AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Stasi
Lycanthrope


Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 9 Avr 2012 - 23:17

Ces connards de vampire… Le doc ne pouvait pas réellement donner tort à la lycanne en y réfléchissant bien. Chacune de ces rencontres avec une de ces créatures c’était soldé par un tas d’emmerdes.

« M’en parle pas, et le pire c’est que je suis marié à l’une d’entre elle… »

Il avait lâché ça sans réellement s’en rendre compte, l’alcool commençait à lui jouer des tours. Ce n’était cependant pas une raison suffisante selon lui pour s’arrêter.

« Et je te jure, depuis que je la connais j’en ai des emmerdes… Elle a même réussis a foutre le bordel au niveau de mes transformations…"

Il poussa un autre soupir et bu encore quelques gorgées de sa bouteilles.

« Comme autre bestiole dans le coin ? Pfff, t’as pas idée. Dans mon hôpital j’en ai croisé des espèces qui ne sont pas censées exister, un peu comme nous ne fait… J’avais même une ondine qui bossait pour moi à une époque… Et tu aurais vu l’ancien patron du parc, un gaillard tous rouge avec des cornes grand comme çççaaaaaaaaaa »

Il leva les bras en l’air afin de montrer à la lycane la taille approximative du géant rouge, partant en arrière… Seulement le doc était sur un tabouret, et maintenant l’alcool commençait à agir sur ses sens, et surtout sur son équilibre.

« Ettttttt mmmeerrrrdddeeeeeee »

Le doc bascula en arrière et tomba sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: La taverne   Mer 11 Avr 2012 - 21:56

Nadja Radanova-M’en parle pas, et le pire c’est que je suis marié à l’une d’entre elle…
-Quoi ? T'es marié ? Et avec une vampire, en plus ? RHOHOHOOOO ! Mon pauvre ! Et ben toi on peut dire que t'as gagné le cocotier !

Ce disant, Nadja expédia une bonne grosse tape dans le dos de son camarade de beuverie. Elle ne se souciait jamais vraiment de la possibilité qu'elle finisse par lui décoller les poumons. Elle reprit une rasade et lâcha un rot énergique.

-Et je te jure, depuis que je la connais j’en ai des emmerdes… Elle a même réussis a foutre le bordel au niveau de mes transformations…
-Aaah, mais ça... Le mariage, c'est un vrai tue-l'amour !

Dixit la femme qui draguait outrageusement tout ce qui portait un jupon et (de préférence) de jolies tresses blondes...

-Comme autre bestiole dans le coin ? Pfff, t’as pas idée. Dans mon hôpital j’en ai croisé des espèces qui ne sont pas censées exister, un peu comme nous ne fait… J’avais même une ondine qui bossait pour moi à une époque… Et tu aurais vu l’ancien patron du parc, un gaillard tous rouge avec des cornes grand comme çççaaaaaaaaaa
-Quoi ? Y'avait un parc, ici ? Et le patron était cocu ? Attends, je comprends pas trop ce que tu veux dire, Sta...

Nadja vit le tabouret se pencher de plus en plus, jusqu'à atteindre le point de non-retour à partir duquel, même en étant un bon acrobate, Stasi n'arriverait pas à se restabiliser.

-Hé ! Fais attention à...!
-Ettttttt mmmeerrrrdddeeeeeee !

BADABOUM ! Le docteur ivre tomba en arrière, les bras tendus. pendant une fraction de seconde, il eut la position et l'expression triste d'un Chris en croix. C'était beau ! ...Et puis il s’étala comme une merde sur le plancher de la taverne. Aussitôt retentit le rire de Nadja, à déboulonner les tôles du Titanic.

-HAAAAAAAAAAAHAHAHAHAHAHAHAHA ! Oh tchort ! HAHAHAHAHAHAHAAAAAAAAAAAAAA ! Ça c'était de la gamelle, Katastroff !

Et voilà ! Nadja venait de trouver un surnom à son nouvel ami. C'était son truc, donner un surnom farfelu à tous ceux qu'elle côtoyait. Elle n'avait pas la mémoire des noms, et puis c'était plus rigolo comme ça. Encore, Stasi avait failli échapper à un surnom ridicule. Étant docteur, s'il n'y avait pas eu cette chute elle l'aurait simplement appelé Doc. Après avoir rigolé un bon moment en se tenant les côtes, Nadja reprit son sérieux et s'apprêta à le relever. Mais elle s'arrêta au dernier moment. Non, elle se sentait plutôt d'humeur joueuse ! Elle laissa donc à sa place le maladroit, et repris sa bouteille de vodka laissée sur le comptoir.

-Allez ! Ouvre la bouche, Katastroff ! Et glou ! Et glou ! Et glou ! Et glou...

Et elle commença à verser l'alcool de très haut en essayant de viser la bouche de Stasi, mais en en foutant la moitié à côté...
Revenir en haut Aller en bas
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Ven 13 Avr 2012 - 23:13

Le doc resta quelque seconde à terre, le temps de vraiment réalisé la cabriole qu’il venait d’effectuer. Bon point, si la terre avait soudainement bougé ce n’était pas à cause de l’alcool. Mauvais point s’il était à terre par contre la vodka avait due jouer un rôle.

Il poussa un petit soupir alors qu’il entendait sa partenaire de la soirée éclater de rire suite à ses prouesses de voltigeurs.

« Katastroff… très drôle, bon aide moi à me…. »

Le doc n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il sentit un liquide couler sur le visage. Le lycan fit une grimace de surprise et toussa alors que l’alcool rentra par son nez.

« Arr… kof kof…ete.. ; Kof.. je dois.. Kof.. respirer… »

Mais impossible de faire entendre raison à son amie, alors dans un élan de désespoir le doc décida de mettre la russe au même niveau que lui… Dans le premier sens du terme !

Il donna un coup violent dans le pied du tabouret de Nadja, ce qui le fit valser. La russe perdit donc l’équilibre et se retrouva elle aussi sur le sol dans une position moins confortable.

Il regarda alors la lycane, sans dire un mot l’espace d’une seconde puis éclata de rire.

« Barmaid, fait descendre 2 bouteille de vodka pour moi et mon amie ! »

Il avait dit ça sans quitter sa position allongé, sur le sol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Dim 22 Avr 2012 - 8:59

Nadja Radanova-Arr… kof kof…ete.. ; Kof.. je dois.. Kof.. respirer…
-Chochotte, va ! lança-t-elle en continuant de verser, visant tant bien que mal la bouche.

Mais s'il était par terre complètement bourré, le docteur n'était pas totalement sans ressources. Le bougre trouva la force de donner un grand coup dans le tabouret de Nadja, qui fut instantanément déséquilibrée et chuta en agitant des bras comme si elle espérait prendre son envol pour s'étaler comme une merde juste à côté de Stasi.

-Mmmh...ça a bon goût, le sol...

Elle se retourna sur le dos. Le plancher était assez confortable, finalement. Enfin, elle n'était pas assez bourrée pour rester là toute la soirée.

-Barmaid, fait descendre 2 bouteille de vodka pour moi et mon amie !

Nadja ne comprit pas tout de suite ce que voulait dire Stasi. Ce n'est que quand elle vit deux goulots de bouteilles dépasser du comptoir juste au dessus de leurs têtes... Si Nadja avait de bonnes idées, Stasi savait comment les rendre plus amusantes. Elle ouvrit la bouche juste à temps pour recevoir la rasade de vodka. Elle bougea la tête, se dévissa le cou pour en rater le moins possible. Encore que, ce n'était pas si mal de boire sa vodka par les trous de nez. La russe aurait pu rester là toute la nuit. La bouteille se déversa en glougloutant, jusqu'à la dernière goutte.

