AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les chambres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: Les chambres   Mar 4 Oct 2011 - 17:38

Les chambres de l'Eventreur sont ce qu'on pourrait appeler spartiates: vous y trouverez le strict minimum, c'est à dire un lit plus moins confortable, des draps plus ou moins propres et une salle d'eau car il faudrait vraiment être téméraire pour y tenter le bain...

Vous êtes près de vos euros et les cafards, les voisins de palier louches ne vous font pas peur? Vous êtes ici chez vous!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les chambres   Mer 6 Fév 2013 - 22:39


Killian Jones

<<< From

Killian ouvrit la porte de sa chambre. Ce n’était pas le grand luxe, un lit deux places, une armoire et deux tables de chevet. Il avait prit une chambre double, le vampire aimait avoir un peu d'espace. Rien d’un grand palace luxueux, bien au contraire, mais comme disait le proverbe, peu importe le flacon tant qu’on a l’ivresse…
Le vampire laissa les deux filles entrer avant de refermer la porte derrière lui.

« Installez vous sur le lit, je reviens. »

Il posa les bouteilles d’alcool qu’il avait en main sur une des tables de chevet.

« N’hésitez pas à vous servir… »


Killian disparut dans la salle de bain avant de revenir avec des serviettes. Il en envoya une à Winnifred, avant de se pencher vers Juliet. Doucement il commença à appliquer la serviette afin d’absorber le surplus d’alcool. Profitant pour s’approcher doucement mais surement de Juliet.

« Voila ça sera mieux comme ça, viens donc m’aider Winnie, à deux on sera bien plus efficace. »


Petit à petit le vampire instauré une certaine proximité entre lui et les filles, mais il tentait également d’instaurer la même proximité entre les filles, le résultat n’en serait que plus plaisant, et puis qui ne tente rien n’a rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Les chambres   Jeu 7 Fév 2013 - 21:17

La proposition de Killian avait l’air d’enthousiasmer Juliet, aussi Winnifred suivit les deux larrons sans broncher et sans inquiétude, son esprit lui soufflant que si elle ne montait pas seule, elle serait en sécurité. Ne disait-on pas que l’union faisait la force ?

La jeune fille put ainsi découvrir l’antre de Mister Diesel, une chambre très spartiate où les meubles se résumaient au strict nécessaire, mais en même temps elle n’aurait pas imaginé un beau gosse ténébreux dans son genre dans une chambre style rococo avec du velours et des tapis en peau de léopard. Il n’y avait pas de cafards morts non plus, finalement la pièce collait assez bien avec ce qu’elle s’était imaginé du personnage.

Prenant place sur le lit qui la fit rebondir dans un petit grincement aigu, elle se demanda s’il se lavait les dents au whisky pour avoir ramené les bouteilles d’alcool dans sa chambre… Interrogation philosophique qui fut brusquement interrompue par la serviette tendue sous son nez.

Hein ? Heu… Oui, si tu veux, m’enfin je lui ai renversé qu’un verre dessus, c’était pas non plus un seau ! objecta-t-elle faiblement en se saisissant du linge et en épongeant consciencieusement les vêtements de Juliet tout en tirant la langue de façon über glamour sous l’effet de la concentration, sans même se rendre compte qu’elle lui patounait par là même généreusement la poitrine !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Les chambres   Ven 8 Fév 2013 - 12:16

Docilement, elles s'assirent toutes deux sur le lit deux places aux ressorts douteux, pendant que leur hôte récupérait des serviettes dans la salle de bain. Et avant qu'elle ait pu dire ouf, Juliet fut cernée par deux essuyeurs consciencieux ; un de chaque côté, épongeant... quoi donc déjà pour que ça prenne autant de temps ? un verre de whisky, oui bien sur ! C'est bien connu, ce sont des verres sans fond que boivent les Irlandais.
La jeune femme avait baissé la tête vers sa poitrine, quelques secondes qui devinrent des minutes, observant le ballet délicat des morceaux de tissus blancs, prolongements de mains attentives se baladant sur la courbe de ses seins pour nettoyer l'incident désormais presque invisible. Le gilet avait bu sa dose et la chemise méritait plus d'être rincée puis essorée au niveau de son bras.
Elle réalisa qu'elle avait chaud. Ou plutôt elle s'en rendit de nouveau compte -la concentration n'était pas son fort ce soir- en sentant un des doigts de Killian frôler sa peau et le souffle de Winnie contre sa joue. Ces deux phénomènes n'étaient pas uniques responsables de son excès de chaleur mais parce que le déclic se fit en leurs contacts, la brune tressaillit. Elle venait d'imaginer une étincelle courir sur la serviette. Elle s'excusa maladroitement et se tortilla pour se dégager de cette étreinte étrange.

" Je crois que de l'eau et du savon seront plus efficaces. " dit-elle une fois debout. Elle déboutonna son gilet, le retira et fit de même avec sa chemise en pénétrant dans la salle d'eau.
C'était plutôt elle qu'elle souhaitait passer sous l'eau. Elle ouvrit le robinet et glissa ses mains dessous, avant de s'asperger le visage. Une fois. Deux fois. Il fallait que l'idée s'en aille de sa tête, que les flammes s'éteignent dans son esprit...

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les chambres   Lun 11 Fév 2013 - 22:42


Killian Jones

Killian passait la serviette consciencieusement sur le corps de Juliet. Il s’occupait tranquillement de son cou alors que Winnifred, bien plus directe qu’il ne l’avait pensé, ou espéré, s’occupait avec une certaine attention de sa poitrine. Le spectacle était plaisant et cette mise en bouche ravissait Killian. Plus le temps passait, plus il avait l’impression d’avoir sous-estimé ces deux femmes qui semblaient en avoir plus dans le soutient-gorge que le vampire le pensait.

Mais alors qu’il continuait à « éponger » précautionneusement le cou de Juliet, celle ci fut soudainement prise d’une pressante envie d’aller dans la salle de bain. Un peu trop chaud ? Le vampire sourit alors qu’il observait la demoiselle disparaître dans l’autre salle après s’être délaissée d’une partie de ses vêtements. Killian ne connaissait pas bien les histoires pour les gamins, mais il avait l’impression d’en vivre une, alors qu’il observait la piste laissée par les habits de Juliet.

Hors de question de la laisser se refroidir toute seule dans la salle de bain, non surtout pas après l’avoir vu se démettre d’une partie de ses vêtements.

