AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plan de travail #5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Plan de travail #5   Lun 17 Mar 2014 - 19:30

Charlie se dirigea vers la place en extérieur où allait se dérouler le petit événement organisé ce soir. L’anglaise avait en effet reçue une invitation pour un concours de cuisine lors d’une soirée caritative pour la St-Patrick. N’étant pas trop du genre à faire du bénévolat et ayant très peu de bonnes expériences lors des dernières soirées organiser en ville, Charlie avait d’abord hésité, mais s’était raisonnée bien rapidement. Le but de la soirée était louable, pour une fois et aiderait certainement ceux qui en avaient besoin. Dieu sait qu’à Galway, la vie devait être rude dans certains quartiers ou dans les rues.

Ayant délaissé sa coloration verte de l’an dernier, la jeune femme avait opté pour un look un peu plus discret : ses converses noires, un slim vert et un gros pull lâche en grosse laine noire. Elle avait relevé ses cheveux en chignon décoiffé pour ne pas les avoir dans le chemin en cuisinant et avait glissé le chapelet de sa mère à son cou, mais sous son pull, par habitude maintenant.

Peu de participants étaient arrivés pour l’instant et elle ne reconnaissait aucune tête. Soupirant tout bas, sachant pertinemment dans quoi elle s’était embarquée avant même de mettre les pieds ici, il y avait peu de chance qu’elle connaisse quelqu’un, après tout, c’était moins attrayant comme événement que les supers soirées au Qs, au Bloody ou au Casino. M’enfin quand ça ne finissait pas en carnage… Elle se dirigeait donc vers le panneau, traînant un peu les pieds. Cherchant d’abord son propre nom et à quel plan de travail elle avait été assignée, elle reconnue alors le nom d’une des participante avec qui elle avait été jumelé et un large sourire vint se poser sur son visage tantôt un peu anxieux. Voilà qui promettait ! Du coup, prit de curiosité, elle parcouru la liste plus attentivement.  Arrivant sur un nom que l’anglaise connaissait trop bien, Charlie lâcha un soupire à fendre l’âme. Cela aurait été un peu égocentrique de se dire que son patron faisait vraiment tout pour lui pourrir la vie, même en dehors du travail et qu’il la suivait. Non, en fait… Elle avait juste un karma super pourri. La blondinette se dit que définitivement, dans une autre vie, elle avait dû brûler des sorcières.

Ah! Et puis merde, pas question de se faire plombé le moral par lui ! Songeait-elle. Se dirigeant vers son plan de travail attitré d’un pas décidé, Charlie observait les autres concurrents en attendant Milicent et une dénommée Juliet.  Elles allaient fichées une raclée aux autres concurrents, ou du moins, à l’équipe de son patron, il le fallait ! Et ça, c’était terriblement motivant d’un coup !


Dernière édition par Charlie Dickens le Lun 17 Mar 2014 - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Lun 17 Mar 2014 - 21:18

Aaaaah la Saint Patrick ! Ses bières, ses trèfles et ses lutins qui courraient de partout tout le temps. Comme toute irlandaise pure souche Milie adorait cette fête et ne manquait jamais une occasion d'en profiter. Mais le souvenir de l'année dernière particulièrement agitée était toujours vivace alors, cette année elle avait décidé d'innover un peu.

Et quoi de mieux qu'un concours de cuisine non ? Bon, ok, quand on connaissait un tant soit peu les compétences culinaires de la rouquine mieux valait lui mettre directement un flingue entre les mains, elle aurait probablement fait moins de dégâts. Mais pour l'heure, elle était tout simplement aux anges, toute de vert vêtue hormis un splendide mini tablier d'un rose vif qui pouvait certainement brûler certaines rétines. Armée de couettes attachées avec un élastique du même rose, elle sautillait sur place, ravie d'être là et son humeur s'était améliorée lorsqu'elle avait vu qu'une fois encore elle faisait équipe avec Charlie.

En espérant que la troisième de la bande soit tout aussi sympa que sa copine blondinette et la soirée ne pouvait qu'être parfaite. Son sourire se fana quelque peu lorsqu'elle aperçut le vampire non loin. Elle plissa des yeux dans une mine qui se voulait féroce et elle tira la langue en direction de Kain avant de lui tourner sciemment le dos, se précipitant vers Charlie.


"Iiiiiiih c'est trop bien ! De nouveau l'équipe de choc pour la St Patrick ! Tu crois qu'on va cuisiner de la mouette ? Ce serait marrant quand même. Enfin, sauf si c'est notre mouette porte bonheur, ce serait triste quand même."