-BUUUURP ! Bon... Alors maintenant on fait quoi ? On se re...on essaie de se relever ou on s'en commande une autre ? C'est que question blé je vais commencer à être raide.
Revenir en haut Aller en bas
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Lun 7 Mai 2012 - 22:25

Nadja semblait avoir compris ou voulait en venir le doc, et bien entendu cette méthode peu orthodoxe de boire sa vodka était certes amusante mais finissait par obligatoirement tremper les deux soulards.

La lycane avait décidément tous de la russe, peur de rien tant qu’il y avait de l’alcool à la clef, une bonne vivante, du genre qu’il n’avait plus croisé depuis bien des années. Malgré tout sa camarade de jeu avait raison, il n’allaient pas resté infiniment allongé comme des serpillères.

« Tu as raison, à rester comme ça on va finir par se faire remarquer… T’inquiète pas pour la boisson c’est pour moi. C’est pas tous les jours que je croise une compagne digne de se nom dans cette ville. »

Il se redressa doucement jusqu’à se retrouver en position assise, sans pour autant quitter le sol.

« Par contre mon maie je vais te laisser, je travaille demain tôt et si je reste dans cette état, je pense pas que la gars apprécie son opération . »

Le doc explosa de rire, se releva difficilement, titubant, et posa une liasse de billet sur la table. Bien plus qu'il n'en fallait pour payer leurs consommations a tous les deux.

"A bientôt copine"

En disant ces quelques mots, titubant, le doc se dirigea vers la sortie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Lun 4 Juin 2012 - 21:44

ViggoViggo était à Galway depuis quelques heures maintenant. Après avoir déambulé dans la ville, il s'était mis en quête d'un bar. Son voyage avait été long, il voulait se reposer un peu et puis il ne trouverait pas meilleur endroit pour en apprendre plus sur cette fameuse ville.

Il n'avait pas envie d'un de ces bars de puceaux et de péteux où l'important est de paraitre. Il voulait une vraie taverne qui pue l'alcool et le vice. Un endroit où il se sentirait à l'aise. Son expérience le guida vers les bas-fonds de la ville. Soudain, au détour d'une ruelle, il trouva son bonheur. Ce qu'il cherchait, en mieux. Une vieille taverne se trouvait face à lui, il leva la tête vers l'enseigne : "L'Eventreur Insomniaque". Un sourire en coin déforma son visage.

*J'pouvais pas trouver mieux...*, pensa-t-il.

Il poussa la porte et resta un instant dans l'entrée le temps de parcourir la salle des yeux. Un nouveau sourire traversa son visage, il y avait là toute une populace que même l'enfer aurait rejeté. Il referma la porte et alors qu'il se dirigeait vers le bar un individu le heurta, s'écroulant presque sur lui. Il le repoussa violemment dans le sens inverse. L'individu tituba et tomba au sol.

Au premier contact, il comprit que c'était un lycan. Cette température plus élevée et cette odeur particulière, qu'il pouvait sentir malgré celle de l'alcool, étaient immanquable pour lui. Il pavait passé pas mal d'année à bosser, enfin si on peut appeler ça bosser, avec un lycan. Ces signes ne le trompaient plus.  Cependant, il décida de jouer l'innocent et faire comme s'il ne savait pas. La situation risquait de n'être que plus amusante.

Il ne se sentait pas l'envie de se battre là tout de suite. Pour tenter d'éviter de déclencher une bagarre, il décida de plus ou moins s'excuser et s'approcha du lycan.

Et l'ami, faut regarder où tu vas.... Désolé de t'avoir balancé comme ça mais tu m'as surpris...

Il n'était aucunement désolé de l'avoir envoyer valdinguer comme ça. Mais c'était là ce qu'il pouvait faire de mieux en terme de convenances. Un petit sourire était toujours présent sur ses lèvres.

Tiens... , lui lança-t-il en lui tendant la main pour l'aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 5 Juin 2012 - 21:40

Le doc faisait un petit signe de main à Nadja, tout en se dirigeant d’un pas peu assuré vers la sortie. Mais alors qu’il fit volte face pour pousser la porte, il percuta un individu! Sans réellement savoir ce qu’il se passait, le doc fut projeté sur le coté, et percuta une nouvelle fois le sol, mais plus douloureusement.

Le temps que le doc réalise ce qu’il se passait l’inconnu lui tendit la main, s’excusant de son comportement. Ainsi c’était à cause de lui qu’il se retrouvait sur le sol…
Il lui saisit sa main, glacée, et n’eut donc pas de mal à en conclure que l’individu était un vampire. En plus il avait ce satané sourire qui s’affichait sur la figure…

« Alors on rentre dans un bar et on ne voit même pas lorsque quelqu’un veut en sortir… Quand je pense que l’on dit que les vampires ont des sens plus affutés que les humains normaux… »

Il lui rendit son petit sourire. La chute, avait été certes un peu brutal mais elle avait eu l’avantage de légèrement le dégriser.
Il observa rapidement l’individus, fixant une demie seconde son tatouage sur le visage… Etrange ce n’était pas le meilleur endroit pour ce genre de fantaisie. Curieux même…

« Bon je te propose, de t’excuser devant une bonne bouteille, ça nous permettra de faire connaissance un peu moins brutalement. Qu’en penses-tu le vampire ? »

Il désigna une table pas trop loin de la ou ils se trouvaient. Il s’y dirigea sans même attendre la réponse de l’inconnu.

« Nouveau en ville ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Mer 6 Juin 2012 - 13:18

ViggoViggo saisit la main du lycan et la tira vers lui pour aider ce dernier à se relever. Il eut un petit rictus par rapport à la remarque de son interlocuteur. Il appréciait sa répartie, c'était déjà un bon point.

Faut pas croire tout ce que les suceurs prétentieux racontent...

Evidemment, au contact de sa main, le lycan avait tout de suite compris que Viggo était un vampire. Il vit le regard le regard  de son interlocuteur s'arrêter un moment sur son tatouage facial. Logique, tout le monde était intrigué par cette marque.

L'idée de faire connaissance autour d'une bonne bouteille plaisait au vampire. Après tout, il s'était rendu ici dans le but de faire des connaissances. Il n'aurait pas parié sur un lycan comme première rencontre. Mais bon, cela importait peu.

Je croyais que t'étais plus os à ronger ou croquettes. Mais pourquoi pas, ça me parait être une bonne idée...

Cette petite pique qu'il venait de lui lancer avait pour seul but de lui faire savoir que Viggo avait compris qu'il était un lycan. Ainsi ils étaient à égalité, chacun en savant autant sur la nature de l'autre.
Il se tourna vers la salle et siffla brièvement pour que le serveuse se retourne vers lui.

Whisky !, lança-t-il à la serveuse en se montrant lui et le lycan avant de pointer la table vers laquelle ils allaient s'assoir.

Il se dirigea vers la dite table. Il saisit la chaise face à son interlocuteur et l'écarta un peu de la table avant de s'y assoir. Le vampire se mit à se balancer légèrement.

Nouveau en ville, en effet... Je suis arrivé il y a quelques heures...

Il saisit la bouteille de whisky que venait d'apporter la serveuse et remplit les deux verres à moitié. Après quoi, il reposa la bouteille et fit glisser l'un des verres vers le lycan.

Alors, qu'est-ce qu'il y a à savoir sur cette fameuse ville?

Viggo saisit son verre et huma le liquide doré qui y reposait.
Revenir en haut Aller en bas
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 7 Juin 2012 - 14:39

(rp avec Kieran et Velvet en provenance de la ménagerie)

A défaut d’avoir une confrontation directe avec Kieran, Kain terminerait la soirée à boire avec deux de ses congénères. Finalement le bilan n’était pas si mal, d’autant que les deux individus lui étaient sympathiques. Lady Velvet, par son attitude, sa prestance, une vrai princesse observant avec amusement le comportement des deux males, Kieran par son coté « policier coincé », une association assez improbable avec sa nature profonde.

