AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Whoever
PNJ


Messages : 505
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 3 Fév 2013 - 18:06


Killian Jones


Son petit jeu eu l’effet escompté. Et c’est avec un certains amusement que Killian observa Winifred sursauter alors qu’il l’effleurait. Ce qu’il ne prévu pas ce fut le contenu du verre de la gamine qui termina sur les habits de Juliet.
Un heureux imprévu car le liquide entra en contact avec le tissu de ses habits et eu comme effet de les rendre partiellement transparent.

Quand on a ce genre de bande annonce, on a hâte de voir le film en entier ! Aussi le vampire jugea qu’il était temps de tirer sur la ligne afin de remonter les sirènes jusqu’à sa chambre.
Après tout avec le trouble facilement décelable de Winifred et la transparence d’une partie des vêtements de Juliet, Killian était à présent encore plus motivé à en voir plus. Car pour l’instant seule Juliet s’était un peu plus dévoilée…

« Hé bien vous voilà bien trempé et je doute que quelques serviettes suffiront. »


Il donna ses serviettes à Juliet en guise de bonne fois. Mais Killian avait en tête une tout autre idée.

« Ladies, vous avez eu la gentillesse de venir me tenir compagnie alors que c’est l’anniversaire de l’une d’entre vous. Vous m’avez prouvé à quel point les charmes de Galway peuvent être désirables, aussi j’ai réservé une chambre, avec une salle de bain et donc des serviettes, un radiateur… De quoi tenter de minimiser les dégâts. »

L’idée était lancée, en toute innocence bien entendu. Maintenant il ne restait plus qu’à observer leurs réactions. Se laisseraient-elles tenter par l’idée ? L’accompagneraient-elles jusqu’en haut, et surtout si ces femmes venaient avec lui, arriverait-il à pousser le petit jeu au delà d’un simple et non moins aguicheur sous-vêtement entre-aperçu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winnifred
Humain


Messages : 223
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 4 Fév 2013 - 22:37

Winnifred observait la tenue de Juliet la mine désolée, mortifiée d’avoir potentiellement abîmé ses affaires… Et si la tâche ne partait pas ? Elle ne se le pardonnerait jamais…

Son psychodrame pas du tout amplifié par l’alcool fut bien vite récupéré de façon perfide par le jeune homme, qui semblait au contraire ravi de la situation et ne s’en cachait pas.
Mais pourquoi au juste ? Quelle était cette chambre si magnifique qu’il avait l’air tout joyeux de montrer, alors qu’on lui avait plutôt dit que celles de la taverne étaient du genre miteuses ?

Monter dans ta chambre ?
Ma foi, ça peut être pratique pour ses vêtements, tu crois qu’ils ont un service pressing dans leur room service ici ? Ça pourrait être intéressant pour Juliet, qui du coup n’aurait plus aucune tâche et ne devrait pas ressortir toute humide par ce temps de chien… Tu en dis quoi miss ?
demanda-t-elle à sa comparse, car toute adonnée à la contrition qu’elle était, saupoudrée d’un zeste d’alcool, elle n’avait bien évidemment rien capté aux allusions salaces de Killian.

Dans sa tête, l’heure n’était pas au teasing mais au pressing !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 6 Fév 2013 - 10:33

La proposition de Killian fit un petit tilt dans l'esprit alcoolisé de Juliet. Un tilt qu'elle ne comprit pas, ni ne fut en mesure d'analyser avec discernement. Il y avait un truc avec les chambres qu'elle savait mais qui ne voulait pas revenir... Elle préféra ne pas s'embêter de ce détail pour le moment ; l'illumination finissait toujours par arriver au moment où on s'y attendait le moins.

" Leurs radiateurs ont intérêt à tourner sec. J'ai pas envie de passer la nuit à attendre bêtement... "

Nuit. Chambre. Dormir... Qu'est-ce que ça serait bien une nuit au sommeil réparateur ! se prit-elle à espérer.

" Au pire, je te piquerais ton lit. " rit la brune à destination du jeune homme. Même si la partie pessimiste de son esprit se manifesta pour lui rappeler qu'il y avait peu de chance qu'elle échappa à son cercle infernal de cauchemars cette nuit encore. Alcool ou pas alcool, t'y couperas pas ma grande. rectifia-t-elle mentalement. Son sourire s'évanouit immédiatement et pour que ça ne se remarqua pas, elle acheva cul-sec son verre. Le whisky lui monta au cerveau en même temps qu'il faisait son petit bonhomme de chemin jusqu'à son estomac. Décidément, ça piquait les yeux !

" On te suit ! " déclara-t-elle avec un enthousiasme uniquement du à l'alcool qu'elle venait d'avaler si promptement. Elle se dit qu'un coup d'eau froide ne lui ferait pas de mal, mais alors pas du tout... ! Car elle commençait à avoir chaud. Ses joues témoignaient clairement de ce fait, ayant pris après cette dernière gorgée une teinte plus franchement rouge.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 6 Fév 2013 - 22:39


Killian Jones

Killian n’en revenait pas. Il fallait dire qu’il ne s’attendait pas à une telle réaction de la part des deux beautés qu’il avait à sa table. Le vampire avait plutôt l’habitude de l’allumeuse qui après avoir chauffé le premier mâle qu’elles croisaient, disparaissait le laissant seul avec ses douches froides.
Alors que la, elles semblaient prêtes à le suivre jusqu’à dans sa chambre. Ça c’était nouveau, même pour lui.

Aussi il était hors de question de les laisser réfléchir, elles auraient tous le temps de le faire une fois dénudée dans sa chambre.

« Allons-y avant que Juliet finisse par s’enrhumer, j’ai de quoi vous réchauffer toute les deux, et pour ce qui est du lit… nous aurons tous le loisir de l’utiliser. »

Killian sourit avant de se relever se saisissant des bouteilles encore pleines sur la table, il était hors de question de relaisser tomber l’ambiance, autant emporter des provisions, puis se dirigea vers l’étage du dessus, la ou était situées les chambres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 7 Mar 2013 - 15:52

ViggoLa russe (Velvet) avait glissé sa carte de visite dans la poche du vampire à la fin de la soirée de réouverture du QS. Ainsi, il pourrait la contacter pour enfin lui offrir ce verre à chaque fois reporté.
Viggo avait mis un peu de temps avant de la contacter. Il faut dire qu'il avait été pas mal occupé par l'achat de son batiment et tout ce qui y était lié. De plus, il devait admettre qu'il détestait les smartphones, même les téléphones mobiles en général.
Finalement, il pris contact avec elle et avait convenu d'un rendez-vous à l'éventreur. Viggo trouvait l'idée amusante, un petit clin d'oeil à leur première rencontre.

Viggo poussa la porte de l'éventreur, il parcourut la salle du regard pour constater que la russe n'était pas encore là. Ce qui était après tout normal, étant donné qu'il était en avance. Vu qu'il tournait en rond chez lui, il avait décidé de se mettre en route plus tôt quitte à patienter à l'Eventreur.

La taverne était remplie, comme souvent en soirée. Il alla s'asseoir à une table libre et relativement loin de la foule. Il constata que les traces de sa dernière visite avaient disparu. Il eut un sourire amusé au souvenir.

Un whisky sans glace, commanda-t-il à la serveuse. Il attendit son verre tout en contemplant la foule. Il gardait bien entendu un oeil sur la porte pour guetter l'arrivée de la russe.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 7 Mar 2013 - 19:41

La soirée au QS avait été pour le moins animée et Velvet avait longtemps fixé son "cadeau" sans savoir quand ni comment elle s'en servirait. Elle l'avait soigneusement rangé et était passée à autre chose, occultant un peu les évènements jusqu'à ce que le vampire qu'elle avait déjà croisé à deux reprises et à qui elle avait donné sa carte de visite ne finisse par se décider à la recontacter.

Il lui avait donné rendez-vous à l'Eventreur, ce que la vampire avait trouvé particulièrement amusant en souvenir de leur première rencontre. Il ne lui avait pas laissé une très bonne impression ce jour-là mais, lors de la réouverture du bordel, Viggo avait fait amende honorable et Velvet n'étant pas spécialement rancunière, elle avait décidé de passer l'éponge sans faire de chichis. Ce n'était pas son genre de toute façon et puis, un vampire pouvait toujours être un allié potentiel dans cette ville. Elle qui n'aimait guère les humains et encore moins les lycans se devait de faire quelques efforts et de fréquenter un minimum ses pairs.

Elle était arrivée à l'heure dite et, après un bref coup d'œil dans la salle, elle repéra rapidement Viggo assis à une table non loin. S'installant tranquillement face à lui, elle lui accorda un léger sourire avant d'être abordée par la serveuse sans qu'elle n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit.

"Un black russian merci."

Se penchant alors en direction du vampire, sa mine se fit plus complice.

"Et bien, on dirait que vous finir par réussir à me payer un verre. Enfin, n'anticipons pas trop n'est-ce pas ?"

Un bref regard aux alentours avant qu'elle n'ajoute, visiblement amusée.

