AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Britannia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar

MessageSujet: The Britannia   Lun 15 Juil 2013 - 20:11

 Welcome to The Britannia 


 Horaire d'ouverture du lundi au samedi 15h-01h 

Bienvenue au Britannia Pub, un lieu qui allie une décoration so British et une ambiance 100% Irish. Venez y déguster les spécialités dans un cadre chaleureux au soin d'un bon feu de cheminée. Le Britannia est doté d'une grande salle en bois, aux fauteuils confortables, dans laquelle se trouve un bar en bois massif et une scène (pour des petits concerts) avec un piano. Vous y verrez souvent la patronne y pousser la chansonnette. Le personnel sera toujours là à votre disposition et toujours avec le sourire, car le client est ROI ! Et n'oubliez pas notre règle d'or : Ce qui se passe au Brit' reste au Brit'.

 


À la carte

Boissons alcoolisées :Boissons non alcoolisées :Pour l'apéro :
Guiness
Cidre
Irish Coffee
Jägermeister
Martini
Vodka
Rhum
Whisky
Malibu
...
Sodas
Sirops
Cafés
Thés
...




Tartare de Boeuf
Frites
Chicken
Fish and Ships
Snack






Premier Etage 

À cet étage se trouve l'appartement d'Edana situé au dessus du Britannia. Pratique pour aller travailler. Cette partie reste bien sûr privée, à moins que vous y soyez invités...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: The Britannia   Lun 5 Aoû 2013 - 18:30

Edana LambertsonEnfin, le jour de l'inauguration était arrivé ! Edana était partagée entre l'excitation de cet événement et la crainte de faire un gros bide. Elle se réconforta comme elle pouvait avec ses serveurs et amis qui l'assurait qu'elle avait bien fait de mettre quelques affiches dans Galway pour prévenir les habitants du nouveau pub. Sur ces dernières, on pouvait lire en lettres d'or : The Britannia, 21h-4h Inauguration avec The Rumjacks en animation de la soirée. Elle avait travaillé dur pour obtenir ce petit bijou. Elle en était très fière.

 Elle s'était levée ce matin là de mauvais poils. Des cauchemars avaient hantés sa nuit. Elle se voyait derrière son bar avec des chaises vides qu'elle devait servir, mais pas âmes qui vivent. Heureusement que ça n'était pas la réalité. Du moins, elle l'espérait ! Elle s'habilla d'un jeans et d'un t-shirt et descendit dans le Britannia. Edana avait convenu avec ses collègues qu'à 9h ils se réuniraient pour faire le ménage de fond en comble et faire le point quant au déroulement de la soirée. Et la danse des balais, des "serpillères", des chiffons, des produits nettoyants,.... animaient toute la salle. Ils n'avaient oublié aucun recoin et tout avait été retourné sans ménagement. Au bout de 4h de dur labeur, le pub resplendissait. La jeune femme admira ce beau boulot. Elle libéra ses collègues en les remerciant pour le ménage après avoir donné les dernières directives pour la soirée. 

Mais son emploi du temps était encore chargé ! Elle alla contrôler ses réserves pour être sûre qu'il ne manquait rien du tout. Edana vérifia les boissons, la nourritures, les verres, les chopes, la scène et les instruments. Tout semblait en place. Elle fit également un dernier tour de la salle pour s'assurer que tout était propre, nettoyant par-ci par-là certaines imperfections.

C'était le milieu de l'après-midi. Le stress montait de plus en plus en elle. Il lui fallait se changer les esprits. La jeune femme remonta à son appartement et enfila une tenue de sport. Elle sortit du pub après l'avoir fermé et sortit faire un jogging. Elle revint au bout de 2h. Il était maintenant 17h. Elle prit une douche et mit sa prépara pour ce soir. Elle se coiffa, se maquilla et passa un pantalon et un chemisier noir. 

19h, elle devait accueillir le groupe. Cinq énergumènes fort sympathiques et énergiques. La soirée promettait d'être agitée. Elle leurs montra la scène et ils s'installèrent et commencèrent la répétition. On lui avait chaudement recommandé ce groupe et elle espéra qu'il ne se passerait rien de fâcheux. Ses collègues arrivèrent enfin, habillé de la même manière qu'elle. Cela la rassurait quelque peu. Au pire, s'il n'y avait personne, elle terminerait sa réserve de cidre toute seule. Edana fit un dernier tour du propriétaire. Elle replaça certaine chaise, astiqua les derniers carreaux des fenêtres,... 20h45, elle ouvrit les portes de son Britannia et donna les ultimes instructions. Elle se posta à l'entrée pour accueillir les potentiels clients. Le groupe commença à jouer. 

Musique:
 
  


Soudain, un gros doute l'assaillit. Et si personne n'allait venir et si elle n'avait pas assez d'expérience pour tenir un tel pub ? Impatiente, elle se dressait de temps à autres sur la pointe des pieds pour tenter d'apercevoir des personnes venir.
Revenir en haut Aller en bas
Hunter
Lycanthrope
avatar

Messages : 127
MessageSujet: Re: The Britannia   Mer 7 Aoû 2013 - 11:25

Hunter avait eu des informations sur l'ouverture prochaine d'un nouveau bar en ville. Il se pourrait qu'il soit tenu par une Lycane. Le chasseur se devait de voir qui tenait ce nouvel établissement et si la rumeur était fondée. Il se pourrait qu'il fasse une bonne rencontre pour le compte de la société. Mais surtout, cela faisait un moment qu'il ne s'était pas détendu. Autant faire d'une pierre deux coups dans la même soirée. Il s'habilla décontracté avec une chemise ouverte et un gilet noir ainsi qu'un pantalon de la même couleur. Il arriva au volant de son 4X4 BMW rouge. Il s'arrêta non loin de l'entrée du bar et examina ce nouvel endroit. Un bar typiquement irlandais, avec surement de la bière qui coulait à flot. Un choix judicieux et commercialement sans risque pensât-il. Il vit une jeune demoiselle trépigner un peu d'impatience, elle montrait une anxiété non dissimulée. Il alla alors à son encontre pour rentrée dans le bar.