« Dis Winnie, si on faisait une petite blague à ton amie ? »

Le vampire avait pris un air mutin en disant ces quelques mots.

« Tu vas voir on va rigoler. »

Il attrapa la main de la gamine et la tira hors du lit, puis la saisit par les hanches, ou peut être un peu plus bas, il fallait dire que Killian avait du mal à être précis a ce moment là, et il amena Winnifred dans la salle de bain. En entrant il cria.

« Suurrpprriiisseee ! »

Se saisit de Juliet par les hanches, voir un peu plus bas avec sa main libre puis sans leurs laisser le temps de réagir il poussa gentiment les deux femmes dans la douche s’y engouffra avec elle et alluma l’eau en rigolant.

« Rien ne vaut une bonne douche pour se remettre les idées en place ! »

En disant ces quelques mots, Killian retira sa chemise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Les chambres   Mar 19 Fév 2013 - 13:02

Winnifred ressentit au fond d’elle-même que Juliet n’était pas extrêmement à l’aise avec cette situation mais sans pouvoir expliquer exactement pourquoi, alors que la jeune femme n’avait rien exprimé clairement allant dans ce sens…

Mais, vapeurs d’alcool aidant, la jeune fille réussit à se convaincre qu’elle psychotait et que de toute façon Juliet était assez grande pour faire ou ne pas faire ce qu’elle voulait et que de toute façon, personne ne l’avait forcée à venir, elle était là de son plein gré !

Peut-être que la petite farce prévue par Killian réussirait à détendre l’atmosphère après tout, et à dissiper ce je-ne-sais-quoi d’inconfortable qui planait dans la pièce ?

Quoi qu’il en soit, avant même d’avoir eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait, l’adolescente se retrouva projetée toute habillée sous la douche en compagnie de ses deux acolytes.

*L’est pas prévue pour trois c’te douche, on est vachement serrés*
pensa-t-elle avant que le robinet ne soit ouvert et de sentir le contact de son jean mouillé qui adhérait à sa peau, lui procurant une sorte de sensation moite pas du tout agréable.

Rah, mais quel boulet tu nous fais là, si tu voulais nous mettre sous la douche fallait me prévenir, maintenant je suis toute mouillée et mon pantalon me colle, je vais avoir les cuisses toutes rouges !

C’est donc tout naturellement que Winnie commença à déboutonner sa fermeture pour se débarrasser du jean inconvenant.
Cela ne la dérangeait pas, car elle s’était épilé les jambes la matin même et se souvenait ne pas avoir choisi une de ses vieilles culottes en coton avec des motifs ringards mais une presque neuve esthétiquement assumable, c’est pourquoi c’est sans hésitation que son jean glissa sur ses chevilles…
Mais l’opération délestage de textile s’arrêta là, car c’est pile en relevant les yeux qu’elle remarqua que Killian avait lui aussi choisi de tomber quelque chose, et le voir là, aussi proche, le torse tout humide… L’avait fait complètement bugger, et sur le moment elle en oublia même jusqu’à son nom.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Les chambres   Mar 19 Fév 2013 - 18:05

Elle se retrouva embarquée dans la douche sans avoir eu le temps de s'en rendre compte. Son visage déjà ruisselant des quelques giclées d'eau qu'elle y avait prodigué, accueillit comme une délivrance l'ouverture du robinet de douche. Voilà ce dont elle rêvait et pour lequel elle était exaucée : une bonne douche pour lui purifier les idées.
Certes dans l'absolu, une douche c'est mieux sans vêtement mais pour l'instant Juliet s'en moquait un peu.

" Tu as lu dans mes pensées... " dit-elle très doucement, les yeux clos, le visage relevé vers la source d'eau.
Mais en voulant porter ses mains à ses cheveux pour les lisser vers l'arrière, la jeune femme réalisa... qu'elle n'était pas seule sous cette douche, plutôt étroite. Surprise de rencontrer des obstacles dans son périmètre immédiat, elle manqua tomber et se retint au bras nu de Killian, contre lequel elle se colla de fait.
Tiens, il n'avait pas une chemise ? Et Winnie... un jean ? Oui, la brune avait bel et bien loupé un épisode. La chemise avait rejoint le carrelage froid de la salle de bain mais le pantalon de la plus jeune était restée à ses chevilles. Juliet réalisa alors que son amie buggeait, fixant, le souffle court, le troisième occupant de la cabine. Elle reporta son regard sur celui dont elle n'avait pas lâché le bras et se mordit la lèvre devant ce qu'elle vit. C'était à n'en pas douter un quatre-heures bien appétissant ! Et l'eau lui seyait à merveille.

" Merde ! mes bottes ! "
Ce n'était pas la révélation auquel l'on pourrait s'attendre en pareille situation. Mais son cerveau était encore alcoolisé, du coup, les informations passaient au compte-goutte et sans logique réelle. Passer d'un torse humide à des chaussures trempées, pourquoi pas...
" Aide-moi... " demanda-t-elle au vampire. Elle plaça elle-même une main de celui-ci sur sa taille pour qu'il la soutienne dans son exercice d'équilibriste. Jouer oui, mais bousiller ses chaussures, il n'en était pas question ! Le reste ça pouvait toujours sécher mais le cuir de ses bottes prendrait irrémédiablement mal si elle les gardait aux pieds davantage. Un pied puis l'autre, elle les retira, diminuant légèrement de taille, et les balança dehors sans véritable ménagement, chose surprenante au vu de l'inquiétude soudaine qu'elle avait eu.
Mais elle avait vu quelque chose qui l'amusait d'avance : un tube de gel douche bas de gamme derrière Winnie. Ju' alla s'en saisir, rapprochant les deux autres d'elle par la même occasion, notamment en allant se coller contre son amie le temps d'attraper le jouet qui fait de la mousse.

" On continue de jouer ?"

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les chambres   Jeu 21 Fév 2013 - 0:26


Killian Jones

Kiilian était ravi de son petit jeu. L’effet de surprise semblait avoir porté ses fruits et Winnifred le suivit facilement jusque dans la salle de bain. Juliet ne sembla pas immédiatement réaliser que la douche les avait hébergé tous les trois. Il fallait dire que le lieu n’était pas bien grand, mais le vampire n’était pas contre cette proximité, bien au contraire.
Une fois sa chemise délestée, Killian put profiter d’un premier début de striptease de la part de la plus jeune, et il ne put s’empêcher d’admirer le sous vêtement qu’elle portait, qui était assortis avec ses cheveux. Mais d’un coup la miss rose se figea, le pantalon au niveau des chevilles.
Pourquoi s’arrêtait-elle en si bon chemin ? Avait-elle décidé implicitement que c’était donnant donnant ? Le vampire n’y voyait pas d’inconvénient, son pantalon était de toute façon une gène. Il commença alors à déboutonner son jeans.

