AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Esprit des Fondateurs
Administration
avatar

Messages : 317
MessageSujet: La taverne   Mar 4 Oct 2011 - 17:46

Haaa, l'Eventreur, un tripot comme on n'en fait plus!

Envie de commander de quoi sustenter votre faim ou d'étancher votre soif même la plus inavouable? La taverne n'a pas son pareil dans toute l'Irlande, viens donc prendre une chopine avec nous l'ami, au risque de finir en amuse-gueule...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hellsgate.fr
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 22 Déc 2011 - 14:55

Nathaniel DuchannesNathaniel poussa la porte d'entrée du bout de l'indexe. Il avait eu une journée plutôt merdique et avait besoin d'un verre. Il avança vers le bar à coups de pas rapides et s'assit sur le tabouret.

- "Un Whisky s'il vous plait. Et n'hésitez pas sur la dose, vous pouvez y aller."

Une fois servit, il prit son verre en mains et commença a faire tourner le liquide ambré. Cela lui rappelait les yeux de loups, pas les siens mais ceux des loups en général. Ces derniers jours il avait pris l'habitude de mettre des lunettes pour cacher ses yeux, car beaucoup de gens le regardaient comme une bête de foire. Il se remit à penser à pourquoi il était ici, à Galway. Ah oui ! Richard. Le ténébreux Richard. Etait-ce une raison suffisante ? Non. Pourquoi restait-il ? Parce qu'il se sentait bien à Galway... A peu près.

Il avala une gorgée du Whisky et resentit l'agréable sensation de picotements dans sa gorge. Il se sentait mieux mais pas assez. Il reprit une autre gorgée et c'est la que la tension disparût. Il retira ses lunettes et on pu enfin voir ses yeux de prédateur ; verts avec une couronne de jaune or autour de la pupille. Il regarda aux alentours et pu remarquer une jeune femme au comptoir elle aussi. Elle était pas mal, toute habillée en steampunk, un regard mystérieux. Il ne pouvait s'empêcher de la regarder... Ou était-ce son loup qui la regardait à travers ses yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 22 Déc 2011 - 16:34

PyroVoilà un moment que Pyro était arrivée en ville. Elle avait largement eut le temps de faire son petit tour en plus de son travail. Et au final, pour le moment du moins, elle préférait l’Éventreur Insomniaque. Le nom mais aussi l’ambiance. Le Bloody était sympathique mais un peu trop guindé à son goût.

Assise confortablement au comptoir, elle regardait parfois ça et là plus pour passer le temps jouant avec son briquet. Un zippo, l’allumant, l’éteignant d’un claquement sec. Une habitude terriblement mauvaise dont elle n’arrivait pas à se défaire et pourtant, ça n’avait rien de discret. Elle ne fumait même pas, le zippo ne lui servait à rien à part à canaliser ses émotions. Un exercice pour le moins indispensable.

Callant ses talons dans la barre du tabouret sur lequel elle était assise, elle s’étira longuement avant de revenir à son verre, un simple diabolo menthe. Pas d’alcool sans chaperon, les risques étaient trop grands.

Elle scruta ses ongles parfaitement manucurés sous une belle couche de vernis couleur terre de sienne et se mit à tapoter sur le comptoir. Ni trop bruyant, ni trop calme, c’était parfait. Se sentant observée, elle tourna la tête vers l’individu dont elle avait entendu la commande malgré elle.

Intérieurement, elle se demanda ce qu’il avait à la regarder comme mais au final. Elle s’en fichait un peu. Tout le monde regardait tout le monde et elle était bien consciente que sa tenue n’était pas habituelle. Pantalon pincé noir, chemise blanche et corset beige, bottes haut talon marron et une longue veste posée près d’elle beige elle aussi. Son chapeau était posé sur sa veste, ainsi que son sac.

Elle but une gorgée de sa boisson et porta son attention sur les bouteilles qui se trouvait derrière le zinc. Sacré choix de boissons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Ven 23 Déc 2011 - 21:38

Nathaniel DuchannesNath' détourna le regard deux secondes. Il porta sa main à ses cheveux, remit toute sa tignasse en arrière dans un mouvement artistique et lâcha un long soupire. Une gorgée en plus et il termina son verre. Il héla le serveur et commanda un autre verre.

- "Cette fois-ci ce sera un verre de Rhum s'il vous plait."

Il régla l'addition pour les deux verres et resta impassible, dans son voile de neutralité presque vampirique.

Il regarda son reflet dans le miroir juste en face de lui et ne remarqua que ses yeux. Ce soir ils étaient plus jaunes que verts, ce qui le rendait plus monstrueux que d'habitude ; ce qui était mauvais, ou plutôt... Emmerdant. Il lâcha un autre long soupire et bu une longue gorgée qui ramena le calme en lui. Mais pas pour longtemps. Son métabolisme assimilait plus vite l'alcool ou même les médicament, du coup ça ne faisait pas longtemps effet. Vive la lycanthropie !

Il reporta son attention sur la demoiselle au comptoir et la regarda. Au bout de cinq minutes, il se leva, prit son verre et vint près d'elle.

- "Nathaniel, enchanté, dit-il dans un sourire enjôleur, puis-je m'asseoir à côté de vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Dim 25 Déc 2011 - 14:27

PyroIntérieurement, Pyro sourit. Whisky et rhum hein ? Et ben il était classe le mélange… Elle n’aurait pas bu ces deux alcool l’un à la suite de l’autre mais chacun son truc. De toute façon, elle ne buvait quasiment jamais mais un peu de goût était une bonne chose. Enfin bon, encore une fois, chacun son truc après tout.

Pyro sirota son diabolo tranquillement. Inutile de dire qu’elle n’avait prêté aucune attention aux yeux de son presque voisin de comptoir. Sa présence ici étant purement récréative, elle ne prêtait que très peu d’attention aux petites choses anormales. Pour ce qui était des choses flagrantes, c’était une autre histoire mais rien de particulier ne s’était produit et donc, elle profitait de son temps. La détente n’étant pas une perte de temps, elle savourait.

Voilà que son presque voisin s’était rapprocher pour parler. La bonne affaire. Elle tourna donc la tête et le salua d’un geste.

- Si ça peut vous faire plaisir.

S’attendait-il à ce qu’elle se présente par pure politesse ? Peut-être mais il en faudrait plus que ça. Elle trouvait la manœuvre d’approche grossière mais après tout, chacun sa façon de faire. Qu’allait-il donc lui réserver d’autre ? Elle était curieuse.

- Alors Nathaniel ? Pourquoi ce tabouret parmi tous les autres libres ?