- Bonjour mademoiselle, dit-il en souriant. Je viens pour l'inauguration de l'établissement et j'entends que la musique bât déjà son plein. Bon choix de musique d'ailleurs, vous le direz au propriétaire.

En plaçant cette dernière phrase, il voulait connaitre le propriétaire et vérifier ce qu'on lui avait dit, mais il se rendit compte qu'il parlait à une compatriote et peut-être était-elle elle-même la propriétaire.

- Je suis ravie de trouver une consoeur. Je ne me suis pas présenté, Hunter McBrides, dit-il en lui tendant la main.

_________________
Hunter McBRIDES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: The Britannia   Mer 7 Aoû 2013 - 18:13

Edana LambertsonElle entendit une voiture arriver. Du monde allait-il venir ? Elle se regarda dans le reflet d'un carreau et se recoiffa légèrement. Edana vit débouler dans l'allée un grand gaillard blond habillé élégamment. Chemise, gilet, pantalon noir, la grande classe quoi. Tiens. Un peu trop quand même pour un simple pub. Il s'approcha de la jeune femme et la salua avec un sourire. Un lycan, ça promettait une soirée fort sympathique.

- Bonjour mademoiselle. Je viens pour l'inauguration de l'établissement et j'entends que la musique bât déjà son plein. Bon choix de musique d'ailleurs, vous le direz au propriétaire.

-Bonsoir. Elle lui rendit son sourire. Elle vous remercie, vous l'avez devant vous... Oui, en effet, je voulais un groupe un peu original. Je crois que c'est réussi.  Edana regarda le groupe puis se retourna vers lui avec un sourire amical. De braves gars.

Suite à cela, la jeune femme imita son geste et lui tendit la main en lui disant qu'elle s'appelait Edana Lambertson avec un sourire complice.

-J'espère que vous passerez une bonne soirée en notre compagnie. Si vous avez besoin de quelque chose,.... hurlez à la lune et j'accourrai. 

Musique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hunter
Lycanthrope
avatar

Messages : 127
MessageSujet: Re: The Britannia   Jeu 8 Aoû 2013 - 11:51

Elle lui serra la main chaleureusement et lui dit son nom. Un nom connu pour qui s'intéresse au clan des lycans.

- Lambertson. Du clan des Lambertson donc. Un clan assez... comment dire ? Un peu impulsif je dirais. Mais vous devez connaitre la vielle Lambertson ici à Galway ? Mais je vous ennuie avec mon bavardage, dit-il avec un sourire. Je vais plutôt aller me prendre une bonne bière, vous me conseillez quoi ?

Hunter se dirigea ensuite au comptoir pour se faire servir. Il écoutait tranquillement la musique. Un joli pub, très typique et avec une bonne ambiance se disait-il intérieurement. Il ne manquait plus qu'un peu de foule qui ne tarderait pas à arriver pour faire marcher ce commerce. Hunter se demandait tout de même si cette Lambertson là était aussi agressive que ses parents. A première vue, il semblait qu'elle s'était détaché de sa famille pour une raison propre car d'habitude les clans ne laissent pas partir comme ça leur progéniture. C'était un sujet intéressant mais pour le moment il préféra profiter de la musique pour se détendre.

_________________
Hunter McBRIDES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara Brooke
Humain
avatar

Messages : 173
MessageSujet: Re: The Britannia   Ven 9 Aoû 2013 - 9:29

Un nouvel événement mondain à Galway. L'ouverture d'un nouveau bar typiquement irlandais dans la rue commerçante de la ville. L'Américaine aurait tout simplement pu passer à côté, car les fouilles avançaient de plus belle depuis quelques jours. Le beau temps était suffisamment rare, lui avait expliqué Donald, qu'ils devaient en profiter. Comme si elle n'était pas plus intelligente que lui et qu'elle n'aurait pu comprendre toute seule ce nouvel élan d'activité... Décidément cet homme l'exaspérait. Sauf que le beau temps avait des limites, surtout en terres irlandaises et les grosses chaleurs avaient laissé la place à l'été plus habituel de ces lieux. Aussi un bel orage imprévu avait fait des dégâts sur le chantier : coulées de terre, fosses remplies d'eau. Ils avaient été pris au dépourvu par la météo et depuis une journée et demi, les archéologues étaient donc au chômage technique le temps de déblayer le site. Tamara savoura ce repris et décida pour cette après-midi d'aller s'acheter quelques vêtements, histoire de garnir sa penderie d'affaires plus estivales que ce qu'elle avait emporté.

Elle était ainsi passée devant cette devanture toute propre où était indiqué l'inauguration. C'était juste après s'être arrêtée à la vitrine d'une agence immobilière mais ce n'est pas là le sujet.
Ça lui ferait du bien de continuer sur sa lancée de se changer les idées. Aussi rentra-t-elle à l'hôtel une fois ses emplettes achevées. Elle revêtit une tunique écrue qui formait une véritable robe, passa également un legging marron et se jucha sur des sandales assorties.

" Bonsoir ! "
La propriétaire ou une employée, c'était difficile à dire au vu de l'âge de la jeune femme, se tenait à l'entrée du bar et accueillait les clients. On entendait déjà les échos de la musique venant de l'intérieur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: The Britannia   Dim 11 Aoû 2013 - 16:28

Hunter a écrit:
- Lambertson. Du clan des Lambertson donc. Un clan assez... comment dire ? Un peu impulsif je dirais. Mais vous devez connaitre la vielle Lambertson ici à Galway ? Mais je vous ennuie avec mon bavardage, dit-il avec un sourire. Je vais plutôt aller me prendre une bonne bière, vous me conseillez quoi ?
Edana LambertsonIl connaissait donc sa famille ? En même temps, elle est assez connue, mais qu'elle soit citée comme cela dans une conversation surprit la jeune femme. Cet homme semblait la connaître. Mais la question était là : comment ? Elle n'avait pourtant pas le souvenir de l'avoir croisé auparavant, Edana s'en rappellerait. Surtout qu'il s'agit d'un grand gaillard qu'il est impossible d'oublier. Sans montrer qu'elle était perturbée, elle lui répondit avec un sourire.