Aussi le vampire présageait une fin de soirée, amusante, voire animée. Il dirigea donc l’improbable trio vers les portes de l’éventreur. Une fois à l’intérieur il observa rapidement les gens déjà présents. Beaucoup de repas potentiels, mais pas pour ce soir, le policier était susceptible de ressortir son arme au moindre comportement « amusant » du vampire, et Kain ne se voyait pas demander à chaque victime potentiel de se confesser afin de savoir s’il méritait de se faire vider de son sang ou non.

Il sourit en observant un couple relativement improbable attablé à coté de la porte, un lycan et un vampire, puis il se mit à chercher une table suffisamment grande et isolé pour qu’ils si installent tous les trois.
Une fois son choix fait, il invita ses deux compagnons de la soirée a venir s’installer.

« Bien, voilà une soirée qui ne se termine pas comme je le pensais. Je dois avouer que croiser autant de mes congénères au même endroit n’est pas une chose qui m’est arrivé souvent depuis mes quelques centaines d’années d’existences. »

Kain avait toujours était un solitaire et n’avait jamais ressenti le besoin de rechercher d’autres vampires. L’idée de clan ou autre secte ne l’attirait guère, il préférait commettre ses atrocités tout seul. Le vampire n’était pas partageur.

« Vu comment c’est passé notre première rencontre je propose de tous recommencer à zéro. Soyons collégiens que pensez vous d’un petit tour de table ? Je commence. Je me prénomme Kain comme je vous l’ai dit tout à l’heure et je suis né en France, il y a environ 300 ans maintenant. »

A ce moment là un serveuse vint leurs demander ce qu’ils désiraient boire.

« Un verre de sang pour moi !... Non attendez, pouvez-vous me certifier que le sang provient d’un méchant ? »

C’était plus fort que lui, quand il avait en face de lui une personne représentant l’autorité, discipliné et emplit de principe il n’avait qu’une envi, le tester, le taquiner afin de voir comment il réagirait.

« Je plaisante bien entendu, pour moi ça sera un verre d’absinthe. Et pour vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 7 Juin 2012 - 14:42

L’allusion sur sa lycanthropie surpris le doc. Il ne s’attendait pas à ce que son interlocuteur devine aussi facilement sa spécificité. Pour les vampires c’était simple, la froideur de leurs peau et leurs aversions aux soleils étaient des symptômes relativement difficiles à cacher. Mais les lycans, mis à part les soirs de pleine lune… Et ce n’était pas la première fois qu’un vampire devine sa nature aux premiers regards ! A croire que c’était marqué sur son front !

Sans même s’en rendre compte, le doc passa sa main sur son front, geste sans aucune logique, voir même totalement ridicule et dont la forte quantité d’alcool dans le sang suffisait à elle seule à l’expliquer.

Le doc attrapa son verre et le leva en direction du vampire.

« Alors buvons à votre arrivé monsieur le vampire. »

Il avala une grande gorgée d’alcool avant de reposer son verre.

« Des choses à savoir ? Effectivement et pour être franc je ne saurais même pas par quoi commencer ! »

Deuxième nouveau dans la soirée, le doc avait une certaine impression de « déjà dit ».

« C’est quand même impressionnant, Galway et une petite ville paumée en Irlande, il fait gris, quand il pleut pas, depuis la fermeture du parc d’attraction il n’y a plus grand chose à faire dans le coin, et pourtant ce soir tu es le deuxième nouveau que je croise ! »

C’était vrai que la ville agissait comme un aimant, un aimant à créature surnaturelle qui plus est.

« Je ne sais pas ce que tu es venu chercher dans ce trou à rat et autre créatures bizarres, mais une chose est sur, tu va pas t’ennuyer… »

Il se pencha alors vers le vampire baissant le ton de sa voix, tentant de lui chuchoter les prochains mots.

« Par contre, tout suceur de sang que tu sois, je te préviens, l’espérance de vie est fortement réduite quand on s’installe ici… Entre le fait que lycans et vampire se bouffent entres eux régulièrement, les disparitions bizarres, les nombreuses OPA effectué ici, les créatures encore plus bizarre que nous… c’est pas le lieu idéal pour prendre ta retraite ! »

Stasi retomba sur sa chaise et leva de nouveau son verre. Mais il s’arrêta juste avant de le porter à ses lèvres.

« Ha oui t’inquiète pas pour ce que j’ai dit au sujet des vampires et des lycans, c’est pas la pleine lune, je suis pas d’humeur à manger qui que ce soit… sauf si tu m’annonce que tu es le frère de Llylewin, je te dirais de courir vite, très vite… »

Le doc explosa de rire, malgré cela il était facile de déceler le cynisme de son ton de voix alors qu’il avait dit ces derniers mots. Le trop grande quantité d’alcool avalé le rendait décidément bien bavard…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 7 Juin 2012 - 21:54

ViggoViggo regarda d'un oeil bizarre le lycan quand ce dernier passa sa main sur son front. Le vampire mit cette action sur le compte de l'alcool déjà ingurgité par son interlocuteur.

Il leva à son tour son verre quand le lycan lui porta un toast. Cependant, il bu nettement moins. Il se contenta d'une petite gorgée et garda l'alcool un instant dans sa bouche. Ce n'était pas un grand connaisseur de whisky mais au moins un bon amateur. Il savoura les différents parfums du breuvage, bien que celui-ci ne soit pas le meilleur qu'il ait bu, et finit par l'avaler.

Viggo sourit quand son interlocuteur lui expliqua que Galway était un petite ville paumée et qu'il n'y avait pas grand chose à y faire.

Peut-être, rétorqua-t-il, toujours est-il qu'on en parle dans beaucoup d'endroits du monde.. C'est que qui fait que je suis là.

Le vampire bu une nouvelle gorgée de whisky. Alors que son verre quittait ses lèvres, son visage se fendit d'un grand sourire quand le lycan lui dit qu'il n'allait pas s'ennuyer.

Exactement ce que je cherchais...

Voyant son interlocuteur s'avancer et baisser d'un ton, il donna un coup de rein pour que les deux pieds avant de sa chaise touche à nouveau le sol. Maintenant que la chaise était de nouveau normalement en place, il put se pencher et écouter les chuchotements.

Viggo se laissa retomber en arrière et se mit à nouveau à se balancer sur sa chaise.

Je suis habitué aux lieux où l'espérance de vie est réduite et puis je ne compte pas prendre ma retraite tout de suite... Donc tu sais.. Je ne m'inquiète pas trop...

Le vampire ne comprenait pas vraiment cette rivalité entre lycan et vampire. Lui n'avait aucun ressenti envers tous les lycans ni plus d'amitié envers les vampires. Il avait tué presque autant d'individu des deux espèces tout comme il avait rencontré un nombre semblable de vampires et de lycans amicaux. Peut-être était-ce parce qu'il ne se sentait pas membre de la "grande famille" des vampires et n'avait jamais aimé les effets de groupes. Il haussa les épaules, après tout, il s'en foutait.

Llylewin? Il réfléchit un instant mais ce nom ne lui disait rien. Viggo supposa que ce devait être une vampire qui avait botter les fesses de son interlocuteur.

Je n'ai jamais vraiment aimé la course à pied, lança-t-il avec un sourire provocateur.

Il avait toujours son verre de whisky en main, il le regarda un instant avant de le vider. A nouveau, il remis la chaise dans une position normale. Il attrapa la bouteille et resservit le lycan avant d'en faire de même avec son verre.
Une fois resservi, il se remit à se balancer.

Alors, qui c'est cette Llylewin? Elle a du bien te botter le cul pour que tu la déteste comme ça.

