AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un loup dans la bergerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Whoever
PNJ


Messages : 505
MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie   Dim 9 Déc 2012 - 9:44


D'aucuns, en voyant Cara agir de la sorte, auraient dit qu'elle avait totalement perdu la raison. Peut-être était-ce le cas mais, la joie sauvage lorsqu'elle entendit le cri de douleur du soldat lorsqu'elle planta son couteau dans son dos, cette impression de voir ses parents enfin vengés, tout du moins l'espace d'un instant, même si , au fond d'elle, une espèce de panique incontrôlable face à ce qu'elle avait fait commençait à germer.
Alors qu'il tentait de reprendre son souffle, elle vit Geillis s'approcher et, pensant anticiper ce qu'elle allait dire, lâcha d'une voix ferme et froide, étonnante au vu des circonstances.

"Je sais exactement ce que je fais. Ne t'en mêle pas, il ne faut pas que…"

Avant même qu'elle ne termine sa phrase, sa cadette frappait violemment Théodéric avec un tisonnier chauffé, à la grande surprise de l'aînée qui n'aurait jamais pensé sa soeur capable de frapper qui que ce soit de cette façon. Le soldat semblait essayer de vouloir retrouver ses esprits ou faire on ne sait quoi. Si la théorie de Cara était bonne, il ne fallait surtout pas qu'il ait le temps de se concentrer, elles risquaient de se prendre un retour de bâton des plus violents et elles ne seraient pas capables de l'assumer.

Maintenant que Geillis était de la partie, hors de question qu'elles perdent la face et encore moins la vie. Arrachant le couteau du dos du soldat et le reprenant fermement entre ses mains, elle s'apprêtait une nouvelle fois à frapper et à planter encore son arme dans son dos, sans la moindre retenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ


Messages : 505
MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie   Mer 12 Déc 2012 - 21:17


Théodéric ne vit pas le coup de tison arriver, il se concentrait pour calmer la bête qu'il avait en lui. Il expirait profondément pour se maitriser, il ne prêtait plus du tout attention aux deux jeunes femmes, il se concentrait uniquement sur la bête.

Le coup de tison brisa tous ses efforts. Noooonnn, hurla-t-il avant d'être plier en deux de douleur. Il s'écroula au sol. Il était à genoux appuyé sur sa main droite, il haletait fortement.

Tout se brouillait autour de lui, sa vue se troubla, ses sens avaient comme disparu. Il n'y avait plus que la douleur. Il ne sentit pas le couteau être arraché à son dos. Sa mâchoire fut la première à céder, il se brisa dans un bruit sec pour muter. Il se cabra alors que sa colone se développait, que ses os se brisaient pour mieux grandir. Ses vêtements volèrent en éclat.

Il se mit à hurler quand sa machoire se ressouda. Sa barbe sembla s'étaler en même temps que son visage se modifiait. Du sang coulait sur sa peau qui fut bientot couverte de poils. Ses ongles devenus des griffes s'enfoncèrent dans le sol pour essayer de diminuer la douleur.

Lentement sa transformation prit fin. Ses cris se stoppèrent au même moment. Il avait à présent totalement l'aspect d'un loup, son pelage était brun foncé, comme ses cheveux en état humain. Il était toujours à quatre pates, il releva la tête et tourna son regard assassin vers la cadette. Il n'était plus que haine à présent, les filles allaient probablement regretter leurs gestes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie   Jeu 13 Déc 2012 - 21:23


Geillis avait vaguement espéré que son coup de tison aurait suffit à achever le morceau, qu’il serait tombé raide sur le plancher sans autre forme de procès, mais les choses n’étaient vraisemblablement pas destinées à se dérouler de la sorte.

En effet, non loin de l’affaiblir le coup semblait lui avoir redonné un nouvel élan, annoncé par une sorte de hurlement guttural qui figea la jeune fille sur place. Mais qu’avait-elle déclenché ?
C’est avec des yeux écarquillés par la stupeur qu’elle vit alors le soldat… Se métamorphoser. Sa carcasse se mit à gondoler, à craquer, sa peau se mit à devenir plus velue… Une vision cauchemardesque que même les plus sombres passages de la Bible n'auraient osé décrire.

C’était donc vrai ce qu’on racontait : des démons, les soldats étaient des démons ! Figée quelques instants par la terreur, elle se souvint alors de ce que les contes et légendes racontaient : tous les monstres, quels qu’ils soient, avaient un point faible. Quel était le sien ? Elle n’en avait aucune idée, mais tout ce qu’elle savait était qu’elle ne comptait pas laisser le démon sortir sans rien faire.

Grimpant sur la table, elle saisit fermement son tison à deux mains, et, prenant l’inspiration de la dernière chance, se projeta vers le monstre afin de lui enfoncer son arme à travers le thorax dans un mouvement descendant qu’elle voulait le plus puissant possible afin de l’embrocher comme une volaille.

