AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Jaro
Administration


Messages : 484
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 19 Déc 2012 - 7:04

L’humain lui montra qu’il était d’accord pour cesser l’affrontement. Aussi Jaro se releva le libérant en même temps. Il lui indiqua une table encore debout et s’assit après avoir écouté ses paroles.

Apparemment l’humain connaissait des gens intéressants, cependant le roi ne révélerait rien à un parfait étranger tant qu’il n’avait pas fait ses preuves. La confiance était une chose qui se méritait.

« Je me fiche totalement des noms que tu peux me donner, hormis le tiens. Tu sais te battre et tu es doté d’un don particulier. Tu m’intéresses, c’est la raison pour laquelle tu es encore en vie. »


Avant tout le roi avait besoin de connaitre l’étendu de ses capacités. Déjà il avait prouvé que c’était un excellent combattant, sur de lui et nullement effrayer par les non-humains, mais pour faire parti de l’Undertown il fallait aussi d’autres types de compétences.

« Bien entendu rien n’est gratuit en ce monde, et me contenter de te promettre de t’épargner ne te motiveras pas beaucoup, j’en suis sur. Donc je te propose dans un premier temps de travailler pour moi… Contre rémunération. »

Jaro sourit. Oui il le laisserait partir sain et sauf du bar, de toute façon s’il revenait avec les forces de l’ordre, il y aurait une dizaine de témoins pour certifier qu’il était bien passé dans ce bar, qu’il s’était saoulé et avait cassé du mobilier tous seul, le discréditant. Aussi le roi était décidé à le tester, après tout cet humain était intéressant.

« Qu’en penses-tu ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain


Messages : 322
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 19 Déc 2012 - 15:15

Même s'il n'avait pas eu de réponse directe à la question qu'il posait, Gordon partit du principe qu'il était plus que probablement tombé sur les personnes qui l'intéressait.
En tout cas, le moment ne semblait plus du tout propice à se battre et cela arrangeait complètement ses affaires. Afin de se détendre complètement, et se moquant éperdument de savoir s'il s'agissait d'une chose à faire ou non en face de son interlocuteur, il sortit de nouveau une cigarette qu'il alluma. Il avait préféré cependant rester debout au milieu de la salle plutôt que de s'assoir en face du vampire. Ce dernier ne l'avait pas invité à le faire, et il préférait malgré tout rester sur ses gardes au cas ou la discussion tournerait court.

Après une bouffée salvatrice, il prit son temps pour recracher un long filet de fumée et prendre la mesure de la proposition qui lui était faite.

" Cela ne me pause pas de problème... Vous vous doutez que je ne me serais pas permis de vous poser cette question par hasard.

Ne commettez jamais l'erreur de me juger uniquement sur mes capacités physiques... j'ai aussi une cervelle et je m'en sers !"


Le ton qu'il employait ne se voulait absolument pas impertinent, mais s'il devait être amené à travailler pour cet homme, il jugeait utile de l'informer en premier sur les facettes de sa personnalité qui pouvaient poser problème à un éventuel employeur. A savoir qu'il était le genre d'homme qui avait ses propres avis sur tout et qui n'acceptait pas de se laisser manipuler si facilement.

Ceci étant dit, il esquissa alors un léger sourire en coin afin de poursuivre sur les autres questions qu'impliquaient la proposition de Jaro.

" ...

Appelez moi juste Gordon... C'est sous ce nom que je suis connu dans le "milieu".

Je suis un mercenaire réputé très polyvalent pourvu qu'on y met les prix. Pour plus de détails, lisez le C.V à mon nom établi par Interpol...

Sachez également que j'ai quelques différents avec ces derniers et que c'est l'une des raisons de ma venue ici.
Si vous me croyez toujours intéressant pour vous, il vous faudra composer avec ça..."


Son sourire s'effaça alors tandis que son regard fixait intensément son interlocuteur, signe qu'il ne ferait aucun compromis sur le dernier point qu'il comptait évoquer.

" Une dernière chose qui pourrait vous poser problème...

Je ne me mêle pas des activités extérieures de mes "amis"... Mais je refuse de prendre part à toute action menaçant l'intégrité de personnes innocentes.

Dérouiller un pauvre mec venu boire un verre, juste pour le vider de son sang... Ce n'est pas une chose à faire en ma présence, par exemple ! "


Il avait repris une expression cynique sur cette dernière phrase afin de dédramatiser la situation. Cela ne changeait rien cependant à la véracité de ses propos et il était toujours bon de mettre d'abord les choses au clair avant de s'engager mutuellement sur une relation professionnelle.

Il ajouta enfin pour conclure.

"Si vous n'avez pas de problème avec ces derniers points, je suis d’ors et déjà prêt à signer un contrat avec vous.

Sinon... Je pense que nous pouvons reprendre là où nous en étions."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaro
Administration
avatar

Messages : 484
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 7 Jan 2013 - 1:00

Jaro écoutait chacune des paroles en buvant son verre d’absinthe tranquillement. Décidément cet humain était intriguant et assez imprévisible. Il avait failli se faire tuer et maintenant avec un certain aplomb, il négociait tranquillement les conditions pour se faire employer dans l’Undertown.
Une chose était sûre il n’avait pas froid aux yeux. Jaro aimait ça, ce genre de comportement certes inconscient mais tellement utile. S’il ne se trompait pas, ce Gordon pourrait réaliser des missions assez périlleuses.
Mais avant tout le roi devait le tester, voir s’il pouvait lui faire confiance, et surtout voir s’il était aussi efficace qu’il le prétendait.

« Ne t’inquiète pas pour ton CV, nous nous en occuperons en tant voulu. »

Le vampire posa son verre sur la table avant de reprendre.

« Voilà comment ça marche, tu rentres tranquillement chez toi et on te recontactera. Avant tout je veux m’assurer de tes compétence sur le terrain et voir si je peux te faire confiance ou pas. Si c’est le cas tu en sauras plus et bien entendu tu seras très bien rémunéré. »

Le roi se doutait que si Gordon avait prononcé le mot « mercenaire » il ne serait pas insensible au terme « rémunération ».

« Dans peu de temps je te contacterais avec une mission à effectuer pour nous. Du succès de la mission dépendra ton avenir en notre sein. »

Il se releva, souriant et lui tendit la main.

« Ta parole me suffit en guise de contrat. Tu auras de mes nouvelles dans peu de temps. »

Puis le roi s’éloigna de la table lui faisant un petit signe de la main.