Il bu une nouvelle gorgée prêt à écouteur le lycan dont il n'avait toujours pas appris le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Dim 10 Juin 2012 - 11:13

Velvet avait écouté Kieran avec ce qui pouvait ressembler à de la curiosité polie, ne relevant pas les termes qu'ils employait pour parler de ses proies et de sa façon de se nourrir. Mais il fallait qu'elle se l'avoue, sa manière d'agir était hors du commun et ne pouvait qu'attiser une curiosité bien réelle dont elle refusait bien évidemment de faire étalage, surtout devant deux de ses congénères.

Kain était à l'image qu'elle s'était toujours faite des vampires. Des êtres sanguinaires, peu sociables avec leurs pairs et surtout, attirés par une violence aveugle sans distinction de bien et du mal. Les décennies passées avec Hycks lui avaient fait réalisé que les vampires avaient une vision très personnelle de ces deux notions et ne l'avait que peu surpris alors que le policier était des plus atypiques. Hycks avait bien raison, cette ville était réellement pleine de surprises.

Elle n'avait également pas relevé ses propos sur ses facultés de persuasion, préférant laisser échapper un sourire en coin. Il est vrai qu'elle n'avait jamais eu de difficultés pour trouver des hommes, et bien des femmes, prêtes à se laisser vider de leur sang pour la belle créature mystérieuse qu'elle était. Les humains pouvaient parfois être terriblement amusants et crédules.

Suivant Kain et Kieran dans le bar, elle s'installa tranquillement, ne jetant même pas un regard à la carte qui leur était présentée.


"J'avoue, je trouve ce genre de surprise particulièrement agréable. Il être amusant de rencontrer des êtres aux modes de vie si différents alors qu'au fond, nous sommes tellement semblables. Nous cherchons juste à mener notre petite vie sans avoir à se justifier du moindre de nos actes."

Elle leva les yeux en direction de la serveuse, sans s'attarder le moins du monde sur elle et laissant filtrer un mince sourire amusé aux propos de Kain. Il avait beau être plusieurs fois centenaire, il continuait d'agir avec la bravache d'un collégien qui voulait prouver sa valeur.

"Un Black Russian s'il vous plait."

Son accent s'était fait plus prononcé l'espace d'un instant et elle reprit, en direction des deux vampires.

"Comme vous l'avoir deviné, je viens de Russie et je suis née avec le siècle dernier. Tout le monde m'appelle Lady Velvet, peut-être l'avenir vous permettra de savoir pour quelle raison. En attendant, je vous laisse à votre imagination pour trouver pourquoi. Et donc vous être français monsieur Kain ? Comment avez-vous atterri ici ? Votre pays ne vous manque pas ?"

Elle jeta également un regard plus appuyé en direction du policier, délaissant un instant la politesse courtoise pour dévoiler sa franche curiosité à son égard.

"Et vous monsieur le policier de Galway… comment un vampire peut devenir un défenseur de la loi ? Et un défenseur des humains ? Je suis réellement curieuse…"

Elle le fixa un instant, sans ciller et l'espace d'une seconde, sembla abordable et même chaleureuse, fait rarissime pour toute personne ayant pu la côtoyer dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 13 Juin 2012 - 21:55

Trop d’alcool n’était jamais bon. De part sa race et son origine, Stasi avait la chance d’avoir une endurance hors du commun pour toutes boissons alcoolisées. Il ne fallait cependant pas pousser le bouchon trop loin. Avec toute les bouteille de vodka qu’il avait déjà bu, ce n’était plus du sang mais de l’éthylène qui circulait dans son corps. Ses réactions était donc légèrement… altérée… Aussi même s’il avait été le premier à avoir évoqué le nom de Llylewin, l’entendre de la bouche d’un inconnu fut comme un électrochoc.

Ce vampire parlait de cette femme, la cause de sa déchéance, celle qui avait provoqué sa chute, lui qui était installé tranquillement en ville comme médecin, qui était devenu propriétaire d’une clinique, tentant de gérer ses « petits problèmes menstruels »
Mais voilà depuis qu’elle avait débarqué dans sa vie, il en avait perdu totalement le contrôle, et dans tous les sens du terme !

Depuis il éprouvait une certaine colère à chaque fois que l’on prononçait son nom… Et associé à son taux d’alcool record, le doc n’arrivait pas forcément à séparer la logique du reste. Aussi Stasi reposa son verre, regardant le vampire avec une rage absolument pas dissimulé.

« Tu connais donc Llylewin ?! »

Sa voie avait changé, et ses pupilles étaient devenues anormalement dorées.

« Me botter le cul ! »

Son ton de voix avait changé, devenant plus grave que précédemment. Il avait enfoncé ses ongles dans la table en serrant ses poings, laissant des traces dans le bois, ressemblant étrangement à des griffures…

Oui parler de la femme du doc était un sujet visiblement sensible…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 14 Juin 2012 - 20:46

ViggoViggo se balançait à nouveau sur sa chaise, prêt à écouter l'histoire du lycan et de cette Llylewin. Il passa son verre dans sa main gauche et plongea sa main droite, à présent libre, sous sa veste pour saisir son étui à cigare.

C'est à ce moment là qu'il entendit le ton de la voix de son interlocuteur changer. Il stoppa net son mouvement et leva la tête. Il put ainsi lire la rage qui envahissait le visage du lycan. Apparemment le vampire venait de mettre le doigt sur un détail douloureux.

Viggo éclata d'un rire bruyant.

Ahah.. Non jamais entendu parlé, articula-t-il alors qu'il finissait de s'esclaffer.

D'extérieur, il ne semblait pas comprendre ce qui si passait et encore moins être sur ses gardes. Cependant, il en était tout autre. Pour avoir passé plusieurs années avec un lycan, il avait repéré le changement de coloration des pupilles. De plus, Viggo avait tous ses sens en alertes et était prêt à parer toutes éventualités.

Il aurait pu mettre fin à la tension ambiante et faire revenir la situation vers une conversation paisible. Mais c'était trop tentant, Viggo avait envie de jouer et de voir jusqu'où il pouvait pousser le lycan même si cela terminerait sans doute en bagarre.

Vu comme tu réagis, elle a du te botter le coeur en plus du cul... Elle a pas aimé ton côté poilu et amateur de nonos? Je comprends que tu veilles pas en parler.. C'est pas facile la vie...


Le vampire fixait le lycan intensément avec un léger sourire provocateur sur les lèvres. Il était prêt à parer une quelconque attaque. En effet, il se balançait sur sa chaise car il aimait ça mais pas seulement. En effet, si jamais le lycan faisait mine de s'attaquer à lui, Viggo donnerait un coup dans la table, tout d'abord pour la mettre dans le chemin de son adversaire mais aussi pour faire basculer sa chaise en arrière. Ainsi il pourrait mettre de l'espace entre lui et son interlocuteur.

Il porta son verre whisky à ses lèvres tout en fixant toujours le lycan.
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: La taverne   Sam 16 Juin 2012 - 0:00

Dès que les deux s’étaient décidés à franchir le seuil, Kieran leur emboîta naturellement le pas. Par confort, sécurité ou politesse, c’était toujours ainsi qu’il procédait. Aussi ferma t-il la marche, main dans les poches, et leur laissa le choix de la table.
Son regard s’était attardé sur les deux compères, non loin, qu’il discerna sans mal comme étant un vampire et … Le lycan en cavale. Un grondement bas et étouffé le prit, en le détaillant d’un air hostile. Depuis quand le Commissaire Générale l’avait-il relâcher ? Et il avait l’air de tenir à peine debout … A vivre ainsi dans l’excès, ça ne l’étonnait plus qu’il perde aussi aisément le contrôle. Décidément, mieux valait le garder en cage.

Il secoua la tête pour se remettre les idées en place, ses crocs presque visibles sous l’agacement et la faim que lui inspirait ce lycan. Se tirant une chaise, il s’installa face à Kain, reprenant la disposition précédente, inconsciemment, avec Velvet à leurs côtés.