Comment réagirait le beau gosse, elle n’en avait aucune idée mais après tout, ce serait amusant à observer. Elle aurait pu dire beau gosse au lieu de son nom mais mieux valait être patiente. Elle joua avec sa paille et ses glaçons le temps qu’il réponde. Elle termina d’ailleurs son verre par la même et en commanda un second.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mar 27 Déc 2011 - 15:13

Nathaniel DuchannesNathaniel eu un large sourire. La demoiselle lui permettait de s'asseoir. Il saisit le tabouret dans sa main, s'assit et reporta son regard sur elle.

- "Et bien, je me suis dit que, si je devais rester ici à boire, autant boire en bonne compagnie. En l’occurrence vous me sembliez la meilleur compagnie ici, dit-il en faisant un geste vague au détriment des autres personnes présentes dans le bar. Et puis entre nous, j'aime la beauté mystérieuse que vous dégagez."

Il dit ces dernières paroles dans un murmure seulement audible pour la jeune femme juste avant de reprendre une longue gorgée de Rhum.

- "Alors, combien de temps cela fait-il que vous êtes dans cette ville ? Vous êtes au courant des rumeurs par rapport aux créatures de la nuit ? Et surtout, y croyez- vous ?" dit-il en souriant malicieusement.

Saisissant une mèche de ses cheveux, ils se mit à les tortiller nerveusement dans tous les sens. Lui, nerveux ? Jamais.

- "Au fait, désolé pour cette rafale de questions, mais ma journée a été plutôt... Nulle. De la conversation me fait le plus grand bien..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mer 28 Déc 2011 - 13:33

PyroPyro lui jeta un regard du coin de l’œil. Intérieurement, elle était en proie à un fou rire monumental. Heureusement, elle cachait fort bien son jeu. Mais où donc avait-il appris ce genre de technique de drague ? Est-ce que ça avait seulement fonctionné un jour ? Très franchement, elle en doutait.

- La meilleure compagnie je n’en sais rien mais si vous le dites Nathaniel…

Si certaines femmes aimaient ce genre d’approche et elle ne doutait pas qu’il y en avait, elle n’en faisait pas partie. Elle en était même très loin. Ceci dit, elle était à deux doigts de secouer la tête de façon désespérée après ce murmure.

- Pas très longtemps et je suis tout à fait au courant, je suis en terrain connu. Ou presque connu, mais ça, il n’était pas obligé de le savoir. Quant à y croire, je crois que ça vaut mieux pour tout le monde que j’y crois.

Oh oui, il n’imaginait pas à quel point elle y croyait. Mieux que ça, elle travaillait avec eux et ils n’aimaient pas être traités de mythe. Et puis d’ailleurs, elle n’aimait pas être prise pour une dingue non plus. Elle avait déjà donné en la matière.

- Et vous, en quoi croyez-vous ?

Non pas qu’elle faisait vraiment la conversation mais savoir n’était pas une mauvaise chose. Sait-on jamais si X voulait en apprendre un peu plus sur les petites rumeurs qui voyageaient en ville. Mieux valait être toujours prête.

- Navrée.

Ce qui était totalement faux puisqu’elle n’en avait strictement rien à cirer mais après tout, un peu de sympathie ne tuait pas toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Lun 2 Jan 2012 - 18:55

Nathaniel DuchannesA son avis, il avait l'air d'un gros plouc doublé d'un con mais, il s'en foutait, c'était la première et peut-être la dernière fois que Nathaniel la voyait. Bah ! Quitte à s'occuper, autant la faire rire. Il sourit, les canines à l'air et bu la fin de son verre.

- "Oh, mais moi non plus je ne le sais pas, mais je pense que vous l'êtes."

Mauvaise pioche. Il avait gaffé comme un débutant mais, encore une fois, il s'en foutait ; il voulait juste s'occuper.

Il commanda un autre verre.

- "Au shaker, 3 mesures de Gin Gordon's, 1 mesure de vodka, 1/2 mesure de Kina Lillet, servi frappé avec un citron zesté très fin, s'il vous plait. demanda-t-il au barman en se retournant vers sa voisine. Et bien, il est vrai qu'il vaudrait mieux pour vous d'y croire. Mais que savez-vous au juste sur les créatures de la nuit ?"

Il prit son cocktail et parut soudain plus intéressé, plus... Vivant. Ca l'interessait de savoir ce qu'une humain pouvait savoir sur les gens de son espèce ou bien sur les vampires. Mais se doutait-elle un instant que, l'homme assis juste à côté d'elle était un Lycanthrope ?

- "Et bien, à tout ce qu'on dit. Et je sais même, à mes dépends, qu'il vaudrait mieux y croire ici, à Galway. Et ne le soyez pas, j'pense que vous ne le pensez pas du tout. Mais c'est gentil de vôtre part."

Il sentait que cette discution allait être plutôt pimentée.

HRP : Pour les intéressés, ce cocktail vient du film - et du livre - Casino Royal avec Daniel Craig. Je ne l'ai jamais goûté mais si l'un de vous est intéressé, essayez !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mar 3 Jan 2012 - 22:59

PyroS’il voulait la faire sourire, il était mal barré. Ce genre de chose lui donnait plutôt envie de se prendre la tête à deux mains. Ce qui se passait à l’intérieur et ce qui se voyait à l’extérieur était d’une différence totale.
Ce mec-là ne devait pas avoir côtoyé beaucoup de femme s’il pensait qu’elle était la « meilleure compagnie » dans ce bar. En même temps, il fallait reconnaître qu’elle cachait bien son jeu. C’était une nécessité.

Elle l’écouta commander son cocktail étrange tout en se disant que ça pouvait faire un parfait combustible. Elle avait une dent contre l’alcool. Plus par jalousie qu’autre chose il fallait bien l’avouer.

Quant à ce qu’elle savait sur les créatures de la nuit, ça prendrait beaucoup trop de temps. À la SC ont fait ses devoirs et les siens, dans un premier temps, ça avait été ça. En apprendre un maximum.

- Si vous et moi sommes au courant, j’en suis fort ravie mais ce n’est pas le cas de tout le monde dans cette ville. Aussi, ce serait dommage d’effrayer un inconscient et il serait encore plus dommage de passer pour deux allumés. Aussi, je vous dirais simplement que j’en sais bien assez pour survivre dans une telle ville.

Ce genre de discussion était nettement plus profitable en privé et non pas assise devant le zinc du bar réputé comme étant le plus craignos à cause du quartier où il était situé. Si ce Nathaniel voulait des réponses, il serait bien déçu. Elle ne comptait pas lui faire un exposé sur le sujet des créatures qu’elles soient de la nuit ou non. Si dans cette ville, les vampires et les lycans étaient majoritaires, il existait bien d’autres espèces.

- Galway est une ville intéressante et je ne manquerais pas de m’y plaire. Pour ce qui est du danger qui pourrait roder, je ne m’inquiète pas trop.