A ce moment là Juliet vint s’appuyer contre lui afin d’elle aussi retirer un de ses habits. Les bottines n’étaient pas forcément la partie de la tenue que Killian aurait aimé voir quitter son joli petit corps, mais il y avait un début à tout, et puis Juliet avait eu une idée géniale. Elle avait décidé de pimenter ce petit instant sous la douche. La brune vint se coller à coté de Winnifred tendant fièrement le gel douche dont elle s’était saisit précédemment.

Voilà une invitation que le vampire ne refuserait pour rien au monde. Se servir de ce savon liquide pour le faire mousser sur le corps de ces deux nanas, il y avait pire comme fin de soirée.

« Voilà une bonne idée, maintenant que nous sommes tous là, jouons ! »

Le vampire se saisit du gel douche dont il éclaboussa copieusement les deux filles avant de s’en vider sur lui. Il jeta la boite vide avant de commencer à « faire mousser » tous le monde, et le seul moyen pour que le savon mousse, c’était de frotter.
Kilian s’approcha alors des deux femmes, trempées, en partie nue et commença alors répendre avec ses mains le gel. Une main pour chaque fille, pas de jalouse !

Il commença a frotter chaque partie de peau dénudée, se concentrant sur le haut pour Juliet et sur le bas pour Winnifred.
Bien entendu Killian avait la ferme intention d’en profiter, et ses mains ne seraient pas innocentes, bien au contraire ! Le vampire commença alors a passer sa main au niveau de la poitrine de Juliet, juste autour du soutient gorge, se perdant entre ses deux seins, alors que pour Winnifred sa main ripa, passa sous le sous vêtement allant se perdre sur ses fesses l’espace d’un cours instant.

« Oups je m’égare, mais je vous signale que je suis le seul à travailler, ce n’est pas juste qu’attendez-vous donc, je suis a vous. »

Il avait dit ça en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Les chambres   Jeu 21 Fév 2013 - 20:48

La stase de Winnifred prit fin avec une désagréable sensation de picotement au niveau des yeux due à une attaque de gel douche. Battant des paupières comme une forcenée en s’orientant le visage vers le jet d’eau pour se débarrasser de cette désagréable sensation, elle ne réalisa qu’après que Juliet, loin d’avoir voulu l’agresser, préparait une soirée mousse, perspective qui l’amusait au plus haut point.

C’est vrai, elle avait commencé sa soirée d’anniversaire à déprimer devant un muffin, et maintenant elle finissait dans les bulles à moitié nue avec une fille sympa et mec sexy en diable… Qui l’eût cru ?
Pas elle en tout cas, trop ravie de fêter sa majorité d’une façon digne de ce nom et de vivre une anecdote qu’elle pourrait raconter à ses petits enfants sans rougir « Votre mamie avait pas froid aux yeux ça c’est sur, moi je savais m’amuser à votre âge !»

Cependant, les projets d’avenir de la jeune fille furent interrompus par le contact électrisant d’une main sur son postérieur, ayant franchi la barrière de contrôle de la culotte. Ce contact surprise fut à la fois affreusement gênant et troublant pour elle : gênant parce que c’était la première main à s’aventurer dans ce territoire encore inexploré par la main de l’homme, et troublant parce qu’elle devait s’avouer que ce n’était pas franchement désagréable.

Et le pire dans l’histoire, c’est qu’elle ne trouvait pas du tout la situation bizarre – elle qui s’était toujours imaginé initier ce genre de contact avec le jeune homme de ses rêves ne voyait pas d’inconvénient à partager un parfait inconnu avec une jeune femme qui l’était à peine moins.
Était-ce l’alcool ou bien était-elle bien plus dévergondée qu’elle ne l’aurait pensé ?

Toujours est-il que l’adolescente se saisit à son tour du tube de gel douche et en aspergea généreusement le torse de Killian avant de se servir de ses deux mains pour le faire copieusement mousser. Pourquoi bouder son plaisir ? Bizarrement, le savon lui brûlait désormais beaucoup moins la rétine.
Alors qu’elle s’aventurait du côté du nombril, elle remarqua que le jeune homme n’avait pas terminé ce qu’il avait commencé : la braguette de son pantalon était ouverte, mais le pantalon toujours en place…

Oui c’est vrai ça Juliet, qu’est-ce qu’on attend, au boulot ! On a un pantalon à exterminer ! fit-elle en se saisissant du bouton supérieur et en le tirant vers le bas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Les chambres   Ven 22 Fév 2013 - 13:48

Le petit jeu proposé par Juliet trouva un écho favorable chez ses deux camarades de soirée. Un sourire s'élargit sur son visage, tandis que Killian lui prenait la bouteille des mains pour les asperger toutes deux de gel douche. Un coin de sa tête avait très bien compris les sous-entendus de cette mousse party improvisée et cela l'amusait énormément. Un peu comme Winnifred, la jeune femme était passée de la déprime à cet instant un peu délirant où sa part fonceuse et irréfléchie avait pris le dessus. S'amuser pour s'amuser. Profiter pour profiter. Sans se soucier des conséquences, sans se poser de questions. Et si cela entrainait de se faire tripoter par un inconnu dans la douche étroite d'une chambre de faible standing, elle s'en moquait bien. L'alcool aidant, elle s'amusait comme une petite folle.

Les doigts de Killian se promenaient tout près de son soutien-gorge, cherchant à se faufiler sous la dentelle détrempée. Le gel se transforma en mousse sous son action mais il put aussi sentir une douce chair de poule courir sur la peau de la brune au contact de sa main baladeuse.
L'homme réclama alors sa part au jeu et Winnie réagit la première en prenant possession du torse qui se présentait devant elle. Juliet joignit ses mains aux siennes pour faire davantage mousser leur partenaire. Effectivement, il fallait partager les plaisirs.