« A bientôt monsieur Wolverine. »

Il disparut derrière le comptoir. Une des serveuses réapparut, et sans un mot elle alla déverrouiller les portes du bar.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gordon
Humain
avatar

Messages : 322
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 7 Jan 2013 - 21:47

Gordon alluma tranquillement une nouvelle cigarette tandis qu'il écoutait attentivement le vampire.
Cette fois, c'est lui qui imposait son point de vue, à savoir que s'il voulait faire sa place auprès de cette bande, il devrait lui même faire ses preuves.
C'était de bonne guerre après les conditions qu'il avait lui même posé.

Il ne voyait pas de problème à montrer d'abord de quoi il était capable, et il ne tarda donc pas à le faire savoir.

" Je ne vois pas de problème à ce que vous souhaitiez d'abords vérifier ce que vous achetez. J'agirais de la même manière personnellement...

Je travaille avant tout pour mes sterlings. Si vous payez aussi bien que vous le prétendez, c'est avec plaisir que j'accepterai de poursuivre plus loin notre collaboration."


C'est alors avec un large sourire cynique qu'il écouta les dernières paroles de son futur Boss qui s'éloignait déjà pour quitter la taverne. Le surnom de Wolverine qu'il lui attribuait l'amusa particulièrement. Sans perdre son arrogance, il conclut alors par une dernière boutade avant de laisser le vampire partir.

"Wolverine est quand même vachement limité ! "

Il sortit alors un crayon et un petit carnet sur lequel il griffona quelque chose avant d'en arracher la page. Se dirigeant vers la sortie, il tendit alors le morceau de papier à la serveuse qui lui ouvrait.

"Tu donnera ça à ton boss. C'est un numéros où je suis joignable à toute heure.
J'utilise un réseau parallèle et sécurisé. Il n'y aura pas de problème à me contacter par ce moyen."


Et sur ces paroles il quitta à son tour la taverne.

_________________
Gordon Theme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 8 Jan 2013 - 21:50

From <<<

Alors qu’elles descendaient la Bishop O’Donnel road pour se rendre à l’Eventreur, Winnifred ressentait une certaine pointe d’excitation à l’idée de pénétrer dans ce sanctuaire du Mal, cet Antre de Belzébuth qu’on lui avait tant décrié dans sa jeunesse, elle se sentait comme Eve sur le point de mordre dans la pomme –de faire une grosse connerie qui allait finir par lui retomber sur le coin du museau, d’autant que la nuit commençait à tomber – mais peu lui importait, elle avait 18 ans, c’était le moment ou jamais de faire des bêtises !

Alors qu’elle et sa comparse du jour pénétraient dans la taverne, la jeune fille ne put s’empêcher de ressentir une pointe de déception : elle s’était imaginé quelque chose de plus spectaculaire, du genre avec des squelettes pendus dans les coins et des cercueils en guise de comptoir.

Au lieu de ça, elle se retrouvait dans une taverne somme toutes plutôt miteuse et à l’ambiance plutôt calme, pas de choppes qui volaient dans les airs, de sang sur les murs, ni rien… C’est donc un peu désappointée que la jeune fille proposa à Juliet de s’installer au comptoir :

Au moins on sera aux premières loges s’il se passe un truc… C’est quoi la chose la plus forte que tu aies jamais bu dans ta vie au fait ?


Winnie se renseignait, car mis à part les bières et les whiskeys servis dans le pub maternel elle ne connaissait pas grand-chose, et elle doutait qu’on serve des vodka red-bull dans ce boui-boui !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 9 Jan 2013 - 18:04

Contrairement à son compagne de cette fin d'après-midi appelant la tombée de la nuit, Juliet n'avait aucun apriori sur l'endroit où elles se rendaient. Le nom du bar lui avait toujours semblé étrange et si elle n'y avait jamais mis les pieds, c'était simplement qu'elle n'était pas une grande consommatrice d'alcool et qu'elle ne mettait jamais les pieds dans un bar... Mais comme Winnie, elle fut surprise de la décoration simple des lieux par rapport au nom évocateur. Le côté "éventreur" devait être trop difficile à mettre en place si on souhaitait que des gens restent et consomment. L'hémoglobine ça ne marchait qu'avec les vampires et ils n'étaient pas spécialement consommateurs d'alcool pour l'ivresse. L'"insomniaque" en revanche, c'est bien tout ce qu'elle ne souhaitait pas pour elle. Ça ne serait alors pas une boucherie version Jack mais bien un crématorium avec tout le confort.
Hmm... non.... pensa-t-elle.

" Le plus fort... C'était une liqueur de je ne sais plus quoi... " Autant elle se souvenait de l'effet que cela avait eu, autant elle était incapable de nommer l'alcool en question, ni même de se rappeler le goût que cela avait. " Tu vas dire que je suis pas une vraie Irlandaise mais je bois très peu et jamais rien de très fort. En dehors de cette fois-là. "

Elle posa ses fesses sur l'un des tabourets du comptoir. Pour rustique, c'était rustique. Elle pouvait presque sentir une écharde vouloir s'échapper de l'étau de son bois pour venir se loger dans son pantalon.

" J'aurais pas cru qu'il y ait encore des coins comme ça à Galway. " dit-elle en se trémoussant légèrement pour éviter la fameuse écharde. Elle n'avait pas parlé trop fort au cas où la remarque déplaise au gérant s'il venait à l'entendre.
" Y a pas une carte pour savoir ce qu'il y a ? "

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 10 Jan 2013 - 21:42

Une carte ? demanda-t-elle l’air interloqué à Juliet, tu penses vraiment que c’est le genre d’endroit à avoir une carte ?
La proposition lui paraissait saugrenue, car dans ce genre de tripot elle imaginait mal avoir une petite carte des consommations bien proprette avec marqué dessus « Sang de vierge : 5€ / Croque avec une vraie madame : 8€ ». Un tableau noir mal gribouillé à la craie, et encore…

Elle jeta un œil à la barmaid afro à l’air pas très engageant qui était en train d’astiquer un verre :
Hum, demande toi si tu veux, moi je n’ai pas envie de me faire décapiter avant d’avoir commandé !

La barmaid, ayant probablement croisé son regard, s’approcha d’elle, et Winnifred se sentit sous le coup d’une pression énorme : qu’allait-elle demander ? Vite vite vite, une idée pour ne pas passer pour une noob !