"Ils avoir effacé toute trace de notre passage, c'est presque dommage."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 14 Mar 2013 - 15:51

ViggoViggo repéra la russe dès qu'elle passa la porte. Elle était pile à l'heure. Ce coté "on time" et la façon dont elle se comportait allait très bien avec ses origines russes. Comme quoi, il était parfois difficile de se séparer de ses origines même après de nombreuses années.
Il lui rendit son sourire tandis qu'elle s'installait. Avant qu'il n'y eut le temps de dire quelques choses, la serveuse apparu aux cotés de la vampire. Un black russian, il n'avait jamais entendu le nom de ce cocktail, après tout il n'avait jamais été très cocktail. Il fit un signe à la serveuse en direction de son propre verre qui était vide.

Il se pencha légèrement en avant et afficha à son tour un air complice.

En effet n'anticipons pas.. Au vu de nos rencontres précédentes, nous ne sommes à l'abri de rien, dit-il un sourire en coin au bord des lèvres.

Il se laissa à nouveau aller contre le dossier de sa chaise et contempla à nouveau la pièce alors que la russe constatait ce qu'il avait constaté en arrivant.

Plus une trace ne subsiste, même la balle dans le mur derrière le bar, lança-t-il avec un sourire. Il faisait, bien entendu, référence à la balle que la vampire lui avait tiré dessus. C'en est presque dommage en effet.

Il se tut un instant alors que la serveuse déposait leurs verres. Il sortit un billet de sa poche et le donna à la jeune femme, lui faisant signe qu'elle pouvait garder la monnaie. Il n'était pas réellement généreux de nature mais là, il voulait que la serveuse s'en aille au plis vite.

Il semblerait que ce soit chose faite, dit-il en prenant son propre verre en main et en le levant en guise de "santé". Qu'est-ce qui compose votre black russian? demanda-t-il avant de boire une gorgée de son whisky.

Avec tout ça, je ne sais toujours pas comment vous vous appelez, dit-il avec un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 17 Mar 2013 - 16:05

Installée à la table, bien droite, le dos ne touchant même pas le dossier de son siège et les mains sagement posées sur ses genoux, la vampire semblait plutôt détendue et de bonne humeur, contrairement à la première fois où tous les deux s'étaient croisés dans ce lieu, quelques mois auparavant.

Etonnamment, ce qui avait été un évènement particulièrement agaçant pour Velvet devenait source d'amusement voire de complicité pour les deux vampires. C'était assez inhabituel, la plupart des gens avec qui elle avait pu être en conflit n'étant plus de ce monde pour partager ce genre de moment. Et, ma foi, ce n'était pas si désagréable que cela, en tout cas, pour le peu qu'elle avait pu croiser le vampire au QS.

"Je être d'accord avec vous. Tout semble pouvoir arriver dans cet endroit. Comme dans tout le reste de Galway d'ailleurs. Je n'être là que depuis quelques mois mais c'est vraiment l'impression qui en ressort, vous ne trouvez pas ?"

Suivant le regard de Viggo et fixant le bar un instant, son sourire se fit plus mutin avant qu'elle ne penche de nouveau vers lui.

"On dirait que vous être déçu. Estimez-vous heureux qu'elle n'ait pas fini dans votre tête, vous ne seriez plus là pour en parler."

Sa voix était légère, amusée, mais il n'y avait pas à douter que, si elle l'avait réellement voulu, la balle serait allée se loger exactement entre ses deux yeux. Sur le coup, elle n'en avait pas eu la moindre intention, elle n'avait agi que pour calmer les ardeurs toutes masculines des différents protagonistes de la soirée et ne regrettait absolument pas son geste.

En le voyant payer rapidement, elle secoua la tête, son sourire se faisant plus large tandis qu'elle buvait une gorgée de son cocktail.

"Et oui. Vous avoir payé un verre dont j'aurais pu boire au moins une gorgée. Le plafond pouvoir nous tomber sur la tête maintenant, même si je vous avouerais que je préférerais éviter."

Agitant son verre sous son nez, sa mine se fit un rien plus cryptique.

"Essayez de deviner. Il n'y a que deux ingrédients, ce n'être pas très compliqué. Sans goûter bien entendu. Et, si vous trouvez, vous pourrez connaitre mon nom."

Elle comptait bien évidemment le lui donner dans tous les cas et pensait même qu'il aurait eu l'occasion de l'apprendre lors de la soirée de réouverture mais, visiblement, ce n'était pas le cas. Peu importait, cela donnerait l'occasion de s'amuser un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mar 19 Mar 2013 - 23:32

ViggoUn sourire franc déchira le visage du vampire. Il partageait exactement le même avis que la russe à propos de la ville. Il trouvait ça amusant que quelqu'un d'autre partage cet avis. Il posa son regard à nouveau sur la vampire, toujours le sourire aux lèvres.

C'est amusant, je suis aussi depuis peu ici et je me faisais la même réflexion à propos de cette ville.

Il se pencha à son tour alors que la russe évoquait le fameux tir de pistolet. Malgré sa voix légère, elle ne dissimula pas le fait qu'elle aurait très bien pu le refroidir pour de bon. Un éclair de satisfaction traversa les yeux du vampire avant qu'y viennent danser les flammes de l'excitation.
Un large sourire se forma sur son visage, on pouvait y lire, là aussi, l'excitation. Une de ses canines glissa sur sa lèvre, à la limite de la couper, pour passer devant.

C'eut été ennuyeux en effet, commenta-t-il alors qu'il reprenait petit à petit son air naturel.

Il but une grande gorgée de whisky. Il posa son verre avant de répondre à la remarque de la vampire. J'espère que vous en boirez plus d'une gorgée, dit-il sincère. Cela ne me dérangerait pas non plus d'avoir une soirée plus calme que nos deux dernières rencontres, avoua-t-il.

Il releva la tête rapidement, son attention attirée par le challenge que lui proposait la russe. Un nouveau sourire d'excitation, toutefois moins sexuel que précédemment, vint prendre place sur son visage. Décidément, soit la vampire lisait en lui comme dans un livre soit c'était du hasard. Mais une chose était sur, elle attirait fortement l'attention de Viggo.

Il se redressa sur sa chaise et plissa les yeux comme pour mieux voir. Laissez moi un instant de réflexion. Au vu du nom, le premier ingrédient était aisé à trouver. Cependant le deuxième semblait plus compliqué. Il ne semblait pas y avoir de bulle dans le verre, on pouvait donc dire adieu au coca et autres dérivés. Au delà de la couleur, c'est le nom qui lui fit prendre une décision.

Humm.. Je dirais évidemment de la vodka... Après pour le second ingrédient, je joue le tout pour le tout.. Du café? Il essayait de percevoir tout indice sur le visage de la russe qui confirmerait ou infirmerait sa théorie.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 24 Mar 2013 - 10:12

La mine de Velvet se fit plus complice en réponse au sourire du vampire. Elle pencha la tête sur le coté, curieuse de ses réponses et approuva ses dires. Même si elle n'était pas là depuis très longtemps, elle avait appris à apprécier Galway presque autant que Londres, c'était dire si elle était satisfaite de son sort.

"Mais comment vous être arrivé ici ? Une raison particulière ou le hasard tout simplement ?"

La vampire était toujours curieuse de savoir comment les siens finissaient par atterrir dans cette ville aussi mystérieuse qu'intéressante. Il était impossible de ne pas voir l'éclair de satisfaction brillant dans les yeux de Viggo tandis qu'elle rappelait, l'air de rien, qu'elle aurait pu le tuer sans hésiter. Une moue mutine se dessina sur ses traits tandis qu'elle buvait une nouvelle gorgée de son verre.

"Ennuyeux pour vous surtout. Je ne me serais probablement pas portée plus mal personnellement." Son visage se fendit d'un sourire avant qu'elle ne continue, toujours aussi tranquille. "Sans vouloir vous offenser bien entendu."

Elle se contenta de hocher brièvement la tête à ses propos, ajoutant, pensive.

"Il être vrai que nos dernières rencontres n'avoir pas été de tout repos. Mais il ne faudrait pas que ce soit trop… comment vous dire déjà ? Ah oui, barbant, cette fois-ci. Mais je pouvoir compter sur vous non ?"

Se calant contre le dossier de sa chaise, toujours aussi droite, elle le fixa avec curiosité, attendant de voir s'il se prêterait à son petit jeu. Son sourire s'élargit en voyant qu'il s'exécutait de bonne grâce et la vampire laissa filer un temps avant de hocher une nouvelle fois la tête en signe d'assentiment.

"Bravo, vous avoir le nez fin, même si ce n'être pas très difficile. Je suis Lady Velvet, mais vous pouvoir m'appeler Velvet si vous préférez."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mar 26 Mar 2013 - 0:18

ViggoLe vampire afficha un petit sourire. Personne ne lui avait encore demandé pourquoi il était venu ici. Son arrivée n'était en effet pas anodine.

Pour faire simple, je me suis lassé de ma - mes - vies d'avant.. Alors que j'étais en Europe, j'ai entendu parler de Galway et se réputation a piqué ma curiosité. J'ai donc décidé de m'y rendre et je ne le regrette pas, conclu-t-il toujours en souriant. Et vous?

