y apposer à son tour sa marque. Soudain Viggo venait de revivre un moment important de son passé. En effet, à l'instar de Mia, sa "génitrice", Juliet venait de le marquer de sa propriété au niveau de la joue. Le vampire eut un moment d'absence comme perdu dans son passé, se remémorant la fin de sa vie d'humain.

Il secoua légèrement la tête, se rendant compte de son absence.

Excuse-moi pour cette légère absence.. Il faut dire que ta prestation était digne des plus grands hypnotiseurs. Il lui lança un petit sourire de compliment.

C'est à ce moment que le maitre des lieux reprit la parole. Viggo se tourna vers lui pour écouter ce qu'allait être le prochain défi. Un léger sourire malsain se forma sur ses lèvres tandis que Kain parlait de chambre. Sourire qu'il fit disparaitre en même temps que les pensées qui lui étaient associées quand il se tourna vers sa partenaire.

Il semblerait qu'un nouveau défi s'offre à nous, lança-t-il.

L'excitation de la découverte de ce nouveau jeu prit part du vampire, il se précipita vers le panier pour y saisir une enveloppe. L'impatience lui fit oublier la suie sur sa main et il en couvrit l'enveloppe en la saisissant, tout comme il oublia pour l'instant la trace sur sa joue. Il laissa l'enveloppe sur le bar et se tourna vers Juliet en brandissant la clé qu'il y avait trouvé.


Il semblerait qu'on se dirige vers la chambre 108 !

Un sourire aux lèvres, brulant d'excitation, il fit signe à sa compagne de jeu de prendre les devant et de les mener à la chambre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Lun 20 Aoû 2012 - 10:35

La jeune femme ne s'était pas attendue à ce moment d'absence de la part du vampire. A à peu près tout, sauf à ça : "vengeance cendrée" venant en tête de ses idées. Elle le regardait donc avec des grands yeux ronds et lui sourit, finalement ravie de son petit tour, quand il la complimenta.

"Faudra que je me reconvertisse alors." répondit-elle à l'évocation des hypnotiseurs.
Cela étant, c'était un jeu très intéressant qui se déroulait ce soir et la suite ne tarda pas à arriver.

Kain reprit la parole, après avoir posé un biberon sur le comptoir du bar. Apparemment, ils avaient raté quelque chose. Zut ! Ils avaient bien sur entendu les divers bruits et cris mais pris dans leur défi en tête à tête, le binôme n'y avait pas prêté attention. Un coup d’œil sur l'assistance pendant que le maitre des lieux parlait permit à Juliet de se rattraper un peu. Certes, elle n'y comprit pas tout mais la présence du bébé expliquait pas mal de choses finalement.


"Hein ? De quoi ?.... chambre ?"
Non, elle n'avait pas vraiment écouté ce qui était dit. Ça lui apprendra à être curieuse avant d'être attentive. Ce fut d'ailleurs ce qui prit le pas une fois de plus et son étonnement laissa la place à l'enthousiasme. Quoi qu'il puise se passer entre les quatre murs de cette chambre 108, elle était persuadée de s'amuser.
Et voyant que Viggo semblait aussi impatient qu'elle d'en savoir plus sur le défi suivant, elle s'empressa d'emprunter le chemin des chambres. Euh... C'est par où déjà ?


N'ayons pas peur du ridicule... ni de l'eau

Spoiler:
 

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Sam 1 Sep 2012 - 20:02

Kain arriva au bar, complétement trempé, bien décidé à simplement traverser la pièce afin d’aller dons son bureau pour se sécher et se changer. Malheureusement une fois arrivé au bar, il comprit à la tête du barman et des serveuses que non il n’aurait malheureusement pas le temps d’aller ce changer. Il devait annoncer la dernière épreuve.

Soupirant il fit un petit signe au barman afin que celui ci lui serve une boisson forte. Un cocktail aussi élaboré qu’alcoolisé afin de lui remonter le moral.
Il se saisit du verre, attendit un instant puis se dirigea vers l’étrange cube noir situé au fond de la salle.

«Mesdames et messieurs »

Encore une fois il fit exprès de parler fort afin d’obtenir le silence.