Heu… Heu… Une absinthe... S’il vous plait ! *Est-ce qu'on dit s'il vous plait dans ce genre d'endroit?* furent les premiers mots à sortir de sa bouche. Un alcool qu’elle connaissait de réputation pour être tellement fort qu’il avait été interdit à la consommation il y a super longtemps : une boisson à la mode du siècle dernier et interdite, ça devait bien faire partie de leur spécialité non ?

Et toi Juliet, tu veux la même chose ou bien te sens-tu d’humeur à tester un autre truc ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Sam 12 Jan 2013 - 10:24

" Euh... ! " hésita la brune à la remarque pertinente de sa voisine. Où croyait-elle donc être ? Elle posa son coude sur le comptoir et y se tint la tête avec sa main.

" Disons que c'est la preuve flagrante que je ne sors pas beaucoup... !" rit-elle jaune. Elle aurait peut-être mieux fait de retourner au lit directement, tant sa fatigue jouait sur son ignorance.
Elle releva la tête lorsque la barmaid s'approcha d'elles. Winnie dut se décider très vite et décida d'ailleurs d'attaquer par un truc bien costaud. L'absinthe. Elle pensait que c'était encore interdit à la vente un truc pareil... Elle pouvait bien en essayer un petit verre, se dit-elle. Quitte à ne rien prendre ensuite... par sécurité.

" Soyons folles ! La même chose pour moi, merci. "
Il était peut-être un peu tôt - la nuit commençait simplement à pointer le bout de son nez sombre. Mais l'humeur des deux jeunes femmes était semblable et cette boisson verte avait des airs de potion magique.
La barmaid tourna les talons sans un "oui" ou un "merde" mais revint avec leurs verres à la forme spéciale, qu'elle remplit à moitié du spiritueux "féérique". L'afro déposa ensuite la pelle sur le dessus du verre, le morceau de sucre et remplit au goutte à goutte le reste du verre avec de l'eau glacée faisant fondre le sucre. Le mélange se troubla, perdant sa belle couleur verte translucide. Elle fit de même avec l'autre verre et abandonna ses clientes à leur dégustation.

Juliet approcha le verre de son nez et fut submergée par les effluves d'alcool. Ça avait l'air sacrément fort.
" A ton passage à l'âge adulte ! " trinqua-t-elle avec un sourire.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 14 Jan 2013 - 21:40

Winnifred fut assez déçue par le service : elle s’attendait à un truc spectaculaire qui flambait comme dans les films et tout, mais en réalité la serveuse se contenta de diluer un morceau de sucre dans le verre. Dommage.

La jeune femme tenta de sentir son verre, et se fit désinfecter les naseaux par les vapeurs d’alcool.
Waouh, c’est pas de la boisson de fillette, en conclut-elle en essuyant une larme qui perlait au coin de son œil.
Se saisissant de son verre, elle en profita pour trinquer avec Juliet.
A moi ! Et à notre soirée entre filles ! lança-t-elle joyeusement avant d’avaler une bonne gorgée d’absinthe. Elle aurait bien tenté le cul-sec pour faire sa crâneuse, mais le degré d’alcool était tel qu’elle avait changé d’avis à peine la première lèvre trempée dedans.

Avec ça, je ne vais pas tomber malade pendant au moins six mois, je suis complètement désinfectée de l’intérieur ! ricana-t-elle en esquissant une grimace. En plus d’être fort, elle trouvait le goût bizarre, une espèce de goût de légume, un peu comme du fenouil… Très différent de ses habituels sodas over-sucrés.

Bon alors, qu’est ce qu’on pourrait faire de beau pour terminer en beauté notre escapade ? Braquer la caisse ? Trouver un beauuuu jeune homme pour nous raccompagner chez nous ? lança-t-elle en riant à sa comparse. Ce breuvage avait en tout cas l’effet escompté : il mettait la jeune fille de très bonne humeur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 15 Jan 2013 - 10:01

Si Winnifred avait tenté le cul-sec, Juliet l'aurait regardé avec des yeux exorbités mais n'aurait pas tenté l'expérience. Heureusement elles trempèrent toutes deux leurs lèvres en une gorgée assez courte mais suffisante pour se rendre compte de la teneur en alcool du machin. Ça montait même au cerveau direct, sans passer par la case estomac et en touchant une bonne migraine le lendemain. Ce dernier point était une supposition tout à fait acceptable mais sa vérification ne viendrait qu'au réveil.

" Whaaa... " se contenta de dire la brune, après avoir goûté. Ce n'était pas spécialement bon et surtout très fort. Mais elles l'avaient commandé et finiraient leur verre, parce que la soirée s'annonçait sous cette hospice.
" Ah oui, c'est sur qu'on est clean maintenant. " répondit-elle en essuyant une petite larme qui perlait à son oeil. Très probablement qu'elles pourraient même jouer les cracheurs de feu rien qu'avec leur haleine.

Feu... rien que d'y avoir pensé une seconde, ça la titillait, ça la démangeait. Elle bloqua un instant devant les images qui dansaient dans son esprit, telles les flammes dans l'âtre d'une cheminée. Heureusement qu'elle n'était pas seule et que la compagnie de Winnie était positive. Celle-ci s'interrogea sur ce qui pourrait pimenter la suite de leur soirée entre filles.
" Un beau mec ? C'est une trèèèèès bonne idééée !!" rit-elle de concert. " Encore faudrait-il qu'il s'en présente un... " termina-t-elle avec une petite moue déçue.
Elle se tourna sur son tabouret pour faire face à la salle encore clairsemée de ce début de soirée.

" Prochaine gorgée pour toi qu'il en arrive un..... (elle attendit un peu) maiiiiiiiiintenant ! "

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 15 Jan 2013 - 23:03


Killian Jones

Une Dure semaine pour Killian Jones. Il avait passé des heures à rouler pour chercher une petite ville nommée Knockagower. Seulement l’Irlande était vaste et sa moto n’était pas équipée de ces nouvelles technologies qui permettaient de s’orienter plus facilement. Killian avait du mal à vivre avec son temps, depuis sa transformation il avait enfourché sa fidèle bécane et vivait au jour le jour. Depuis cette époque le vampire réalisait quelques petits services en échange de monnaie, braquage, transport d’objets illicites… De quoi gagner une petite liasse de billet de temps en temps, de quoi alimenter sa moto, son gosier en alcool, des girls et des chambres d’hôtels sans fenêtre quand il ne trouvait pas un coin pour s’isoler des rayons du soleil.