« Les communautés de vampires ne sont pourtant pas rares, vous savez. Enfin, il est vrai qu’à Galway … C’est chacun pour sa peau. Le désavantage des populations surnaturelles trop nombreuses, sans aucun doute. »

Il semblait réellement réfléchir à la question quand Kain réitéra une énième provocation. Son regard d’acier glissa sur lui, lourd et mauvais.

« Vous savez que ma patience a des limites. Certains de vouloir savoir à quel point ? Je vous prendrais … Un café. » Dit-il, en se retournant déjà vers la serveuse sans plus lui accorder un regard. Il rejeta sa tête en arrière, contre le dossier, un air vaguement perplexe. Boire pour boire … Ca n’avait pas vraiment de sens à ses yeux.

Il resta dans cette position un certain temps, préférant fixer le plafond. Le policier pencha la tête vers la vampire, à cette même évocation. Il avait l’étrange impression d’être la bête de foire, mais après tout, n’était-il pas devenu vampire à cause de ce même décalage ?

« Comment un vampire peut devenir défenseur de la Loi ? Ca, je ne pourrais pas vous répondre. Il vous faudra poser la question à un vampire devenu policier… Mais ça ne court pas les rues, je vous l’accorde. Pour ma part, je l’étais déjà bien avant, quand mon cœur battait encore. Ce n’est qu’un retour aux sources. »

Son regard se fit absent alors qu’il se remémorait le passé, le « comment » et le « pourquoi » de cette haine, de cette aigreur, mais aussi de ce besoin de justice.

« Quand un vampire vous condamne, ruine votre vie … Vous n’avez pas l’envie de le déchiqueter sous vos crocs ? Quand l’on cherche à vous détourner de vos objectifs, à détruire votre raison, ne vous y accrochez pas encore plus fermement ? Et de briser vos chaînes quand on se borne à vous en mettre ?
Quand vous savez ce dont sont capable les vampires, ceux rongés par l’ennui, qui n’entrevoient en les humains que des jouets qu’ils agitent en tout sens jusqu’à les casser … Quand vous avez vu maintes et maintes fois ce même cas se reproduire, et que cette partie souillée, absente et détruite de votre humanité vous crie de rendre justice. C’est là, que vous combattez l’instinct pour défendre une cause, votre cause, la cause. C’est aussi simple que ça. »


La vengeance n’est rien d’autres qu’une justice sauvage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 19 Juin 2012 - 22:10

Le doc avait de plus en plus de mal à se contenir. Il était à présent en proie à une lutte intérieur. La colère de la journée, la grande quantité d’alcool était déjà un mélange détonnant fortement déconseillé pour un lycan, alors rajouter un vampire qui avait décidé de le provoquer en prononçant le nom de celle qui était la cause de tous ses malheurs…

Oui Llylewin était la cause de sa déchéance, de tous les coups du sort qu’il avait subi depuis son contact avec la sulfureuse demoiselle et son artefact rouge. Il était de toute façon plus facile de trouver un bouc émissaire que d’assumer sa part de responsabilité.

Le doc n’écoutait plus rien de ce que disait le vampire, il était obnubilé par ce sourire, ce regard… On pouvait clairement lire l’amusement qu’il éprouvait à ce moment, pour cette situation… Et l’alcool aidant, cela ne faisait qu’amplifier la colère qu’il avait au fond de lui.

Le doc se prit la tête entre ses mains, appuyant très fort un peu comme si la pression empêcherait le lycan de continuer sa progression, un peu comme si cela empêcherait son apparition… chose vaine… Le doc ressentait cette douleur qui lui était si familière mais qui annonçait que le point de non retour était presque atteint.

Le doc donna un grand coup sur la table, cependant comme sa force n’avait plus rien d’humaine, celle ci céda sous la violence du choc. Il regarda alors la vampire, respirant bruyamment dévoilant des dents dont une partie montrait clairement qu’il était passé de l’omnivore au carnivore stricte.

Le doc se redressa et fit un premier pas en direction du vampire, avant de fondre dessus comme un prédateur sur sa proie. Même si le lycan avait prit le dessus, il n’était pas totalement transformé et la douleur du changement rendait son attaque imprécise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 19 Juin 2012 - 22:12

Kain n’en revenait pas, le policier était vraiment un homme de principe. Il semblait que ça condition n’avait en rien changé son mental ou sa façon de voir les choses. Les humains restaient à ses yeux des individus à part entière, et ils ne les voyaient toujours pas comme de la nourriture…
L’individu avait quelque chose d’intéressant et d’incroyablement agaçant. Il n’en revenait pas, ne comprenant pas comment un vampire pouvait tenir ce genre de propos.

« Humanité ? Mais vous n’êtes plus humain ! Votre humanité vous l’avez perdu au moment ou vos canines ont poussé. Vous vous accrochez à ce que vous étiez avant, c’est pitoyable ! Assumez donc ce que vous êtes. Les humains sont de la nourriture, alors soit, on ne joue pas avec la nourriture, et ça si vous le décriez je le comprends, mais vous allez pas non plus arrêter de manger, c’est absurde ! »

Kain avait toujours du mal avec les vampires se prenant pour des humains. Bon qu’on n’aime pas torturer avant de se nourrir, soit. Même s’il était plutôt du genre à s’amuser avec son futur repas, il pouvait concevoir que ce ne soit pas le cas pour tout le monde. Que voulez-vous même chez les vampires il y avait des psychorigides.

« Vous condamnez les membres de votre propre espèce tous ça pour ce que vous étiez avant. Le plus drôle, c’est que si vous commencez à leurs annoncer ce que vous êtes, eux par contre ne vont pas se poser autant de questions que vous, et n’hésiterons pas à vous crucifier. Vous êtes un vampire en pleine crise d’adolescence ? Du genre qui n’assume pas ce qu’il est et se cache derrière de beau principe… Je trouve ça amusant, assumez donc un peu ce que vous êtes. »

Kain avait trouvé un moyen de se distraire ce soir. A défaut de profiter seul de la compagnie de la charmante lady Velvet, et de se dévergonder avec la Russe, il allait plutôt dévergonder le vampire coincé dans son « humanité ». Il savait une chose, c’est que les males vampire avaient un seul point faible, la chaire. Que ce soit pour le plaisir ou l’alimentaire, rien n’était plus difficile pour un vampire de lutter contre ce genre d’appel. Pour le plaisir de la chaire, le plaisir coupable lié a la beauté des formes, il y avait Lady Velvet, charmante demoiselle dont le sourire Russe ne laissait personne de glace et dont la vue réchauffait aussi bien le corps que l’alcool de son pays natal.
Ce n’était donc pas à Kain d’incarner ce genre de tentation, il espérait juste que la Russe ait autant l’envi de jouer avec leurs hôtes que lui. Pour ce qui est du second plaisir, la chair, le sang, il n’y avait que l’embarras du choix…

« Vous vous cachez derrière votre plaque, mais votre envi de tuer et aisément perceptible, la façon dont vous avez directement sortis votre arme, l’envi de la confrontation que j’ai pu percevoir a travers votre regard tout à l’heure… Et maintenant, ça ne vous dit pas de boire autre chose que du café ? Ne me dite pas que vous n’entendez pas tous ces cœurs battre, tous ce sang affluer… »

« Les pupilles de Kain avaient changé de forme… Oui il avait vraiment envi de jouer ce soir….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 21 Juin 2012 - 14:04

ViggoViggo regardait le lycan s'énerver de plus en plus, c'était un vrai plaisir pour le vampire de voir quelqu'un tomber aussi facilement dans le piège de sa provocation. La situation changea au moment où son interlocuteur frappa et brisa par la même occasion la table.

D'un seul mouvement rapide, le vampire donna un coup de rein pour remettre la chaise à plat et se leva. De sa main libre, il défit le bouton de sa veste pour être plus libre de ses mouvements. Dans la situation actuelle, cette dernière ne le gênait pas, ce serait une autre affaire quand le lycan serait transformé.