" Il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin. " répondit-elle à sa cadette quand celle-ci lui fit remarquer l'obstacle du pantalon. Le bouton fut dégrafé prestement ; il n'y avait plus qu'à tirer le jean vers le bas pour libérer son porteur de l'entrave de celui-ci. Juliet saisit le tissu de part et d'autre de la taille de Killian et en s'accroupissant légèrement, fit descendre le pantalon jusqu'aux chevilles de son propriétaire. Récupérant de l'eau mousseuse à leurs pieds, elle remonta en s'appliquant à parcourir les jambes du vampire afin que la mousse le recouvre au mieux. Elle s'appliqua d'ailleurs davantage à cet exercice sur les cuisses et le postérieur de l'homme que sur ses mollets et genoux. Certes il fallait y voir également une facilité d'équilibre dans l'étroitesse de l'endroit.
Juliet laissa alors une de ses mains parcourir le dos de Killian, tandis que l'autre défaisait habilement les trois boutons de son pantalon de toile sombre, dévoilant déjà la lingerie assortie à son haut.

" Pas de jaloux, tous à la même enseigne. "
S'étant défaite de ses chaussures, Juliet n'eut aucun mal à enlever complètement son pantalon, l'envoyant une fois de plus dans le décor de la salle de bain.
Le où les mènerait ce jeu pas si innocent ne l'inquiétait pas. N'était-ce pas elle qui l'avait proposé ? Elle arriverait bien à en définir les limites si elle sentait que les choses dérapaient trop pour elle-même ou surtout pour Winnifred... Du moins, elle l'espérait. D'ici là, quel mal y avait-il à se faire du bien ? D'autant plus en une nuit où ses angoisses avaient décidé de la laisser tranquille. L'alcool avait ses bons côtés quand elle arrivait à dépasser ses envies de pyromanie, et sous l'eau, occupée comme elle l'était, ces idées étaient loin de la préoccuper.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les chambres   Lun 25 Fév 2013 - 13:54


Killian Jones

Il y a des nuits ou Killian adorait être dans se peau, ce soir en était le parfait exemple ! Le vampire avait levé les bras et se laissait faire profitant allégrement des petites mains qui parcouraient son torse, dans le but de « faire mousser » le savon.
D’ailleurs ces mains innocentes ne l’étaient pas tant que ça, et pour son plus grand étonnement, et surtout plaisir, elles s’attaquèrent à son jeans, s’en débarrassant rapidement. Killian fut stupéfait, jamais il n’avait pensé qu’elles auraient le cran d’aller jusque là.
Il aurait parié qu’une fois dans la chambres, ces deux beautés se seraient soit endormis, soient auraient disparu réalisant dans quel piège il les avait amené. Mais non ils étaient tous les trois dans la douche s’adonnant à une séance de tripotage dans les règles de l’art.

Maintenant Killian étaient face à elle, avec comme simple tenu un petit shorty masculin noir.
Et le vampire était loin de se douter que la brune et la rose n’avait pas encore terminé leurs petits jeux. En la voyant se défaire de son pantalon, et en observant la scène, le vampire ne put s’empêcher de lâcher un petit sifflement admiratif.

« Quel spectacle, j’adore ! Non, je VOUS adore ! Vive Galway ! »

Il rigola, avant de réaliser une chose, Killian était le seul qui n’était pas juste en sous vêtement. En effet au niveau de ses chevilles et de ses pieds gisaient son pantalon, ses chaussettes et ses chaussures !
Voilà qui faisait un ombre sur cette scène si plaisante à mater, il allait donc devoir se débarrasser de tout ça rapidement ! Cependant cette idée souleva un autre problème. Cette proximité si agréable l’empêchait de se baisser sans heurter ces deux bombes et Killian ne voulait pas gâcher ce moment par un coup de genou mal placé.
Les faires fuir maintenant serait franchement rageur. Non il allait devoir se retourner, et du coup soustraire son regard de ces deux beautés, trempées et en petite tenue ! La non-vie était injuste des fois !

« Une petite seconde et je suis à vous. »

Il leurs fit un clin d’œil et se retourna, leurs dévoila le coté face du shorty, une vision dont elles se souviendraient longtemps…
Killian n’était pas un homme de style, et se fichait de la mode. Un blouson en cuir un jean des bottes que demander de plus. Aussi quand il était allé faire ses courses pour ses sous-vêtements, il était allé au plus pratique récupérant les premiers qui étaient noir et à sa taille. Une grave erreur car s’il avait été un peu plus attentif il aurait remarqué que ces shorty n’étaient pas totalement noir et que le coté face comportait des motifs…

Alors que Killian se baissait afin de se débarrasser de ses frusques il laissa les deux filles contempler un arrière train, assez pirate !

Spoiler:
 

Heureusement pour lui, le vampire ne mit pas beaucoup de temps avant de finir de se débarrasser de ses chaussures, chaussettes, et jeans. Et alors qu’il allait se retourner, Killian se stoppa net, il venait d’avoir une idée.

« Dites moi vous faite pas très bien votre boulot, il y a des endroits sans mousse… »

En disant ces mots, le vampire attrapa les élastiques de son shorty, et doucement le baissa, faisant tomber le drapeau et commençant à dévoiler une pleine lune qu’il espérait au gout de ses invitées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Les chambres   Lun 25 Fév 2013 - 21:36

Juliet semblait elle aussi motivée pour s’attaquer au corps du beau biker et l’aida à lui retirer son pantalon, surplus de tissu désormais inutile. Elle se lança ensuite dans un savonnage de jambes en montrant plus d’enthousiasme sur les parties charnues, et elle la comprenait tout à fait, les chevilles étaient loin d'être le plus appétissant!

"Enthousiasme" que le jeune homme sembla ressentir, car il ne tarda pas à se défaire de tout son package jean aux chevilles + chaussures pour se retrouver face à elles en petit shorty au motif ô combien évocateur…

A bien y réfléchir, ce genre de choses n’arrivait que dans les teen movies américains, quand une jeune et jolie pom pom girl s’entichait du bad boy du lycée pas si méchant que ça qui rédigeait des poèmes en cachette, jamais dans la vraie vie, du moins pas quand on était une jeune fille potelée aux cheveux bicolores dans un patelin peuplé de monstres en tout genre… Était-ce un rêve, ou bien une opportunité qui ne se reproduirait sans doute jamais dans son existence ?

Peu importe, il était temps d’appliquer le nouveau mantra des djeunz : « YOLO » (You Only Live Once) et de vivre cet instant à fond, mieux valait avoir des remords que des regrets, et de par son comportement, sa coéquipière ne semblait pas opposée à ce mantra!

