AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les salles d'entrainement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrea Giacometti
avatar

Messages : 105
MessageSujet: Les salles d'entrainement   Mer 17 Juil 2013 - 20:58

Les, oui les car il y en a deux. Depuis l'arrivé du commissaire général Andrea, deux salles ont été réaménagé afin que les policiers puissent s'entrainer régulièrement.

La première est consacré au combat au corps à corps ou à l'arme blanche. Spacieuse, elle permet de s'entrainer seul ou à plusieurs.


La deuxième est plus une salle de tir assez moderne, il est possible de projeter des scènes sur le fond afin de rendre l'entrainement plus réaliste.


Tout policier muni d'un badge y a accès quelque soit l'heure du jour ou de la nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Les salles d'entrainement   Jeu 18 Juil 2013 - 12:23

[<--- L'armurerie]

En temps normal, c'est lui qu'on tentait de dégriser. Inverser les rôles le laissait profondément perplexe... Et il n'était pas vraiment doué pour faire de l'humour. Aussi se contenta t-il de la détailler sourcils froncés, avant d'hausser les épaules et juger que ça n'en valait pas la peine. Il ne répondit pas à sa remarque chargée de sarcasmes et se contenta de faire son boulot. Tout du moins, ce qu'il considérait comme son boulot en cet instant précis.

Charlie lui rappelait certains policiers qui agissaient systématiquement en bon petit soldat dès qu'on les mettait en situation. Elle ne posait pas de questions inutiles ou superflues, observait et retenait tout, reproduisant le moindre de ses gestes pour l'ancrer en mémoire. Pour lui, c'était facile, même s'il n'avait pas l'habitude de s'entendre autant monologuer.
"Pas de questions ?" Conclut-il, avant qu'elle ne lui répondre avec empressement. Elle avait hâte de mettre la théorie en pratique, ce qui lui rendait son âge réel... Mais pas son aspect de mignonne poupée avec l'arme en main. Il s'attarda plus que nécessaire à décrypter son expression, avant de détourner le regard plus rapidement qu'il ne l'aurait voulu. Elle voulait une arme pour se défendre des monstres, mais lui peinait parfois à garder tapi le sien. Douce ironie.

"Oui, tu vas pouvoir t'essayer au tir. Suis-moi." Lâcha t-il abruptement avant de reprendre sa route.
La salle de tirs se trouvait juste à côté de l'armurerie, ce qui lui économiserait l'énergie qu'elle devait mettre à marcher avec une jambe dans le plâtre. Kieran passa son badge et poussa la lourde porte, la tenant du pied le temps que Charlie franchisse le seuil. Il ignora la salle sur la gauche pour se rendre dans celle de droite qui rendait une impression de vide spacieux. Leurs pas ne résonnaient pas pour autant, les bruits étant estompés au maximum. On se sentait comme dans un cercueil... Avec personne pour vous entendre si vous hurliez et tapez le bois. Bon, la comparaison était de mauvais goût et il évita scrupuleusement de la partager avec son élève.

Il se stoppa net face à une bande délimitée au sol, fixant l'écran droit devant lui. Il semblait réfléchir à la meilleure façon d'agir avant de lui rendre un regard de biais, sceptique.
"Tu vas te mettre à cet emplacement, derrière la ligne. Interdiction de la franchir... Et tu regardes droit devant toi. J'espère que tu tiens sur tes deux jambes malgré le plâtre, sinon ça va être difficile d'apprendre à tirer en déséquilibre constant. Prends position." Il lui laissa la place, se rendant sur le côté pour allumer l'écran, changeant plusieurs fois le décor avant de tomber sur une prairie verdoyante. Les cibles défilaient avec une lenteur anémique, mais bien suffisamment vite pour quelqu'un qui n'avait jamais tiré de sa vie. D'habitude, on commence peut-être sur des canettes vides en forêt mais il préférait qu'elle ne prenne aucune mauvaise habitude justement : On ne tire jamais sur une cible parfaitement immobile.
D'un air expert, il revint pour ajuster sa position dans des mouvements secs, sans la ménager, puis lui enfila le casque sur les oreilles en lui intimant de rester concentrer, de le retirer et cesser les tirs si elle désirait parler. Et sans rien ajouter d'autres, le policier gagna une chaise, prenant un autre casque sur le côté. Il restait attentif mais son regard s'orienta vers le plafond comme pour lui éviter toute pression involontaire et la laisser faire à sa guise dans un premier temps. Devant Charlie, la prairie défilait à un rythme presque soporifique que les détonations ne tarderaient pas à briser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Les salles d'entrainement   Mar 23 Juil 2013 - 2:29

