AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Antre de L'Alpha [Undertown]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: L'Antre de L'Alpha [Undertown]   Lun 8 Avr 2013 - 21:17

ChangoLes longs couloirs jalonnés de dizaines de portes menant aux chambres respectives des lycans-fouisseurs, se coupent et de recroisent de façon désorientante.


Mais au plus profond de ce dédale se dresse une lourde porte de bois en forme d’ogive et renforcée d’épaisses plaques de fer teintées de rouille. De part et d’autre de la porte, deux lycans d’imposantes statures montent continuellement la garde . Il est clair qu’ils sont là pour veiller sur l’entrée de la crypte de leur chef et en interdire l’accès à quiconque voudrait y pénétrer sans être accompagné du maître des lieux. Car c’est effectivement derrière cette porte que se trouvent les appartements particuliers du chef de la meute.


Une fois les gardiens et leurs grognements passés,  la porte s’ouvre au son lugubre des grincements des gonds qui n’ont probablement jamais connu la douceur de la moindre goutte d’huile. Vous pénétrez enfin dans l’antre de l’Alpha. La première chose qui vous frappe est le contraste qu’il y a entre l’austérité crasseuse et humide du reste des galeries de l’Undertown et ce lieu. En effet, il y flotte une douce odeur de myrrhe et la propreté autant que l’ordre y sont quasi monastiques. L’éclairage de plusieurs lampes et de quelques bougies y est doux et diffus bien que suffisant pour apprécier l’agencement du mobilier.

Là-bas, un coin lounge où s’étalent une table basse en bois exotiques et quelques fauteuils confortables fait de cuirs tendres.


Un peu plus loin, en traversant un tapis oriental subtilement chamarré, l’on accède à une sorte de coin cuisine où s’affaire une jeune lycane dévouée au service et confort de son meneur. Il est fort probable que vous puissiez être amené à en rencontrer une différente à chaque fois qu’il vous sera permit d’entrer dans le sanctuaire privé du sieur Chango. Et ce pour la bonne raison qu’en plus de s’accorder un éventuel droit de cuissage sur toutes les femelles de sa meute, il aime tout simplement que celles-ci soient bien éduquées au services d’une maîtresse de maison. Il s’assure en les faisant travailler pour un temps à son service qu’elles sauront parfaitement remplir leur office. Autant vous dire que quand elles sont chez lui, les jeunes lycanes sont comparables à du mobilier.


De l’autre coté de la pièce qui forme l’entrée de son repère, se trouve une tenture aux motifs africains qui cache la chambre à coucher. Ce petit nid douillet fait de coussins tendres et d’étoffes soyeuses abrite un grand lit confortable surmonté de vaporeuses toiles de mousselines suspendues à la voute de la pièce et retombant à la chiffonnade sur le sol. Dans un coin une large armoire d’ébène recèle toutes la garde robe du lycan ainsi que quelques armes et un petit coffre lourdement chargé de billets de banques. Alignés au mur une collection de trophées fait de mains coupées tenant des bijoux d’ors fins ou de breloques clinquantes apporte une touche à la fois macabre et solennelle à la décoration.
Le Maître des lieux vous convie alors à prendre place dans l’un des fauteuils précédemment décris dans l’entrée avant de vous faire servir un thé noir bien chaud et revigorant. Les palabres peuvent alors commencer.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'Antre de L'Alpha [Undertown]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A FOS NOU GOUMEN ANTRE NOU
» Alpha Condé élut président de Guinée
» Bosco, ou "pourquoi ne faut-il jamais énerver un futur mâle Alpha"
» L'antre de la Bande dessinée
» L'antre du démon {pv Zarathos}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: MEMORIAL :: 
Archives
 :: Rps de la vieille ville
-