Inconscience ou connaissance ? C’était une bonne question, cela dit, il n’était pas simple de repérer une créature à l’œil. Elle n’avait l’odorat et le ressentit d’aucune des deux espèces les plus courantes. Elle était humaine dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: La taverne   Ven 6 Jan 2012 - 21:18

Ces derniers temps, les astres n’étaient guère favorables à la pauvre maquerelle, qui enchaînait les déconvenues. En clair, il y avait quelque part quelqu’un de très haut placé qui avait décidé qu’elle allait en chier.

Tout d’abord, elle avait appris, excusez-moi du peu, qu’elle était enceinte. Elle, une vampire de 300 ans avait découvert à ses dépends que ses ovaires n’avaient pas, contrairement à ce qu’elle pensait, dépassé la date limite de consommation. Luttant probablement de toutes ses forces contre ce concept, son corps avait décidé de cacher la chose aussi longtemps qu’il le pouvait dans le déni le plus total, mais après l’échographie révélant le pot-aux-roses PAF ! Un ventre énorme lui avait poussé dans les heures qui avaient suivies, comme si le parasite qui s’était greffé dans son ventre s’était soudain senti autorisé à exister.

Quelque peu traumatisée d’avoir ainsi vu son corps se déformer à vitesse grand V alors qu’elle avait passé environ trois siècles sans bouger d’un iota, la vampire avait alors tout naturellement décidé d’avorter, même si l’issue était dangereuse et incertaine elle préférait se retrouver affublée d’une vilaine cicatrice que de ressembler à une baudruche en train de se faire gonfler.

La vampire avait alors fait appel à ses girls pour bénéficier de leur carnet d’adresse en matière de « faiseuse d’ange », ces avorteuses non officielles mais très efficaces, que toute bonne prostituée se devait d’avoir dans son répertoire.
Terme dépassé, risques pour la mère, ces dames ne reculaient devant rien pour satisfaire la demande de leurs clientes, quitte à recourir à des pratiques peu ragoûtantes comme le curetage sauvage à l’aiguille à tricoter.

Malheureusement pour elle, Llylewin allait apprendre que les vampires bénéficiaient d’un traitement spécial en la matière : la première convoquée lui annonça qu’elle ne savait pas faire les vampires, la deuxième qu’à sa connaissance on ne pouvait tuer le bébé qu’en tuant la mère, la troisième n’était tout simplement pas venue malgré la somme rondelette promise…

Ça commençait à sentir le moisi, la vampire décida donc de ne plus se faire prendre pour une quiche et de tirer cette affaire au clair, elle coinça donc la quatrième littéralement, en l’empoignant par la gorge pour la plaquer au mur pour lui faire cracher le morceau : pourquoi, bordel, personne dans cette foutue ville n’était fichu de mettre un terme à sa grossesse ?

La bougresse affolée n’opposa pas beaucoup de résistance avant de révéler son secret : il régnait depuis toujours une certaine omertà sur les grossesses vampiriques.
Fort rares, on racontait que les avorteuses ayant tenté de s’y frotter avaient non seulement essuyé un échec cuisant mais avaient surtout payé cette tentative malencontreuse de leur vie, car il existerait de puissants vampires haut placés prônant la suprématie des sang-purs veillant de façon pointilleuse à ce que chaque petit vampire en route arrive à destination. Info ou intox, aucune d’entre elles ne le savaient, mais dans cette ville mieux valait prévenir que mourir… Ce qui ne tarda pas à arriver, la maquerelle étant dans un tel état de dépit qu’elle arracha une partie de la gorge de la malheureuse avec ses ongles, la laissant se vider de son sang entre deux spasmes sur le tapis de sa chambre.

Llylewin s’était donc retrouvée affublée d’un corps déformé dont elle ne voulait pas, et elle ne pouvait rien faire contre ça. Au début, elle avait bien essayé de recourir à divers serre-tailles et autres corsets pour camoufler la chose, mais les tentatives étaient bien vite devenues infructueuses, ces pièces de lingeries devenant rapidement impossibles à fermer…

La vampire s’était ensuite retrouvée dépourvue de garde-robe : portant habituellement des vêtements plus qu’ajustés, elle ne rentrait dans rien, même plus dans ses sous-vêtements tant sa poitrine avait pris de l’ampleur. Pour autant, il était absolument hors de question de se rendre au Natalis du coin pour acheter des vêtements de grossesse, il ne fallait pas déconner non plus, la maquerelle avait donc tout naturellement passé plusieurs jours à errer comme une âme en peine dans sa maison close vêtue… D’un peignoir de bain.

Erré comme une âme en peine car voyez-vous, ce nouveau corps la privait de son gagne-pain : pas question de faire des passes dans cet état-là, si les bonhommes venaient là c’était pour se taper des minettes qui les changeaient de la bobonne qu’ils avaient à la maison, pas question de se farcir une grosse vache payante quand peut déjà en tringler une gratis à domicile.

Bref, ce n’était pas la joie, et à tourner en rond chez elle Llylewin commençait à péter une durite. Non contente de déjà passer ses journées à vider les réserves en sang du QS, elle avait commencé à avoir des pensées impures envers ses filles… Non, elle ne voulait pas leur faire des choses sexuelles, mais d’un coup elle ne pouvait plus voir de Joleen que les veines apparentes de son décolleté, de Gaëlle la jugulaire saillante de son cou, de Milicent les appétissants petits vaisseaux de ses poignets… Bref, elle avait des flashs où elle se voyait boulotter tous ses effectifs et terminer dans le Galway Night Post en rubrique « Faits divers ».

Il était temps de se ressaisir, il fallait qu’elle sorte ! Après avoir mis à sac sa garde robe, elle réussit à trouver une petite robe noir style sixties, resserrée sous la poitrine et évasée en dessous offrant un décolleté plongeant. Non seulement elle pouvait rentrer dedans, mais sans sous-vêtement et avec ses nouveaux seins énormes son décolleté indécent dévierait peut-être le regard de son ventre hideux.

La vampire était ensuite sortie trainer son désespoir à l’Eventreur Insomniaque où elle s’était attablée au comptoir, descendant un Bloody Mary, puis deux, puis trois, puis 4… Le but du jeu était de faire en sorte qu’elle ne puisse plus compter, comme ça avec un peu de chance l’alcool lui ferait oublier ses malheurs et le sang taire son insatiable estomac.


Dernière édition par Llylewin le Mer 16 Mai 2012 - 16:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Sam 7 Jan 2012 - 20:15

Anja FallAnja était au bar et travaillait, pour le moment, seule. Elle servait les clients comme d’habitude, avec un minimum de sourire, mais vraiment le minimum. Elle n’allait pas non plus les materner ou leur faire les yeux doux. Elle avait d’autres choses à s’occuper que ses clients, pour le moment. Elle reculait de plus en plus le moment où elle parlerait de Yéléna à Jaro et elle savait que plus elle attendrait et plus cela serait difficile et, peut-être, douloureux. Jaro ne serait pas content de savoir qu’elle ne lui en avait pas parlé tout de suite.