Cédant au message plus qu’explicite qu’affichait cette tête de mort provocante, Winnifred glissa ses doigts entre l’élastique du dessous et le cuisseau charnu de Killian et le tira sans ménagement vers le bas, se retrouvant ainsi accroupie dans la douche avec le bout de tissu élastique entre ses doigts :

A L’ABORDAAAAAGE !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Les chambres   Mar 26 Fév 2013 - 11:42

Killian, pour se débarrasser de ses affaires gênantes, se tourna, dévoilant un shorty qui inspira grandement la cadette. C'était vrai qu'il laissait présager un "trésor" intéressant à découvrir.

" A vos ordres mon capitaine !" répondit Juliet en riant.
Winnie en bonne capitaine avait d'ailleurs pris les devants de l'opération, abaissant le pavillon pirate avec efficacité. Pavillon ennemi ? Certes pas vraiment, mais le jeu était le jeu et les demoiselles n'avaient pas eu besoin de s'entendre pour jouer front commun contre l'homme de la soirée. Comme deux copines qui se connaissaient depuis longtemps, elles œuvraient pour le même objectif. S'amuser et profiter.

Les mains pleines de mousse de la brune prirent possession du nouvel espace sitôt que celui-ci fut dévoilé. Première arrivée, première servie ? Elle en laisserait un bout à son efficace binôme. Peut-être...
Précautionneusement, elle recouvrit la zone conquise d'une mousse qui se délitait pourtant de plus en plus. Ses doigts se baladèrent sur les hanches du vampire, prétextant vouloir y récupérer leur précieux gel douche. Certes, Juliet n'allait pas bouder son plaisir à cet exercice, surtout quand le support était aussi agréable à l’œil.

" On arrive à court de mousse... " constata-t-elle peinée.
Inexorablement, celle-ci finissait à leurs pieds, mue par ce fameux principe de gravité. Il en restait peut-être davantage sur Winnie et elle, prisonnières de leur chevelure respective et des morceaux de tissus qui les couvraient encore. La jeune femme délaissa le postérieur de Killian pour chercher à capturer la mousse qui cherchait à fausser compagnie à sa peau. Elle vit alors une grosse quantité de gel douche dans les cheveux roses de sa camarade accroupie et se pencha au dessus d'elle pour s'en saisir.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les chambres   Mar 26 Fév 2013 - 22:52


Killian Jones

Killian s’attendait à un moment d’arrêt de la part des deux filles alors qu’il descendait doucement son shorty. Il avait même prévu de faire un petit déhanché afin de s’amuser de l’effet que cela pourrait produire.

Il n’eut cependant pas le temps de mettre son petit mouvement à exécution, car son shorty lui échappa des doigts pour disparaître jusqu'à ses chevilles de manières bien trop rapide pour que cela soit fait par un simple effet de gravité.
Le « à ‘abordage ! » qu’il entendit en même temps confirma ça première impression, on l’aidait à se délester de son sous-vêtement.

Alors que Killian pensait s’amuser avec ces deux nanas, il avait la bizarre, mais non déplaisante, sensation d’être la victime de son propre jeu.
Les mains qui commencèrent à parcourir son postérieur confirmèrent cette impression. Si Killian voulait emporter ce petit jeu il allait devoir sortir le grand jeu. Et même si sentir toutes ses mains faire mousser autant de savons, il eut alors une idée.

« Mes chères amis, je vois que vous êtes des professionnelles de la mousse, mais il y a une injustice que je désirerais corriger… »

Esquissant un petit sourire, le vampire se retourna, d’un coup.

« … Oui je m’aperçois que j’ai moins d’habit que vous sur moi… »

Le timing, certes involontaire, était parfait, les deux filles étant penchées elles se retrouvèrent au première loges, et après avoir observer le drapeau du bateau pirate Killian, elle avait tout le loisir d’en contempler le mat.

« …n’ai-je pas raison ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Les chambres   Mer 27 Fév 2013 - 22:40

Winnifred, toute excitée par la situation frétillait du popotin avec dans le regard l’éclat de malice d’une gamine de 5 ans ayant joué à chat.

Cependant, l’euphorie de sa bonne blague allait vite retomber car elle n’avait absolument pas prévu ce qui allait se passer et se retrouva littéralement en situation de tête-à-queue, la "baguette magique" de Killian se retrouvant désormais à quelques centimètres de son visage…

Centimètres oui, car la douche n’était pas bien grande, et bien que l’adolescente ait déjà bien creusé le sujet en matant des vidéos sur Youporn, c’était la première fois de sa vie qu’elle voyait « la chose » en vrai…
Elle en tomba à la renverse, déséquilibrée vers l’arrière et se retrouva les fesses dans la mousse du bac à douche, ce qui eût pour effet de la faire éclater de rire.

Nerveux ou sincère, toujours est-il qu’elle se bidonnait de bon cœur, et bien qu’elle n’aurait jamais cru vivre ainsi sa première « rencontre du 3e type », elle trouvait la situation franchement cocasse…

*Oups !*

… Jusqu’à ce qu’elle s’arrête de rire brutalement, posant la main sur sa bouche. En effet, elle n’avait pas pensé à ça, mais les garçons étaient assez susceptibles quant à cette partie de leur anatomie, elle ne voulait donc surtout pas vexer le bad boy, ou qu’il croie qu’elle se moque de lui.

Heu… T’as raison, c’est pas juste ça, moi je suis pour l’égalité des sexes d’abord ! Juliet, tu m’aides à retirer mon t-shirt ? Je suis un peu coincée là… fit-elle en levant les bras en guise de bonne foi, engoncée dans son coin de bac à douche. Elle n’avait volontairement pas parlé de son soutien-gorge, préférant garder une cartouche de secours, au cas où. Elle n’était – hips – pas une fille facile !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Les chambres   Jeu 28 Fév 2013 - 16:54

C'était une chose qu'elle aurait pu, et qu'elle aurait même du, prévoir. Oui il y a deux faces à un individu et inévitablement en retirant un vêtement d'un côté, ça fonctionne aussi de l'autre. Et Killian n'allait pas rester inlassablement à leur présenter ses fesses aussi jolies soient-elles. Et pourtant Juliet fut surprise. Nettement moins que Winnie qui en tomba à la renverse au sens littéral du terme et qui en éclata de rire. De quoi riait-elle précisément d'ailleurs, il était malaisé de le dire... Ça décrocha pourtant un sourire à la brune, car ça avait le mérite d'être communicatif.
Voir un loup n'était pas chose nouvelle pour la jeune femme ; elle avait même commencé assez jeune et pas toujours du fait de sa volonté... Les maisons de fous regroupaient toute sorte de gens dont certains ne supportaient plus le contact du moindre vêtement dès qu'ils avaient oublié de prendre leurs médicaments. Ça faisait des situations vraiment cocasses quand on y repensait. C'était le genre de détails qui faisait oublier la notion de pudeur.