« Je tiens à vous féliciter, vos prestations étaient impressionnantes. Vous nous avez prouvé que vous étiez imaginatifs et réactifs même dans les situations les plus… originales et désopilantes ! »

Il marqua une petite pose, le terme désopilant était venu tous seul… lui même était complétement trempé et avec sa chemises blanche, ressemblait à un participant d’un concours de T-shirt mouillé…

« Cependant, il reste un dernier défis… Celui-ci tournant autour du mot Bloody, âme sensible s’abstenir. »

Pendant qu’il disait ces mots, les quatre individus autour du « cubes noirs » avaient sorti des seringues et avaient passé leurs bras sous le drap noir.

« Et voici donc la dernière épreuve. »

Au moment où il dit ces derniers mots, toutes les lumières de la salle s’éteignirent. On entendit alors un bruit de drap puis un cliquetis, comme si l’on ouvrait une cage. D’un coup, un spot blanc s’alluma juste au dessus du cube. L’éclairage donnait l’impression qu’il s’agissait de la lune. Une fois les yeux habitués à la lumière, les invités purent observer une scène savamment préparée :

Spoiler:
 

Quatre Wulver sortirent alors de la cage géante. D’ordinaire pacifiques, ils semblaient passablement énervés et agressif… Sans doute à cause de leurs sédations forcées ou encore de l’étrange substance que l’on venait de leurs injecter.

« Cette épreuve est réservée au plus téméraires d’entre vous. Sur le pelage de ces étranges loups on été accroché des badges, vous devrez donc travailler en équipe afin de récupérer un de ses badges sur ces animaux. »

Spoiler:
 

Le vampire se retourna face aux Wulver qui se mirent a grogner et charger dans sa direction.

« Mais ne vous inquiétez pas… »

Les loups se propulsèrent gueule ouverte contre le vampire…

« Nous avons mis en place tous le nécessaire pour… »

D’un coup, à quelques centimètres du vampire, les loups firent une sorte de volte-face laissant échappé un bruit de douleur et de surprise.

«… Votre protection. »

On pouvait à présent voir les chaines attaché au coup des loups et qui avaient empêcher les bêtes de terminer leurs attaques.

« Alors qui osera flirter avec le danger ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 2 Sep 2012 - 16:44

Llylewin et Charlie étaient redescendues à peu près en même temps que les autres avec leur nouveaux looks improvisé, dernière épreuve obligeait. Parcourant rapidement la salle des yeux, elle reconnue quelques têtes qui étaient présentes avant que tous ne se séparent pour les ''défis'' dans les chambres. Sagement accoudée au bar avec sa coéquipière, Charlie ne comptait plus rien commander, prenant très sérieusement le ''conseil'' que la vampire avait prodigué à son encontre tout à l'heure en lui confisquant sa bouteille de Jack, de toute façon c'était mieux ainsi, la tête lui tournait affreusement et même si elle tenait bien sur ses jambes, Charlie était tout simplement ivre. Heureusement, elle ne semblait avoir l'alcool mauvais et arrivait tout de même à réfléchir, m'enfin, pensant plus à court terme qu'à long terme... mais c'était déjà pas mal, non ? Oui, oui, heureusement d'ailleurs qu'il ne restait qu'une seule épreuve, elle pourrait enfin rentrer chez elle et... aller s'échouer quelque part dans la maison.

Sur ces jolies pensées réconfortantes, le proprio de l'endroit refit son apparition. Apparemment celui-ci avait dû participer un peu et goûter à sa propre médecine, trempée comme il l'était, ou alors c'était des participants mécontents. Oh ! Dommage qu'elle n'avait pas ramené de purée au brocovomi, Dickens aurait pu participer aussi, zut ! Étouffant un petit rire discret, Charlie se ressaisit lorsque Kain s'approcha des énigmatiques cubes noirs pour présenter la dernière épreuve. Intriguée et presser d'en finir, Charlie se concentra du mieux qu'elle le pût sur ce que racontait le proprio avant de voir la tête des bêtes qui sortaient de la cage.

- Il veut nous tuer ou quoi le cinglé ?!

Souffla-t-elle tout bas, avant de constater que chaque Wulver était ''sécuritairement'' retenu à la cage par une chaine. Arquant un sourcil, Charlie lança un regard à Llylewin, avant de revenir aux bestioles effrayantes. Comment allaient-elle faire ? Fouinant dans son cerveau liquéfié toujours guettant les espèces de loups, Charlie ressentie de la peur, une peur qu'elle connaissait, une peur qui lui rappelait une discussion, oui, une drôle de discussion... Se grattant la tête Dickens s'efforçait de se souvenir, il le fallait, ça avait l'air important, cela l'était triplement à cet instant !
Ah voilà ! Oui ! Peut-être que ça fonctionnerait aussi... Se détachant de sa coéquipière, Charlie reculait vers les Wulvers, déglutissant péniblement.