C’était d’ailleurs un de ses petits boulots qui l’emmenait à Galway. Un colis à livrer dans une petite ville, Knockagower. De nuit il n’avait pas réussis à trouver ce foutu village et avait décidé de s’arrêter une journée ou deux dans la plus grosse ville du coin.

Voilà pourquoi il était maintenant tranquillement installé sur une table à vider une pinte en matant les serveuses de la taverne discrètement.
Un petit moment de bonheur que Killian s’accordait régulièrement.


Dernière édition par Whoever le Dim 20 Jan 2013 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 16 Jan 2013 - 20:45

Winnifred ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes à thé : alors que Juliet venait de lui souhaiter un beau garçon, un type plutôt mignon choisit pile ce moment-là pour faire son entrée dans la taverne.

He ben merde alors, t’es vachement douée en invocation! Sérieusement, t’as un truc ? demanda-t-elle, médusée, en suivant l’homme du regard jusqu’à sa table.

C’est qu’en plus il était plutôt agréable à regarder, du moins pour une jeune fille adepte du style emo-goth : une veste en cuir, un petit anneau dans l’oreille et un regard ténébreux souligné par une jolie cicatrice… Elle n’aurait presque pas pu rêver mieux, si seulement il avait été accessible…
Certainement pas le genre à craquer pour les petits boudins aux mèches roses !
Par contre, Juliet elle avait peut-être ses chances, après tout elle était plutôt canon, enfin pour une fille…

Noyant sa désolation dans une nouvelle lampée d’absinthe, la jeune fille glissa discrètement – ou plutôt d’une façon qu’elle aurait souhaité discrète mais qui ne l’était pas du tout – à l’oreille de sa copine de bar :
Hey, mais après tout, vu que c’est toi qui l’a invoqué, tu devrais tenter ta chance, il est plutôt mignon dans le genre comestible, t’en dis quoi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 17 Jan 2013 - 10:07

Si sa voisine n'y croyait pas, Juliet était aussi sur le cul, ainsi que le signifia sa remarque très construite : " Oh ben merde alors ! "
Répondant à sa formule "magique", un gars très comestible, pour reprendre l'expression qu'emploierait Winnie, était entré dans la taverne. Évidemment, il fit sa vie sans remarquer le duo au comptoir alors que celles-ci le suivaient du regard. Juliet se serait bien pincée pour être de ne pas halluciner cette apparition hasardeuse. Ça aurait pu être une mocheté habituée à fréquenter ce lieu, un poivrot dans toute sa classe ; au contraire, l'étranger avait un côté bad boy pas du tout déplaisant.

" Ah non, c'est ton anniversaire et ton idée ! Tu ne restes pas toute seule ! " répondit la jeune femme avec un grand sourire.
La brune avait glissé de son tabouret, son verre dans une main tandis que de l'autre, elle saisissait la main de sa cadette pour la faire venir avec elle. Le regard qui accompagnait ce geste était intraitable et voulait dire "je ne te laisse pas le choix". L'objectif de cette soirée était qu'elles s'amusent toutes les deux et dans l'esprit de la pyromane, Winnie devait en profiter plus qu'elle. Ce n'était pas parce qu'elle n'aimait pas son propre anniversaire qu'elle ne pouvait comprendre l'importance que cela avait pour les autres gens.

Elle aurait pu rester plantée là longtemps à attendre que la petite Irlandaise se décide, quitte à se faire bien repérer par l'ensemble des clients. Mais elles finirent par aller ensemble à la table de l'inconnu.
" Bonsoir ! Voici Winnifred et je m'appelle Juliet. On peut se joindre à toi ?" demanda-t-elle souriante.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 20 Jan 2013 - 15:22


Killian Jones


Killian continuait de profiter de sa mousse tranquillement perdant son regard sur les croupes des serveuses, se demandant s’il n’allait pas tenter une petite approche lors de sa prochaine commande, quand soudain deux filles vinrent l’aborder. Il ne leurs avait pas prêté une grande attention depuis son arrivé mais les avait entendu glousser depuis sa table, avantage des vampires et de leurs ouïes fines.

Vu qu’elles se donnaient la peine de venir le voir, Killian décida de leurs accorder un peu de son attention, la serveuse attendrait donc.
Avant de leurs répondre le vampire passa quelques seconde à les dévisager, des pieds à la tête, sans même essayer d’être discret. C’était la moindre des choses, car il se doutait bien que si elles venaient l’aborder, cela signifier qu’elles en avaient fait de même, avec plus de discrétion bien entendu.

La première était charmante, du moins dans les normes de ce que l’on pouvait attendre aujourd’hui d’une fille. Fine, poitrine rebondie, proportions appétissantes. La seconde elle était un peu plus hors norme, plus de courbes, plus de chair sur les os, plus de couleurs dans la chevelure, et plus jeune apparemment. Pour Killian leurs approches étaient assez évidentes, la première était l’assurance de la seconde.
Classiquement, l’homme plus ou moins obnubilé par la première accepterait l’offre, sans se soucier de la seconde, ce qui lui permettrait donc de participer au jeu de séduction et peut être de conclure si la soirée avait été suffisamment alcoolisée.

Sauf que pour le vampire rondeur ne signifiait pas forcément laideur, surtout depuis que ses deux canines avaient considérablement poussées. Et puis l’idée de terminer avec les deux dans sa chambre était plus attrayante que de tenter la serveuse. La suite nous dira s’il avait ou pas eut les yeux plus gros que le ventre.

« Salut Juliet, mais avec grand plaisir, prenez donc une chaise toute les deux. »

Il esquissa un petit sourire les laissant s’installer.

« Moi c’est Killian, je vous offre un verre ? »

Killian cherchant à voir jusqu’à quel point il avait raison quand à sa petite théorie, et donc jusqu’à quel point la plus rose des deux filles serait mal à l’aise, voila pourquoi il lui jetait des regards plus ou moins perçants, continuant de sourire.



Dernière édition par Whoever le Lun 21 Jan 2013 - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 20 Jan 2013 - 21:40

Winnifred glapit et son visage devint aussi blanc que ses cheveux étaient roses.

Nan, tu veux pas que je vienne ?.. *He merde*, pensa-t-elle en voyant la main de Juliet agripper la sienne avant de se diriger vers la table du jeune homme. Elle eût juste le temps d’attraper son verre quasi fini avant de se diriger vers son inexorable destinée – une humiliation quasi-certaine.