Le vampire afficha un grand sourire lorsque Velvet lui demanda de ne pas s'offusquer. Il n'était pas du genre à se vexer surtout dans pareille situation. Il n'ajouta toutefois rien, supposant que la vampire comprendrait au sourire qu'il affichait.

Vous pouvez bien entendu compter sur moi, commenta-t-il un sourire en coin. Depuis que je suis ici, je dois dire que je n'ai pas réellement connu de moment barbant...

Viggo avait du mal à tenir en place, il scrutait le visage de Velvet à la recherche d'un signe. Il adorait ce genre de moment d'attente même si ça le rendait nerveux. S'il ne faisait pas attention à se tenir, un tant soit peu, on aurait pu voir un gosse de 10 ans.
Une sourire de satisfaction déchira son visage, il aimait plus le jeu que le victoire. Toutefois, le gout de la victoire était fort appréciable.

Lady Velvet, un nom qui ne sonnait pas russe. Lady était un prénom plutot anglais ou américain. Il pouvait donc aisément parier sur un surnom ou un changement de nom. Il n'était donc pas le seul parmi ses semblables à user différents noms. Après tout, c'était plus simple lorsqu'on vivait aussi longtemps.

Enchanté chère Lady Velvet, dit-il avec emphase. Moi c'est Viggo mais je pense l'avoir déjà mentionné à notre précédente rencontre. Vous êtes donc aussi une amatrice des surnoms. Après tout, que peut encore vouloir dire notre réel pseudonyme après toutes ces décennies....

Il sortit son étui à cigare de sa veste et l'ouvrit. Il contenait trois gros cigares sur cinq. Le vampire le tendit vers Velvet. Un cigare?
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 1 Avr 2013 - 18:03

Velvet écouta la réponse du vampire avec une attention toute particulière et elle hocha la tête, lui rendant son sourire. Se lasser de la vie qu'on menait pouvait être fréquent chez les vampires, avoir l'éternité devant soi n'avait pas que des avantages même si elle n'avait encore jamais été confrontée personnellement à ce problème, fort heureusement.

"Oh je voir. Et quelle genre de vie vous mener avant tout ça ? Vous avoir entendu parler de Galway comment ?" Un temps puis, après un haussement d'épaules nonchalant. "Et bien ma réponse être très banale mais je être venue ici pour le travail. Une occasion que je ne pouvoir pas rater."

Se penchant plus près de lui pour n'être plus qu'à quelques centimètres, elle lâcha, la mine presque complice.

"Heureuse de savoir que je pouvoir compter sur vous. J'espère que vous ne pas manquer d'imagination une fois que nos verres être terminés. Mais, à bien y réfléchir, je n'avoir guère connu de moments ennuyeux non plus. Je ne vais pas m'en plaindre en tout cas."

A sa réaction lorsqu'elle lui annonça qu'elle avait gagné, elle secoua la tête, sans cacher son amusement. La vampire se rappelait effectivement de son nom pour l'avoir entendu lors de la réouverture du QS mais, à bien y réfléchir, elle se rendait compte que le sien n'avait pas été prononcé, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Levant son verre en direction de Viggo pour trinquer avec lui, elle pencha la tête sur le coté, la mine plus cryptique.

"Et bien, les surnoms être parfois bien plus parlants que les noms véritables, vous ne pas être d'accord ? Et Viggo être votre véritable nom d'ailleurs ?"

Lorsqu'il lui tendit l'étui à cigares, la vampire ne se fit pas prier et en attrapa un du bout de ses doigts gantés, le portant à son nez pour en sentir les effluves avant d'esquisser un léger sourire.

"Il y a bien longtemps que je n'avoir pas fumé de cigares. C'est être une habitude chez vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Lun 8 Avr 2013 - 16:27

ViggoViggo resta un instant silencieux alors qu'il réfléchissait à comment définir son passé. Il avait été mercenaire, assassin, garde du corps, bourreau et autres joyeusetés. Toutefois, il ne pensait pas que c'était à son avantage de partager directement ce genre d'information, même avec une vampire.

Disons que j'ai vendu mes services, quelqu'ils soient, durant les 60, 70 dernières années, il n'en dit pas plus, si Velvet cherchait à en savoir plus il répondrait peut-être, bien qu'il trouvait ça plutot explicite. J'ai entendu dire que c'était une ville animée où se côtoyaient, presque ouvertement, lycans, vampires et humains. Ce qui n'est pas très loin de la vérité... Et que faites-vous comme métier?

Le vampire tenta de garder un semblant de flegme lorsque Velvet s'approcha de lui. Malgré tout, son attitude trahissait l'excitation. Vous jugerez par vous même, commenta-t-il d'une voix basse et suave, toujours un sourire en coin.

Il se laissa aller sur sa chaise. Le vampire leva son verre à son tour et y ajouta un signe de tête en guise de "santé". Il bu une gorgée de Whisky et regarda un instant son verre alors qu'il faisait bouger le liquide en tournant légèrement le poignet. Il posa son verre sur la table avant de répondre.

Je ne pourrais être plus d'accord avec vous, un surnom a un impact plus puissant. Il marqua une pause avant d'aborder son identité. Non Viggo est loin d'être mon véritable nom. J'y ai renoncé il y a longtemps, tout comme j'ai renoncé à avoir un nom et un prénom, du moins ailleurs que sur un passeport.

Il tira à son tour un cigare de l'étui. Il ne le porta, cependant, pas à son nez, connaissant parfaitement le parfum du ciagre. Il rangea l'étui et sortit un coupe cigare, il coupa le bout du sien et le tendit à Velvet.

Oui, peut-être même plus.. J'ai vécu un temps à cuba. C'est là que j'ai commencé pour mieux me fondre dans le décor... Aujourd'hui, c'est presque une addiction, expliqua-t-il avec un sourire.

Il sortit un zippo et le tendit à la vampire pour qu'elle puisse allumer son cigare.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 17 Avr 2013 - 17:24

Il était amusant de voir que ce qui poussait la plupart des êtres surnaturels à venir à Galway, c'était ce besoin de retrouver ses semblables. Comme quoi, humains ou pas, tout le monde recherchait la même chose à bien y réfléchir. Gardant cette pensée dans un coin de sa tête, son sourire se fit plus large lorsque Viggo laissa glisser finement quelques mots à propos de ses activités. Penchant la tête sur le coté, visiblement intéressée, elle répondit, d'une voix presque mutine.

"Et vous continuez à vendre vos services ou vous avoir pris votre retraite ? Si c'est être la première option, je suis sûre que vous trouverez largement de quoi faire. Surtout si vous avoir des… talents particuliers."

Qu'il développe ou non ce qu'il savait faire, Velvet ne manquerait pas de demander à quelqu'un de mener l'enquête pour elle. Il était toujours intéressant d'avoir ce genre de connaissance, même si elle n'aimait guère employer la violence et que, dans ce genre de situation, elle aimait régler les choses elle-même. Continuant sur sa lancée, elle ajouta.

"Et moi je être… directrice financière de la Steel Corp. Nous être à la recherche d'investissements immobiliers intéressants sur Galway en ce moment et nous avoir ré-ouvert le théâtre l'année dernière après quelques mois de travaux…"

Elle laissa échapper un petit rire qu'elle cacha du bout des doigts avant de reprendre.

"Désolée, mon travail être un peu ennuyeux pour ceux qui ne le partagent pas au quotidien et j'avoir tendance à me laisser emporter."

A l'attitude Viggo, elle le fixa un instant, son sourire flottant au coin des lèvres tandis qu'elle se contentait de répondre, d'une voix tranquille. "Nous verrons bien."

Avalant à son tour une gorgée de son cocktail, elle hocha la tête à ses propos, gardant un instant le silence.

"Alors, dites-moi mon cher. D'où venir votre nom ? Viggo ? Il avoir certainement une signification particulière mais je vous avoue qu'elle m'échappe totalement si c'est le cas."

Saisissant le coupe cigare, Velvet coupa le sien d'un geste assuré avant de le lui rendre avec un bref sourire.

"Cuba ? Oh, je n'y avoir jamais mis les pieds. A quoi ça ressemble? Vous avoir vu des vampires là bas ? Ou d'autres créatures ? J'ai du mal à me faire à l'idée d'aller dans un pays aussi ensoleillé. C'est être une idée saugrenue un peu non ?"

Fixant le briquet puis le vampire, le sourire de Velvet se fit plus amusé et, son cigare entre les doigts, elle ne fit aucun mouvement pour le saisir, attendant qu'il s'en charge lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 25 Avr 2013 - 15:21

ViggoLe vampire remarqua l'intérêt que semblait porter Velvet à ses services. La vampire semblait aussi avoir compris le genre de services qu'il vendait dans le passé.

Ce n'est pas une retraite à proprement parler, commença-t-il. Je me suis quelque peu lassé et puis mes... Talents m'ont rapporté bien assez pour pouvoir vivre pendant quelques décennies.  J'ai actuellement d'autres projets. Toutefois je reste toujours ouvert à toutes propositions sans vraiment en chercher, conclu-t-il.