Ce n'était pas la première fois qu'il voyait un lycan sur le point de se transformer et les signes ne trompaient pas, son adversaire ne serait plus humain pour longtemps. Cependant l'avant transformation pouvait se révéler être un avantage pour Viggo, la douleur qu'allait subir le lycan le mettrait pendant un moment en position de faiblesse.

Avec un talonnade puissante, le vampire envoya sa chaise voler loin derrière lui. Même si son allure ne le démontrait pas, Viggo était relativement puissant physiquement. Cela faisait près de cent ans qu'il passait son temps à se battre, à faire la guerre, il avait du coup développer une certaine puissance physique. Loin tout de même de certains vampires qu'il avait rencontrés.

Tout en continuant de fixer le lycan alors que son sourire s'emplifiait, le vampire pencha doucement son verre afin de verser le liquide sur le sol.

Viens à moi mon petit, pensa-t-il.

Au premier mouvement de son adversaire, il lança son verre, qui était à présent vide, vers la tête du lycan. Espérant ainsi surtout le gêner.

Viggo fit un mouvement rapide sur la gauche pour éviter son adversaire. Quand ce dernier arriva à sa hauteur, il fit un petit saut pour mieux assener un puissant coup de pied dans le coté du lycan. Frappant avec le plat du pied, son but était surtout de faire voler le lycan plutôt que de réellement le blesser.

Je comprend maintenant comment tu as pu te faire botter le cul par une femme... Par cette Llylewin, t'es pas le roi de la baston apparemment...

Viggo continuait de provoquer son adversaire. Son excitation montait rapidement, son envie de provoquer son interlocuteur s'était transformé en envie de voir la bête. Il voulait que le lycan se transforme.

Il savait que les choses se compliqueraient à ce moment là, il avait plusieurs fois fait face à des lycans transformés et il pouvait compter sur les doigts d'une main le nombre de fois où il était sortit vainqueur de l'affrontement. Sa première fois avait été la plus douloureuse, au souvenir de la douleur qu'il avait ressenti ce jour là, il grimaça.

Mais l'excitation prenait le dessus sur ses mauvais souvenirs, d'ailleurs elle pouvait se lire dans ses yeux et son sourire provocateur revint déformer son visage. Il fit quelques petits bons tel un boxer tout en faisant des petits gestes pour inviter le lycan à venir se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Ven 22 Juin 2012 - 15:10

La douleur de la transformation rendait les gestes du doc relativement imprécis. Stasi avait du mal à suivre l’action, même ses propres gestes étaient confus. Petit à petit son esprit se retrouvait encerclé par une sorte de brume de plus en plus épaisse. Il ne percevait le son plus que par fragment, un bruit de verre brisé, léger, celui de son corps tombant sur le sol… Il tentait d’isoler tous ce qu’il pouvait ressentir provenant de l’environnement extérieur, étouffé par le bruit, les douleurs de son propre corps en pleine transformation.
Si peut être une douleur qui ne semblait pas provenir de ses os, une sensation de flottement… De nouveau l’impression d’atterrir violement sur le sol… Difficile de dire, d’analyser ce qu’il se passait tout devenait confus, son esprit était en train de s’éteindre, de disparaître à l’intérieur de ce corps qui n’avait déjà plus grand chose à voir avec celui de Stasi…

Les hurlements du doc changèrent de tout au tout. D’une voix légèrement rauque, de cri certes effrayant mais encore humain, c’était devenu un simple rugissement, bestial, monstrueux.

On pouvait entendre les os craquant, changeant déchirant ce corps de l’intérieur comme de l’extérieur. Le peau se déchirait dévoilant une fourrure noire. Le russe jonchait sur le sol expulsé par le coup du vampire se tordant de douleurs alors que son propre corps continuait cette monstrueuse transformation. Les os, la chair, la peau, les habit tout se déchiraient dans un spectacle des plus affreux.

La bouche du médecin s’allongeait, ses oreilles grandissaient sa colonne se déformait, ses pied devenait patte, ses ongles griffes… Et après quelques instants le Russe était totalement devenu loup. Une grande bête au pelage sombre, la plus formidable machine à tuer, dénué de toute conscience, dont maintenant le seul but était de déchiqueter la moindre chaire à portée de gueule se dressait dans la salle.

Les autres clients, certes saoul mais pas suicidaire avait compris ce qui était en train de se passé et avait quitté les lieux le plus rapidement possible. Le Lycan était à présent face au vampire. Les rugissement avaient cesser, laissant place à un petit grognement, alors que l’on pouvait très clairement voir les poils du niveau de la colonne se dresser.

La bête était à quatre pattes, observant de ses yeux d’or l’inconnu, croc dévoilé.

Un joli moyen de souhaiter la bienvenue à Galway au vampire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Sam 23 Juin 2012 - 9:35

La serveuse venait d'arriver avec leurs consommation et Velvet sirotait distraitement son verre, son attention passant de l'un à l'autre avec une certaine pointe d'amusement. Elle n'avait jeté qu'un bref regard peu intéressé aux autres personnes se trouvant dans le bar, la compagnie des deux vampires étant pour elle une source de distraction bien plus que suffisante avec leur caractère diamétralement opposés.

A la remarque de Kieran sur la population de Galway elle se contenta de hausser les épaules alors qu'elle l'écoutait avec la plus grande attention.


"Et bien, je ne pas pouvoir vous dire. Je suis arrivée il y a peu et je n'avoir rencontré encore personne en dehors du cadre de mon travail. Je ne saurais pas dire si vous avoir tort ou raison et que chacun ne pense qu'à soi même s'il être vrai que pour des vampires c'est ce qui vient naturellement. Les communautés sont souvent artificielles et il suffit d'un rien pour qu'elles s'embrasent et que les gens s'entretuent. Au moins ici, les gens semblent être… moins hypocrites, même si les conséquences sont parfois inattendues."

Lorsque Kain céda une nouvelle fois à la provocation que le policier saisit au vol une fois de plus, elle dissimula son sourire amusé derrière son verre alors qu'elle se contentait de les observer innocemment.

"Vous savez monsieur le policier, quand on dit aux enfants "attention si tu continues tu vas voir", très souvent les enfants continuent jusqu'à voir justement… là vous faire pareil avec notre ami Kain."

Alors qu'il évoquait le pourquoi, elle put sentir la colère émaner de chacune de ses paroles. Kieran était loin d'être en paix avec lui-même et, même si c'était fréquent chez bien des vampires, il avait franchi une limite dans la non acceptation de sa nature. Hochant doucement la tête, elle se contenta d'écouter l'envolée de Kain dont les arguments avaient une pertinence certaine.

"Et lorsqu'un humain détruit votre existence ? Les vampires n'ont pas le monopole de la destruction, loin de là. Et monsieur Kain n'a pas tort. Vous vous acharnez à faire payer les vampires pour quelque chose qui n'a plus lieu d'être. Vous être devenu un de ces êtres que vous haïssez tant et j'aimerais comprendre pourquoi. Vous vous nourrissez d'humains aussi non ? Qu'ils soient criminels ou pas, ils restent des humains. On ne peut pas "choisir" comme ça, en faisant ça, vous les considérer tout autant, voire plus que des jouets que nous."

Elle laissa couler quelques instants de silence, jouant avec les reflets de la lumière sur son verre avant de se pencher en direction de Kieran en le fixant avec interrogation.

"Je vous avoue, je vais avoir besoin de plus d'explications. En ce qui me concerne, je ne tue que très rarement, voire jamais. Je n'en ai pas besoin. Je ne comprends pas ce besoin de destruction que vous faire passer pour de la justice. Vous être comme nous en fait d'une certaine façon. J'espère que vous avoir la patience de prendre le temps de développer votre façon de vivre pour une jeune demoiselle curieuse."