Heureusement pour elle, une distraction fit bientôt son entrée. Elle s’arrêta d’ailleurs presque nette sur place alors que son plateau de service était pleins de verres qu’elle devait servir à une grande attablée dans un coin de la salle. Quelle surprise, vraiment ! Une vampire enceinte ! En voilà un spécimen ! Ça ne courrait pas vraiment les rues…

Un sourire naquit sur ses lèvres avant de continuer sa route pour servir les clients. Elle revint rapidement au bar où la nouvelle cliente avait élu refuge. Elle lui servit Bloody Mary sur Bloody Mary sans dire un mot, dans un premier temps. Puis, finalement, après 6 ou 7 verres à la servir, elle se décida à engager la conversation.


- Si je m’attendais à ça aujourd’hui… je crois que je ne l’aurais pas cru possible… Combien de temps avant de pondre ?

Oui, bon, on avait vu plus de finesse mais que voulez-vous ? Elle ne pouvait pas forcément penser que la vampire était loin d’apprécier cette présence intrusive du bébé. Peut-être qu'elle aurait pu le deviner au vu de la rapidité avec laquelle elle ingurgitait le liquide, mais que voulez-vous ? Il peut y avoir des tas de raison qui explique un tel comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Dim 8 Jan 2012 - 10:31

Nolan FieldAprès quelques jours à errer sans fin dans les rues de Galway, il se décida enfin à visiter un endroit qu’il affectionnait particulièrement, le bar. Cette fois il était parti à l’exploration dans un endroit plutôt sombre, un quartier qu’il n’avait pas encore visité, nommé Rahoon. Rien de bien anormal à priori, vampires, mortels errants dans le but de mourir bien rapidement … Il trouva néanmoins l’endroit qu’il cherchait, la taverne de l’Eventreur Insomniaque.

Il entra dans le lieu, son regard balaya toute la salle, c’était pas le lieu le plus classe du monde, ni le plus accueillant, mais lorsque l'on savait dans quelle ville on était, c’était assez logique. Il se dirigea vers le bar, et s’installa tranquillement, attendant que la serveuse croise son regard avant de lui demander l’air fatigué.


- Un bourbon.

Comme la plupart des gens ici, il avait pour but de se saouler et alors qu’il étira son cou, histoire de se réveiller un peu, il fut surpris à plusieurs niveaux d’y voir Llylewin, la vampire qu’il avait rencontré au Bloody Valentine puis à l’hôtel de ville, mais le plus choquant n’était pas de la voir ici, mais plutôt la grosseur de son ventre. C’était juste pas possible, Nolan posa son coude sur le comptoir et sa tête sur sa main, la regardant l’air quelque peu surpris.

- Non, c’est une blague ! Que s’est-il passé ? T’as oublié les protections ?

On pouvait entrer dans le bar le plus étrange et s’adresser à une vampire qui pouvait très bien vous arracher la tête en deux secondes, sans pour autant perdre son humour. Il fallait dire aussi que rencontrer une vampire enceinte n’était pas chose courante, surtout que la vampire en question pour lui, était la dernière personne à vouloir l’être. Il but une gorgée de son bourbon, sans doute le geste le plus pratiqué de Nolan dans toute sa vie.

Quand il regarda à nouveau la barmaid, il plissa les yeux, il semblait l’avoir déjà vue quelque part et il ne mit pas trop longtemps à se rappeler à quelle occasion. Décidément, le Bloody Valentine avait rassemblé la population de Galway …
Revenir en haut Aller en bas
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 8 Jan 2012 - 17:09

La vampire scrutait passionnément le fond de son verre comme si la réponse à tous ses problèmes existentiels y étaient gravés, un air de cocker dépressif imprimé sur le visage. Soudain, une voix féminine qui ne lui était vaguement pas inconnue la sortit de son bad trip alcoolisé en lui demandant quand elle allait « pondre ».

Ce terme lui déplut fortement, car non seulement il mit en lumière que le tiroir honteux dans lequel était rangé son polichinelle n’était pas tout bien camouflé, mais aussi car il lui mit une image peu ragoûtante en tête : celle d’un œuf en train de lui sortir d’entre les… Mais pour elle qui était habituée au fait d’y faire rentrer des choses, en faire sortir était un concept auquel elle avait du mal à se faire. Cette question ne lui remonta donc pas vraiment le moral.

Le temps que les dindes se mêlent de ce qui les regarde, répondit-elle pas trop méchamment à la barmaid – c’était elle qui lui remplissait son verre, fallait pas déconner non plus – tout en tendant son verre vide qui répondait à la maxime « Verre vide je te plains, verre plein je te vide ».

Malheureusement, la serveuse n’eut pas le temps d’accéder à sa demande qu’une autre tête familière fit son apparition à côté d’elle, sans qu’elle sache trop comment (En même temps, au bout du cinquième verre l’acuité visuelle et cognitive commence à fatiguer) avec une phrase encore meilleure que la précédente.

La vampire jeta un regard furibond au vampire, et sous le coup de l’énervement brisa le verre vide qui se tenait dans sa main, lui entaillant largement la paume sans qu’elle semble le remarquer. Non mais qu’est ce qu’ils avaient tous ces tocards à faire allusion à son bide ? Ils s’étaient passé le mot pour lui faire remarquer à quel point sa vie était merdique ?

Qu’est ce qui s’est passé ? Tu veux que je te fasse un dessin peut-être, tu sais pas comment ça marche ? Et puis c’est plutôt toi qui aurait besoin de protection, je te laisse imaginer ce qu’une nana enceinte qui picole pour noyer son désespoir avec un bout de verre dans la main aurait bien envie de trancher pour se défouler… fit-elle en ramenant la main ensanglantée qui contenait les restes de son verre afin de la poser bien en évidence sur le comptoir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Dim 8 Jan 2012 - 18:51

Nathaniel DuchannesLa cata totale. Il était un peu dans la merde aujourd'hui mais il avait l'impression que la jeune femme assise à côté de lui était un peu... Ennuyée par sa présence. Bon ça va ! Il devait l'accordé qu'il avait été un peu fort niveau drague à deux balles mais c'était le mieux qu'il pouvait faire ce soir. Désespéré dîtes-vous ? Pas du tout... Enfin, presque.

Il eut un léger rictus de surprise à cause de sa réponse. C'est alors qu'une chose tiqua dans sa tête. Et si elle était... Différente des humains normaux ? Qui sait, c'est fort probable. Il peut sentir les Lycans avec son odorat mais, pas les humains spéciaux. Enfin, soit.