Velvet était probablement la première personne à Galway avec qui il évoquait son passé. Même si en effet, il avait assez d'argent et que son futur commerce lui en rapporterait encore plus. Il avait préféré laisser entendre qu'il pouvait être disponible. Il ne crachait pas sur l'argent et surtout sur le fait de se faire des aillés puissants.

Il écouta avec attention le métier de la vampire. Il ne connaissait pas la Steel Corp, mais il n'était pas rare de retrouver un vampire à un poste influent. Il sourit légèrement lorsqu'elle s'excusa de s'être emballée.

Il n'y a pas de mal, après avoir vécu tant d'années, il serait décevant de toujours avoir un travail qu'on n'aime pas, dit-il.

Viggo se laissa aller sur sa chaise, les yeux légèrement dans le vide l'air pensif, alors qu'elle lui demandait d'où venait son nom. Il se perdit un instant dans son passé mais revint rapidement à la réalité un sourire aux lièvres.

J'ai changé de nom de nombreuses fois, mon tatouage est déjà assez voyant que pour qu'on me reconnaisse par un nom, débuta-t-il. Avant de me faire appeler Viggo, je me faisais nommer John. Un danois, avec qui je passais beaucoup de temps, m'a dit un jour qu'on aurait du me nommer Viggo car ce prénom vient de vig qui veut dire guerre. Il marqua un pause, ne jugeant pas bon de justifier pourquoi l'homme avait dit cela, la vampire comprendrait au vu de leur conversation précédente. C'est ainsi que lorsque j'ai décidé de changer de vie et de nom à nouveau, j'ai pris le nom de Viggo.. Rien de bien transcendant au final, ironisa-t-il.

Le vampire but une gorgée de son whisky comme pour conclure son affirmation. Il récupéra son coupe cigare et le rangeant dans sa poche.

Comme vous vous en doutez, je n'ai vu Cuba que la nuit. Il y fait chaud et humide même en pleine nuit. C'était un pays très animé et ressemblant fort au photo que j'en avais vu, admit-il.

Il se rendit compte que Velvet ne prendrait jamais le briquet comme en témoignait le sourire de la vampire. Il n'était pas du genre galant de naissance surtout après plus de 200 ans de vie. Toutefois, il appréciait ce coté de la vampire, ce coté mi-raffiné mi-dominateur. Viggo afficha un sourire en coin montrant qu'il avait compris.
Il alluma le zippo et tendit la flamme à la vampire. Il continua à parler comme si cette interaction tacite n'était pas arrivée.

J'ai vu plusieurs vampires et aussi des lycans, expliqua-t-il. J'avoue ne pas vraiment y avoir été pour le plaisir, c'était mon travail qui m'y a mené. Après j'ai passé pas mal de temps en Afrique et au final, les nuits sont pareilles partout.

Il alluma son cigare à son tour et, crachant la fumée au dessus de lui, il alluma son cigare.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 28 Avr 2013 - 8:45

Si la Steel recherchait des investissements immobiliers, elle était tout autant à la recherche de personnes atypiques, qui permettrait de faire avancer les grands projets de Hycks. Si Velvet se refusait d'approcher tout ce qui pouvait s'apparenter de près ou de loin à un lycan, elle avait des principes tout de même, et que les humains, même dotés de pouvoirs paranormaux, ne laissaient que vaguement indifférente, elle n'avait aucune difficulté à démarcher ses semblables, ne serait-ce que pour se faire une idée de leurs possibilités.

Et Viggo pouvait être intéressant s'il était à la hauteur de ce qu'il laissait sous-entendre. Le fixant, la mine curieuse tandis qu'elle jouait avec son verre, elle laissa échapper après quelques instants de silence.

"Vos talents avoir été prolifiques si vous n'avoir plus réellement besoin de travailler. Vous être doué dans ce que vous entreprenez alors ? Et qu'en est-il de vos nouveaux projets ?"

Il faudrait qu'elle songe à parler de lui à Hycks, après tout, lui seul était à même de décider si cela valait réellement la peine de pousser plus en avant le contact ou non et Velvet, quelle que soit sa force de caractère, ne discutait jamais une de ses décisions. Lorsqu'elle-même évoqua ses activités, tout du moins ses activités officielles, elle se laissa quelque peu aller et Viggo balaya ses excuses d'un sourire tandis qu'elle ne le quittait pas du regard.

"Et bien, comme vous le dire si bien, avoir un travail qu'on aime être important. Après tout, après un siècle d'existence, l'ennui reste l'ennemi numéro un, vous ne croyez pas ?"

Alors qu'il expliquait les origines de son surnom, le regard de Velvet se perdit dans la contemplation de son tatouage, le dévisageant sans la moindre gène. Tapotant rêveusement des ongles sur le bord de la table, elle répondit, d'une voix basse et complice.

"Oh rien de transcendant je vous l'accorde. Mais il être toujours intéressant de savoir comment vous avoir décidé de ce prénom. Et, si vous être à la hauteur de ce que vous laissez entendre, ce surnom vous va comme un gant. Et que représente ce tatouage alors ?"

Alors qu'elle attendait toujours qu'il allume son cigare, on ne se disait pas Lady sans avoir une façon de vivre bien particulière, elle l'écouta parler de Cuba et laissa échapper une grimace.

"Chaud et humide, tout ce qui pouvoir me rebuter. Mais ce devoir être mes origines russes qui parlent pour moi. Je ne pourrai jamais me faire à l'idée de me rendre dans un pays chaud et où le soleil briller si longtemps qu'on ne peut sortir que quelques heures par nuit."

Un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres lorsqu'il se décida enfin à garder le zippo et à s'en servir à sa place et, tendit qu'elle se penchait légèrement en avant pour lui faciliter la tâche, son regard se fit plus rieur l'espace d'un instant avant qu'elle ne retrouve un semblant de sérieux.

"Des lycans…" Ne cachant pas sa moue dédaigneuse, Velvet continua tout de même, sans masquer une certaine curiosité quant aux propos du vampire. "L'Afrique, Cuba… décidément, vous avoir de drôles d'idées de voyages. Les nuits ne pas être pareilles partout, je peux vous l'accorder. Vous trouvez que les nuits de Galway être les mêmes que dans vos contrées beaucoup trop chaudes et ensoleillées ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Dim 28 Avr 2013 - 23:22

ViggoViggo marqua une pause, jugeant Velvet du regard un instant. Elle semblait fort curieuse sur ses "talents", surtout pour une promotrice immobilière. Le vampire n'était pas du genre craintif. Ainsi, il évacua l'idée après quelques secondes, de toute façon qu'avait-il à craindre? Pas grand chose, il n'avait jusqu'ici fait que des allusions.

Doué? Je ne sais pas, je ne jugerai pas mes actions. Toutefois, une fois que je commence quelque chose, je le finis, répondit-il. Il marqua une pause avant de parler de son futur à Galway. J'ai remarqué qu'il manquait, à Galway, un business important au vu de la mixité ambiante : les armes. J'ai donc décidé de remédier à cela, donna-t-il comme seule explication accompagnée d'un sourire satisfait.

Il n'en avait dit ni trop, ni trop peu, du moins de son point de vue. Au final, il voyait plus d'avantages dans le fait d'avoir révélé ces informations que d'inconvénients. Velvet semblait occupé un poste important, ce qui pouvait en faire une alliée de poids. De plus, si elle devait avoir recours à ses services, ce n'était que du boni pour lui.

J'en suis sur, affirma-t-il. L'ennui est notre pire ennemi, du moins le mien. Pour des immortels comme nous, il n'y a rien de pire que l'ennui, finit-il avec un léger soupir pour appuyer son propos.

Il était bien placé pour en parler, lui qui, à l'instar de Lucky Luke, se lassait plus vite que son ombre. Il avait passé le dernier siècle à fuir l'ennui en parcourant le monde. Il en connaissait donc un rayon sur l'ennui qui peut vous coller comme un vieux chewing-gum colle à votre chaussure.

Il sentit le regard de la vampire, qui ne l'avait pas quitté depuis un moment, se figer son tatouage facial. Il n'était pas rare que ses interlocuteurs s'y attardent, il était même presque étonnant que la situation n'arrive que maintenant. Il afficha un sourire en coin au temps en réponse au semi compliment qu'elle lui faisait, qu'au fait qu'elle parle de son tatouage.

Je ne connais pas sa signification, commença-t-il, le ton complice à son tour. Toutefois, je pourrais dire qu'il représente une forme de soumission. Mon abandon à la vie de vampire ou encore le seul amour que j'ai vécu.

Il but une gorgée de whisky mi-amusé mi-pensif. Il y avait peu de personnes qui osait parler de son tatouage, encore moins qui en demandait la signification. C'était d'ailleurs amusant de voir les gens le dévisager mais qui n'osait pas entamer le sujet. Velvet, quant à elle, était directe et sans gène ce qui était pour plaire à Viggo.

J'avoue que ce n'est pas non plus mon temps préféré, avoua-t-il à propos de Cuba. Vous trouvez vite les endroits où il fait sombre même le jour et où vous pouvez vivre. Les bars à vampire comme ils les appellent par exemple. Mais j'avoue avoir passé peu de temps dehors au final.