Un bref regard en direction de Kain et elle haussa les sourcils. Le vampire semblait pousser encore plus loin la provocation et son regard brillait d'une flamme nouvelle. Visiblement, il semblait prêt à lui expliquer sa façon de penser de la façon la plus abrupte et directe qui soit. Même si Velvet pouvait sentir l'eau lui monter à la bouche à l'idée de se nourrir de sang frais ce soir, elle ne voulait pas mettre Kieran au pied du mur. Le coté sanguin du policier risquerait d'être particulièrement surprenant et violent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Dim 24 Juin 2012 - 22:31

ViggoL'excitation de Viggo était à son paroxysme, il venait d'envoyer voler le lycan et celui-ci se transformait. Il pouvait voir la bête arriver. Il sautillait d'excitation comme un enfant devant un cadeau. Il jubilait autant de voir la bête que parce qu'il avait réussi à pousser le lycan jusque là. Pour lui la victoire des mots était bien souvent nettement plus jouissive que la victoire de la force brute.

Il arriva tout de même à mettre toute cette excitation de coté pour commencer à penser tout doucement comment il allait se sortira de là. Il examina les lieux d'un oeil rapide, situant les diverses sorties et échappatoires.
Mais soudain un sourire déchira son visage. Il venait de se trouver un nouveau challenge. Il avait décidé de ne pas fuir et de battre le lycan. Il savait qu'il pouvait risquer gros en prenant cette décision. Cependant les challenges, l'amusement, c'était les vraies drogues de Viggo, pire que le sang et il pouvait aller très loin à cause de ça même jusqu'à risquer de finir en morceaux.

Il fallait qu'il choisisse la meilleure tactique pour vaincre son adversaire. Tout d'abord il retira sa veste, ainsi il était totalement libre de ses mouvements. Son couteau japonais, son Tantō, était à présent visible à l'horizontal dans son dos mais il ne le pris pas en main. Même si la lame n'était pas en argent, elle était assez coupante pour faire de beaux dégâts. Toutefois, il l'utiliserait au moment opportun.

Il fit quelques pas en arrière, toujours sur ses gardes. Le lycan avait à présent pour sûr plus de force que lui, il était donc inutile de le confronter directement. Le vampire décida tirer parti de sa rapidité et de son agilité. Il choisit donc d'attendre l'attaque de son adversaire et de tenter de l'éviter. S'il y parvenait, il pourrait lui assener de puissants coups et s'écarter à nouveau de la bête. Il comptait utiliser la même méthode jusqu'à la victoire.

Un grand sourire joueur fendait le visage de Viggo. Il se campa bien sur ses appuis et, se penchant légèrement en avant, fit des gestes des mains pour inviter le lycan à l'attaquer.

Viens là mon toutou, lança-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Stasi
Lycanthrope
avatar

Messages : 417
MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 28 Juin 2012 - 17:18


Le doc avait définitivement disparut, laissant la bête prendre le dessus. Du Russe il ne restait plus rien, si ce n’était quelques morceaux de tissus en lambeau, juste au pied d’une bête imposante, d’un immense loup noir observant le vampire comme un prédateur le ferait de sa proie.

Le vampire lui ne semblait pas effrayé, bien au contraire, on pouvait lire sur son visage une certaine excitation. D’apparence plus humaine, il n’en était pas moins aussi monstrueux que le lycan, et semblait amusé de la confrontation qui allait se déroulait dans quelques instants.
A l’ultime provocation du vampire, la bête répondit par un fort rugissement, avant de s’emparer du premier objet à porté de pattes, un morceau de la table, et de le balancer violemment en direction du vampire.
Sans même se préoccuper de la destination du morceau de bois, le lycan se propulsa en direction du vampire. Un bond à peine lui suffit pour le rejoindre, et l’instant suivant, toutes griffes dehors il tenta de lui donner de violent coup de pattes.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: La taverne   Lun 2 Juil 2012 - 12:17

ViggoViggo bouillonnait d'excitation, il avait du mal à se contenir. Il avait envie de crier et de sauter partout. Ca et le fait qu'il venait d'envoyer voler le lycan contre le bar renforçaient sa confiance en lui. Tout ca flattait son égo et diminuait son attention.

C'est ainsi qu'il fut surpris par le morceau de table envoyé par son adversaire. Il n'avait pas anticipé le mouvement et ce sont ses réflexes qui l'empêchèrent de se faire assommer. C'est donc instinctivement qu'il dévia le morceau de bois avec son bras gauche. La partie de table s'écrasa plus loin dans la pièce.

Il fut pris de cours par l'attaque suivante du lycan. Le vampire plongea sur le droite afin d'éviter son adversaire. Cependant, il était trop tard, son avant-bras droit fut lacéré par les griffes du lycan. La douleur état une vieille amie, il l'avait côtoyée souvent. Toutefois, il n'y était pas insensible pour autant. Viggo grimaça au contact des griffes. Mais la douleur lui fut bénéfique, son excitation chuta et son attention augmenta. Il était à présent nettement plus sur ses gardes.

Il leva la jambe et envoya le plat de son pied vers le flanc de son adversaire. Il espérait amocher le lycan et l'écarter de lui. Il avait noté la table derrière lui, une fois son action effectuée, il prévoyait de se reculer et de sauter sur la table. De cette position supérieure, il aurait probablement l'avantage sur l'attaque suivante.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: La taverne   Mer 4 Juil 2012 - 22:05

« S’accrocher à ce que j’étais avant ? Bien entendu. Ai-je nié, à un quelconque moment, que ce fût bien là ma volonté ? Ma « raison de vivre » ? Je n’arrête pas de me sustenter pour autant. Ma condition est une arme efficace, qu’il serait dommage de gâcher. Je ne vous suis pas. »

Non, vraiment, il serait incapable de comprendre un vampire « normalement constitué ». Il ne s’était jamais caché avoir la nostalgie de son époque humaine, qu’aurait-il pu faire d’autres que de tuer, pour le simple plaisir de le faire, jusqu’à la fin des temps ? S’il perdait son poste, il perdait tout. Il était mort pour faire respecter l’ordre, il continuerait sur cette voie autant que faire ce peut. Sa mort aurait été bien inutile, dans le cas inverse. Alors devenir l’inverse de ce qu’il avait toujours été ?
Certes, les envies sanguinaires étaient fortes et omniprésentes. Mais bien canalisées, elle lui était plus utile que nocive. Ce juste équilibre, il avait pris du temps à le façonner, et ce n’était pas le premier vampire venu qui risquait de le lui briser.

« Non, vous n’avez pas compris. Je condamne les vampires pour ce qu’ils m’ont infligés, durant cette non-vie. Je n’ai jamais connu de vampires durant mon vivant, sauf au moment de ma mort. Une… Crise d’adolescence ? »

Un rire bref filtra entre ses lèvres, un rien sauvage, un rien animal. Il ne répondit pas. Kain était plus vieux que lui, ça, il s’en doutait. La vision d’un vampire âgé et d’un vampire jeune étaient, de toute manière, aux antipodes. Il ne s’en offusqua pas, mais quand il parla de l’appel du sang, malgré tout ce qu’il aurait pu dire ou faire, ses sens furent automatiquement aux aguets. Son corps se tendait pour sentir une proie. L’odeur musquée du sang du lycan lui revint bien vite, en même temps que les fracas d’os et de tables renversées.
Les propos de la Russe lui vinrent de façon plus anarchique, plus déphasée.