" Plains-toi homme. On le sait que vous aimez qu'on fasse durer le suspense... " se moqua-t-elle avec malice tout en saisissant les manches du T-shirt de l'adolescente pour tirer celui-ci vers le haut. Complètement trempé, il alla s'écraser dans un ploch mouillé sur le sol de la salle de bain, rejoignant ainsi une pile informe de vêtements tous aussi détrempés.

" Il est chouette ton soutif. C'est sympa les couleurs comme ça. Il te maintient bien en plus. " fit-elle avec sérieux en détaillant sans malaise le soutien-gorge -et la poitrine du même coup- de la jeune fille, au dessus de laquelle elle était penchée.
Puis reprenant le fil du jeu, elle se redressa et demanda à Killian : " A moi d'enlever quelque chose c'est ça ? "

Elle fit mine de réfléchir puis ramena ses cheveux sur le devant tout en se tournant pour présenter son dos.
" Il va falloir m'aider, j'ai pas envie de donner des coups de coude à tout le monde... "
Elle avait largement la place de manœuvrer pour défaire les agrafes de son soutien-gorge, vu que sa copine était encore assise par terre, mais ça faisait partie du jeu. Et elle n'était pas joueuse à pinailler.

La suite...

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Les chambres   Jeu 18 Avr 2013 - 20:54

Après une épopée épique, pleine de rebondissements et de chevauchées en tout genre qui leur avait fait suer mousse et eau, les trois comparses se retrouvèrent affalés sur le lit, à déguster une énième bouteille d’alcool, il semblait à Winnifred que c’était de la vodka, mais après tout ce qu’elle avait déjà ingurgité ça aurait bien pu être n’importe quoi qu’elle ne s’en serait pas rendu compte.

C’est ainsi, en descendant leur ultime breuvage qu’ils finirent par s’endormir tous les trois sans trop s’en rendre compte, cueillis par Morphée comme les trois fruits imbibés d’alcool qu’ils étaient.

------------ Ellipse dodotienne ------------

Un certain temps plus tard – mais difficile d’être plus précis – Winnifred se réveilla la première, la tête affreusement enserrée dans un vilain étau avec la désagréable sensation de sentir ses cheveux pousser à l’intérieur du crâne.

*La vache, ma tête…*

Elle avait ouvert les yeux car elle avait froid, et machinalement, vu l’état de son crâne elle avait décidé de se rouler en boule dans sa couette et de rendormir, mais quand elle tendit la main pour attraper son drap… Ce ne fut pas exactement un drap qu’elle saisit.

*WTF ?*

Atterrissant brutalement sur terre, la jeune fille se redressa en sursaut, et apercevant les deux silhouettes nues étendues à côté d’elle se prit le poids de la dure réalité de la veille en pleine figure à sec, sans préliminaires.
Étouffant un hoquet de surprise, voyant qu’elle était nue comme un ver elle aussi, elle tenta de sortir à toute vitesse du lit pour partir à la recherche de se vêtements, mais se prit les pieds dans le drap et glissa de tout son poids par terre, entrainant avec elle une partie du linge de lit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Les chambres   Ven 19 Avr 2013 - 8:49

L'impression que quelque chose n'allait pas la tirait progressivement des bras de Morphée. Toutes les nuits étaient comme ça alors pourquoi celle-ci ferait exception à la règle ? Pourtant elle luttait ; elle ne voulait pas se réveiller. Son esprit torturé avait trouvé un peu de repos et elle s'y accrochait désespérément. En vain. L'heure du réveil avait sonné et la première idée qui lui vint à l'esprit fut : *
M*rdeuuh je me suis pas réveillée à temps... *

Voilà, à trop vouloir dormir, elle avait laissé brûler son lit, son appartement et tout l'immeuble... Elle se redressa alors brusquement en ouvrant les yeux prête à constater les dégâts.

Les dégâts ne furent pas ceux auxquels elle s'attendait. Nul départ de feu, nulle cendre, ni braise incandescente. Ce brusque changement de position et la faible lumière de la chambre avaient simplement activé le plus horrible mal au crâne qu'elle avait jamais eu. C'était du moins l'impression qu'elle avait.
Elle articula un cri de douleur plaquant ses mains sur ses yeux et ramenant ses jambes vers elle pour se recroqueviller. Posant la tête sur ses genoux, Juliet laissa les souvenirs remonter à la surface. Le fait qu'elle soit nue ne lui apportait rien de bien nouveau, car ces dernières semaines elle évitait d'être vêtue pour tenter de dormir. Elle avait déjà suffisamment chaud comme ça. Mais de ce qu'elle avait aperçu durant le court laps de temps où ses pupilles avaient capté la lumière, elle ne se trouvait pas dans sa chambre.
Winnie, l'Eventreur, de l'alcool, Killian, de l'alcool encore, de l'eau, de la mousse, un jeu avec une bouteille, des baisers, du plaisir... Tout se remit dans l'ordre. Presque trop rapidement pour sa tête douloureuse.

Tu as pris des riisques Ju'. Tu aurais pu les tuer Ju'. serinait une petite voix perfide et latente au fond de sa tête, couvrant par instant la migraine persistante qui lui battait les tempes. Comme si elle en était pas consciente... comme si elle avait besoin de ça...

" Ta g*eule.... tout s'est bien passé... "répondit-elle à mi-voix, pourtant peu convaincue que sa raison se tairait aussi facilement. N'était-ce pas le principal ? Que tout se soit déroulé sans blessé, sans accroc ? Pour ressentir des choses qu'elle n'avait gouté depuis longtemps ? Y avait du bon dans le mal, du positif dans l'irréfléchi... si on excluait cette * P*tain de migraine *

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les chambres   Dim 21 Avr 2013 - 20:33


Killian Jones

Killian s’était endormit d’un sommeil profond, totalement détendu. Il fallait dire que le petit jeu auquel il s’était adonné avec ses deux belles sirènes avait fortement aidé le vampire à s’endormir, zen, un grand sourire aux lèvres.