Il rendit son regard rieur à la vampire alors qu'il allumait son cigare. Il ne peut s'empêcher un rictus face à la moue dédaigneuse de Velvet. Elle ne semblait guère porter les lycans dans son coeur. Viggo ne pouvait pas dire qu'il les aimait non plus. Mais ils lui étaient plutot indifférent.

J'ai été là où me menait le travail et puis j'ai appris à aimer voyager. Avez-vous déjà voyagé hors de ce continent? Demanda-t-il avec intérêt. Il tira sur son cigare avant de recracher la fumée en forme de cercle vers le plafond.

C'est vrai que les nuits ne sont pas pareilles partout, acquiesça-t-il avec sourire lubrique. Je voulais dire que la nuit reste la nuit. Mais j'avoue que je préfère les nuits à Galway. Déjà pour leurs longueurs sans comparaisons à celle que j'ai vécue là-bas. Ensuite, elles sont bien plus amusantes et intéressantes, du moins jusqu'à présent, termina-t-il son sourire devenu légèrement provocateur.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 7 Mai 2013 - 19:26

Une chose était sure, le vampire ne manquait pas d'assurance. Si elle n'avait pas encore décidé si elle appréciait ou non Viggo, Velvet ne pouvait s'empêcher de trouver son attitude des plus intéressantes et particulièrement distrayante, la curiosité la poussant à se demander jusqu'où il serait capable d'aller pour garder cette image qu'il s'évertuait à maintenir, qu'il en soit conscient ou non. Au vu de ce qu'elle découvrait sur lui, elle penchait de plus en plus pour la première option et un mince sourire se dessinait sur ses traits sans qu'elle cherche à le retenir.

"Finir ce que l'on commence être quelque chose d'important. Et vous le faire quelles que soient les circonstances ?" Sa voix s'était faite plus basse tandis que son sourire se faisait plus subtil et qu'elle le fixait droit dans les yeux avant qu'elle ne relève la tête, reprenant un ton plus normal. "Même si vous pensez y perdre la vie ? L'entêtement être une qualité intéressante mais ce n'est pas ma préférée. Il faut savoir admettre quand on ne peut pas faire quelque chose."

A l'évocation du commerce d'armes, elle haussa un sourcil, ne voulant pas trop montrer son intérêt, tout du moins pas avant de savoir de quoi il en retournait réellement.

"Mmmmh… il être vrai que, si l'on pas son propre arsenal ou des armes… naturelles, c'est être difficile de trouver son bonheur. Et vous avoir décidé mais concrètement, vous en être où ? J'adore faire les magasins, ce serait une façon de lier l'utile et l'agréable."

Un petit temps de silence tandis qu'elle le regardait, curieuse avant qu'elle ne balaie l'air du revers de la main.

"Alors, que vous faire pour ne pas vous laisser ronger par l'ennui ? Je ne suis pas être beaucoup sortie depuis mon arrivée à Galway. Je pense que je peux même compter mes escapades nocturnes sur les doigts d'une main."

Sa mine s'était faite plus pensive. Elle avait été beaucoup occupée ces derniers temps mais ne regrettait pas d'être venue ici. Hycks lui avait promis la lune et elle était persuadée qu'il pourrait l'offrir sur un plateau et avec le sourire qui plus est. Lorsqu'ils évoquèrent son tatouage, elle leva un doigt dans sa direction, reproduisant le dessin dans les airs à quelques centimètres de la joue du vampire et laissant échapper, sans masquer son ironie.

"Un guerrier blessé par son seul amour. C'est être si cliché que je ne peux que vous croire. Laissez moi deviner. Elle vous avoir brisé le cœur ? Ou alors, vous lui avez brisé la nuque, ce qui être nettement moins romantique d'un seul coup."

La vampire n'avait que mépris et dédain pour tout ce qui pouvait s'apparenter à des sentiments amoureux et ne le cachait pas. Tapotant son verre tandis qu'il évoquait quelques souvenirs de Cuba, elle ne masqua pas son étonnement face aux bars à vampires et esquissa un sourire amusé.

"J'ai surtout vécu dans les pays nordiques où le soleil ne pas être un problème. Cela doit un peu répondre à votre question. Je n'avoir quitté l'Europe que pour quelques brefs séjours en Amérique mais je n'avoir pas vraiment apprécié les mœurs du nouveau monde et je me suis rendue compte que j'aimais mon petit confort. Je suis très vieux jeu, ça ne doit pas aider. Alors, à quoi ressemblent vos fameux bars ?"

Au sourire du vampire, elle se contenta de répondre par un clin d'œil tandis qu'un nuage de fumée les entourait tous les deux l'espace d'un instant. Se penchant de nouveau vers lui, elle laissa échapper, d'une voix basse et amusée.

"Alors, qu'est ce vous avoir tant plus dans cette belle cité ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Ven 10 Mai 2013 - 10:05

ViggoLa vampire semblait le tester ou jouer avec lui ou les deux. Quoiqu'il en soit, ce n'était pas pour déranger le vampire. Il aimait autant jouer avec les gens qu'on joue avec lui. Un petit rcitus se forma au coin de ses lèvres, il se pencha vers Velvet, soutenant son regard, pour lui répondre à voix basse, presqu'un murmure.

Je n'ai pas encore rencontré de circonstances qui m'ont bloqué. Il se redressa et se laissa aller en arrière sur sa chaise, un sourire franc et amusé sur les lèvres. Il jugea Lady du regard avant de répondre, toujours le même sourire sur le visage. Entêté probablement, stupide loin de là... Je ne me jetterai pas dehors car la personne que je poursuis sort... L'avantage d'être immortel est que le temps n'est pas un problème... Toutefois, si jeu en vaut vraiment la chandelle, je serais près à mettre ma vie - enfin non-vie- en jeu, termina-t-il son sourire devenu joueur.

Il but une gorgée et attendit quelques instants avant de répondre, réfléchissant à la manière dont il allait formuler sa réponse.

Mmmm.. Ce ne sera pas vraiment un magasin... Je n'ai jamais été du genre à faire dans le déclaré, si vous voyez ce que je veux dire ? Demanda-t-il avec un sourire. En effet, il n'avait jamais été du genre à faire dans le légal et puis les législations en matière d'armes en Europe était bien trop limitante. Toutefois, il y aura bien une sorte de magasin sous couverture d'un autre. C'est plus facile pour exposer la marchandise que de la trimballer partout. Et puis, il lui fallait aussi un endroit pour modifier et remonter certaines armes. Il était, en effet, plus simple de faire entrer dans le pays certaines armes en pièce détachée. Tout ça ouvrira d'ici peu. Mais je suis déjà capable de fournir des armes de base, ajouta-t-il.

Viggo fut surpris que la vampire soit sortie si peu alors que lui passait ses nuits dehors. Il devait, cependant, admettre qu'elle avait plus que probablement plus de responsabilité que lui et par la même occasion plus de taches à effectuer. Il se demanda si, une fois son commerce lancé, cela allait changer.

A part les évènements que je qualifierai de mondain comme la réouverture du Quality Street - évènements qui sont fort réguliers je trouve-, je me contente principalement de me promener dans les rues jusqu'à rencontrer quelqu'un ou quelque chose. C'est comme ça que j'ai atterri ici la première fois, dit-il en en montrant le bar du doigt, faisant un petit rappel à leur première rencontre. J'ai aussi gardé cette vieille habitude de trainer dans les bars lorsque je m'ennuie.. Mais presque à chaque fois, ces situations m'ont menée a des évènements intéressants, conclu-t-il.

Le vampire fixa le doigt de Lady qui prenait un malin plaisir à redessiner son tatouage. Il perçut tout le dédain et la méprise que la vampire mettait dans ses propos. Il afficha un sourire mi-amusé mi-forcé.

Rien de tout ça, commença-t-il avec un geste de la main comme pour balayer les propos de Velvet. C'était il y a bien longtemps, à une autre époque, avant même que je ne sois un vampire. Je tenais plus du louveteau docile que du loup féroce, ironisa-t-il pour essayer de faire envoler le sérieux de ses paroles. Celle qui allait devenir ma génitrice et qui m'avait subjugué, a profité de moi de bien des manières dont celle-ci, conclut-il en montrant son tatouage du doigt. Un petit sourire dépravé avait orné ses lèvres lorsqu'il avait dit de bien des manières.

Il vida ce qui restait dans son verre, comme pour oublier le passé. Il reporta son attention sur la vampire qui expliquait avoir principalement vécu dans des pays nordiques. Le coté vieux jeu qu'elle avouait avoir collait bien avec le tempérament qu'elle dégageait. Ce qui fit sourire le vampire.

Ils ont un coté vieillot comme celui-ci, les fenêtres sont barricadées pour empêcher le soleil d'entrer, énuméra-t-il pensif, faisant son possible pour décrire au mieux leur atmosphère. L'odeur d'alcool et de cigare domine l'ensemble. Parfois un corps sans vie git sur le sol. Un endroit ou peu de non-vampire s'aventure au final... Il lui était difficile de rendre l'esprit du bar comme ça pour quelqu'un qui n'a même jamais été dans ce genre de pays.