- "C'est tout à votre honneur. Vous avez raison ; on ne doit pas ébruité aux humains ce qu'ils ne savent pas. dit-il en buvant son verre. Et il se rendit compte qu'il avait gaffé. Euh, je voulais dire, aux autres. Je suis un peu distrait. Je ferrais mieux d'arrêter de boire pour ce soir."

Il termina son verre et demanda de l'eau pétillante à la place de l'alcool. Oh cette dernière ne lui avait pas trop fait grand chose. Il l'éliminait plus vite que les humains, mais quitte à jouer le jeu, autant le faire jusqu'au bout.

- "Oh, j'espère bien pour vous que vous vous y plairez. Ce ne serait pas amusant aussi non. Et pour le danger, je vous crois sur parole alors."

Il finit son verre d'eau et se resservit dans la bouteille. Il réfléchit quelques secondes et il se rendit compte qu'elle ne lui avait pas dit son nom. Pudeur ou seulement le manque d'envie de le lui dire ? Boh.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Dim 8 Jan 2012 - 19:29

PyroSi seulement elle avait pu se douter qu’il se rendait compte qu’il l’ennuyait… Bon, en réalité, ça n’aurait rien changé à son attitude. S’il y avait bien une chose à savoir avec elle, c’est qu’elle était fidèle à elle-même hors mission. Et si par malheur son attitude frappait par un changement large comme le grand canyon, elle pouvait toujours se montrer fortement désagréable avec celui qui l’aurait vu sous son presque vrai jour. Elle retombait toujours sur ses pattes.
Une chose était sûre en revanche, la lourde drague de son voisin de comptoir était aussi navrante qu’affligeante.

S’il avait deviné qu’elle n’était pas tout à fait une humaine au sens propre, tant mieux pour lui, encore fallait-il savoir ce dont elle était capable et ça, peu de gens pouvaient le deviner ou même se targuer de le savoir. S’il y avait bien quelque chose qu’elle gardait secret hors de la SC, c’était son pouvoir. Raison de plus que le Zombillenium avait mystérieusement été incendié.
Une chose était clair après la réponse de son interlocuteur, lui n’était clairement pas humain ou alors ne se considérait pas comme tel. Ça ne pouvait vouloir dire que deux choses. Soit, il n’était pas humain et par déduction, elle pouvait certifier qu’il n’était pas un vampire mais autre chose… Soit, il avait un sérieux problème d’égo et il était bon pour l’asile et ce réellement, pas comme elle…

- Si vous le dites…

Elle n’en rajouta pas, pas la peine. Cette simple phrase signifiait à elle seule ce qu’elle pensait réellement de ce qu’il venait de dire. Elle s’en tint à son diabolo menthe, elle n’en était qu’au deuxième et ne comptait pas rentrer dans l’immédiat donc, celui qu’elle avait devant le nez ne serait pas le dernier de la journée.

- Ne vous en faites pas, je m’y plais dans cette ville, croyez-moi, je m’y plais beaucoup.

Elle appréciait cette ville, ses secrets et puis, il y avait tellement à déterrer… Mr X n’était pas venu là par pur hasard. Loin, très loin de là.

- Et vous, est-ce que vous vous y plaisez dans cette ville ? Hum ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Lun 9 Jan 2012 - 14:28

Anja FallEt d'un verre cassé ! Un ! Elle laissa cet incident de côté, elle ne demandera pas d'argent pour rembourser, pas pour un verre du moins. Mais cela ne présageait rien de bon, elle semblait être sur les nerfs. Soit ses hormones jouaient aux montagnes russes, comme pour chaque femme enceinte, soit, c'était bien plus compliqué que ça et elle ne préférait même pas en savoir plus. Elle n'était pas là pour écouter les plaintes de ses clients à longueur de temps.

Cela dit, elle se rappela bien vite de la soirée à laquelle elle avait joué au jeu : Qui est-ce qui dégaine le plus vite ? Elle n'avait probablement pas gagné, ayant tiré le mauvais numéro. D'ailleurs, l'autre vampire, qui avait demandé un bourbon et qu'elle avait servi, ne lui était pas non plus inconnu. Cependant, elle n'arrivait pas à mettre un nom à son visage.

Pour éviter un incident diplomatique, elle choisit de parler simplement de leur "rencontre".

- Vous vous êtes bien désaltérée lors de la soirée du Bloody... Personnellement, je suis tombée sur un os... on va dire.

Que pouvait-elle dire de plus ?

- Je vous conseille de ne pas toucher cette humaine si vous vous en souvenez...

Elle s'adressait aux deux vampires. Elle continuait à servir Llylewin et regardait la salle qui était encore calme à cette instant et lui permettait donc de discuter quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mar 10 Jan 2012 - 9:40

Nolan FieldElle réagissait plus rapidement aux joutes verbales qu’au bouteille d’eau lancée en plein visage, c’était déjà ça, en ajoutant en plus un être dans ses entrailles, on obtenait une vampire tendue, prête à planter ses crocs à tout va. Nolan préféra pour l’instant ne pas trop la titiller, on ne savait jamais avec Llylewin, surtout qu’il comptait bien passer le cap fatidique des 200 ans … Il ne put toutefois s’empêcher de sourire à sa remarque particulièrement cinglante, il est vrai qu’il y avait d’autres façons de critiquer le ventre d’une vampire. Il regarda son verre, comme s’il pouvait le remplir sans payer.

- Ce soir je n’imagine pas ce genre de choses, je préfère boire et me changer les idées. Et apparemment je crois que je ne suis pas le seul.

Il reposa son verre sur le comptoir, et regarda la barmaid avec un sourire, comme pour lui demander de le remplir et écouta d’ailleurs les quelques mots de cette dernière. Il se rappela la soirée au Bloody et surtout le moment où il l’avait vu, il se souvint même qu’elle était en compagnie de … mais oui ! Cette jeune femme, elle ressemblait étrangement à celle qu’il avait rencontré ou plutôt tenté de croquer il y a quelques jours, du coup il ne lui fut pas difficile de comprendre ce qu’elle voulait dire à propos de cette mortelle.

- A qui le dîtes-vous ?! J’aurais entendu ça quelques jours plus tôt, je n’aurais pas compris de quoi il s’agissait mais maintenant …

Il prit son verre à nouveau rempli et but une longue gorgée avant de reprendre.

- … Je comprends parfaitement ce que vous voulez dire.

Il regarda rapidement les personnes présentes dans la taverne, histoire de voir ce qu’il se passait avant de reprendre une gorgée de ce bourbon particulièrement réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 10 Jan 2012 - 19:23

Si Llylewin avait été un taureau, on aurait pu voir de la fumée sortir de ses naseaux. En effet, les deux vampires qui l’entouraient semblaient avoir choisi de l’ignorer délibérément en parlant d’un truc totalement incompréhensible tels deux experts en pataphysique qui semblaient en plus persuadés que leur conversation avait un sens quelconque… Peut-être l’avaient-ils senti prête à exploser et choisi cette diversion pour désamorcer le missile en vitesse avant qu’il n’explose ?