Alors que sa copine de beuverie les présentait, la jeune fille vida d’un coup le reste de son verre – pour se donner du courage et en espérant secrètement que la fée verte viendrait avec ses jolies ailes l’emporter loin de cette situation affreusement gênante, car pour dire des bêtises les fesses vissées sur son tabouret c’était bon, mais par contre pour assurer in situ, il n’y avait plus personne !

Chose inattendue, le type les invita à se joindre à lui… Maintenant qu’elle était coincée, elle n’avait pas grand-chose d’autre à faire que d’obtempérer, elle attrapa donc une chaise à une table voisine et s’assit à la gauche du monsieur, qui la regardait d’une façon vraiment bizarre…

Son premier réflexe fut de baisser le nez pour reluquer ses mains tripotant nerveusement son verre vide, avant que ce qui lui restait d’amour propre ne vienne lui botter les fesses en lui intimant de relever le menton et de soutenir le regard de l’individu, aussi bleu et craquant soit-il, les Finnegan étaient des gens à l’épreuve de tous les piliers de comptoir, surtout lorsque ceux-ci proposaient de leur offrir à boire !

Un verre ? Avec plaisir Killian, je prendrais la même chose que ma copine Ju’, répondit-elle en posant avec assurance son verre vide sur la table, alors qu'elle devait se débiner lâchement. En réalité, elle n’avait strictement aucune idée de la boisson à commander.

A vrai dire, son esprit lui réclamait quelque chose de bien corsé tandis que son corps lui ordonnait de se mettre à l’eau plate sous peine de représailles, et elle ne savait trop quoi choisir…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 20 Jan 2013 - 22:57

S'il y avait un schéma classique de drague, Juliet ne le connaissait pas ; d'ailleurs s'il n'y avait pas eu deux irish coffee, une petite absinthe par dessus et surtout Winnie, elle n'aurait rien tenté du tout. Elle aurait joué les casanières solitaires et non la fille sure d'elle pour aborder le premier beau garçon venu. Pourtant elle ne se força en rien pour cette prise de contact et accepta de se faire détailler de pied en cap par l'homme assis. Elle lâcha alors la main de sa binôme et prit place presque en face de l'inconnu. Ce dernier ne le resta pas longtemps puisqu'il se présenta : Killian.

Au contraire de sa copine, elle n'avait pas terminé son verre lorsque l'homme se proposa de leur offrir à boire. La plus jeune répondit la première, laissant le choix à la pyromane de choisir la boisson qu'elles prendraient tous deux. Sauf qu'elle n'avait pas fini son absinthe et ne comptait pas forcement prendre beaucoup de risques avec l'alcool par la suite.
" La même chose que moi ? J'ai même pas achevé ma fée verte. " rit-elle. En plus, elle n'y connaissait rien ou presque... Elle fusilla légèrement Winnie du regard, puis lui lança un clin d’œil. " Le temps que je finisse, repassons au whisky nature. "

Le coude gauche sur la table, la jeune femme posa son menton sur sa paume. Ce n'était pas une situation dont elle avait l'habitude mais l'alcool avait au moins eu le mérite de chasser ses idées noires de sa tête pour un temps.
" Tu es de passage à Galway ? T'as plutôt le look de celui qui voyage, qui va par-ci par-là... Mais comme dit le proverbe, ... " Elle haussa les épaules sans terminer sa phrase et sourit en prenant une gorgée. C'était pas très bon mais ça se buvait pas trop mal finalement.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 21 Jan 2013 - 22:01


Killian Jones

Le numéro que lui jouait les deux girls était assez distrayant. Killian commençait à se prendre au jeu curieux de voir jusqu’où elles iraient. Entre la petite séance de drague pour initier une amie, et se réveiller à trois dans la même chambre complétement à poil avec des courbatures relativement mal placée, il y avait un fossé et Killian se demandait si les filles qui venaient de s’installer à sa table auraient le cran de le franchir.

« Whisky, Fée verte, dire que je vous ai pris pour des demoiselles, mais en fait j’ai affaire à de vrais femmes! »

Le vampire rigola alors qu’il appelait la serveuse d’un petit geste de la main.

« Ces dames veulent deux whisky, et apporte une bouteille d’absinthe et de quoi se faire quelques verres, c’est moi qui régale. »

L’absinthe c’était pour lui, il partagerait peut être, cela dépendrait de la façon dont les filles résistait à leurs verres de whisky.

« Bien observé Juliet, je suis de passage à Galway. Le temps de me pauser et de profiter des charmes de la ville et je repars. »

Au moment ou il avait prononcé le mot charme, il avait fixé Juliet dans les yeux, puis Winnifred, passant de l’une à l’autre, le sourire aux lèvres.

« Et vous ladies, quel est la raison de votre présence dans ce lieu miteux le verre à la main ? On cherche à oublier une journée de merde, en s’éclatant ? »

Killian n’aimait faire de détour, il préférait aller droit au but, voir comment les filles réagiraient face à ce qui pour lui était une évidence. Le vampire se demandait au bout de combien de temps elles finiraient par décamper, pour lui elles n’en avaient pas assez dans le pantalon ou plutôt dans le soutif pour aller jusqu’au bout de leurs délires.

Il laissa la serveuse installé les verres et prit la pelle pour commencer à préparer son verre. Au diable la bière, autant consommer l’alcool local.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 22 Jan 2013 - 17:57

Les vapeurs d’alcool commençant à remonter au cerveau, Winnie ne remarqua même pas le regard assassin que lui lançait Juliet, tant elle était focalisée sur *Ho my gosh, encore un whisky ? Je crois que je vais vomir…*, puis, lorsque Killian passa commande à la serveuse, son teint vira vers une teinte assez proche de celle de l’absinthe *Rectification : je crois que je vais mourir*

Cependant, elle tenta de n’en rien laisser paraître pour se focaliser sur la conversation, car il n’y a rien de tel pour vous gâcher la soirée que de régurgiter sa boisson sur les chaussures d’un charmant jeune homme.

Journée de merde, si on veut… C’est mon anniversaire, je fête mes 18 ans! Et je profite donc des joies des boissons pour adulte avec ma copine de beuverie Juliet, vu que je n’ai officiellement le droit d’en boire qu’à partir d’aujourd’hui… ricana-t-elle en pensant tout d’un coup à son oncle Shane qui s’était amusé à verser de la liqueur dans le lait de ses céréales quand elle avait 5 ans « Juste pour rigoler un peu ».
Elle avait alors appris deux choses fondamentales sur l’alcool ce jour-là : que boire au petit-déjeuner, ce n’était pas cool, et que les Cheerios se mariaient très mal avec la liqueur de poire.