« Des jouets ? Pourquoi pas. Certainement, même. Je ne suis pas sûr que nous nous soyons bien compris. Je ne suis pas devenu vampire par choix. Je m’adapte, tout simplement. Les cibles sont aussi différentes que les moyens. »

Il aurait pris la peine d’expliquer plus longuement, de répondre à la provocation d’un air plus acerbe, peut-être, mais dans l’immédiat, ces préoccupations étaient tout autre. Kieran s’était levé d’un bond, sous autre forme de procès, pour retrouver celui qu’il avait perdu de vue le temps de cette discussion.
C’était bien lui. C’était bien le même. Le goût du sang qu’il avait en bouche était le sien, alors que ses crocs meurtrissaient sa gencive, le vampire contenant son envie subite. Ca lui rappelait des souvenirs … Un cliquetis métallique se fit entendre, alors qu’il dégainait.

« Eh. » Fit-il simplement, en levant son arme vers le lycan.

Si celui qui lui faisait face semblait en difficulté, il n’en avait pas vraiment cure. Seul l’intéressait en cet instant d’attirer l’attention de la bête, de finir ce qu’ils avaient commencé et de le vider, cette fois, jusqu’à la dernière goutte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Velvet
Vampire
avatar

Messages : 124
MessageSujet: Re: La taverne   Jeu 5 Juil 2012 - 18:12

Velvet trouvait que la discussion prenait un tour particulièrement intéressant. Si Kieran ne semblait pas partager le moins du monde leur point de vue quant à la place des vampires dans le monde, il savait raisonner et il était loin d'être stupide, bien au contraire.

Elle ne prêtait pas la moindre attention à ce qui se passait autour d'eux, ayant depuis bien longtemps l'habitude des querelles d'ivrognes qui ne la concernaient pas et elle n'avait pas l'intention de se mêler des affaires des autochtones sans avoir une bonne raison.

Elle leva la main en direction de Kieran, lissant par la même occasion son gant qui avait un faux plis et, d'une voix appliquée.


"Vous avoir donc condamné dès le départ tous les vampires à cause d'un seul que vous avoir rencontré le jour de votre mort ? Nous devenons rarement vampire par choix. Il s'agir parfois d'une nécessité, souvent d'un accident ou d'une envie pour un vampire d'avoir des compagnons. Mais l'adaptation c'est la clé vous avoir raison. Ce ne doit pas être la haine qui doit vous guider."

Son regard fut distrait par l'attitude soudainement différente du vampire. S'il avait été relativement détendu en leur présence, non pas heureux d'être là mais au moins prêt à la discussion, il avait brusquement changé.

Elle haussa un sourcil, visiblement perplexe et tourna sa tête pour assister à l'échange pour le moins houleux entre les deux autres protagonistes qui se tenaient non loin d'eux. Remarquant la transformation de l'un d'eux, elle eut une mimique à la fois dédaigneuse et dégoûtée, qui masqua néanmoins sa surprise quant à l'idée de voir un tel être se lâcher comme ça en public.


"Ces lycanthropes… ils ne savent pas se tenir en public. De vrais animaux sans cervelle…"

Un léger grondement lui échappa. Visiblement elle avait une aversion particulièrement prononcée pour cette race mais son seul signe d'agacement perceptible était ses lèvres pincées et son menton relevé, comme si elle ne voulait pas sentir son odeur.

"Monsieur le policier, vous connaissez cet… individu ?"

Un regard à Kain, tout aussi interrogatif. Elle se demandait comment son envie de sang et de jouer réagirait face à ce spectacle pour le moins pathétique. Velvet n'avait encore pas jeté le moindre regard à l'être qui était en train de se confronter au lycan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur J. M.
Humain
avatar

Messages : 235
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 10 Juil 2012 - 17:40

(RP PV : James et Drazz)

On ne pouvait pas dire que le voyage avait été mouvementé, au contraire. Après lui avoir prouvé qu’elle était parfaitement à l’aise avec la langue de Shakespeare, elle était de nouveau muette comme une tombe. Même si le professeur était sur ses gardes, la jeune femme ne semblait plus montrer aucun signe d’animosité.

Ils finirent par arriver devant un lieu dont la devanture était miteuse. Rien de bien rassurant, chose étonnante. Le professeur aurait plutôt parié qu’une femme constamment sur la défensive, agissant avec prudence et se méfiant du moindre interlocuteur finisse dans un établissement aussi douteux.

Peut être seul que finalement ce n’était que la devanture, et que l’intérieur serait un peu plus sécurisant, voir chaleureux. C’est ce que se dit James quand il était face à l’enseigne. Mais il chassa rapidement cette pensée alors qu’il entrait dans l’établissement. L’intérieur était certes décoré avec un certains sens esthétique, obéissant à une thématique amusante mais peu appropriée à l’Irlande, mais l’ambiance n’était pas franchement rassurante au contraire.

L’espace d’un instant le professeur se demanda si le choix de l’établissement n’était pas du à la décoration, très tribale, qui lui correspondait étrangement.

« Charmant endroit »

Ironisa le professeur avant de chercher une table pour s’installer avec son inconnue. Il lui montra une table assez isolé du groupe et idéalement placée. Ainsi l’on pouvait observer presque toute la salle d’un simple coup d’œil.

Il tira alors la chaise pour que la jeune femme puisse s’asseoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: La taverne   Mar 10 Juil 2012 - 20:51

Le vampire jubilait, il l’avait sentit, ressentit, alors qu’il évoquait la soif de sang. Cette tension, ce petit instant ou le prédateur prenait le dessus sur le reste. Ainsi le policier n’était pas une cause perdue, au contraire. Derrière ce mur de principe il pensait avoir entraperçu une facette du vampire des plus intéressantes.
Kain était donc bien motivé pour continuer de tenter Kieran afin de voir combien de temps le vampire pourrait continuer de contenir sa nature profonde.

Lady semblait elle aussi être captivée par ce policier aux principes si "humain", ce qui arrangeait Kain. Peut être s’amuserait-elle avec lui à le pousser dans ses retranchements.

Mais voilà, un contretemps fâcheux vint changer ses plans. Le policier se redressa violement et pointa son arme vers le « contretemps ». Bon il fallait dire qu’un lycan totalement transformé dans un bar était suffisamment important pour les empêcher de continuer leurs petits discours.

Lady Velvet les regarda avec un air interrogatif, un peu comme si elle se demandait si ce n’était pas prémédité.
Mais non Kain n’y était pour rien, au contraire l’interruption de l’énervé poilu avait cassé son petit jeu.
Le vampire fit un petit signe de la tête à Velvet pour lui faire que comprendre que non il ne connaissait pas ce lycan. Kain n’avait aucune affinité avec ces animaux, sauvage et barbare, qui tuait avec aucune classe, aucune prestance.

Cependant, voir le vampire menacer le lycan avec son arme lui avait donné une idée. Discrètement Kain se leva de sa chaise, et il profita que le policier soit focalisé sur le lycan pour l’attaquer par surprise.

Kain fonça sur Kieran, et lui assaini un coup violent sur son avant bras avec sa main gauche, alors qu’il se saisissait de l’arme avec sa main droite.

(Si l’action réussit lire la suite si Kieran décide que ça ne marche pas, ne pas tenir compte du paragraphe prochain)


Le vampire fit un bond en arrière avec l’arme dans la main, rapidement il fit tomber le chargeur et retira la balle de la chambre.

« Allons ce n’est pas équitable et trop facile, depuis le début de soirée tu te caches derrière ton arme, tu es un vampire voyons tu as d’autres atout dans ta manche mon cher Kieran. »

Le vampire continuait son petit jeu, il voulait tester le vampire et si ce n’était en lui proposant de croquer une victime innocente, peut être qu’un bon combat contre un lycan réveillerait ses instincts de prédateur. Pour Kain rien ne valait le contact, sentir les os de son adversaire se rompre, sentir sa chair se déchirer sous ses dents, il était persuadé que le policier possédait au fond de lui ce genre de pulsion, et le vampire se ferait une joie de les lui faire sortir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La taverne   

Revenir en haut Aller en bas
 

La taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Taverne du Nain Joyeux
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» la taverne médiévale
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Rahoon
 :: Eventreur Insomniaque
-