Oui, elle se souvenait de la soirée au Bloody, où elle s’était servie au cou d’une jolie blondinette qui avait capitulé rapidement, mais… Oui, ça lui revenait maintenant, c’est là qu’elle avait croisé la négresse, à cette fameuse soirée Holiday Night Fever, mais ça commençait à faire loin et elle ne se souvenait d’absolument rien d’autre, et à vrai dire elle s’en foutait royalement, elle n’allait pas tenter de retrouver une bribe de vieux souvenir rapiécé pour s’intégrer dans la conversation !

La vampire décida donc de cesser de les importuner dans leur conversation et entreprit d’examiner sa plaie qui lui avait tout de même salement amoché la main. Elle retira un à uns les petits éclats de verre qui y étaient fichés à l’aide de ses ongles puis arracha une bande de tissu du bas de sa robe pour se confectionner un pansement maison puisque personne ne lui avait proposé de s’occuper de sa blessure.

Ya pas à dire, je vous qu’on se soucie vraiment du client ici ! railla-t-elle à l’intention de la serveuse qui ne semblait pas du tout préoccupée par les tâches de sang sur son comptoir.

Mettez ça sur la note de monsieur, fit-elle tout en se levant de son tabouret et en désignant Nolan puis les verres vides qui gisaient à sa place, témoins de son début de soirée solitaire.
Oui, elle se sentait bien seule, même au milieu de tous ses gens, et se surprit à penser que peut-être seule une bonne séance d’onanisme réussirait à lui remonter le moral, vu que l’alcool avait échoué et que depuis que sa grossesse était devenue visible elle ne pouvait guère compter que sur elle-même pour romancer sa vie sexuelle.

En tant que prostituée, elle n’avait pas l’habitude que l’on traite son corps comme une sorte de sanctuaire ou de no man’s land intouchable et imbaisable ! Plus de boulot, plus de plaisir, elle avait décidément mis le pied dans un bien sombre engrenage…
Plutôt qu’un parasite, elle aurait encore préféré que l’autre abruti de lycan lui diagnostique une chtouille, ou une pneumocystose, bref quelque chose qui ne la condamnerait pas à mourir d’ennui pendant neuf mois… Qui du coup lui semblaient en être mille, privée de tout ce qui faisait le sel de son existence. Qu’elle aurait aimé falsifier sa situation, faire comme si de rien n’était, mentir effrontément mais malheureusement son ventre se tenait là, preuve honteuse de sa bévue. D’abord le mariage et maintenant ça, tout semblait décidément concourir à lui gâcher l’existence.

Maussade, broyant du noir, elle se dirigea vers la sortie.



[HRP] Comme c’est un peu court, j’ai sollicité une intervention de PNJ pour la retenir, à vous de voir si vous souhaitez poster avant ou après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mar 10 Jan 2012 - 21:01

Anja FallDécidément, la vampire n’était pas d’humeur et déjà elle filait comme un missile vers la sortie. Voyant déjà les problèmes arrivés après que cette furie est obligée son collègue, sans même lui demander son avis, de lui payer ses verres, Anja commençait à fulminer. La mauvaise humeur de Llylewin avait déteint sur elle, bien que cela ne soit pas trop difficile vu l'état de tension dans laquelle elle se trouvait. De plus, l’africaine n’était pas sûre que Nolan allait capituler et la laisser partir sans dire un mot et, par la même, payer tous ses verres. De plus, sa crise de nerf lui déplaisait, après tout, elle n’était pas en sucre, non plus. Et quoi ? Sa main était elle éparpillée en mille morceau ? Non qu’elle le sache !

- Nan mais ça va oui ! T’es en train de concourir pour la femme la plus agaçante de Galway ou quoi ? ça va trente minutes, hein ! T’es pas en sucre aux dernières nouvelles !

Son souffle, falsifié, s’embrasa telle une pneumocytose. C’est qu’elle commençait à l’énerver la princesse !

- Je veux bien comprendre que ta grossesse te fasse chier mais tu vas arrêter ça et en vitesse ! Faut pas pousser non plus ! Si tu veux j’irais faire une prière dans un sanctuaire pour toi…

Son ton était ironique sur la dernière phrase, on pouvait vraiment le sentir. Elle avait l’impression d’être dans un épisode comique d’un nanar ou encore dans une pataphysique qui ne valaient rien. Elle avait déjà assez d’emmerde à régler alors franchement, gérer une femme enceinte, ce n’était pas son problème. Elle n’allait pas rapiécer tous les cœurs brisés de Galway.

Elle savait déjà quoi faire et sentait déjà les événements s’enclencher tel un engrenage bien rôdé. Elle arriva donc rapidement vers la vampire et lui prit le bras.

- Alors déjà tu vas payer tes consommations ou, en tout cas, tu te mets d’accord avec le jeune homme qui n’a rien demandé. Arrête de faire ta princesse, c’est pitoyable ! Et arrête de rester centrer sur toi et tes problèmes et peut-être que tu passeras une meilleure soirée !

Elle ne comptait pas la lâcher malgré des regards un peu choqué de l’assistance. Elle avait bu un certains nombres de verres et elle ne pourrait pas reprocher à Nolan de ne pas vouloir les payer…

- Et si t’es pas contente, c’est pareil ! On ne va pas romancer !

Ce qui était sûr, c’est que la soirée n’allait pas se terminer en embrassade fougueuse, elle se contentera d’onanismes…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mer 11 Jan 2012 - 11:58

Nolan Field" Mettez-ça sur la note du monsieur ", bien sûr et pourquoi pas l'ensemble des conneries qu'elle avait fait durant ses centaines d'années d'existence ? S'occuper des alcooliques qui buvaient trop n'était déjà pas son fort, mais s'occuper des alcooliques vieilles et enceintes, ça l'était encore moins. Il regarda la serveuse avec un regard qui signifiait clairement, " attendez une minute j'ai pas encore capitulé et je ne suis pas décidé à payer ... ". Pourtant il n'eut pas le temps d'agir le premier, c'était la barmaid elle-même qui allait secouer Llylewin tel un missile se ruant sur son client qui n'avait pas payé, hum tout ça n'allait pas être très beau à voir, car la vieille elle n'était dans son assiette, c'était le moins que l'on puisse dire.

* J'arrive encore à me coltiner des fouteurs de merde dans un bar, pffff ... *

Il regarda faire miss Fall mais avec une vampire qui semblait prendre le fait qu'elle soit enceinte comme une maladie, genre la pneumocystose, ça allait être très dur de la calmer. Il décida d'aller lui prêter main forte, après tout, il était concerné un minimum dans l'histoire, du moins financièrement parlant. Il se rapprocha des deux femmes avec une certaine vitesse, d'un point de vue de mortels.