*Puisse le Seigneur guider ma main…*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie   Ven 14 Déc 2012 - 18:26


La situation était encore plus critique de Cara n'avait osé l'imaginer. Si elle s'était persuadée que le soldat était bien un monstre, de là à le voir se transformer sous ses yeux c'était une toute autre histoire. Voir une telle transformation était probablement une chose laquelle peu de gens assistaient, pourtant, elle ne se sentait guère privilégiée. Elle resta quelques instants paralysée par le choc, manquant de relâcher son couteau sur le sol tandis qu'elle se tenait figée à quelques pas à peine du monstre qui avait probablement tué leur père. Des images à propos de cette horrible nuit, qu'elle ne voyait que dans ses cauchemars et qu'elle tentait d'occulter lorsque le jour était levé, se bousculèrent en vrac dans son esprit sans qu'elle n'arrive à leur résister.

Son regard fut heureusement capté par les mouvements de Geillis qui montrait preuve d'un sang-froid et d'une présence d'esprit dont elle ne l'aurait jamais cru capable, surtout en de telles circonstances. Comprenant en un clin d'œil ce qu'elle comptait faire et réalisant que si l'attention du loup se portait sur sa cadette elle n'arriverait jamais à rien, elle réussit à se ressaisir et se planta devant la bête qui grondait auprès d'elles.

"C'est moi qui t'ait frappé la première ! Pas elle ! Vas-y, déteste-moi, prouve-nous que tu n'es qu'une bête ignoble incapable de se retenir de faire du mal aux innocents !"

Elle espérait que l'attention de ce monstre supposer être Théodéric se focaliserait uniquement sur elle et qu'il ne verrait pas ce que tenterait de faire Geillis. Une nouvelle fois, sa poigne se raffermit sur le couteau ensanglanté qui ne la quittait pas.
Quoi qu'il arrive, elle serait prête, elle ne se laisserait pas faire sans se battre et tenterait tout pour le blesser mortellement.

Jamais plus une bête comme lui ne déchirerait une famille comme la sienne l'avait été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie   Dim 16 Déc 2012 - 14:39

EPILOGUE

Le tison de Geillis, visiblement guidé par une aura divine, toucha son but et transperça le soldat de part en part, lui perforant un poumon et lui brisant une cote. La bête ne tarda pas à réagir, se sentant probablement atteinte de façon mortelle, elle décida d’utiliser ses ultimes forces pour occire la responsable de ses blessures.

Ignorant les paroles de Cara, le lycan se rua sur Geillis, bien décidé lui faire payer son outrage, et la jeune fille ne put malheureusement pas faire grand-chose pour contrer cette attaque : bien qu’elle ait tenté, dans une ultime tentative de défense de se saisir du couteau de table, la bête se jeta sur elle et la mordit en plein cou, lui arrachant tout le bas du visage et une partie de l’épaule au passage.
Affaiblie, la bête se sentie revigorée par cet afflux de chair fraiche et décida de ne pas en rester là et de continuer à dévorer le restes de la jeune fille en s’attaquant à ses parties charnues : le cuisseau et les entrailles lui feraient un délicieux en-cas.

De son côté, Cara, horrifiée par l’abominable spectacle de sa petite sœur déchiquetée sous ses yeux par le monstre, resta immobile quelques instants, comme pétrifiée par l’horreur de la scène. Alors que le lycan relevait la gueule après l’avoir plongée dans le ventre de Geillis, ressortant avec un chapelet d’entrailles dans la bouche, quelque chose se brisa dans l’esprit dans la jeune femme, comme s’il cherchait à échapper à la cruelle réalité.

Mécaniquement, sa main toujours serrée autour de sa lame, elle se dirigea vers le monstre et le frappa d’une force qui lui était encore inconnue. Combien de fois le frappa-t-elle ? Nul ne saurait le dire, mais elle continua à s’acharner sur sa dépouille bien longtemps après lui avoir donné le coup fatal.

Une fois calmée, Cara se saisit des restes de sa petite sœur et alla les coucher dans le lit auprès de leur mère, le recouvrant d’une couverture pour ne pas qu’elle ait froid.
Ensuite, elle alla dans la remise se saisir de la scie à bois de leur père et entreprit de débiter le loup en morceaux : leur soupe manquait de viande, le gibier était une bonne source de protéines pour que sa mère et sa petite sœur reprennent des forces…
Une fois taillé et débité en petits morceaux, elle versa la viande dans sa marmite, ravivant le feu à l’aide du tison ensanglanté pour faire mijoter la soupe, puis se mit à nettoyer le sol baigné de sang, elle n’aimait pas le désordre.

On raconte ensuite que les villageois la retrouvèrent quelques jours plus tard, chantant des berceuses incompréhensibles en peignant les cheveux de la tête de Geillis et de sa mère, se basculant d’avant en arrière sur le rebord du lit, le visage et le corps maculés de sang séché, les yeux perdus dans le vide.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un loup dans la bergerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le loup est invité dans la bergerie (pv Pandore)
» Quand le loup arrive dans la bergerie [Topic terminé]
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» L'Opéra ou comment brûler un loup dans la chaufferie [Chastity, Comte] [20/12/41]
» Empreinte de Loup
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: MEMORIAL :: 
Archives
 :: Events
 :: 1230 : La Prise de Galway
-