Dire bonjour était totalement surfait mais le large sourire de la girl valait probablement mieux que toutes les formules de politesse du monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Mar 18 Mar 2014 - 17:29

La Saint-Patrick.  Une tradition qui coule dans toutes les veines irlandaises. Comment ne rien faire à cette occasion ? C'était impensable.
C'était une obligation que de célébrer cette fête d'une façon ou d'une autre. A l'hôpital,  ça n'avait jamais été très évident mais ils avaient droit à un repas spécial,  pleine de verdure et sans jamais une goutte d'alcool ... même en ragoût.  Ils avaient du vert, encore du vert, toujours du vert.
Et pourtant, Juliet aimait toujours autant la Saint Patrick.  Les dernières expériences galwegianes auraient pu en refroidir plus d'un mais la jeune femme ne se sentait pas du tout effrayée. Que pourrait-il bien se passer dans un concours de cuisine ? Un peu de beurre cramé ou trop de sel.  Un drame pour les palais mais sans conséquences plus dramatiques.
Elle se présenta ni trop à l'avance ni en retard.  Elle avait opté pour une veste très cintrée dans les tons de la soirée sur une chemise noire et un pantalon tout aussi sombre. Autres accessoires assortis  à la thématique : un serre tête fantaisie, des boucles d'oreilles en forme de trèfles, et ses bottes de l'année dernière. Plié sous son bras un tablier emprunté à James.

Lorsqu'elle arriva sur la place, d'autres concurrents étaient déjà arrivés et même en place. La brune regarda sur le panneau pour savoir où elle devrait se rendre. Aucun nom ne lui disait quoi que ce soit et encore moins les deux avec qui elle travaillerait. Peu importe ! A part à tomber sur des vieilles empotées tellement fières de leur casserole qu'elles les trimballaient dans leur derrière, elle était sure que ça se passerait bien. C'était une occasion de faire de nouvelles rencontres.

Elle alla donc d'un pas guilleret vers le plan de travail numéroté 5. Ses collaboratrices culinaires étaient déjà là et visiblement elles se connaissaient. Leurs visages ne lui étaient pas inconnus bien qu'elle soit incapable de dire où elle les avait croisées. Surement à d'autres soirées organisées en ville ; ce n'était pas les occasions qui manquaient, les circonstances en revanche n'étaient pas toujours favorables...

" Bonsoir ! Je suis la troisième luronne : Juliet. Enchantée ! Qui est qui ? " demanda-t-elle tout en sourire.
De l'autre côté de la fontaine, un gars tout en blanc se pointa avec un chapeau plus digne d'Halloween que de la Saint-Patrick : il fit même une acclamation dans ce sens, terminé par un faux rire ressemblant davantage au Père Noël qu'à Jack O'Lantern... mais bon.

" Je sens qu'on va s'amuser, pas vous ?"

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Mar 18 Mar 2014 - 20:07

Une fois tous les participants installés, un des organisateurs fit le tour des plans de travail pour distribuer de grandes enveloppes cachetées en kraft marron contenant les recettes.

Une fois que tout le monde fut servi, l’organisateur se saisit d’un megaphone et annonça :

1… 2… 3… Ouvrez !

C’est alors que les candidats purent découvrir le sujet de leur examen : l’Irish Stew.

Recette a écrit:

Irish Stew


Ingrédients
•  2 kg de collier et/ou de hauts de côtelettes d'agneau
•  4 cuillères à soupe d'huile
•  3 beaux oignons
•  1 bon verre de whisky
•  1 carotte
•  1 petit navet
•  1 blanc de poireau
•  3 gousses d'ail écrasées
•  15 patates fermes
•  1 bouquet garni
•  2 canettes de Guiness 33cl
•  1 cuillère à soupe de sucre de canne brun
•  3 clous de girofle
•  6 baies de genièvre
•  sel, poivre, paprika

Préparation
• Recouper les morceaux d'agneau en cubes de 2 cm de côté.
Emincer : oignons, blanc de poireau, navet, carotte, persil et la branche de céleri.

• Faire revenir la viande dans la matière grasse avec les oignons émincés, sel et poivre.
Quand ils commencent à dorer, ajouter l'ail et les saupoudrer du sucre pour que ça caramélise brièvement.
Flamber au whisky.

• Ajouter : blanc de poireau, navet, carotte, bouquet garni et laisser suer 5 minutes à couvert.
Verser le tout dans une grande marmite, rajouter les patates coupées en tranches d'1 cm.

• Ajouter les 2 cannettes de Guiness, les baies de genièvres, les clous de girofle, une cuillère à café de paprika et une 2 pincées de muscade.