… mais pour ce qui est de s’éclater, ce n’est pas encore tout à fait ça, je m’imaginais qu’il y aurait plus d’ambiance ici, mais bon, ça c’était avant que tu n’arrives, on peut encore faire bouger les choses ! conclut-elle sans même se rendre compte du double-sens de sa phrase, car dans son esprit plus très frais cette dernière était tout à fait honorable.

Alors que la serveuse posait un beau verre de whisky bien rempli, Winnifred le leva en clamant :
Cheeeeeeeeeeeers !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 22 Jan 2013 - 19:20

Le voyageur était bien ce que son look laissait présager. Si Winnie n'y vit rien, son aînée remarqua l'insistance qu'il fit du mot "charmes" à leur encontre. Elle sourit amusée.

Alors que la serveuse repassait près de leur table, Juliet l'interpela : " Vous auriez des cochonneries à grignoter en plus de ça ? "
Le cupcake lui semblait très loin et elle avait finalement eu la même pensée que sa copine, à savoir qu'elles risquaient d'être malades à boire ainsi. Tout dans le cerveau, rien dans le ventre ou presque... mauvaise idée. Si c'était bien une chose qu'elle savait sur l'alcool, c'est qu'il fallait manger à côté. Pourtant ce n'était pas vraiment de salir ses chaussures et le parquet déjà taché de la taverne qui la préoccupait.
L'évocation du mot anniversaire lui fit venir une idée lumineuse. Elle visualisa une série de bougies dont la flamme vacillait à la démarche du porteur du gâteau, puis se stabilisait une fois sur la table. Dix-huit petites flammes dorées aux reflets rouges et oranges. Elle n'avait jamais eu de gâteau portant 18 bougies mais elle les visualisait très bien... Brillantes. Chaudes. Belles.
Oui, il fallait qu'elle se calme avec l'alcool... Pourtant cela la mettait de si meilleure humeur que quelques heures auparavant.

" Oui la soirée ne fait que commencer ! " lança la brune en revenant à la conversation. " On ne peut qu'en arriver à s'amuser davantage. "
Elle noya rapidement l'image flamboyante qui lui était venue à l'esprit en achevant d'un trait son absinthe. Ça lui piqua si bien le cerveau qu'elle en eut les larmes aux yeux.

Juliet ne put retenir un éclat de rire lorsque Winnie salua bruyamment l'arrivée de son verre. Elle leva son verre bien haut en réponse mais dut se mordre la lèvre pour calmer son rire et pouvoir enfin dire : " A la tienne ma grande !! "
Étrangement le goût du whisky lui sembla plus doux après sa dernière gorgée de fée verte. Elle délaissa pourtant le verre et accueillit le bol de chips bien grasses et salées avec plaisir.

" Alors comme ça tu es sensible aux charmes locaux ? " rebondit la pyromane. Pourquoi revenait-elle sur cette idée ? Elle n'en savait rien du tout, mais ça lui plaisait bien.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: La taverne   Sam 26 Jan 2013 - 22:16


Killian Jones

Killian était amusé par la réaction des filles. Même si elles se prenaient pour des grandes, l’une semblait un peu plus sage que l’autre décida de commander quelque chose à manger en plus de la grande quantité d’alcool.
Le vampire prépara tranquillement son verre d’absinthe, posant le sucre sur la pelle, elle même en équilibre sur son verre. Il regardait son verre se remplir doucement. L’absinthe était bonne mais la préparation longue et ennuyante, finalement rien ne valait une bonne bière, fraiche versée directement dans le verre. Alors pourquoi avoir choisi ça plutôt que de prendre une autre bière ? Parce que d’abord la bière sa fait pisser, et quand on est décidé à s’amuser avec des filles, s’absenter toute les 5 minutes pour aller au toilette n’était pas la meilleure des stratégies à effectuer. Même s’il était un vampire maintenant, Killian gardait ses vieux réflexes… Mais putain ce que c’était lent l’absinthe !

Il sourit alors que les deux jeunes femmes trinquaient louchant sur son verre qui n’était pas encore terminée. On avait beau dire que c’était classe l’absinthe, mais en fait ça n’avait aucun intérêt mis à part s’endormir sur son verre…

« Vous avez parfaitement raison toute les deux, ce n’est que le début de soirée, et je sens qu’on va bien s’éclater ce soir tous les trois. Surtout si c’est ton anniversaire Winnifred, je suis sur qu’on va trouver un moyen de le fêter, ce n’est pas tous les jours qu’on est majeure, t’es plus une gamine maintenant. »

Killian lui fit un petit clin d’œil amusé en se saisissant enfin de saisir son verre d’absinthe et le vida cul-sec. Alors qu’il le reposa sur la table Killian réalisa qu’il devait recommencer tout son bordel, la pelle, le sucre… Il interpella la serveuse.

« Ma jolie en plus de quelques douceurs à manger amène donc une bouteille de Scotch. »

Plus classe qu’une bière et moins long à préparer qu’un verre d’absinthe.

« Comment ne pas l’être alors que je suis en si agréable compagnie. Passer un petit moment au chaud avec vous deux me change de mes nuits sur ma bécane. »

Le vampire se redressa alors que la serveuse apportait de quoi manger et de quoi étancher leurs soifs.

« Alors vu que j’ai pas de cadeau pour toi Winnifred, je propose de donner de ma personne. »

Il se redressa saisit la jeune femme par les épaules avant de l’embrasser, rapidement.

« Mais pas de jalouse bien entendu. »

Profitant de l’effet de stupeur et de la quantité d’alcools qu’elles avaient dans le sang, amenuisant leurs réflexes, il réserva le même sort à Juliet, un petit baiser rapide, avant de s’asseoir comme si de rien était.

« Ouais il n’y a pas à dire j’adore les charmes de cette ville… »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 27 Jan 2013 - 22:46

Les doigts vissés autour de son verre de whisky, Winnifred se demandait si c’était vraiment la table qui commençait à tanguer ou bien si c’était elle qui se dandinait sur sa chaise à l’insu de son plein gré.
Dans tous les cas de figure, son verre était le seul point stable de tout son environnement, alors elle prit cela comme un signe, une invitation à le boire et en avala une bonne gorgée.