 - Un peu ? Ce sont des monstres qui ne répondent qu'à l'appel du sang si je puis dire... Oui, il s'agit de ma grand-mère ! Mais, comment vous savez tout ça ?

Il ne répondit pas à sa question, mais lui demanda de le conseiller sur une bière. Il y en avait plein qui lui passaient par la tête, ce qui rendait le choix difficile. Tout en se retournant, elle lui conseilla de prendre une Guinness. Son attention a été détourné par l'arrivée d'une jeune femme en tunique brune, très élégante. "Bonsoir."

Elle l'accueillit d'un "Bonsoir et bienvenue au Britannia !" avec un sourire franc. Edana se retourna ensuite vers son premier client qui avait disparu. Elle le chercha un instant des yeux et le vit au bar avec sa bière.

Musique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tamara Brooke
Humain
avatar

Messages : 173
MessageSujet: Re: The Britannia   Lun 12 Aoû 2013 - 12:40

La jeune femme la salua avec entrain.
Tandis qu'elle lui disait le nom du bar, Tamara eut une question. Cela l'avait effleuré précédemment et désormais qu'elle tenait là une personne susceptible de lui apporter une réponse, autant en profiter.

" Pourquoi avoir choisi Britannia comme nom ? Est-ce en référence à la province romaine ? Cela dit, il me semble que la province correspondant à l'Irlande s’appelait plutôt Hibernia, et les Romains n'y mirent jamais les pieds.
Si la scientifique utilisa l'expression "il me semble que", soyez pourtant certain qu'elle en était persuadée. L'affirmation se retrouvait sans peine dans son regard.

" Britannia c'est pour la Grande-Bretagne. "
Autrement dit l'Angleterre, le Pays de Galle et l'Ecosse mais pas l'île voisine. Bien que l'Américaine sache qu'à l'époque victorienne, ce terme soit également utilisé pour désigner le Royaume-Uni et l'Irlande, au moment de la toute puissance de l'Empire britannique.
Cela dit, malgré ce nom qui portait à polémique aux oreilles tatillonnes de l'anthropologue, il était indéniable que l'ambiance se voulait résolument tourner vers la culture celtique. La musique qui passait alors transportait immédiatement dans les pubs typiques tels qu'on se les représentait. Les migrants du XIXe avaient emporté cette culture jusqu'en Amérique du Nord.
Pour la brune, l'éclaircissement était donc de mise. Elle irait savourer une bière ensuite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: The Britannia   Lun 12 Aoû 2013 - 16:19

Edana LambertsonUne fois qu'elle eut fini de faire la présentation de son pub, la jeune femme l'assaillit de remarques sur le nom du Britannia. Mais Edana ne s'en offusqua pas pour le moins du monde. Bien qu'en y réfléchissant, elle l'aurait certainement foutue dehors il y a quelques années de cela, alors que la jeune femme avait un caractère difficile. Elle lui sourit gentiment. La patronne avait l'habitude de reconnaître les véritables passionnés. Et cette jeune femme semblait s'y connaître dans l'histoire de la région.

-Et bien, à vrai dire, je suis originaire de Londres et j'ai voulu faire un petit clin d'oeil à ma région en l'appelant le Britannia sans toutefois perdre ce côté irish. Il n'a d'anglais que le nom rassurez-vous. Elle lui offrit un sourire complice. Oui, j'ai osé franchir le mur d'Hadrien. 

Elle l'invita à entrer et aller se commander une boisson. Edana lui proposa du cidre, avant tout, parce qu'il est excellent et qu'elle-même en raffole, mais aussi toute sorte de bières qu'elle pourra choisir selon ses envies. 

-Si vous voulez encore discuter de l'histoire des Romains, ce sera avec grand plaisir. Demandez la patronne : Edana Lambertson.


Bien sûr, Edana ne connaissait que les bases sur la civilisation romaine. Mais c'était une femme assez curieuse qui adorerait discuter de cela avec une spécialiste.


Musique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: The Britannia   Lun 12 Aoû 2013 - 20:28

Silas FlaniganA peine étais-je arrivé en ville que j'avais entendu parler de l'inauguration d'un nouveau pub.
Et l'inauguration était ce soir, je décidai donc d'aller y faire un tour. Et pour l'occasion, j'allai me changer après le travail. Je rentrai à l'hôtel, et enlevai mon habit courant et mes armes pour ne porter qu'un simple pantalon bleu, ainsi qu'une chemise blanche et un gilet bleu. je n'avais pas pris de veste, il faisait encore bon le soir.

Je mis un peu de temps avant de trouver l'endroit, la ville n'était pas vraiment très grande, mais assez pour tourner un moment quand on ne connaissait pas.
J'arrivai néanmoins devant ce pub au nom pas du tout évocateur le "Britannia", heureusement, la devanture rattrapait le nom.
Et l'intérieur également. En effet, lorsque je franchis le seuil, je me retrouvais dans un pub à la décoration typique irlandaise.
Un groupe jouait une musique toute aussi irlandaise.

Mis à part ce groupe et trois personnes, le lieu était vide, pour le moment, il était assez tôt à vrai dire.
Les trois autres personnes étaient un homme, blond, assez grand, même assis, du style nordique, que je n'avais pas croisé encore.
Il y avait également une jeune femme, qui semblait être l'hôtesse, la propriétaire, ou bien simple l'hôtesse d'accueil.
Et enfin, il y avait la seule personne que je connaissais, à part les quelques collègues policiers que j'avais croisé entre hier et aujourd'hui, le docteur qui sait tout, Tamara Brooke. La première personne rencontrée dans cette ville, et qui m'avait tout de suite mit dans le bain avec ses histoires. Je ne savais pas si je devais la remercier pour l'avoir fait si tôt.

Je me dirigeai vers le comptoir où se trouvait tout le monde.