Il tira une nouvelle fois sur son cigare et alors que les cercles, qu'il avait formés précédemment avec la fumée, avaient presque disparus, il souffla la nouvelle fumée au centre de ces cercles éphémères.

Belle ?  Je ne sais pas, je n'ai jamais été un grand fan d'architecture, ironisa-t-il. Plus sérieusement, ce coté hors temps, hors règles... Certaines situations sortent de l'ordinaire et ne sont pas rares... Ensuite la population, il est rare de rencontrer autant de non-humain dans une si petite ville... Toutefois, je ne peux pas prédire que je ne me lasserai pas...., acheva-t-il.

Il tira une nouvelle fois sur son cigare, recrachant la fumée, il se concentra à nouveau sur la vampire. Et vous, mis à part votre travail, qu'est-ce qui vous plait ici?
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 19 Mai 2013 - 18:38

Décidément, l'ego du vampire qui lui faisait face était encore plus important qu'elle ne l'avait soupçonné au premier abord mais Velvet n'était pas étonné. C'était un trait de caractère particulièrement courant chez les mâles de leur race… chez les femelle aussi à bien y réfléchir et, d'ailleurs, pourquoi leur en vouloir ? Il était difficile de trouver des adversaires à la hauteur et qui donnait réellement du fil à retordre alors, pourquoi ne pas se vanter et ne pas se croire indestructible ?

Esquissant un sourire amusé, elle répondit, sur le même ton.

"C'est parce que vous n'avoir pas encore rencontré d'adversaire qui en vaille la peine. Mais je être sûre qu'à Galway, vous trouverez votre bonheur."

Avalant une nouvelle gorgée de son cocktail, son regard se fit un rien plus cryptique tandis qu'elle continuait, d'une voix amusée.

"Il faut faire attention, parfois trop d'entêtement pouvoir mener à l'aveuglement et à la stupidité. Mais vous avoir l'air de savoir ce que vous faites… pour l'instant."

La vampire doutait de tomber un jour sur quelque chose qui en vaille réellement la peine. Depuis longtemps, elle avait appris à rester sur ses gardes et à ne jamais s'aventurer tête baissée, quelle que soit la situation et ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait changer. C'était probablement ce qui donnait le plus l'impression qu'elle était passablement civilisée pour une vampire mais elle n'en avait cure. A l'évocation de son futur commerce, la mine de Velvet se fit fatalement plus intéressée et elle l'écouta avec une attention non feinte, tapotant son verre du bout des doigts en silence.

"Oui, je voir tout à fait ce que vous vouloir dire. Mais attention à ne pas en parler à n'importe qui. Qui sait, j'aurais pu être un membre de la police, en être très proche pour que mes affaires tournent bien ou que sais-je encore. Cette idée ne vous être pas du tout venue à l'esprit ?"

De nouveau penchée vers lui, son sourire s'était fait un rien plus carnassier et elle continua, toujours sur le ton de la confidence amusée.

"Mais ne vous en faites pas. Je n'irais pas parler de votre idée aux mauvaises personnes. Et, question de curiosité mais, comme vous faire pour vous fournir en armes si vous n'être là que depuis peu de temps ?"

Velvet se doutait pertinemment qu'il ne répondrait probablement pas à sa question. Après tout, chacun ses petits secrets. Laissant le vampire changer de discussion sans insister de trop, sa mine se fit un rien plus songeuse.

"Je ne m'être guère promenée dans les rues de Galway. Enfin si, une fois. J'ai croisé une espèce d'humain qui se transformait en… poulpe géant. Presque aussi dégoutant qu'un lycan, c'est dire. Mais cela confirme ce que vous dire, il y a toujours des choses intéressantes même quand on ne s'y attend pas. Il faudrait peut-être que je me promène un peu plus souvent au lieu de travailler autant. Un peu de distractions ne faire pas de mal non ?"

A l'explication un peu plus poussée quant à l'origine de son tatouage, elle retrouva son sourire en coin, légèrement ironique mais pas trop, presque aimable. Son histoire était des plus classiques, la plupart des vampires se faisaient avoir de cette façon et le pouvoir de séduction de leurs semblables n'était plus à prouver depuis longtemps.
Elle-même en jouait fréquemment, avec un plaisir tout relatif et essentiellement pour parvenir à ses fins.

"Vous être devenu un loup féroce alors maintenant ? Intéressant… Et qu'est-elle devenue ? Votre génitrice ? Et maintenant, c'est vous qui subjuguez les pauvres brebis égarés ?"

Impossible de ne pas voir son sourire moqueur cette fois tandis qu'elle finissait son verre à son tour et qu'elle le fixait, le regard pétillant. Une nouvelle fois le sujet bascula tandis qu'ils évoquaient les voyages du vampire à l'étranger. Si Velvet ne ressentait pas le goût de quitter l'Europe, elle pouvait comprendre l'attirance que pouvaient avoir les autres pays du globe pour ses congénères parfois bien trop lassés par l'immortalité qui n'avait pas que des avantages.

"Mmmmh ma foi, ça n'avoir pas l'air si terrible comme endroit. Peut-être qu'un jour je m'y rendrais. Il ne faut pas mourir idiot et j'ai toujours été parti de tester de nouvelles expériences."

Fixant les cercles de fumée, elle esquissa un léger sourire avant de continuer, d'un ton plus tranquille.

"Galway être plein de surprises. C'est être un endroit si différent de tous ceux que j'ai connus que, personnellement, je n'être pas sûre de me lasser un jour. Vous vous ennuyez facilement alors ? Et… quant à ce qui me plaire ici… c'est cette impression que tout pouvoir arriver. Nous pouvoir aussi bien rester et commander un autre verre puis encore un autre, ce qui ne serait pas pour me déplaire soit dit en passant, comme sortir et partir en chasse, peu importe. Le monde de la nuit être ici plein de possibilités et c'est cette sensation d'être capable de tout qui me plait plus que tout le reste."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Lun 27 Mai 2013 - 12:47

ViggoCe petit jeu "de qui a la plus grosse" commençait à lasser le vampire. Il aurait pu embrayer à nouveau sur les paroles de Velvet et la discussion aurait continué probablement sans fin, jusqu'à ce qu'un des deux se lassent. Et comme souvent, Viggo s'était lassé le premier.

Seul l'avenir nous le dira, conclu-t-il alors qu'il levait légèrement les mains pour mettre un peu d'emphase dans sa phrase.

La vampire semblait porter un réel intérêt à son futur commerce. Il afficha un sourire amusé, lorsqu'elle fit allusion à la police. Il avait posé le pour et le contre d'une telle révélation, son choix avait été rapide. Il avait du mal à imaginer la vampire faisant partie de la police ou proche d'elle. Elle devait donc, plus que probablement encore jouer avec lui.

Ca m'a effleuré l'esprit en effet.. Vous seriez, tout de suite, de moins bonne compagnie si tel est le cas, dit-il le sourire aux lèvres.

Il se pencha aussi vers la vampire tentant de cacher son amusement. Vous m'en voyez rassurer, lacha-t-il avec sarcasme. Il se redressa dans son siège ne cachant plus son amusement et, reprenant une voix normale, il répondit à la question de la vampire. J'ai gardé quelques contacts avec ma vie d'avant. Il jugea la réponse amplement suffisante et embraya sur autre chose.

Il ne cacha pas surprise lorsqu'elle parla d'ondin. Son visage était à présent partagé entre le dégout et la surprise. Un humain qui se transforme en poulpe ? répéta-t-il comme pour demander confirmation. Il avait déjà entendu parlé d'humain se transformant en poissant mais n'en ayant jamais vu par lui-même, il n'y croyait pas. Enfin, jusqu'à aujourd'hui.

Les distractions ne font jamais de mal... Enfin, ça dépend, ajouta-t-il un sourire en coin.

La vampire sembla moins moqueuse alors qu'il expliquait la provenance de son tatouage. Toutefois, ce ne fut que pour un temps, elle le questionna sur sa réponse non sans sarcasme. Il ne releva pas la remarque sur le loup féroce, il n'avait utilisé l'expression que pour apporter du poids à son analogie. Il répondit, cependant, aux autres questions.

Elle est morte peu de temps après, il marqua une légère pause. Je n'ai jamais transformé un humain, si c'est ce à quoi vous faites allusion. Vous oui? Dit-il mine de rien alors qu'il supportait son regard, un sourire en coin.

Il comprenait très bien que sa description du bar n'avait rien d'attirant. Toutefois, lorsqu'on vit dans un pays où les nuits sont fort courtes, il faut bien trouver de quoi s'occuper.

J'admets qu'ils ne valent pas vraiment le détour mais bon ça a son charme, commenta-t-il évasif.

Il écoutait avec attention l'avis de Velvet sur la ville. Il partageait son avis sur de nombreux points. A l'évocation des verres, il leva la tête et fit signe à la serveuse de les resservir. Il tira sur son cigare et commença à parler alors qu'il finissait de recracher la fumée.