*Verre vide je te plains, verre plein je te vide*

Perdue quelque part dans les vapeurs de son deuxième et troisième verre, la jeune fille n’analysa pas vraiment la situation, regardant Killian et Juliet discuter mais sans que leurs paroles arrivent à son cerveau, du moins jusqu’à ce que la bouche de ce dernier ne se rapproche dangereusement de la sienne… Elle vit la scène se dérouler au ralenti, mais engluée dans sa torpeur alcoolisée elle se contenta d’être simple spectatrice de la chose avant le smack fatidique, et regarda l’homme rencontré quelques minutes plus tôt se diriger vers Juliet et lui faire subir le même traitement les yeux ronds comme des soucoupes à thé et les joues rouges comme un thé Rooibos.

Je vois que monsieur n’est pas farouche, réussit-elle finalement à articuler après avoir repris ses esprits, en tout cas je vois que les « charmes locaux » semblent à ton goût, on devrait peut-être songer à aller demander une prime à l’office du tourisme ! tenta-t-elle de plaisanter pour dédramatiser.

Dédramatiser parfaitement, cela faisait au moins deux ans que ses lèvres n’avaient touché rien d’autre que de la nourriture ou son gloss tout de même !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 28 Jan 2013 - 21:48

" T'es un oiseau de nuit alors ? " demanda Juliet, naïvement intéressée, sans faire le moindre rapprochement avec des créatures évoluant exclusivement dans l'obscurité. Comment penser "vampire" alors que l'alcool faisait des chatouilles dans son cerveau ? Des chatouilles qui titillaient énormément son côté pyromane et contre lesquelles elle luttait du mieux qu'elle pouvait. Notamment en se concentrant sur le bel homme en veste de cuir qu'elle avait en face d'elle. Et en grignotant des chips.

Elle suçait son index plein de sel lorsque Killian souhaita à sa manière l'anniversaire de Winnie. Elle s'amusa de la surprise qui se peignit sur le visage de la jeune femme sans se douter que la même surprise lui serait réservée quelques instants plus tard. Quand les lèvres du jeune homme se posèrent sur les siennes, elle ouvrit alors elle aussi de grands yeux ronds. Elle battit ensuite des paupières pour se remettre les idées en place. Pour une surprise, c'en était une qu'elle n'avait pas prévu. Un autre baiser, moins fugace, lui revint en mémoire et la jeune femme se jeta sur une chips pour faire faire diversion à son esprit.

Juliet sourit à la remarque de sa copine sur l'office de tourisme.
" C'est bien connu que les Irlandaises ont un quelque chose d'irrésistible. " prononça-t-elle en insistant sur le dernier terme d'une façon exagérée.
Avait-on jamais dit une chose pareille sur les filles de l'île verdoyante ? Elle n'en savait rien mais aima l'idée.
" Sauf quand elles se roulent par terre... " rit-elle franchement.
Ce n'était pas vraiment ce qui lui faisait peur. " Encore que... "
Elle ne termina pas sa phrase, buvant une longue gorgée de whisky. Et quand elle l'eut fini, elle ne souvenait pas ce qu'elle sous-entendait par là.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 29 Jan 2013 - 23:09


Killian Jones


Premier bon point, les deux anas n’avaient pas fuis après son petit jeu. Pas de hurlement, ou de verres qui volaient dans toute la salle. Le vampire fut presque surpris d’ailleurs, les filles semblaient plus farouches qu’il ne le pensait. Alors pourquoi ne pas continuer à pousser le petit jeu. Voyons ce qui finira par gagner, et surtout jusqu’où il allait pourvoir s’amuser avec ces deux gamines alcoolisées.
Killian avait entendu parler d’un lieu ou il comptait passer la fin de sa soirée, le Quality Street, mais finalement peut être qu’il n’aurait pas besoin de traverser la ville pour prendre un peu de bon temps… Et puis le suspens, savoir ce qu’il arrivait à leurs faire faire était bien plus distrayant que de se contenter de sortir quelques billets pour avoir tous ce qu’on désirait.

« A mon gout j’en suis certains, mais ce n’est pas avec un petit échantillon que je vais me faire une idée définitive. »

Il adressa un petit clin d’œil à la gamine en rose, avant de se retourner vers Juliet.

« Mais oui j’ai bien l’impression que j’ai un faible avec les demoiselles du coin, il faut dire que c’est pas partout que des beautés viennent partager un petit moment sympa à ma table. »

Killien se redressa et commença à retirer sa veste en cuire.

« J’ai chaud d’un coup, pas vous ? »

En dessous il portait une chemise relativement mal boutonnée, ce qui laissait apparaître par une grande ouverture un assez grande partie de son torse. Il portait une chaine autour du cou avec un bijou en argent à son extrémité.

« Voilà qui est mieux. Rouler par terre ? Voilà une drôle d’image, surtout que le sol ne doit pas être bien confortable, c’est mieux de rouler dans un lit vous ne trouvez pas mesdemoiselles ?.. Ahh ne bouge pas Winni tu as… quelque chose… »

Le vampire se pencha ne direction de la fille rose, et doucement passa son doigt de sa lèvre et descendit jusqu’à son cou.

« Voiiiillllaaaaa tu avait une goutte d’alcool qui coulait… On parlait de quoi déjà ? »


Alors fuiraient-elles ? Resteraient-elles passives, ou plutôt entreprenante ? Killian était impatient de voir la suite, parce qu’un lit pour se rouler il en avait un, et pas trop loin en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 30 Jan 2013 - 22:54

Winnifred ne comprit pas trop l’allusion de Juliet sur les filles qui se roulaient par terre, et se demanda en son for intérieur où elle avait voulu en venir : faisait-elle allusion à ce qu’elles feraient en fin de soirée quand elles seraient saoules comme des cochonnes selon l'expression traditionnelle "se rouler sous la table" ?

La seule chose que son esprit imbibé avait retenu, c’était que Killian les avaient traitées toutes deux d’échantillon, et ça ce n’était pas très gentil quand même !

Échantillons ? Nan, on n’est pas des échantillons nous, on est des full-size nous monsieur, des modèles U-NI-QUES, non mais ! se défendit-elle en faisant tanguer son verre tandis que le jeune homme semblait pris d’une bouffée de chaleur subite et commença à se déshabiller.

Heu… Non, j’ai pas très chaud moi, ça va, balbutia-t-elle alors que Killian se la jouait publicité pour parfum : chemise ouverte, petit pendentif, on se serait cru en plein dans un spot Diesel …

La jeune fille avait d’ailleurs du mal à focaliser son regard ailleurs que sur la fichue encolure de cette chemise, mais qu’avait-elle bon sang, ce n’était pas comme si elle n’avait jamais vu un torse de sa vie !