Et voilà, ils allaient passer à la prochaine étape, le coeur de Charlie s'emballa rapidement en un mélange d'excitement et d'appréhension, mais la jeune femme resta calme d'apparence, seul ses yeux brillaient d'enthousiasme. Il était vrai que tout ceci était plutôt inattendu et rapide, pas que la blondinette ne s'en plaigne, bien au contraire, mais ça avait le mérite de terriblement être motivant.

Leurs regards se croisèrent momentanément avant que le commissaire se détourne et ne lui dise de le suivre. S'assurant que la sécurité était bien mise sur le pistolet, histoire de ne pas tirer de coup de feu à chaque pas qu'elle ferait avec ses béquilles, Charlie attrapa ses dernières et se remit en route à la suite du policier.

La blondinette fut ravie de voir que ce qu'elle supposait être la salle de tire se trouvait juste à côté, pas d'escalier à monter ou à descendre. Kieran lui retint la porte le temps qu'elle passe et elle lui fit un signe de tête pour le remercier, songeant à quel point elle pouvait haïr son fichu plâtre qui l'empêchait d'être libre dans ses mouvements, comme pour ouvrir une porte en tenant un pistolet dans l'autre main en même temps, par exemple. Dickens se sentait réduite et c'est exactement ce qu'elle était avec sa jambe dans un sale état, vivement qu'on le lui retire ! Quoi qu'il en soit, ils entrèrent dans une salle vide assez spacieuse et insonorisé vu le bruit étouffé de leur pas. Confirmation fut faite une fois que Kieran s'adressa à elle, lui indiquant où se placer après avoir fixé le fond de la salle quelques secondes attentivement, c'était assez insonorisé afin que personne n'entende rien, normale pour une salle de tir en fait.

Déposant ses béquilles et son sac contre un mur, Charlie boita jusqu'à l'endroit indiquer, juste devant la ligne au sol.

- Ça devrait aller, de toute façon on va être vite fixé.

Son équilibre était à peu près correct de toute façon, mais peut-être qu'avec le recul de l'arme... M'enfin, non, bien qu'elle n'ait jamais tiré, le calibre restait assez petit, elle doutait être renversée par la force de feu. Elle se positionna donc, regardant Kieran aller faire les ajustements nécessaires. Lorsque ce dernier revint, lui enfournant un casque sur la tête et ajustant sa position sans grand ménagement, elle prit note de la façon dont elle était placée afin de pouvoir reproduire les bons mouvements plus tard.

Devant elle, une prairie et des cibles mouvantes, son coeur battit un peu plus fort en le constatant, elle qui s'attendait à tirer sur des cibles immobiles au départ. La jeune femme ne se laissa pas déstabiliser pour autant et attendit que le commissaire ce soit éloigné un peu pour revoir tout ce qu'il lui avait expliqué quelques minutes plus tôt dans la salle d'armement. Charlie retira le cran de sureté, prit une grande inspiration, choisit une cible, puis tira.