Plein de surprises, voila ce qui qualifie bien cette ville je vous l'accorde, il marqua une pause alors que la serveuse déposait les deux verres sur la table. Il paya à nouveau les verres et attendit que la femme se soit écartée pour continuer. En effet, je me lasse vite.. Quel age avez-vous? Personnellement, j'ai plus de 200 ans. Après tant d'année à cotoyer le monde, comment ne pas se lasser?, demanda-t-il, sa question étant plus rhétorique qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Sam 8 Juin 2013 - 12:46

Velvet laissa échapper un sourire amusé. Il était évident que Viggo ne semblait pas vouloir entrer dans un débat sans fin mais elle se demandait vaguement s'il y avait une raison précise ou si, tout simplement, il n'aimait pas les longues discussions. Sans s'en soucier davantage, elle préféra s'enquérir de ce commerce qui pouvait avoir un intérêt tout particulier pour la Steel et, comme à son habitude le travail prenait le pas sur tout le reste.

Son regard se fit pétillant tandis qu'un léger rire filtrait entre ses lèvres.

"Oh, pas d'inquiétude, je rester d'excellente compagnie dans ce cas, ou en tout cas, pour l'instant. Mais on ne pas savoir ce que l'avenir nous réserve n'est-ce pas ?"

Secouant légèrement la tête pour marquer qu'elle avait bien ressenti le sarcasme dans les propos du vampire, elle ajouta, d'un ton toujours aussi léger.

"Je être ravie de vous rassurer alors. Après tout, si nous être amenés à nous revoir plus souvent, il vaut mieux que notre relation commence sur de bonnes bases non ?"

Lorsqu'il évoqua ses quelques contacts, elle se contenta d'acquiescer sans insister. Chacun ses petits secrets, elle ne voulait pas le mettre au pied du mur et, si elle tenait vraiment à savoir qui étaient ses fournisseurs, Velvet saurait mener sa petite enquête de son coté le moment venu. Lorsqu'elle évoqua l'espèce de lycan poulpe, la surprise du vampire lui arracha un sourire amusé.

"Oui, un poulpe. Enfin je crois que c'est être ça. Vous savez, les bestioles avec des tentacules et qui crachent de l'encre. Il être devenu comme ça quand il s'est mis à pleuvoir. C'était la première fois que je voyais un tel type de transformation. Je me suis souvent demandé quel goût il pouvait bien avoir. Vous n'avoir jamais rencontré ce genre de créatures, je me trompe ?"

Laissant filer un silence pendant qu'elle le fixait dans les yeux, sans cacher sa bonne humeur.

"Je n'avoir pas beaucoup de distractions alors j'essaie de les choisir avec soin. Autant profiter du peu de temps libre qu'on avoir. Vous verrez, quand votre commerce tournera bien, vous avoir peu de temps libre et il vous faudra choisir les bons moments."

A l'évocation du tatouage et de ses origines, la vampire ne cacha ni son sarcasme ni le peu d'empathie que suscitaient ces histoires. Si elle était intéressée, elle n'avait aucune pitié. Ce genre de sentiments lui était inconnu ou presque, Velvet considérait qu'il n'y avait pas à ressentir ce genre de choses pour ses semblables. Leur position était enviable, quoi qu'on en dise et rien ne la ferait changer d'avis.

"Et elle est morte … grâce à vous ? Quant au fait que j'ai ou non déjà transformé un humain… à votre avis ?"

La vampire n'avait jamais trouvé un humain qu'elle jugeait suffisamment intéressant pour avoir envie d'en faire un des siens. Elle n'était pas fondamentalement contre cette idée mais il lui faudrait tomber sur une perle rare qui lui donnerait envie de faire autre chose que d'abandonner son cadavre exsangue dans une ruelle sombre.
Haussant les épaules, elle continua, d'un ton toujours aussi amical.

"Tout avoir son charme, il suffit de prendre le temps de le trouver. Parfois c'est être moins évident dans certaines circonstances, mais il êtres toujours possible de trouver les bonnes choses partout."

Ce n'était pas de l'optimisme aveugle ou de la naïveté. Velvet avait tout simplement appris depuis longtemps à essayer de prendre la meilleure chose possible de chaque situation dès qu'elle le pouvait. Et elle y était toujours arrivée.

Galway avait visiblement la même image pour la plupart des gens qu'elle avait pu croiser. La vampire appréciait que Viggo soit sur la même longueur qu'elle et son sourire mutin ne faisait que le prouver tandis qu'elle répondait.

"On ne demande pas son âge à une dame voyons. On ne vous pas l'avoir appris durant votre jeunesse de petite brebis ? Je ne pas devoir faire votre éducation tout de même j'espère."

Le regard qu'elle lui lança pouvait prêter à confusion mais elle continua, d'une voix toujours aussi tranquille.

"Je être née un peu avant les années 1900. Je être plus jeune que vous on dirait bien. Et je n'être pas encore lassée de quoi que ce soit. Mais visiblement, nous n'avoir pas le même potentiel de patience, je me trompe ?"

Alors qu'elle parlait, une idée amusante était en train de germer dans son esprit. Impossible à appliquer ce soir mais elle lui permettrait de savoir ce que valait vraiment le vampire. Et, au vu de la façon dont se déroulait leur discussion, elle ne doutait pas de la possibilité d'un autre rendez-vous dans un avenir proche. Viggo l'amusait et partager un verre ou autre chose avec lui n'était pas pour lui déplaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Lun 17 Juin 2013 - 12:53

ViggoLa vampire ce continua pas le sujet non plus au plus grand bonheur de Viggo qui commençait à se lasser. Elle ne manqua pas de lui faire comprendre qu'elle avait bien ressenti son sarcasme. Un sourire en coin s'afficha sur le visage du vampire en guise de toute réponse. Il appréciait la répartie de son interlocutrice.

En effet, il sera ennuyeux de commencer sur de mauvaises bases, répondit-il avec un léger sourire.

Il écouta avec intérêt l'explication de Velvet. Il n'avait en effet jamais rencontré ce genre de créature. Sa curiosité était maintenant piquée, il lui tardait de rencontrer une bestiole du genre pour le voir de ses propres yeux. Je n'ai jamais rencontré ce genre de créatures, non, commença-t-il. J'en avais entendu parler mais j'y croyais pas vraiment.. Jusqu'à maintenant.

Si elle avait semblé moi moqueuse à un moment, Velvet ne cachait de nouveau plus son sarcasme concernant les origines de Viggo.

Je n'ai rien à voir dans sa mort, affirma-t-il. Il marqua une pause réfléchissant à la question de la vampire. Au vu de sa façon de se comporter, le vampire serait surpris qu'elle transforme des humains à tour de bras. Si c'est arrivé, ça a du être rare, voir unique, à mon avis. Il scruta le visage de la vampire à la recherche d'un indice.

Viggo appréciait leur discussion, tout comme la vampire apparemment. Il but une nouvelle gorgée de whisky. Un sourire en coin se forma sur les lèvres du vampire lorsque Lady fit une remarque sur son éducation. Il appréciait de plus en plus ce coté vieux jeu de la vampire.

Ne vous inquiétez pas pour mon éducation, après tout pour les personnes comme nous qu'est-ce que l'âge? Sa question était surtout rhétorique mais n'était pas fausse. Après 200 ans de vie que pouvait bien signifier l'age d'un vampire. 200 ans, c'était quoi? Vieux? Très vieux? Moyen vieux?....

Velvet avait donc passé moins de temps sur terre que lui, peut-être était-ce pour ça qu'elle semblait se lasser moins vite. Quoique, il avait rencontré des vampires ayant plusieurs centaines d'années de plus que lui et qui ne semblaient pas se lasser de ce qu'il faisait.

Il semblerait que non en effet, avoua-t-il. La patience n'avait jamais été son fort à part dans quelques moments d'exception.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 24 Juin 2013 - 15:20

Le semblant de petit jeu instauré entre les deux vampires amusait Velvet. La répartie de Viggo n’était pas pour lui déplaire et elle était vraiment curieuse de voir jusqu’où il pourrait aller. Au sourire de son interlocuteur le sien se fit plus mutin tandis qu’elle glissait, d’une voix complice.

"Même si vous et moi n’avoir pas démarré très très bien, je vous l’accorde, cette soirée compense largement pour ce qui n’être plus qu’un lointain souvenir. Espérons que la prochaine être tout aussi bien voire meilleure."

L’évocation de sa rencontre avec cet espèce d’animorphe à tentacules l’intriguait tout autant qu’elle. Mais, à mesure que passaient les semaines, Velvet avait réalisé que la proportion de créatures vraiment spéciales était bien supérieure à Galway que dans les autres villes qu’elle avait pu visiter. Peut-être était-ce dû au parc qui avait fermé, allez savoir. Un jour, elle se pencherait peut-être sur la question, mais pour l’heure, elle était trop occupée à se moquer gentiment du vampire qui lui faisait face à propos de sa créatrice.

Sa façon de répondre à ses petites piques était distrayante et, lorsqu’il évoqua le peu de probabilité qu’elle n’ait jamais transformé un humain, elle laissa échapper, agitant une main dans les airs, comme pour balayer un sujet peu intéressant.

"Je n’avoir que peu d’intérêt pour les humains. Enfin mis à part leur coté alimentaire, ils ne m’inspirent pas réellement. Je n’avoir jamais transformé personne vous avoir vu juste. C’est être quelque chose qui pourrait vous tenter ?"