• Cuire à feu vif le temps que l'ébullition commence.
Laisser mijoter ~ 3/4 heure à feu très doux et à couvert.

L’organisateur laissa 15 minutes aux participants pour lire et se concerter avant d’annoncer :

Prêts ? Cuisinez ! Vous avez une heure et quart !

A ce moment tous les minuteurs à affichage digital présents sur les plans de travail s’allumèrent pour afficher le décompte.

Direction la première épreuve : le choix des ingrédients dans le garde manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whoever
PNJ
avatar

Messages : 505
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Mer 26 Mar 2014 - 21:04

A peine le top départ annoncé, les candidats se ruèrent vers le garde-manger afin de s’approvisionner en victuailles nécessaires à l’élaboration de leur recette.

Tous les ingrédients étaient bien évidemment présents mais de nombreux pièges s’étaient glissés pour corser le tout, et les candidats surmotivés n’hésitaient pas à se jeter littéralement sur les denrées de peur de les voir leur passer sous le nez.

Surprenant ou non, Kain et Jon furent les premiers à remplir leur panier dans un temps record (vu leurs têtes avenantes, qui aurait eu l’idée d’aller leur disputer le bouquet garni ?) et les autres binômes regagnaient uns par uns leur plan de travail avec le nécessaire pour se mettre à cuisiner.

Arrivèrent ensuite Helen et Elanor, dont les connaissances en herbes aromatiques qu’elle cultivait amoureusement dans son petit potager s’étaient avérées très utiles dans la reconnaissance des divers ingrédients.
Elles furent talonnées de près par les binômes Marvin et Stella puis Alphonse et Gisèle. Ces derniers auraient largement pu devancer les premiers, mais Marvin avait honteusement profité du fait que son look de biker intimide la vieille Gisèle pour grogner et faire semblant de la mordre afin de lui chiper ses clous de girofle. On a l’esprit de compétition ou on ne l’a pas !

Vinrent ensuite Rudy et Ian qui avaient perdu un peu temps à se chamailler sur la différence entre sucre de canne brun et cassonade, et le trio de filles Milicent, Juliet et Charlie arrivèrent quant à elles bonnes dernières.

Pourquoi donc ? Parce qu’en se concentrant principalement sur la garniture, les demoiselles oublièrent de se focaliser sur la viande, et quand elles se mirent en quête des précieux morceaux d’agneau il n’en restait plus aucun ! Elles perdirent donc un temps certain à chercher pour finalement se résoudre à la seule option restante : prendre la carcasse d’agneau entière proposée dans le garde-manger, suspendue avec d’autres à un gros crochet de boucher.

C’est donc accompagnées de cet imposant compagnon que les jeunes femmes rejoignirent leur plan de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Sam 29 Mar 2014 - 21:31

A peine les présentations faites, on leur signifia le début de l'épreuve qui les réunissait tous les treize ce soir. On leur remit une enveloppe qu'ils décachetèrent ensemble. Les filles purent alors constater que la recette choisie collait parfaitement au thème de la soirée : un irish stew. Traditionnel et avec de la bière ! Et il fallait dire que c'était en plus très bon, lorsqu'il était bien réalisé. A voir si elles arriveraient à bien le réaliser... Surtout avec un chrono qui tournait, histoire d'avoir une pression supplémentaire.
Quand le minuteur débuta, Juliet pensa qu'elles ne seraient pas trop de trois pour tout faire en 1h15.

Ils se ruèrent dans le garde-manger. Celui-ci sembla presque trop petit pour les accueillir tous tant les bousculades et les filouteries semblèrent nombreuses. C'était au plus rapide, au plus débrouillard.
C'était qu'il ne fallait rien oublier. Oignons, carottes... Elles se partagèrent l'exploration du local pour remplir leur panier. Juliet eut l'impression d'être dans un jeu d'auto tamponneuses, tandis qu'elle essayait de rester en place pour compter les pommes de terre qu'elle accumulait dans le panier.
Puis tout d'un coup... plus rien. Le brouhaha s'était estompé progressivement, le garde-manger se vidant des participants pour les laisser toutes trois bonnes dernières. Il fallait mieux prendre son temps et ne pas oublier des ingrédients que se presser et se retrouver bête devant ses casseroles. Toujours était-il qu'elles avaient un peu trop pris leur temps pour ce qui était de la pièce maitresse de l'irish stew. Car là... ce fut le drame... !

" Y a plus que ça ? " désespéra la brune.
Une belle carcasse, presque entière ; heureusement qu'il n'y avait pas la tête... Un beau morceau certes mais qu'il allait falloir dépiauter et surtout, dans un premier temps, amener jusqu'à leur plan de travail. Sans laisser bien entendu leur panier plein et bien lourd... En un voyage, sinon ce n'était pas drôle.