Il fut dans un premier temps par un bruit sourd et mat, un bruit de chute alors qu’il sentait les draps qui couvraient son corps disparaître… Puis un deuxième cri le sorti définitivement de sa torpeur. Il ouvrit donc les yeux, se redressant doucement, et pu constater un spectacle aussi étrange qu’amusant.
D’abord au pied du lit, un tas de drap duquel dépassé un pied, une touffe de cheveux rose ou encore certaines partie d’un corps qu’il avait parcourut durant une grand partie de la nuit.
Juste a coté, recroquevillé sur elle même, marmonnant de drôle de propos, il y avait la deuxième mousse, nue elle aussi, semblant lutter contre ce que le vampire pensait être un vilain mal de crâne.

L’inconvénient d’être mort, c’est qu’avec le temps on perdait le gout des choses, comme celui de l’alcool. L’avantage d’être mort, c’est que les lendemains on n’avait pas le gueule de bois.

Killian se redressa, entièrement nu lui aussi, de toute façon vu ce qu’ils avaient fait la vielle l’heure n’était pas à la pudeur.

Il vint placer son dos contre la tête de lit, attendant un petit instant avant de parler.

« Salut mes deux douceurs, alors bien reposé après notre petite aventure de la veille ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Les chambres   Mar 23 Avr 2013 - 15:29

Après avoir roulé sur le côté pour retrouver sa verticalité, Winnifred tira sur le drap pour s’enrouler dedans, elle se sentait extrêmement gênée de se montrer ainsi dévêtue, ce qui était normal étant donné qu’elle n’assumait absolument pas ce qui s’était passé la veille. Elle avait d’ailleurs du mal à y croire et se demandait s’il ne s’agissait pas juste d’un rêve.

C’est parée d’un drapé fort seyant qu’elle se releva, pas très stable sur ses jambes vacillantes, contemplant le triste tableau de sa nuit de débauche : une jeune fille prostrée en position fœtale et un homme tout nu adossé à la tête de lit. Brillant !

Lançant un regard mi-hagard mi-furieux à Killian, elle remarqua que Juliet ne semblait pas dans son assiette. Peut-être faisait-elle une mauvaise réaction à la boisson et qu’elle se sentait mal ? Peut-être faudrait-il appeler les urgences ? Oui, elle avait peut-être très envie de prendre ses jambes à son cou et de se barrer très très loin, mais pas au point de faire de la non assistance à personne en danger !

Ho toi ça va hein, au lieu de raconter des conneries tu ferais mieux d’aller chercher de l’aspirine…
Se rapprochant de son ex-collègue de piraterie, elle posa sa main sur son épaule.

Heu… Tu te sens bien ? Tu as besoin de quelque chose peut-être ?
Elle n’avait pas l’air très fraîche, mais cela devait aussi être son cas, car après tout ce qu’ils avaient ingurgité la veille n’importe quel foie aurait tiré la gueule.

Enfin, pas n’importe quel foie… Monsieur « alors, heureuses ? » avait étonnamment bonne mine, lui…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Les chambres   Mar 23 Avr 2013 - 17:04

La voix de Killian fut la première qu'elle entendit après la sienne. Ce brave mônsieur s’enquerrait avec légèreté du repos de ces dames. Genre elle avait l'air bien reposée... C'était qu'il se foutait d'elle en plus ! Juliet trouva la force de tourner la tête et de lui lancer un regard brulant de noirceur. Une couleur de braise comme elle les aimait. Et qui lui disait avec une véhémence qu'elle n'était pas vraiment capable de mettre en pratique : "Recommence donc que je te crame !"
Elle ne tint pas longtemps la confrontation, préférant faire regagner la pénombre à ses yeux fatigués. Elle reposa son front sur ses mains.
Elle savait pas la tête qu'avait Winnie mais elle avait l'impression d'être défigurée tant son crâne lui faisait mal. Alcool et insomnies, quelle délicieuse idée elle avait eu là !

Puis la seconde mousse parla, faisant également un reproche au vampire, histoire qu'il se montre un peu homme de la situation en se rendant utile au lieu de glander. Et Juliet sentit une main fraiche sur son épaule, accompagnée de questions.
De quoi avait-elle besoin ? demandait la jeune fille. Le seul remède qui lui vint à l'esprit dans la seconde fut celui d'un grand coup sur la tête pour que ce martèlement s'arrête enfin. Elle ne lui répondit pas ça, chassant du même coup les moqueries de sa petite voix intérieure.

" De l'eau, de l'aspirine, du sucre, j'en sais rien... " fit Juliet en relevant la tête une fois de plus. Qu'est-ce qu'elle lui semblait lourde !

Son foie était costaud, car à défaut d'alcool, il avait du s'occuper de tas de médicaments pendant des années. En revanche, la découverte de la migraine d'après cuite était une première inoubliable et terriblement désagréable. Et le pire était qu'elle ne savait pas ce qu'il fallait faire pour s'en défaire le plus efficacement et rapidement possible.

" J'ai juste l'impression de m'être pris un piano sur la tronche. Ou un mammouth... " articula-t-elle.
Elle se frotta les yeux, faisant venir des larmes qui les humectèrent et calmèrent temporairement le picotement intense qu'elle ressentait en les ouvrant.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les chambres   Mer 24 Avr 2013 - 21:16


Killian Jones

Killian observait les deux mousses qui ne semblaient plus d’humeur à naviguer. Le mal de mer du lendemain avait pris le dessus, et franchement le vampire les trouvait un peu moins séduisante.

Après la nuit qu’ils avaient passé, elles auraient pu quand même être un peu plus gentille. Les filles toutes les mêmes, les premières a faire des bêtises, et ensuite à râler, n’assumant pas leurs escapades.
Bon il était vrai que Juliet ne semblait vraiment pas dans son état. Il avait la chance d’être un vampire, aussi lui les lendemains difficile il avait oublié ce que ça faisait depuis longtemps.

« Bien bien j’ai compris je vais tenter de te trouver de l’aspirine… »


L’air légèrement bougon, Killian se redressa et quitta le lit. Totalement nu, il se redressa et s’étira. Puis il se dirigea vers Winnifred, toujours à terre et toujours de mauvaise humeur.

« Hey la grincheuse passe moi ça. »


Il se mit alors à tirer le draps qu’il l’entourait, inversant les tenues, maintenant c’était elle qui était toute nue, et lui qui avait un semblant de parure. Il la regarda, lui faisant un petit clin d’oeil.

« Toujours aussi canon… Bon je vais voir s’ils ont de l’aspirine en bas, mais je vous préviens je sort pas... »

Le vampire ouvrit la porte.

« Il fait jour dehors je te signale. »

Il commença a sortir, et finis sa phrase juste avant de fermer la porte.