- Hé minute-là miss Pataphysique ! Tu concours pour la plus grande beuverie de la soirée et t'assumes ça souvent avec le porte-monnaie des autres ? Ah ce que je sache t'as pas fait de séance d'onanisme suffisamment distrayante pour que je daigne te payer !

Il savait très bien qu'il allait s'en prendre une bonne de raclée à ce moment-là mais de toute façon il était trop tard pour faire marche-arrière, il était déjà pris dans l'engrenage infernal. En plus concernant sa main, pourquoi n'avait-elle pas été la rapiécé dans un endroit plus convenable ? Ah oui Llylewin et les convenances, ça devait faire deux choses bien distinctes !

- En plus tu veux qu'on s’apitoie sur les mille et une choses qui sont en train de pourrir ta vie ? Désolé j'ai assez de mes propres emmerdes pour discuter de ceux des autres. Je suis venu ici pour me saouler et parler d'autres choses que de problèmes.

Romancer sur les ennuis des autres, super ! Une telle discussion donnait envie de se mettre un pieu dans le coeur et de se faire mettre dans un sanctuaire ... Surtout qu'il avait enfin trouvé une vampire qui avait connu les mêmes mésaventures que lui avec Yelena.
Il sentait déjà que leurs paroles plutôt bien brûlantes n'allaient qu'attiser la folie de Llylewin, il espérait qu'elle n'avait pas d'ongles falsifiées de telle sorte qu'ils finissent lui et la barmaid embrochés comme de vulgaires saucisses qu'on allait foutre sur un barbecue...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mer 11 Jan 2012 - 15:48

Nathaniel DuchannesNathaniel décida d'arrêter de flirter, pour ce soir. A moins de le faire inconsciemment il ne le ferait plus sciemment. Soudain, il eut comme un peu plus chaud. Une vague de chaleur envahit son corps. Que se passait-il ? Il tenta d'ignorer ce fait et de continuer de parler avec sa voisine de tabouret. Mais cela ne l'empêcha pas d'y réfléchir.

Il était déjà un peu loin dans ses réflexions quand elle le tira de ce lieu au calme. S'il se plaisait à Galway ? Sans aucuns doutes ! Il se sentait un peu comme chez lui. Le flirt était une manière de palier sa solitude mais, dans cette ville il avait trouvé de quoi se sentir bien ; à la maison.

- "Oui j'adore cette ville. Cela va faire un an que j'y suis et je m'y plais réellement. J'ai fait des rencontres sympathiques, j'ai visité quelques fois le Zombillenium, jusqu'à présent, plus de bon que de mauvais. Mais je trouve ça navrant, ce qui est arrivé au parc d'attractions... Au fait, vous avez entendu parler de cette Steel Corp. ? Ca m'a l'air plutôt bizarre. Le géant cornu se casse et voilà que cette société débarque. Qu'en pensez-vous ?"

Tout en ayant dit ces mots il avait continué de réfléchir et il avait mit la main sur l'os. Au sens propre comme au figuré : il avait totalement oublié que la pleine lune était demain. Cette vague de chaleur, les yeux de plus en plus dorés... Son loup ressortait pour prendre son dû mensuel.

Comme si le simple fait de parler de lui l'avait attiré, il commença à s'agiter dans cette grotte intérieur où il restait la plus part du temps. Il commença à trottiner dans un sentier. Nathaniel décida de lui bloquer le passage, métaphysiquement parlant. Ce qui le fit régresser mais en lui laissant un joli cadeau. De beaux yeux vert et or, ses yeux sous sa forme lupine. Il était un peu dans la merde.

*"Reste couché où tu es... Demain tu pourras t'amuser, mon loup."*

Il eut à peine le temps de chercher ses lunettes que ses yeux recroisèrent ceux de sa voisine. Et re-merde...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Llylewin
Vampire
avatar

Messages : 2199
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 11 Jan 2012 - 18:41

La vampire, sur le point de passer la porte, ne s’attendait pas à ce revirement de situation. Les deux zigotos, il y a quelques secondes tranquillement en train de faire la causette s’étaient soudainement métamorphosés en vrais bouledogues enragés. Quelle mouche avait bien pu les piquer ?

Mais elle va se calmer la noiraude, lança-t-elle d’un ton agacé à la tavernière qui prenait d’un coup un ton bien familier, je ne sais pas comment ça se passe dans le boui-boui d’où tu viens, mais on n’a pas élevé les vaches ensemble, alors tes commentaires sur ma vie tu peux te les carrer bien profond là où je pense !

Et maintenant, voici l’autre énergumène qui s’y mettait, mais qu’est ce qu’ils avaient tous à faire chier le monde ce soir ? Il y avait une réunion des emmerdeurs anonymes à la taverne ou quoi ?
En plus, plein de cette délicatesse toute masculine, voici qu’il s’amusait à l’affubler de sobriquets ridicules, ce type-là devait avoir un instinct de survie digne d’une moule.

Sentant la colère monter en elle comme du lait bouillonnant tentant de s’échapper de sa casserole, la vampire ressentit un besoin impérieux de laisser cette dernière s'exprimer et se saisit donc du premier objet qui lui tombait sous la main – une chaise en l’occurrence- en s’en servit comme masse contondante pour frapper le vampire de toute ses forces d’un mouvement latéral à hauteur de torse.

Voilà, comme ça t’aura enfin une vraie raison de te plaindre, Mister gros naze, lança-t-elle au vampire. Les restes de la chaise toujours dans une main, elle glissa celle qu’elle avait de libre dans son décolleté et se saisit d’un rouleau de billets de 20€ qu’elle avait glissé dans l’élastique de sa robe faute de porte-monnaie, et la lança en l’air, faisant tomber sur la scène une pluie de petits billets bleus.

Aux frais de la princesse ! s’exclama-t-elle d’un air goguenard en esquissant une révérence.

NDLR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mer 11 Jan 2012 - 19:06

PyroAlors que Pyro observait ses ongles vernis pour la énième fois de la soirée, elle vida son verre. Se demandant brièvement ce qu’elle allait commander, elle écouta la réponse de l’homme assis à côté d’elle. Elle en profita pour faire un geste discret à l’une des barmaids pour ne pas paraître trop impolie malgré le fait qu’elle se forçait plus ou moins à suivre la conversation.

En l’écoutant parler, elle avait plus ou moins envie de rire mais là encore, elle se retint sans rien montrer de son hilarité intérieure.