" Monsieur. ", saluais-je le grand homme blond.
" Docteur Brooke. ", saluais-je Tamara.  
Puis à la jeune femme qui accueillait:
" L'endroit est très charmant, mademoiselle. Ca me rappelle mon enfance. "

J'aurais presque pu sentir l'odeur de bière qu'il y avait dans le pub de mon village. D'entendre les jetons de poker ricocher sur les tables de jeu. Sauf que celui-là était plus classe, plus neuf aussi à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Hunter
Lycanthrope
avatar

Messages : 127
MessageSujet: Re: The Britannia   Mar 13 Aoû 2013 - 7:56

Hunter avait commandé une Guiness sur les conseils de la propriétaire. Il était tranquillement accoudé au bar quand une femme charmante arriva et demanda à Edana d'où venait le nom du bar. Une personne bien curieuse qui semblait en connaitre long sur l'histoire du pays apparemment. Puis un homme arriva et salua tout le monde. Il connaissait la femme brune et il l'interpella par un "Dr Brooke". Il le salua à son tour.

- Monsieur ! le saluât-il, je vois que vous vous connaissez déjà. Alors, permettez-moi de me présenter : Hunter Mac Brides mais appelez-moi Hunter. C'est une soirée festive et je me permettrais de vous offrir la première tournée.

Il dit cela avec un grand sourire. Pourtant, il savait que c'était des humains et s'il s'écoutait, ils les auraient décapités et bu leur sang. Mais le chasseur avait une mission et c'était de repérer les talents hors normes pour le compte de la compagnie. Il fallait donc être aimable et recueillir le maximum d'information sur des sujets potentiels. A cause des humains paranormaux, il ne pouvait pas ce fier uniquement à son flair pour détecter les lycans, les ondins et les vampires.

_________________
Hunter McBRIDES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: The Britannia   Jeu 15 Aoû 2013 - 10:08

Milie était en congé ce soir, une fois n'est pas coutume. Elle n'avait pas à bosser pour compenser une quelconque connerie qu'elle aurait pu faire ou parce qu'elle avait encore oublié son emploi du temps. Mais, elle n'avait rien à faire et ça, c'était rageant. Pas de rendez-vous coquin ou d'aventure avec Charlie, c'était super bizarre et elle n'en avait pas l'habitude. Alors elle errait, la mine maussade de la fille contrariée parce que sa soirée allait être pourrie, c'était obligée.

C'est alors que, alors qu'elle se baladait dans la rue commerçante et que la nuit s'annonçait, elle entendit de la musique. Son cerveau ne fit qu'un tour dans son bocal et d'un coup, le tilt retentit. y avait pas un bar qui ouvrait ce soir ? Une inauguration était toujours prometteuse. La rouquine pourrait rencontrer des gens, discuter et boire des coups. Que demander de plus ?
Elle croiserait peut-être même des gens qu'elle avait déjà vu, sait-on jamais.
D'un pas sautillant, elle se rapprocha du bar, laissant échapper un petit sifflement admiratif face à la devanture. Elle aimait bien les trucs typiquement irlandais et trouvait qu'il n'y en avait pas assez à Galway. Ca tombait bien, Milie allait être servie et elle poussa allègrement la porte du pub, laissant la musique l'envahir sans lutter.

Il y avait déjà pas mal de monde et, tandis qu'elle observait autour d'elle avec une curiosité non dissimulée, elle laissa échapper un
"bonsoiiiiir" retentissant.

Son regard son porta sur Tamara, persuadée de l'avoir déjà croisée sans se rappeler si c'était au QS, au Bloody ou encore ailleurs. Difficile quand on était un poisson rouge doublé d'une personnalité égocentrique qui ne retenait que ce qui l'intéressait. Dans le doute, elle lui adressa un large sourire avant de fixer le tableau des consommations d'un œil gourmand.

"Hey, ça a l'air super chouette ici. Et la musique est trop cool ! C'est qui le patron ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara Brooke
Humain
avatar

Messages : 173
MessageSujet: Re: The Britannia   Ven 16 Aoû 2013 - 12:46

" Si vous saviez le nombre de personnes qui ne réfléchissent pas assez au nom qu'ils donnent à leur établissement... Au moins, ce n'est pas votre cas. " répondit l'anthropologue, après que la propriétaire lui eut expliqué qu'elle était effectivement londonienne et que c'était un clin d’œil à son pays d'origine.

" Cela dit, il y a bien des points communs entre la culture anglaise et l'irlandaise, notamment en ce qui concerne la boisson. Certes la Guiness n'a son goût réel qu'en terres irlandaises. "

Ce fut à ce moment qu'entra un visage connu. Le policier s'empressa de saluer les personnes présentes et il montra qu'il n'avait pas oublié le désagrément de la scientifique pour l’appellation "mademoiselle" ou "madame". Ce n'était pas la question de l'âge ou de la situation maritale qui la dérangeait particulièrement avec ces mots, mais c'était une question de définition personnelle. De ressenti particulier à sa personne.

" Bonsoir à vous aussi monsieur Flanigan. Alors dites-moi comment s'est déroulé votre premier contact avec vos collègues policiers ? " demanda-t-elle sans perdre de temps. En effet, la révélation qu'elle lui avait faite avait peut-être eu une incidence sur sa façon de percevoir ses compagnons de travail. Et Tamara était curieuse de le savoir.

Le second homme près duquel le petit groupe s'était retrouvé se présenta à son tour. Mac Brides : une assonance écossaise et pourtant l'individu n'en avait pas l'accent prononcé si caractéristique. Son prénom avait également une signification intéressante.
" Enchantée. Docteur Tamara Brooke. Je ne dis pas non à un verre ou plusieurs ce soir. "
Ce serait une façon de terminer la journée de façon agréable. Pour oublier les exaspérations continues que lui procuraient ses collègues de travail, le chef de chantier en tête.

Une nouvelle voix féminine fit écho dans l'établissement ; une voix connue de l'Américaine qui se rapprocha de la jeune rousse pour la saluer.
Elles n'avaient guère eu l'occasion de parler plus avant les dernières fois qu'elles s'étaient croisées, laissant leur échange le plus long lors de leur rencontre au restaurant des Catacombes durant l'hiver dernier.