- Tu crois que...

Elle se retourna et marcha en direction d'une des bêtes, évitant les autres convives, lentement, les tripes tiraillées par une peur incalculable. Même s'ils étaient solidement retenus par des chaînes, du moins elle les espérait solides, Charlie s'approcha jusqu'à n'être qu'à un seul petit mètre d'un Wulver. Elle attendit ensuite que Llylewin la rejoigne, avant de lui expliquer son ''plan'' brouillon, histoire que la vampire ne pense pas qu'elle était suicidaire sur les bords... Non, plus maintenant. C'est donc d'une voix tremblotante qu'elle s'adressa à sa coéquipière, croisant les bras contre sa poitrine, comme si c'était plus confortant.

- Un jour, un lycan m'a reproché de respirer la peur. Bien sûr je n'ai pas compris, évidemment, mais devant la tête que je devais faire, il m'a ensuite expliqué que c'était dangereux, que les bêtes comme lui sentaient la peur, que ça les excitaient.

Passant une main nerveuse sur son front, Charlie s'approcha encore un peu du Wulver, commençant vraiment à paniquer intérieurement, mais tâchant de se contrôler un minimum et de rester droite devant celui-ci, Charlie reprit tant bien que mal ses explications.

- Alors, je me dis, si cette bête est occupée à vouloir me tuer, peut-être qu'elle ne remarquera pas la vampire qui essaie d'aller chercher le badge clipsé sur son pelage ?

Ne lâchant pas la bête de ses yeux paniqués, Charlie souhaitait que ce plan improvisé conviendrait à Llylewin parce qu'elle n'avait rien de mieux à proposer pour l'instant. Puis, malgré tout, cela semblait être un bon plan non ? Peut-être pas, après tout Dickens n'était pas complètement bête, elle savait qu'elle avait fait des abus ce soir, m'enfin, elle comptait sur Llylewin pour lui dire si c'était une idée à coucher dehors ou si ça irait. D'ailleurs en toute logique, du peu qu'elle en savait sur le sujet, Charlie supposait qu'une bête assoiffée de sang serait plus attirée par un sac de viande qui empestait la peur que par un corps mort vampirique, non ? Elle l'espérait pour Llylewin si jamais cette dernière adhérait au plan, et puis, le sac de viande qu'elle était ne craignait rien non ? Le Wulver étant enchaîné, l'humaine souhaitait très fort ne pas se faire dévorer et se répétait mentalement les conseils que lui donnait feu sa mère lorsqu'elle était encore enfant : Il faut savoir affronter ses peurs lorsque cela est possible.

Pour le coup, elle se surpassait la jeune Dickens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 2 Sep 2012 - 19:55

La vampire, en mode luciole succube sans maquillage ni sous-vêtements était redescendue au bar avec sa binôme pour attendre la dernière épreuve.
Elle attendait son énoncé avec une certaine impatience, car elle souhaitait le boucler le plus vite possible pour mettre fin à cette soirée et repartir avec son lot, car il FALLAIT absolument qu’elle reparte avec quelque chose pour ne pas avoir l’impression d’avoir été prise pour une truffe à devoir draguer une petite blonde et à se prendre des choses immondes dans la figure.

D’ailleurs, lorsque le propriétaire des lieux fit son apparition, Llylewin ressentit une forte envie de lui sauter à la gorge pour lui faire payer ces affronts, mais elle réussit à prendre sur elle en se disant qu’elle n’aurait certainement jamais de lot si elle étranglait le propriétaire avant la remise des prix : elle pourrait bien attendre après pour le règlement de compte.

Lorsque ce dernier fit sortir des espèces de lycans des cubes noirs, la vampire ne fut même pas surprise : après le plan ridicule, il fallait bien un plan sanglant, histoire de les faire souffrir un maximum ! Qu’à cela ne tienne, elle s’était fait ouvrir en deux pour lui sortir un parasite du ventre, elle n’allait pas se laisser impressionner par ces peluches !