- J’ai plus ou moins entendu parler des évènements récents oui. Après tout, je suis arrivée peu après. C’est dommage, j’aurais beaucoup aimé y faire un tour dans ce parc. Il avait une bonne pub. En ce qui concerne la Steel Corp, je sais juste qu’ils ont racheté le terrain il me semble. Vous en savez autre chose ?

Elle dans un parc d’attraction ? Ben voyons, comme si ça l’avait jamais intéressé. Une foire aux monstres déguisée en parc ? Très peu pour elle. Elle avait déjà donné dans la bête de foire. En revanche, il serait bon de savoir ce qui se disait sur la SC. Qui sait ? Il faut parfois prendre la température pour savoir où on en est.

La barmaid fini par arriver et Pyro commanda donc un café, corsé de préférence. Elle paya son dû et reporta son attention sur son voisin de bar. Certes, la caféine n’était pas forcement une idée de génie mais il serait d’un grand réconfort. De toute façon, elle était galvanisée, si elle voulait se l’avaler bouillant, ça passerait. Elle ne le fit pas tout de suite car un petit quelque chose attira son attention.
Les yeux… tient, tient, tient… Monsieur avait les yeux changeant ? Elle ne connaissait réellement qu’une race susceptible d’être victime de ce petit problème. Les lycans. Ainsi, elle avait sa réponse, il n’était pas humain, c’était certain.

- Vous semblez perturbé par quelque chose. Un problème ?

Il semblait laisser échapper bien des choses malgré lui, donc, c’était une question à tenter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 12 Jan 2012 - 22:02

Anja FallAnja soupira. Elle n’était franchement pas sortie de l’auberge avec cette vampire enceinte. Elle ne voyait pas vraiment le problème qu’elle avait d’être dans cet état. Au contraire… En tant que vampire de lignée pure, elle voyait cela comme quelque chose de très positif. Mais apparemment quelque chose clochait au niveau d’un des processus qui avait amené à ce résultat. Voulait-elle en savoir plus ? Non, franchement pas.

Nolan avait lui aussi réagit de manière assez forte à la réaction que Llylewin avait eu et c’est sans surprise qu’elle vit une chaise s’abattre sur le pauvre qui n’avait rien demandé au départ mais qui l’avait probablement mérité dans l’esprit fantasque de la maquerelle. Bref, elle n’eut pas d’autre choix de la lâcher et mit ses mains sur sa taille d’un air grave.


- Là, vous voyez… Vous n’avez pas vraiment l’air blessé ! Ce n’était pas la peine de faire tout un cirque.

Elle vit alors les billets s’envoler et se déposer presque délicatement sur le sol, presque au ralenti. Elle n’eut pas vraiment le temps de réagir que les quelques clients présents se jetèrent comme des morfales sur ces petits bout de papiers. Malgré un standing plus élevé qu’avant, la taverne restait l’endroit privilégié de personnes peu recommandables. C’est ainsi qu’une bousculade aussi tonique qu’un pogo se déclencha, n’épargnant personne.

Bref, c’était le bordel ! Qu’en dire de plus ? Et elle était seule pour réagir et remettre de l’ordre. Elle s’écarta comme elle put de la scène pour se diriger vers la porte. Elle dut se rattraper plusieurs fois à une table, subissant quelques croches pieds non voulus mais obligatoire étant donné la bousculade et les gens au sol.

Une fois qu’elle eut parcouru les quelques pas qui la séparait du Saint Graal, elle prit une grosse clé qui pendait à son cou et l’enfonça dans la serrure. Elle entendit le son glauque du cliquetis de l’engrenage de cette dernière lui indiquant que la porte était fermée. Elle ne comptait pas laisser s’échapper ces bandits avec SON argent.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Ven 13 Jan 2012 - 18:55

Nolan FieldComme il s'en était douté, Llylewin n'allait pas le laisser s'en sortir indemne, il entendit d'abord les jurons envoyés contre la barmaid, puis il ne vit pas arriver venir la façon dont elle allait s'occuper de lui. Rapidement, il n'eut pas le temps d'éviter la chaise littéralement balancé sur lui, se brisant en plusieurs morceaux sous l'impact. Décidément quelle soirée ! Il tomba quelques mètres derrière, il faut dire qu'elle en avait de la force la garce ! Il se retrouva sur le dos, ayant renversé au passage une table et s'était pris quelques morceaux de bois plantés sur son torse, mais rien de méchant, enfin mortellement parlant. Parce que la douleur était quand même là.

Habituellement, il se relevait immédiatement, arrachait le coeur de l'imprudent, et c'en était fini, néanmoins, il n'était pas assez stupide pour se jeter sur une vampire plus forte, mais surtout nettement plus vieille, le respect de l'âge sans doute !
Il serra les dents, grimaçant en essayant de se relever, mais il n'eut pas le temps de se remettre sur pieds que des malades se jetèrent sur lui, enfin lui passèrent dessus tout ça pour se jeter sur de pauvres malheureux billets.
Tout en parlant entre ses dents, montrant un peu qu'il avait bien été amoché, il exprimait rapidement ses intentions.


- Désolé pour la gérante, va y avoir des morts !

Autant Llylewin il ne pouvait pas vraiment riposter comme il le voulait, autant ces imbéciles en manque d'argent allaient sérieusement avoir besoin d'un excellent médecin. Il réussit à se relever, retirant chaque morceau de bois enfoncé dans son corps, non sans un petit son qui semblait le rapprocher du serpent, et finit par poser sa main sur l'épaule d'un mec qui passait par-là, ce dernier le regarda et passa du regard " t'as un problème ? " au regard " pitié ne me tuez pas " en une fraction de seconde.

Nolan retira son dernier morceau de bois, et regarda le jeune homme avec un sourire un peu terni par la douleur.


- Toi ... Tu vas morfler pour tous les autres !

Nolan planta le morceau de bois dans le cou de l'humain en l'enfonçant petit à petit jusqu'à ce qu'il tombe sur le sol, il se fichait de savoir s'il était encore vivant ou juste inconscient ... Quelqu'un avait une suggestion contre ça ? Il n'avait qu'à venir...
Il reprit un morceau d'un des pieds de la chaise et l'envoya assez rapidement vers Llylewin mais le projectile frôla seulement la vampire, volontairement de sa part.


- Oups, manqué ! T'as de la chance d'être enceinte, car la prochaine fois c'est dans le coeur ma grande !

Complètement stupide ? Oui ! Mais qu'importe sa réponse ou sa réaction, à cet instant il n'était pas assez conscient pour se calmer, la fierté du vampire sans doute. Mais peut-être que Llylewin comprendra au moins un peu qu'elle l'avait bien énervé et qu'elle le tuerait un autre soir ...
Dans le doute, Nolan avait pris un autre morceau de bois, juste au cas où ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La taverne   

Revenir en haut Aller en bas
 

La taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» la taverne médiévale
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Rahoon
 :: Eventreur Insomniaque
-