" Milicent. Ravie de vous revoir. Etes-vous de toutes les festivités galwegiannes ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Read
Ondin
avatar

Messages : 85
MessageSujet: Re: The Britannia   Ven 16 Aoû 2013 - 13:03

Mary venait d’emménager dans son appartement, et avait passé les derniers jours à effectuer des tâches passionnantes comme acheter de la vaisselle et divers ustensiles ménagers. Elle qui était arrivée avec son baluchon sur l’épaule avait désormais besoin de choses comme une serpillère et une housse de couette, et le moins que l’on puisse dire était que cette incursion dans l’univers passionnant de la ménagère de moins de 50 ans ne l’avait pas réjouie outre mesure.
Finalement, évoluer du stade nomade vers le sédentaire n’avait rien de bien réjouissant !

Maintenant que son petit studio ne ressemblait plus à un squat, l’ondine avait décidé de s’octroyer un petit moment de détente, et c’est avec une légère appréhension qu’elle se décida finalement à se rendre à l’ouverture d’un pub dont elle avait entendu parler entre le rayon « liquide vaisselle » et « linge de maison ».

En effet, la dernière fois qu’elle s’était rendue dans un établissement de la ville pour la St. Patrick, cela avait fini en pugilat général et l’aventurière ne se sentait pas d’humeur pour une baston générale – après cela risquait de tâcher ses vêtements et elle serait obligée de se servir de sa lessive fraîcheur alpine qui ne lui inspirait guère confiance, probablement bourrée de nitrates -  et elle avait juste envie d’une bonne choppe de bière bien rafraichissante.

Sans trop se préoccuper du monde alentour, elle fila direct au bar pour commander une pinte de Guinness.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: The Britannia   Dim 18 Aoû 2013 - 22:51

Kain était de bien mauvaise humeur. Il fallait dire qu’il l’avait bien cherché, mais à force de s’amuser à pousser sa Barmaid dans ses retranchements il avait finis par en payer le prix. Lorsque le vampire avait apprit que l’on avait ouvert un nouvel établissement en ville, sa fibre commerciale avait pris le dessus et il avait décidé de voir comment était le nouveau lieu, et s’il allait marché sur ses plates bandes ou non. Bien entendu si ce fameux bar, le Britania, était aussi restaurant ou dans un style proche du Bloody, Kain se ferait un plaisir de « s’occuper » de la concurrence.

Mais voilà alors qu’il avait décidé d’aller sur place pour une mission « espionnage » le soir de l’inauguration, le vampire avait eu une petite idée… Depuis l’incident lors de l’inauguration Kain avait une dent contre Charlie. A cause de ses fréquentations, un crétin lui avait sauté dessus alors qu’il avait tenté de contrôler la situation. Et apparemment cet individu avait décidé de l’importuner à cause de Charlie. Kain avait donc décidé de légitimement se venger contre la barmaid en lui sortant un de ces plans tordus dont il avait le secret.

Quoi de mieux que de proposer à sa barmaid préférée de se rendre en se lieu, pour cette soirée dans une tenue qui mettrait en avant le folklore de l’Irlande.
Mais ce que le vampire n’avait pas prévue, c’était que Charlie commence à avoir du répondant, et de la répartie, et alors qu’il s’attendait à voir une tête décontenancé ou furieuse face à lui, la jeune femme sembla trouver l’idée intéressante et le mis à contribution.  
C’est ainsi que s’en vraiment t s’en rendre compte le vampire se retrouva piégé à son propre jeu, et le lorsque la soirée arriva Kain ce ne fut pas un mais deux guignol costumé qui entrèrent dans le bar. Et quels costumes, oui celui de Charlie était ridicule, mais celui de Kain n’était pas mal non plus. Malheureusement pour lui, les magnifiques bêtes qui peuplaient cette ville n’étaient pas dans le folklore, trop effrayant pour les touristes sans doute, préférant vouer une sorte d’isolation à un individus ridicule dans sa tenue, sa taille son accoutrement, et bien d’autre chose… Oui ce soir Kain était un Léprechauwm et Charlie son fidèle chaudron.


Lorsqu’ils arrivèrent le vampire était de bien mauvaise humeur, la traversé de la ville n’avait pas été de tout repos, aussi sans trop faire attention il fila vers le bar afin de commander un remontant costaud, se demandant au final s’il ne devait pas arrêter ces jeux stupides et se contenter de manger Charlie et chercher une autre employée…

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: The Britannia   Lun 19 Aoû 2013 - 18:37

Les semaines avaient passés depuis la petite fête au Bloody Valentine, bien vite Charlie avait dû se remettre au travail. On venait tout juste de lui retirer son plâtre d’ailleurs lorsque son patron véreux avait voulu l’entretenir de quelque choses, une soirée d’inauguration ou un truc dans le genre. Charlie s’était attendu à beaucoup de chose et de plans tordus venant de Kain, mais la ‘’proposition’’ qui l’attendait ne lui aurait jamais traversé l’esprit. La sangsue voulait se venger, encore, mais de quoi cette fois ? Peu lui importait, il lui avait fallu réfléchir et rapidement pour le coup, pas question de laisser s’en sortir !


C’est donc affichant un grand sourire malgré son déguisement horrible de chaudron obèse doré que Charlie fit son entrée avec le Leprechaun au Britannia, joli pub à saveur cent pour cent Irlandaise. Bien qu’en temps normal la jeune femme ne se serait pas senti très à son aise dans un tel costume, la simple fait de voir son patron avec une fausse barbe rousse et des collants rayés lui procurait une douce satisfaction. Regardant son patron aller bouder dans son coin, elle jubilait et ne put retenir plus longtemps une petite pique.

- À tout à l’heure mon petit leprechaun !