Elle avait simplement un peu peur que la blondinette ne se montre pas très coopérative, mais elle eût la bonne surprise de voir que cette dernière était aussi motivée qu’elle pour ne pas repartir les mains vides. Se rapprochant de la bestiole, elle écoutait l’air songeur les théories farfelues de la jeune femme :

Mouais, si tu le dis… Enfin c’est quand même con que j’ai retiré ma culotte pour le coup…

En tout cas, la proposition de Charlie de se sacrifier n’avait pas atterit dans l’oreille d’une sourde, aussi c’est sans aucune once d'hésitation que la vampire annonça en soupirant :

Tu réfléchis trop ma grande…


Avant de PAF ! La pousser un grand coup dans le dos directement dans la gueule du loup avant de sauter sur le dos de la bête en mode rodéo, bien décidée à attraper le premier badge qui lui tomberait sous la main :

TAYAUUUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Dim 2 Sep 2012 - 20:14

Un des loups observait avec attention deux des invité s'agiter, tout en grognant il tirait sur la chaine esperant la briser afin de sauter sur l'une de ses personnes si appétissantes. Chose étrange, d'un coup on lui livra l'une d'entre elle sur un plateau d'argent. La bête n'étant pas réputée pour trop réflechir, il renversa alors la jeune femme et vint se positionner pile sur elle. Sa patte droite à quelques centimètre à gauche de sa tête et sa patte gauche à quelques centimètre à droite de sa tête...

Grognant, il vint approcher sa gueule de la tête de Charlie, un filet de bave dégoulinant de ses lèvres pour atterrir sur la joue de Charlie. Il ouvrit alors la gueule quand soudain...

TAAYYAAUUUTTT

Le Wulver fit les yeux rond alors qu'une furie en partie nue lui monta dessus, manquant de la renverser. Oubliant sa proie, le loup commença à tenter d'enlever l'importune qui était sur son dos. Il commença alors à sauter dans tous les sens, tentant de mordre une jambe ou le moindre morceau de chair à portée de ses machoires.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   Lun 3 Sep 2012 - 19:31

Ne s'étant pas attendu à ce que la vampire la balance en guise de hors-d'œuvre au Wulver, Charlie n'avait pût freiner sa chute et avait finis en embrassant le sol durement. Ayant simplement le temps de se retourner sur le dos avant que le Wulver ne place ses pattes de part et d'autre de sa tête, l'empêchant ainsi de fuir et faisant profiter la petite blonde d'une haleine pourrie. Dickens vit sa pathétique et courte vie défiler devant ses yeux affolés, ça y est, ça se terminait comme ça ? En pâture à une créature qui aurait bien besoin de rince bouche ? Ah mais nan, c'était une mort complètement ridicule ça ! Tuer lors d'une soirée pour gagner des prix... Un long filet de bave vint s'écraser sur sa joue, occasionnant un dégoût instantané chez Charlie, qui coincée en sandwich sous le monstre cherchait à tout prix un moyen de s'échapper, quand soudain, sa coéquipière bondit en mode rodéo sur le Wulver.

Profitant de la situation et s'extirpant le plus rapidement possible de là, Charlie se traîna par terre jusqu'à être hors de portée, avant de se relever prestement, essuyant vivement du revers de son blouson la salive odorante qui coulait de sa joue à son menton. Pour le coup, elle avait bien envie de laisser Llylewin se débrouiller seule avec la bestiole, car même si Dickens comprenait à présent que la vampire n'avait pas tenté de la tuer directement, disons qu'elle n'avait pas apprécié la tactique employée à son encontre. M'enfin, question de conscience ou désir de gagner, Charlie retira ses escarpins et visa pour en lancer un directe sur la gueule du Wulver.

- Je veux gagner moi sale bestiole, prends ça dans ta gueule !

Elle lança sur ses douces paroles son dernier escarpin, visant cette fois entre les deux yeux du monstre, espérant le déconcentrer suffisamment longtemps pour que Llylewin récupère le badge, mais si au passage le Wulver voulait lui grignoter un bout de jambe, elle ne serait pas contre non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Bloody Valentine (Event)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bloody Valentine (Event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Bloody London
» Event 5 : Ecriture & Dessin
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: MEMORIAL :: 
Archives
 :: Events
 :: Inauguration du Bloody Valentine
-