La vampire était curieuse de connaitre le point de vue de Viggo sur les humains. Il semblait déjà partager son peu d’inclination pour les lycans, à voir s’ils avaient d’autres points communs du même acabit. Déposant son verre sur la table et appuyant son menton sur ses deux mains croisées en appui sur ses coudes, elle le fixa un instant, le regard pétillant.

"Oh dommage, j’aurais surement trouvé amusant de parfaire votre éducation. Mais vous avoir raison, l’âge n’a que peu d’importance lorsque nous savoir que la nuit éternelle s’ouvre sous nos pieds. Je me demande parfois si tout sera pareil dans plusieurs siècles ou si une réelle lassitude ne finir pas par s’installer. Peut-être qu’au final, la mort n’être pas une si mauvais option au bout d’un moment."

Sa voix s’était faite plus pensive et elle finit par attraper de nouveau son verre, lâchant un petit rire à la réponse de Viggo.

"Et pourtant, la patience avoir du bon quelques fois. Elle permet de mieux connaitre sa proie et d’être sûr de ne pas la rater. Quelle qu’elle soit…"

Un léger clin d'oeil tandis qu'elle finissait la dernière gorgée de son verre. Leur petit tête à tête serait bientôt terminé, Viggo avait réussi à attiser suffisamment la curiosité de la vampire pour qu'elle ait envie de le revoir sans pour autant s'éterniser ce premier soir ni trop en dévoiler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mar 9 Juil 2013 - 14:13

ViggoLe sourire en coin du vampire ne quitta pas son visage lorsque son interlocutrice parla de leur prochaine rencontre. Il retint même un léger rictus.

Espérons le en effet, lacha-t-il, arborant un sourire plus franc.

Velvet ne semblait guère estimer les humains, les voyants comme des moutons justes bons à nourrir les vampires. Son langage non-verbal venait mettre de l'emphase dans ses propos. Viggo partageait en partie cet avis. Toutefois, il mit quelques secondes avant de répondre comme s'il réfléchissait à la question.

Je n'ai encore jamais rencontré d'humain qui m'ait donné envie de le transformé, commença-t-il, et puis après comment ça se passe? Une fois transformé, ce sont un peu des gosses en pires non? On peut pas vraiment s'en débarrasser quand on s'est lassé d'eux...

Il n'avait en effet aucun intérêt pour la chose pour le moment. Par le passé, plusieurs humains lui avaient demandé de les transformé, mais il n'avait jamais cédé, n'y voyant que peu d'intérêt. Cependant, il restait ouvert à la possibilité, peut-être qu'un jour un humain serait assez intéressant au point de lui donner envie de la transformé.

Concernant les humains en général, continua-t-il, la plupart ne valent pas mieux que de servir d'abreuvoir. Toutefois, certains d'entre eux sont divertissants, conclut-il avec un sourire amusé.

Il n'était pas aussi radical que la vampire. Il appréciait plusieurs humains et avait même beaucoup d'estime pour quelques uns qu'il avait rencontré dans la passé.
Un petit sourire en coin se forma sur la visage du vampire et il répondit du tac au tac à la phrase de la vampire à propos de son éducation.

Vous pouvez toujours essayer, piqua-t-il.

Il était indécis face aux propos de Velvet. Il ne savait pas si la mort pouvait être une option enviable à un moment. Même s'il se lassait vite, il n'avait encore jamais éprouvé une lassitude telle qu'il eut envie de mettre fin à sa (non-)vie. Cependant, Il avait peu de doute sur le fait que ça lui arriverait plus vite qu'il ne pensait. Il secoua la tête pour chasser cette pensée.

Je ne suis pas prêt à vouloir en finir, en tout cas, lança-t-il comme pour chasser ces idées.

Il eut pour seule réaction un léger sourire aux derniers propos de la vampire. Il avait bien compris le sens de sa phrase. Il appréciait vraiment cette discussion. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas rencontré quelqu'un avec autant de répartie. A l'instar de Velvet, il vida son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Ven 19 Juil 2013 - 16:44

Au sourire au coin du vampire, Velvet répondit par une œillade mutine tandis qu'elle haussait les épaules, l'air de rien.

"Je vous faire confiance là-dessus. Ne rester plus qu'à fixer une date pour notre prochaine rencontre alors."

Les humains étaient un sujet qui divisaient souvent ceux de leur race. Certains leur trouvaient une utilité, autre que celle de servir de poche à sang bien entendu, mais elle avait beau chercher, la russe avait toujours du mal à leur en trouver une. Au moins, elle supportait bien plus leur présence que celle des lycans, c'était toujours ça de pris. La répartie de Viggo lui arracha un rire léger et elle secoua la tête, tapotant la table du bout des ongles.

"Vous avoir une vision particulièrement intéressante. Je me demander parfois ce que ça devoir faire d'avoir un jeune vampire aux basques. Mais pas suffisamment pour passer le pas. Si l'envie vous prendre un jour, vous me raconterez ce que ça fait j'espère."

Un clin d'œil malicieux, ne laissant nul doute sur ce qu'elle pensait de cette idée avant qu'elle  ne plisse le nez dans une moue dédaigneuse à l'évocation des humains.

"Divertissants ? Si vous le dire… je ne me souviens pas avoir été très divertissante du temps de mon humanité. Peut-être ne le suis-je toujours pas, allez savoir…"

La répartie de Viggo l'amusait toujours autant, c'était peut-être ce qu'elle retiendrait le plus de ce moment passé avec lui et elle était curieuse à l'idée de le recroiser dans un autre contexte et voir s'il était tout le temps comme ça. Esquissant un léger sourire, elle se contenta de répondre, lui jetant un regard amusé.

"Allez savoir. Je pourrais m'y essayer, surtout si vous n'y pas voir d'objections."

Visiblement, la réflexion quant à leur immortalité n'était pas trop au goût de son interlocuteur qui préféra couper court rapidement. Velvet n'en fut pas gênée et hocha doucement la tête à ses propos.

"C'est être une bonne chose alors que vous ne soyez pas prêt à en finir. Il y avoir tellement de choses encore à découvrir. Ce serait dommage de ne plus en avoir envie, n'est-ce pas ?"

A la réaction de Viggo sur ses derniers mots, elle ne put s'empêcher de sourire plus largement tandis que leurs deux verres vides reposaient maintenant sur la table entre eux deux. Il était temps maintenant de prendre congé et elle tapota une nouvelle fois la table du bout des doigts avant d'ajouter, d'une voix tranquille.

"Et bien. Il va falloir remettre ça mon cher. Maintenant que j'avoir vu que vous pouvoir boire un verre sans renverser une table, je être curieuse de savoir de quoi vous être capable dans d'autres circonstances. Mais pas ce soir, il ne pas falloir être trop gourmand."

Elle s'était légèrement penchée en avant, sa voix s'étant faite plus basse à mesure qu'elle parlait. Libre à lui de conclure ce qu'il voulait de ses paroles, Velvet s'amusait même de ce qu'il pourrait bien penser de tout ce qu'elle avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Lun 12 Aoû 2013 - 12:36

ViggoToujours un sourire en coin accroché au visage, Viggo fit un clin d'oeil furtif à la vampire pour lui confirmer qu'elle pouvait lui faire confiance pour leur prochaine rencontre.

Ce sera à votre tour de fixer le rendez-vous, ajouta-t-il. Il avait fixer ce rendez-vous, chacun son tour de gérer l'agenda.

Le vampire se prit d'un rire léger mais franc à la remarque de la russe. Il n'était pas prêt de transformer un humain. Arrêtant de rire, il garda un sourire sur les lèvres.

Heureusement que vous êtes plus patiente que moi et que vous avez le temps, commença-t-il, car c'est pas prêt d'arriver. Je vous retourne la demande d'ailleurs si jamais...

Velvet semblait sceptique quant à son idée à propos des humains. Il ne savait pas s'il avait été divertissant pendant sa période humaine. Peut-être assez pour que sa génitrice le transforme qui sait.

Le divertissement est subjectif, dit-il avec un haussement d'épaules.

Son sourire se fit plus joueur lorsqu'elle parla à nous de son éducation. Aucune objection... Pour le moment.

La russe semblait partager son avis sur la fin de leur non-vie, elle n'était clairement pas prête à en finir non plus. Il acquiesça aux propos de la vampire.

En effet, ce sera dommage, commenta-t-il. Peut-être que dans quelques siècles, il changerait d'avis.

Viggo vida son verre et le posa sur la table en même tant que son interlocutrice. Leur soirée touchait à sa fin et avait beaucoup plus au vampire. Il appréciait Velvet, c'était la première vampire qu'il appréciait à Galway.

Un sourire en coin se forma sur le visage du vampire. Velvet jouait à nouveau avec lui et il aimait ça. Il se pencha lui aussi plus avant, sa voix s'étant faite plus suave, elle aussi.

C'est dommage, la gourmandise est un péché agréable, commença-t-il. J'ai hate de voir ce que vous nous réserverez pour la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La taverne   

Revenir en haut Aller en bas
 

La taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» la taverne médiévale
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Rahoon
 :: Eventreur Insomniaque
-