C'était raté et elle fut surprise par le recul de l'arme. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle choisit une autre cible. Mieux préparer à la réaction de l'arme cette fois-ci, la blondinette prit un peu plus son temps, respirant, puis expirant pour enfin tirer. Bingo ! Bon c'était pas bulleye, mais elle avait touché une cible ! D'accord, même si à une lenteur extrême, ladite cible aurait pu l'avoir attaqué cinq fois avant que Dickens ne l'ait touché, elle était quand même fière d'avoir touché quelque chose. Ne restait plus qu'à être plus précise et plus rapide, ce qui ne se ferait pas en une seule soirée. Tirant encore quelque coup, toujours un petit sourire au visage, Charlie rata quelques fois, mais toucha plus souvent et un peu moins sur l'extérieur des cibles. Elle avait compris le principe et essayait de garder en tête les conseils que lui avait refilé Kieran plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Les salles d'entrainement   Mer 21 Aoû 2013 - 8:49

A la première détonation, le regard de Kieran s'orienta immédiatement vers le paysage artificiel où défilaient les cibles. Raté, mais ça n'avait rien d'étonnant. La petite blonde apprivoisait encore son arme. Mais il ne doutait pas de lui avoir mis la bonne entre les mains car elle prit vite le pli. Les coups de feux retentirent et les premières cibles commençèrent à s'abaisser. Le résultat était dans la moyenne, elle tirait juste parfois comme dans un jeu d'arcade, mais en même temps, la salle d'entraînement du Commissaire Générale y ressemblait à s'en méprendre. Au moins ne faisait-elle pas l'erreur de certains policiers qui le prenaient à la rigolade...

Non, elle était mortellement sérieuse. Elle appliquait ses conseils à la lettre et sans broncher, ce qui lui servait à progresser bien plus vite que la plupart. Il eut un vague sourire en la regardant faire, sentant que sa concentration n'était qu'à peine perturbée, mais par la sensation grisante du pouvoir que renfermait une arme. Elle se sentait puissante, et elle serait sûrement dangereuse avec plus d'entraînement. Mais se frotter aux vampires était d'une autre catégorie que le tir au canard...

Les cibles devinrent subitement plus nombreux, forçant à enchaîner les tirs pour les faire tomber, avant que la simulation ne s'éteigne après plus d'un quart d'heures. Kieran avait glissé dans son siège, totalement avachi et pas prêt de se lever pour mettre une autre séquence. Il défit son casque et observa Charlie, attendant qu'elle fasse de même avant de s'exprimer :
- Alors, quel effet ça fait ? L'équilibre du pistolet te convient ? Ce n'était qu'une mise en bouche. Les vampires sont bien 20 fois plus rapides que ces cibles, mais ce n'est pas pour autant qu'il te faut conserver cette impatience. Les réflexes se font avec le temps, la patience et la vigilance fait défaut à de nombreux débutants : Il faut ajuster ton tir, prendre le temps de viser et saisir l'opportunité. Chaque tir raté, c'est une occasion laissée, et on manque rapidement de balles ensuite, au moment crucial.

Il s'étira avec lenteur, se redressant pour moitié, son regard d'acier rivé sur Charlie. Son expression était si neutre qu'il était difficile de savoir exactement ce qu'il avait pensé de sa prestation.
- Pour un début, c'était plutôt pas mal. Donc moins de précipitations et plus d'anticipations. Hormis ça, et bien, tu vas avoir beaucoup à apprendre sur ta position. Soit mobile, soit à couvert voir en embuscade, sinon je ne donne pas cher de ta peau... Mais ça devra attendre que ce plâtre disparaisse.

Il désigna sa jambe d'un doigt avant de ramener ses mains sous son menton.
- Tu veux tenter autre chose ? Une autre simulation ou une mise en situation réelle ? Peut-être un peu tôt mais...
Un haussement d'épaules le prit, laissant sa phrase en suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Les salles d'entrainement   Jeu 22 Aoû 2013 - 18:52

La fin d’un premier tour de cible était arrivée, non mécontente du résultat, Charlie avait remis le cran de sûreté sur l’arme avant de se retourner de moitié vers Kieran tout avachis sur son siège. Elle l’imita et retira son casque afin d’avoir son verdict, mais ce fut plutôt des questions et des mises en garde qui l’assaillir.

-L’arme ça va, j’ai été un peu surprise au début, mais on s’y fait rapidement, enfin pour ce type de calibre j’imagine.