Elle éclata de rire discrètement, essuyant une petite larme au coin de son œil avant de faire un tour rapide de l’endroit. La musique était parfaite, le groupe bien trouvé, le pub bien décorer et tout à fait dans l’esprit Irlandais, il ferait surement fureur ici. Elle remarqua quelques invités dont deux têtes connues. Bien qu’il fallait s’y attendre, Charlie était plus ou moins heureuse de croiser du monde qu’elle connaissait dans un tel… accoutrement. M’enfin, mieux valait en rire, dans les moments où elle ne se sentirait pas à l’aise en chaudron obèse, il lui suffirait de jeter un coup d’œil en direction de la sangsue à barbe rousse pour se redonner un petit coup de gaieté.

Charlie s’approcha donc du groupe que formait Tamara, Milicent, deux hommes et une femme qui semblait être accueillir les gens si elle avait bien écouté lorsqu’ils étaient entrés.

- Bonsoir, Fit-elle poliment au groupe avant de se placer à côté de Milicent et Tamara.   Vous pouvez rire un bon coup je ne vous en voudrai pas. Alors, qui est l’heureux ou l’heureuse propriétaire des lieux ? Superbe endroit je dois l’avouer.

En disant cela, Charlie parcourue une fois de plus les lieux du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meluxine
Lycanthrope
avatar

Messages : 199
MessageSujet: Re: The Britannia   Mar 20 Aoû 2013 - 21:51

Meluxine voulait boire un verre tranquille, avant que la nuit l'oblige à rentrer au QS. Le bloody Valentine était en travaux, toujours ouvert, mais quand même. L’Éventreur insomniaque ? définitivement hors limite, plus question d'y aller pour des raisons évidentes de prudence. Heureusement il y a encore un bon nombre de débit de boisson dans la ville. reste a espérer qu'ils ne sont pas à usage unique vus comme Meluxine a l'habitude de les voir ruiner après une rixe entre créatures nocturnes.

Pourquoi pas le nouveau qui viens de s'ouvrir dans le quartier ? Meluxine n'avait pas encore eu d'écho sur l'endroit évidement puisqu'il ouvre aujourd'hui, mais les soirée d'ouvertures sont toujours l'occasion de voir un pub sous son meilleur jour. Meluxine se dirigea vers le Britania. La Lycane espérait que l'Union Jack ne serait pas present sur tout les murs. Et Elle fut plutot contente de voir un endroit conviviale, avec des tete connues et ... Kain en lepreuchaun et Charlie en ... chaudron ? la soirée valait déjà le déplacement juste pour voir ça.

Bonsoir

Meluxine rejoint le comptoir. Elle fit un signe de la main à Milicent et Tamara avant de commander.
Une Killian’s s'il vous plait

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

MessageSujet: Re: The Britannia   Mar 20 Aoû 2013 - 22:22

Phileas FoggSe socialiser... Phileas grimaça à nouveau.. Ce n'était pas la première fois qu'on lui en parlait. Pourtant, ça lui était toujours autant incompréhensible. Il ne voyait pas l'intérêt de rencontrer des gens juste pour les rencontrer et pour faire bien. Si ces gens n'avaient pas d'intérêt pour lui, pourquoi leur parlerait-il? Il soupira fortement en regardant l'enseigne du Britannia, il y avait au moins intérêt à ce que cet endroit soit le plus british possible avec un nom pareil.

L'intérêt était-il un point auquel il portait trop d'importance? L'idée ne lui traversa même pas l'esprit. De plus, il devait utiliser une porte, il n'aimait pas utiliser les portes. Ca le rendait visible directement, si pas prévisible. L'avantage de son don était de rester maitre de la situation. Il soupira et vérifia - comme si besoin était - si son costume était impeccable.

Il se décida enfin à pousser la porte, rester débout devant l'entrée était pire que d'entrer au final. Sa déception fut encore plus grande que prévu lorsqu'il poussa la porte. Cet endroit n'avait rien d'anglais, c'était même l'antithèse du british. Il soupira une nouvelle fois et grimaça sous son masque. Il détestait déjà cette soirée, toutefois, il avait promis qu'il y participerait. Vu qu'il n'avait qu'une parole, il était là.

Il parcourut l'assemblée du regard, c'était pire que ce qu'il pensait. Il se dirigea le bar le plus rapidement possible. Phileas inspira profondément, il devait au moins parler à une personne hors du barman, pour cela aussi, il avait donné sa parole.

Un whisky.. Un whisky anglais bien sur, commanda-t-il.

Un verre, même s'il ne pouvait pas le boire, l'odeur suffirait peut-être à le calmer. Il se tourna vers l'assemblée pour constater l'ampleur des dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: The Britannia   Ven 23 Aoû 2013 - 8:43

Ca y est, les pièces du puzzle voulaient bien s'imbriquer entre elles. Elle avait croisé Tamara plus d'une fois et même mangé avec elle d'ailleurs. Elle avait l'air d'être une tête dans son domaine - c'était quoi déjà ? Ah ouais anthropotruc - mais ça ne l'empêchait pas d'être plutôt sympa et la rouquine était contente d'avoir l'occasion de la recroiser. Lui décochant un large sourire, elle lui répondit, de son ton joyeux habituel.

"Hey saluuuuut ! Bah, pour une fois, c'était même pas fait exprès. Comme on dit, j'ai vu de la lumière, tout ça tout ça. Et comme je bosse pas, autant en profiter non ? Et vous alors, vous venez étudiez la faune locale ?"

Intérieurement, Milie était contente. Elle avait réussi à caser le mot "faune" et à bon escient, en tout cas, elle en avait l'impression. Comme quoi, tout pouvait arriver et elle pourrait continuer à lire les mots de son petit dico, visiblement, ça servait à quelque chose. Reconnaissant la silhouette blonde qui venait de rentrer, elle lui adressa un salut de loin, sans chercher à lui parler. Si Mary avait envie de rester dans son coin, ce n'était pas notre rouquine qui allait la déloger. Idem pour Meluxine qui se contentait de s'accouder au bar. Un instant, Milie se demanda si la girl n'était pas encore là pour la surveiller et l'empêcher de faire des conneries. La patronne n'aurait pas fait ça quand même, ce serait pas très sympa. Dans le doute, elle préféra ne pas trop s'approcher de sa collègue. D'autant que, d'un coup, deux apparitions firent leur entrée, captant l'attention de poisson rouge de Milie.