Soudain, Killian passa son doigt sur la lèvre et dans le cou de Winnie qui sursauta – mais pourquoi diable était-il aussi froid ? Elle devait être sacrément atteinte par l’alcool pour ne pas avoir senti qu'elle était aussi brûlante (Notez que le fait d’avoir affaire à un vampire ne lui avait tout bonnement pas effleuré l’esprit) et que ce contact la trouble autant.

Toujours est-il qu’elle sursauta si bien qu’elle envoya valser son verre de whisky aux ¾ pleins en plein sur les vêtements de Juliet.

Oh pardon, je suis désolééée, bafouilla-t-elle en plongeant dans son sac pour trouver un paquet de kleenex qui pourrait éponger les dommages de sa boulette-attitude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 31 Jan 2013 - 14:33

" Sur un lit ; par terre ; il en faut pour tous les goûts. Mais de toute façon, ici, c'est sale. " finit-elle en baissant le ton comme si elle faisait une confidence ultra importante.
Elle ne fut qu'à demi-écoutée de toute manière, car Killian s'était déjà tourné vers sa voisine aux cheveux roses pour essuyer précautionneusement une goutte depuis les lèvres de Winnifred jusqu'à son cou. La brune se demandait simplement comment la jeune majeure n'avait pu sentir qu'une perle de son breuvage s'était enfui de sa bouche, quand celle-ci sursauta tant et si bien que son whisky se renversa entièrement sur Juliet.

" Si tu n'avais plus soif, il suffisait de le dire Winnie. " rit l'Irlandaise, nullement offusquée de la maladresse de sa copine. Elle remua cependant le nez en grimaçant alors que les vapeurs de whisky qui s'étaient rapidement imprégnées dans ses vêtements furent perçues par son odorat. C'était une chose de boire, et une autre de puer l'alcool.
Elle contempla ensuite les dégâts. Rien, sinon ses chaussures, n'avait été épargné : sur sa cuisse, une tache plus sombre s'étendait sur son pantalon ; sa manche de chemise avait viré du blanc au transparent et le même effet était perceptible au niveau de sa poitrine, dévoilant chair et dentelle blanche. Son gilet barman(une coupe similaire en version tissu) avait été arrosé lui aussi mais sa couleur noire lui permettait de cacher le massacre, même si le tissu buvait allégrement le liquide.

Elle accepta les mouchoirs tendus par Winnie et essaya d'éponger le plus gros, avant de se rendre compte que ça ne servait pas à grand chose. Elle défit alors les premiers boutons de sa chemise, jusqu'en haut du gilet, pour décoller le tissu de sa peau. Cela pouvait être vu comme le pendant féminin de la chemise ouverte qu'exhibait Killian. Elle réutilisa alors un mouchoir propre pour s'essuyer la peau. La notion de pudeur ne lui était pas étrangère, mais en certaines circonstances, elle lui échappait totalement.

" Il n'y a plus qu'à attendre que ça sèche. " conclut-elle avec philosophie. " Même si ça n'est pas très agréable... je ne t'en veux pas t'inquiètes. "
Elle se pencha sur le côté et fit un bisou sur la joue de Winnie pour lui prouver son absence de rancœur.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 3 Fév 2013 - 18:06


Killian Jones


Son petit jeu eu l’effet escompté. Et c’est avec un certains amusement que Killian observa Winifred sursauter alors qu’il l’effleurait. Ce qu’il ne prévu pas ce fut le contenu du verre de la gamine qui termina sur les habits de Juliet.
Un heureux imprévu car le liquide entra en contact avec le tissu de ses habits et eu comme effet de les rendre partiellement transparent.

Quand on a ce genre de bande annonce, on a hâte de voir le film en entier ! Aussi le vampire jugea qu’il était temps de tirer sur la ligne afin de remonter les sirènes jusqu’à sa chambre.
Après tout avec le trouble facilement décelable de Winifred et la transparence d’une partie des vêtements de Juliet, Killian était à présent encore plus motivé à en voir plus. Car pour l’instant seule Juliet s’était un peu plus dévoilée…

« Hé bien vous voilà bien trempé et je doute que quelques serviettes suffiront. »


Il donna ses serviettes à Juliet en guise de bonne fois. Mais Killian avait en tête une tout autre idée.

« Ladies, vous avez eu la gentillesse de venir me tenir compagnie alors que c’est l’anniversaire de l’une d’entre vous. Vous m’avez prouvé à quel point les charmes de Galway peuvent être désirables, aussi j’ai réservé une chambre, avec une salle de bain et donc des serviettes, un radiateur… De quoi tenter de minimiser les dégâts. »

L’idée était lancée, en toute innocence bien entendu. Maintenant il ne restait plus qu’à observer leurs réactions. Se laisseraient-elles tenter par l’idée ? L’accompagneraient-elles jusqu’en haut, et surtout si ces femmes venaient avec lui, arriverait-il à pousser le petit jeu au delà d’un simple et non moins aguicheur sous-vêtement entre-aperçu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain
avatar

Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 4 Fév 2013 - 22:37

Winnifred observait la tenue de Juliet la mine désolée, mortifiée d’avoir potentiellement abîmé ses affaires… Et si la tâche ne partait pas ? Elle ne se le pardonnerait jamais…

Son psychodrame pas du tout amplifié par l’alcool fut bien vite récupéré de façon perfide par le jeune homme, qui semblait au contraire ravi de la situation et ne s’en cachait pas.
Mais pourquoi au juste ? Quelle était cette chambre si magnifique qu’il avait l’air tout joyeux de montrer, alors qu’on lui avait plutôt dit que celles de la taverne étaient du genre miteuses ?

Monter dans ta chambre ?
Ma foi, ça peut être pratique pour ses vêtements, tu crois qu’ils ont un service pressing dans leur room service ici ? Ça pourrait être intéressant pour Juliet, qui du coup n’aurait plus aucune tâche et ne devrait pas ressortir toute humide par ce temps de chien… Tu en dis quoi miss ?
demanda-t-elle à sa comparse, car toute adonnée à la contrition qu’elle était, saupoudrée d’un zeste d’alcool, elle n’avait bien évidemment rien capté aux allusions salaces de Killian.

Dans sa tête, l’heure n’était pas au teasing mais au pressing !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La taverne   

Revenir en haut Aller en bas
 

La taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» la taverne médiévale
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Rahoon
 :: Eventreur Insomniaque
-