« C’est pas super pour les vampires le soleil ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: Les chambres   Jeu 25 Avr 2013 - 21:24

Juliet n’avait vraiment pas l’air dans son assiette, autant Winnifred avait juste mal au cœur et l’impression d’avoir une moissonneuse-batteuse dans le crâne, autant elle semblait avoir toute la ferme : la moissonneuse-batteuse, le tracteur, veaux, vaches, cochons…

Rassure-moi : je suis le piano, ou la vache ? tenta-t-elle de plaisanter pour détendre l’atmosphère avant que Killian le rustre ne lui vole le drap représentant sa dignité d’un coup sec.

Repliant ses bras pour tenter de se cacher, elle le fusilla du regard :
Hey, ce n’est pas parce qu’on a fait des galipettes une fois que ça te donne le droit de me traiter comme ta chose ! aboya-t-elle avant qu’il ne disparaisse de la chambre en lâchant une révélation qui fit l’effet d’une bombe : un vampire ?

Elle venait de coucher avec un vampire ?

La nouvelle lui fit l’effet d’un coup de massue, elle se laissa choir sur le lit, s’affalant sur son séant dénudé. Oui, bourrée comme un coing, elle ne s’était même pas posé la question de la nature de leur beau gosse, forcément, le monde il était beau, le monde il était gentil… Et VLAN, elle se mangeait le retour de l’effet de boomerang dans la tronche.

La jeune fille pâlit encore un peu plus, devenant presque ton sur ton avec les draps.
Un vampire… Tu le savais toi ? gémit-elle avant de planquer le visage dans ses mains. Qu’est ce que sa mère dirait si elle apprenait ça ? Elle imaginait déjà toute sa famille lui jeter des cailloux avant de la pendre pour crime et haute trahison envers la lignée des Finnegan. Peut-être que si elle confessait son crime et attestait en toute bonne foi qu’elle ne l’avait pas fait exprès ses pêchers seraient rachetés plus vite, faut avouée, à moitié pardonnée ?

Elle se sentait trahie, salie, déshonorée, comme si tout le malheur du monde venait de tomber sur ses frêles épaules en une fraction de seconde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Les chambres   Ven 26 Avr 2013 - 21:56

" La vache c'est toujours mieux qu'un mammouth. Ça a de plus jolis yeux et moins de poils. " réussit-elle à plaisanter à son tour. Mais l'esquisse de sourire n'alla pas bien loin tant la rythmique du tambour dans sa tête crispait son visage.

Apparemment Killian se décida à aller voir dehors s'il y avait moyen de la soulager grâce à un médicament. Enfin, un dehors tout relatif car il allait rester dans l'enceinte de l'établissement. Soleil oblige. Après la contrariété de s'être faite voler son rempart de drap, Winnie passa donc à la surprise à l'entente de cette révélation. Elle lui demanda si elle était au courant et après un instant de réflexion, la brune se souvint.

" Ah ça oui... je l'ai compris à la fin. " répondit Juliet. Elle l'avait su, puis l'avait oublié. Le côté dangereux de dormir à côté d'un vampire n'avait pas effleuré un instant son esprit. Il fallait dire que les ultimes rasades pour se rafraichir la gorge avaient émoussé ses derniers semblants de réflexion.
"... pas malin. Mais on est entière. " C'était le principal finalement. Même si elle doutait que le terme d'entière convienne particulièrement dans son état. En tous les cas, il ne s'accompagnait pas de celui de "saine et sauve"...

" Je vais... " se décida-t-elle en montrant la salle d'eau. Elle avait besoin d'eau, d'un vrai bon rafraichissement.
Tremblotante, elle se glissa à bas du lit. Les pieds pas très assurés par cette nouvelle position que son cerveau avait du mal à analyser, elle attendit quelques instants avant d'oser penser à mettre un pied devant l'autre. Une fois en marche, elle n'eut besoin de l'aide de personne pour atteindre son objectif. Le mode automatique marchait encore suffisamment bien.

" Nos affaires ont pas séché... " fut la première chose qu'elle dit lorsqu'elle poussa la porte. Restant debout à l'entrée de la petite pièce, elle posa sa tête contre le montant de la porte. Un brin dépitée, elle constata les dégâts, l'état dans lequel se trouvait la salle de bain : de l'eau partout, les fringues emmêlées et détrempées.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Les chambres   Lun 29 Avr 2013 - 0:11


Killian Jones

Le vampire revint, une tête moins triomphante que lorsqu’il était sortit de la pièce. Non pas qu’il n’avait pas réussis à trouver ce dont avait besoin mais pour cela il avait du affronter bien des péripéties. Effectivement Killian s’était servit du drap qu’il avait subtilisé à Winnifred comme d’une censure, l’enroulant autour de la taille. Cette idée ne sembla pas satisfaire une des cliente du bar, qui décida de lui subtiliser le tissu afin de voir, si comme les Écossais il portait bien quelque chose ne dessous.

Il finit par réussir à récupérer son bien, et l’avait noué différemment afin de ne plus se faire avoir par une autre cliente ou client saoul et importun. L’avantage c’est que les barmaid rigolaient tellement, que par sympathie ou par pitié, allez savoir, ils lui dénichèrent de l’aspirine.

Killain revint dans la chambre drapée comme un membre du sénat de l’empire romain. L’air franchement blasé, mais tenant dans sa main un verre d’eau d’où s’échappait un petit « PSHHIIITTTT » assez significatif.

Il chercha alors la jeune femme, celle qui était normalement en train de mourir, et la trouva titubante devant l’entrée de la salle de bain.

« Attention tu vas tomber… »

Commença le vampire alors qu’il se dirigeait vers elle pour la soutenir. Il put alors constater les dégâts de leurs petits jeux…

« Ha oui quand même… »

Il siffla en constatant les dégâts.

« Bon un problème après l’autre. Tiens, boit ça et va te poser sur le lit. »

Il lui tendit le verre, puis se retourna vers Winnifred qui semblait le fixer bizarrement.

« Ça va pas joli cœur ? On dirait que tu as vu un mort… »

L’expression n’était pas choisie exprès, mais elle semblait parfaitement convenir à la situation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les chambres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les chambres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Photos de vos chambres
» Chambres manquantes dans les dortoirs féminins
» L'immunite des parlementaires
» Le dossier du PM désigné passé au crible dans les deux Chambres
» Salle de guérison
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Rahoon
 :: Eventreur Insomniaque
-