"Mais qu'est ce que c'est ce bordel…"

Les yeux écarquillé, la girl fixa les deux nouveaux arrivés, sa bouche s'entrouvrant légèrement sur le coup de la surprise. Quand Charlie s'approcha d'elle, Milie lui glissa, le regard pétillant et à deux doigts d'éclater de rire.

"On t'a déjà dit que t'étais super sexy en chaudron ? C'est juste chaud pour te faire un bisou, mais qu'importe, j'y arriverais !"

Sur la pointe des pieds, elle se débrouilla tant bien que mal pour claquer deux bises sur les joues de l'anglaise avant de se rapprocher de Kain. Pour le coup, oubliée la bouderie. Il fallait dire que là, y avait de quoi se foutre de lui pour les prochaines années et que, rien que pour ça, elle se devait de lui reparler.

"Hey il parait que les leprechauns c'est sarcastique, sournois et que ça aime pas qu'on les dérange. C'est vrai ça ?"

Tandis qu'elle parlait, elle jetait des regards rieurs sur le costume, se penchant sur le coté pour voir ce que ça donnait de dos. Et là, ce fut le drame, la crise de fou-rire, comme une gamine, les deux mains plaquées sur la bouche tandis qu'elle laissait libre court à sa bonne humeur. Comme quoi, elle avait bien fait de venir.

Elle n'avait bien évidemment pas remarqué le gars au masque, sinon elle aurait probablement flippé un peu, question de principes. Mais ça, ça viendrait un peu plus tard, une fois qu'elle aurait réussi à assimiler l'idée de voir Kain en leprechaun.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Read
Ondin
avatar

Messages : 85
MessageSujet: Re: The Britannia   Ven 23 Aoû 2013 - 21:00

Le nez dans sa pinte de Guiness, Mary n’était pas spécialement réceptive à ce qui se passait autour d’elle, jusqu’à ce qu’une certaine agitation lui fasse relever la tête et recracher sa bière par les narines : un type déguisé en lutin et sa potiche relookée en chaudron avaient fait leur apparition dans le bar et remportaient un franc succès auprès des convives.

Wow, on m’avait pas prévenu que c’était une soirée déguisée, ricana-t-elle en s’essuyant le menton et en repoussant sa choppe sur le bar avant d’en commander une nouvelle. L’ondine avait beau prendre parfois certaines largesse avec l’hygiène, elle ne touchait jamais à ce qui était rentrée "dedans" elle puis ressorti, question de principe.

Alors qu’elle attendait sa boisson, son attention se porta sur un type lui aussi déguisé mais de manière plus subtile : pas de costume grotesque cette fois, mais un masque artistement ouvragé, beaucoup plus classe.

Hey, ça doit pas être évident de boire avec ça, fit-elle en se rapprochant du fantôme du pub [Phileas] et en désignant son masque du doigt. Je peux l’essayer le temps que tu attaques ta conso ? demanda-t-elle le plus naturellement du monde. Comme ils semblaient bien aimer les bals masqués par ici, il était temps qu’elle s’intéresse de plus près à cette étrange coutume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara Brooke
Humain
avatar

Messages : 173
MessageSujet: Re: The Britannia   Sam 24 Aoû 2013 - 17:17

Le pub se remplissait progressivement ; des têtes connues ou simplement déjà croisées complétaient désormais le paysage de ce bar aux couleurs irlandaises. Milicent répondit à son altercation, tandis que Meluxine se dirigeait, après un bonsoir, vers le comptoir pour passer commande.

" Au départ non, j'avais simplement envie de quelques verres. " sourit-elle à l'évocation de la "faune locale". Il était vrai que son idée première était purement désintéressée de ce domaine ce soir-là. Mais il ne fallait jurer de rien et surtout ne pas dire à sa curiosité de se mettre en pause. " Mais l'alcool n'a jamais trop émoussé mon attention alors, au cas où, je ne louperais rien. "

Toutes les informations étaient bonnes à prendre et à enregistrer pour dresser son inventaire personnel des espèces locales. Le jeu du "qui est quoi" était toujours captivant. N'avait-elle pas réussi à soutirer la vérité de la bouche de la lycane blonde après seulement un footing en sa compagnie. Ce ne serait surement pas aussi aisé avec tout le monde, et il fallait d'abord trouver les premiers indices.

A peine achevait-elle cette pensée qu'apparurent deux énergumènes étrangement costumés. Il ne fallut guère plus que quelques micro-secondes pour que l'anthropologue mette un nom sur ceux-ci malgré leur accoutrement : le propriétaire du Bloody Valentine et sa barmaid "adorée" avaient revêtu des tenues pour le moins original pour cette soirée décontractée. D'ailleurs Charlie choisit de se présenter à elles en leur annonçant directement qu'elles pouvaient rire à loisir une bonne fois de son déguisement.
Cela dit, si la prostituée n'avait pas dit qu'il s'agissait là d'un chaudron, l'Américaine aurait pu rester dubitative un peu plus longtemps quant à la signification de ce costume. Si elle connaissait le folklore, il n'était pas facile de représenter un chaudron rempli de pièces avec du coton grossier.

" Il s'agit d'un pari mutuellement perdu ? " demanda Tamara après avoir observé la rouquine se rapprocher du vampire en vert. Si cette dernière avait affirmé que la tenue était sexy, il était évident qu'un tel compliment ne viendrait pas de la bouche de la scientifique ; pas plus que le moindre rire désobligeant à l'encontre de l'Anglaise.
Elle s'interrogeait simplement sur la raison de ces vêtements qui auraient mieux prêté à l'environnement de la Saint Patrick ou d'un carnaval traditionnel. Il fallait dire qu'elle ne raffolait pas vraiment pour sa propre personne des déguisements ; il lui fallait une raison vraiment particulière pour revêtir un quelconque accessoire anachronique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: The Britannia   Lun 26 Aoû 2013 - 19:20

Mais qu'est-ce donc que ce bruit agaçant? Un grincement de porte mal huilée? Le bruit d'un doigt glissant sur une assiette propre? De légers ricanements mal étouffés?