Acquiesçant du chef alors que le vampire lui expliquait que les gens dans son genre étaient au moins vingt fois plus rapides que les petites cibles lentes qu’elle avait eu parfois du mal à atteindre, Charlie prenait précieusement note des conseils qu’on lui donnait. Les réflexes ne se développaient pas en une seule nuit, il fallait que ce soit instinctif, aussi il lui faudrait plus qu’un petit quart d’heure pour les développer, ça c’était certain.

-Autrement dit, il ne faut pas que je la joue à l’américaine, comprit.

Dans tous les films, les pseudo héros tiraient partout comme s’ils avaient des balles à l’infini, ors, dans la vraie vie, mieux valait économiser et tirer juste une fois là où ce serait fatal, ça elle n’avait aucune difficulté à le comprendre. Restait maintenant à prendre son temps, ce qui ne serait pas une tasse de thé lorsqu’on voulait tuer ou mettre hors d’états de nuire rapidement quand on avait peu d’expérience. La blonde fit toutefois un signe de tête, comprenant qu’il ne fallait pas perdre les bonnes occasions et gaspiller les balles qui pourraient lui sauver la vie.

La jeune anglaise regarda son mentor se relever sur son siège, le regard toujours aussi froid et l’expression plus neutre qu’une pierre. Dickens s’attendait à refaire un round avec les cibles, mais Kieran lui commenta plutôt la façon dont elle s’en était sortie. Un petit sourire illumina le visage de Charlie, elle était plutôt fière d’elle, pensant se planter lamentablement au départ, mais elle avait vite fait de toucher plusieurs cibles tout en mémorisant les conseils et la marche à suivre. Cependant, le commissaire avait raison, on ne restait que rarement immobile à découverts et ce n’était certainement pas avec son plâtre qu’elle y excellerait.

Louchant sur son plâtre, le maudissant pour une énième fois mentalement, elle releva son regard doré sur le vampire qui lui proposait la suite du programme. Elle avait le choix.

-Une mise en situation réelle ? Vous avez quoi en tête ?

Elle avait un peu réfléchit à voix haute, mais la jeune femme était du type curieux et aimait bien les défis. Une mise en situation en serait inévitablement un, pour elle, dans cet état. Ce n’était peut-être pas la meilleure des idées, comme habituellement, mais c’était… intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Nealson
Vampire
avatar

Messages : 427
MessageSujet: Re: Les salles d'entrainement   Mar 27 Aoû 2013 - 14:55

Il hocha la tête, d'un air presque satisfait.
Presque, parce que Kieran faisait parti des grands exigeants qui trouvaient que, rien au monde, ne pouvait être parfait. Tout du moins, la petite blonde appréciait l'arme et donc il appréciait aussi ce choix à sa juste valeur. Si l'arme n'appartenait pas à la police, il lui aurait bien cédé.

Il haussa un sourcil quand elle conclut son chapelet de conseils par "ne pas se la jouer à l'américaine". Soit elle était américaine et son accent était rudement bon, soit elle parlait de films holywoodiens.
- Je ne suis pas sûr de saisir ce que tu entends par là, mais les américains sont les rois de l'esbroufe, donc non, en effet.
... Et si elle était américaine, il venait sans doute de la froisser. Mais ça n'aurait pas été la première fois. Cependant, vu comment elle rayonnait au moindre compliment, la supposition semblait mauvaise. Il pensait soudainement qu'il ne lui fallait pas grand-chose ... Mais n'allait pas s'en formaliser. Jusqu'à présent, c'était une bonne élève, presque aussi discipliné qu'un flic.