Certains convives à l'ouïe fine commencent à entendre d'étranges bruitages stridents par intermittence, émis pendant quelques secondes, puis plus rien, avant que cela ne reprenne, mais semblant venir d'un autre endroit.

Pourtant, à bien y regarder, tout semble parfaitement normal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kain
Vampire
avatar

Messages : 717
MessageSujet: Re: The Britannia   Lun 26 Aoû 2013 - 20:40

Alors que le vampire c’était installé contre le bar, contrarié, voilà qu’une personne qu’il connaissait bien, vraiment très bien, s’approcha de lui.

D’abord il l’entendit discuter avec Charlie, et plutôt que de se tourner vers elle afin de confirmer son identité, Kain préféra ne pas prendre le risque, se plaçant bien dos au duo espérant qu’elle ne le reconnaisse pas. Malheureusement, comme il le craignait cette petite voix était bien celle de Milicent, et elle l’avait également reconnus, vue que la charmante demoiselle vint à son encontre.

Laissant échapper un soupir, réflexe purement mécanique, le vampire répondit à Milicent, visiblement contrarié de la croiser alors qu’il était dans cette tenue. Il préférait largement leurs dernières rencontres, celle ou il était dans une simple tenue d’Adam, qui lui allait bien mieux que celle qu’il portait aujourd’hui.

« Bonsoir Milicent, vous ici, quelle surprise, je ne m’attendais pas a vous voir ici. »

Pour une fois le vampire était franc, il ne s’attendait pas à rencontrer sa girl préférée en ce lieu. Mais il aurait été bien naïf de penser qu'avec un tel costume, Kain arrive à éviter Milicent très longtemps...

Mais soudain, le vampire fut déconcentré par un bruit bizarre, au début c’était faible, mais suffisamment audible pour que cela le sorte de la conversation. Aussi par réflexe Kain se concentra dessus et demanda une seconde de silence.

« Shhhhhhhh »

Il avait également mis son doigt sur ses lèvres pour se faire comprendre. Ce qu’il avait entendu était bizarre… Puis il réalisa qu’il venait de demander à Milicent de se taire de façon fort discourtoise. Focalisé par les bruits étranges il en avait tout oublié, jusqu’à l’endroit ou il était.

« ..Heuu.. Shhhhh en fait je suis déguisé incognito… »

Kain se sentait maintenant encore plus ridicule…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: The Britannia   Jeu 29 Aoû 2013 - 1:49

Charlie pouffa de rire alors que Mili lui disait que le costume de chaudron à pièce d’or était tout à fait sexy.

- Je devrais dire merci, j’imagine.

Souriante, elle regarda son amie partir pour rejoindre son patron, curieusement il y avait donc des gens qui n’avaient pas en grippe l’horrible Leprechaun qu’elle se coltinait comme patron ? Intéressant et surtout curieux, parce qu’il était tout simplement insupportable, sournois et imprévisible… Quoi qu’il en soit, Charlie fut sorti de son tirage de portrait peu élogieux par Tamara.

- Un pari ? Si seulement, cela aurait impliqué un peu d’amusement au départ, je suppose, mais non. Mon patron est un peu rancunier et c’est sa façon à lui de me le faire savoir, en revanche, je pense qu’il ne s’attendait pas à être prit dans ses propre manigances. Ces petits jeux se jouent à deux et si je peux lui rendre la monnaie de sa pièce… Regardez le résultat ! Fit-elle en pointant de la tête la sangsue à barbe rousse.

Dickens passa alors rapidement les gens autour d’elles en revu, souhaitant intérieurement ne pas croiser trop de tête connue, deux c’était déjà amplement suffisant. La blondinette reconnue alors quelqu’un qu’elle n’avait pas croisé depuis des lustres, ce cher M. Mc Brides. Cachant à peine une grimace mécontente, elle préférait se tourner de moitié pour lui faire dos et continuer de papoter avec l’anthropologue, ayant subitement un peu peur que la mascarade revienne au galop. Au moins cette fois-ci elle ne ferait que peu de dommage collatéral, un chaudron c’était très rarement colérique et ça ne tapait pas vraiment sur les autres.

- Alors, Tamara, comment allez-vous depuis la dernière fois ? Toujours sur le chantier de fouille ?

Loin d’être une discussion pour boucher un quelconque silence, Charlie était réellement intéressée par les fouilles archéologiques qui se déroulaient à Galway.

- Vous avez trouvé des ossements intéressants ? M’enfin, je ne veux pas non plus vous parler de votre travail lorsque vous êtes probablement venue ici pour vous détendre…

Charlie rougit un peu, elle ne connaissait que très peu de choses sur Tamara et c’était inévitablement lié à son travail. Hormis cela, elle ne savait pas vraiment quoi aborder avec la scientifique, la jeune femme n’avait pas vraiment de connaissances dans aucun domaine scientifique en particulier.
- J’aime bien l’ambiance pub, j’ai jamais travaillé dans un vrai pub Irlandais, ça à l’air chouette ! Vous étiez déjà venue dans ce genre de pub avant ?

C’était plus fort qu’elle, Charlie pianotait doucement le rythme de la chanson qui passait en fond sur l’une de ses cuisses, geste tout à fait inconscient tenant plus du réflexe qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: The Britannia   Jeu 29 Aoû 2013 - 17:32

Les bruits étranges continuaient de se faire entendre de façon épisodique, quand tout à coup, un des pieds du tabouret de Hunter se brisa, le faisant tomber à terre.

Environ dix secondes plus tard, un verre rangé en hauteur sur l’étagère derrière le bar  au niveau de Meluxine explosa, envoyant des débris de verre jusqu’à l’autre côté de la pièce.

Toujours rien de suspect à signaler au niveau visuel.


Indications HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The Britannia   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Britannia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rule Britannia, Britannia, rule the... [Fini]
» Règles
» Teobald Britannia
» Orca Li Britannia [Terminé]
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: MEMORIAL :: 
Archives
 :: Events
-