En quelques pas lents, il s'était rapproché d'elle, la dépassant pour fixer le champ de tir et l'écran qui restait lumineux en fond. C'était peut-être trop tôt encore... Son regard d'acier se riva bien vite sur ce plâtre dérangeant.
- ... Que tu aurais pu me prendre en chasse, avec des munitions fausses bien entendu. Mais avec ce plâtre, ça ressemblerait plus à du tir au canard. Pas intéressant... Alors, peut-être plus tard.
Il réfléchissait à voix haute à son tour, désireux de la faire progresser rapidement mais sans savoir comment s'y prendre. Il avait rarement été enseignant, et même rarement élève donc n'avait pas beaucoup d'exemples concrets sur lesquels s'appuyer.
- Ca ne se fera pas en un jour, dans tous les cas. Il faudra que tu reviennes, et plus tard, que tu te procures un pistolet. Le même, si possible, le port d'arme sera plus aisé à accorder même si les règles sont strictes.

Il posa un regard lourd et intense sur la petite blonde, un bon moment. Elle n'avait pas d'autres choix, après tout, vu son gabarit et sa nature, seul un bon pistolet entre ses ennemis et elle pouvaient lui assurer sa survie. Même pour lui, ça avait toujours été la solution de simplicité pour compenser la lacune de l'âge et l'expérience.
- Tu veux continuer sur l'écran pour encore une partie de la nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Les salles d'entrainement   Lun 2 Sep 2013 - 14:47

Charlie hésita un moment, voyant que Kieran ne semblait pas bien saisir ce qu’elle venait de dire, visiblement, il n’avait pas vu beaucoup de films lui. Dans plein de classiques, il y avait toujours un mentor Anglais qui disait au jeune américain de ne pas tirer partout… Bref, au moins il semblait connaitre la tendance de ces chers américains, quoi qu’elle n’aurait jamais pu dire si en réalité c’était véridique. Les stéréotypes n’étaient pas tous faux.

-Je parlais des films, mais apparemment c’est pareil en vrai…

C’était toujours comme ça avec les vampires ? Soit ils avaient tout vu, soit pas du tout ? Bref, pendant qu’elle réfléchissait à la chose et au fait que certaine sangsue s’accrochaient probablement à leur époque, le commissaire s’était approché, puis l’avait dépassé pour apparemment fixer le fond de la salle, avant de lui soumettre son idée.

Charlie ne s’attendait pas à une telle proposition, un peu anxieuse, elle était d’un coup contente d’avoir ce plâtre. C’était une chose que de tirer dans une salle d’entrainement, sur des cibles mouvantes, ça passait encore, mais de prendre quelqu’un en chasse, un vampire en plus, même avec de fausses munitions… D’un autre côté, c’était l’exercice parfait ! Apprendre à pourchasser l’ennemi, apprendre à le repérer, à tirer dessus et pas sur des cibles en carton…

Regardant une énième fois son plâtre, Charlie se promit de tenter l’expérience une fois qu’on le lui retirerait. Il fallait dire qu’une occasion pareille ne se rencontrerait peut-être pas, alors même si l’idée de chasser un vampire était quelque peu inquiétante, si elle voulait être capable de se défendre, il faudrait qu’elle le fasse, sinon comment réagirait-elle devant un autre vampire qui lui voudrait réellement la tuer ?!

Charlie hocha de la tête lorsque Kieran lui dit que cela ne se ferait pas en une nuit, lui conseillant également d’obtenir son permis de port d’arme. Pour le coup, après ce soir, il est clair que la jeune femme allait faire les démarches.

-Merci.

C’était le moins qu’elle puisse lui dire, après tout il la traînait ici, une civile sans aucune expérience rencontrée en pleine rue en soirée, pour lui donner des cours gratuitement, oui, il faudrait qu’elle trouve un moyen de le remercier un jour, un moyen autre qu’un simple petit mot.

-Oui je veux bien, au moins mon plâtre ne m’empêche pas de tirer sur des cibles ici.

Heureusement que Charlie était une couche-tard, sinon la nuit aurait été assez longue, au moins, malgré son plâtre, la blondinette pouvait tout de même continuer de s’exercer dans cette salle et tenter de s’améliorer un peu dans les prochaines heures avant de rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les salles d'entrainement   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les salles d'entrainement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Newcastle
 :: Poste de police
-