" Qui porte Mickael avec moi ? "

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Dim 30 Mar 2014 - 9:43

La troisième larronne avait, ma foi, l'air fort sympathique, ce qui eut le don de rendre Milie d'encore meilleure humeur lorsqu'elle lui saisit la main pour la serrer et se présenter à son tour.

"Donc moi c'est Milicent, mais tu peux m'appeler Milie, et elle c'est Charlie… que tu peux appeler et bin… Charlie en fait… hem… bref…"

Jetant un regard aux autres concurrents, elle haussa tout de même un sourcil un rien perplexe.

"Y en a qui ont des tronches chelous quand même un peu. J'espère qu'ils vont pas essayer de nous manger nous à la place des ingrédients."

A sa mine, impossible de savoir si elle était sérieuse ou pas et, à dire vrai, connaissant la rouquine, elle ne devait pas vraiment le savoir elle-même.

Mais, pas le temps de tergiverser sur cette possibilité que déjà elles devaient se précipiter pour attraper les ingrédients nécessaires à l'Irish Stew. Chacune s'était répartie une part des ingrédients et, à son grand dam, Milie s'était retrouvé à fouiner parmi les épices pour récupérer ce qu'il fallait, n'ayant pas osé annoncer à voix haute que dans ce domaine, elle s'y connaissait à peu près autant qu'une bonne sœur dans les positions du Kâma-Sûtra. Et encore, la sœur devait probablement connaitre plus de choses qu'elle.

Toujours est-il qu'après avoir regardé Kain et son acolyte remplir leur panier à une vitesse grand V, elle plissa le nez et réussit tant bien que mal à récupérer ce qu'il fallait, tout du moins, elle l'espérait. Heureusement que les bocaux et autres paniers étaient étiquetés. Mais tout de même, les baies de genièvre avaient une drôle de tête.


Et, comme le souleva si bien la narratrice de Juliet, ce fut le drame. Elles étaient tellement plongée dans leurs petites courses qu'elles en avaient oublié le principal. Se figeant devant l'énorme morceau de viande, la rouquine eut une moue perplexe.

"Ca se mange pour de vrai ça ? Va falloir se battre en duel avec pour lui piquer sa viande."

Retroussant ses manches imaginaires et calant son panier au niveau de son
coude, elle opina du chef en direction de Juliet.


"Bon, je t'aide à porter Mickael mais je te préviens, je saurais pas le dépiauter moi !"

Autant être honnête, sinon elle risquait de faire un vrai massacre avec un couteau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Mer 2 Avr 2014 - 3:33

Leur coéquipière venait d’arriver apparemment et elle avait l’air franchement sympathique, au moins était-elle moins glaciale et moins menaçante que certains de leurs concurrents. Milie fit rapidement les présentations, mais avant de pouvoir discuter davantage, les festivités furent lancées. Elles auraient donc à préparer un fameux Irish Stew. Charlie tira une petite grimace en lisant par-dessus l’épaule de ses coéquipières, elle se doutait bien que ce serait traditionnel, mais la jeune femme n’avait jamais fait de stew de sa vie. N’étant donc pas familière avec la recette, elle remerciait les bons dieux d’avoir des instructions ainsi qu’une liste, au moins.

À peine les remerciements mentaux fait, le chrono se déclencha et les concurrents filèrent rapidement vers le ‘’marché’’, espèce d’endroit trop petit pour tous les participants, mais où ils dénicheraient tous les ingrédients nécessaires, ou pas, pour le concours de ce soir.

Charlie se faufilait parmi les autres participants pour aller chercher certain ingrédient, essayant d’éviter son patron déjà, voulant se concentrer sur les choix des ingrédients plutôt que sur les piques possibles à lui rétorquer s’il l’embêtait. Bon, le whisky et la Guinness c’était de son rayon au moins, après il lui faudrait dénicher l’huile, le sucre, le bouquet garni… ainsi que deux trois trucs en plus. Un peu trop concentrée, la blonde ne vit pas le temps passer et ses coéquipières non plus visiblement puisqu’elles furent les dernières encore à choisir dans les étales.

Résultat, c’est le trio qui héritait de l’abominable carcasse fraîchement baptisée ''Mickael''.

-On a ça ?! Sérieusement ? Bon sang…

Charlie se frottait le front, perplexe comme jamais. L’anglaise se retournait pour voir si les autres équipes avaient eu autant de chance ou s’il y avait bien une seule carcasse du genre. Et bien oui, les filles avaient visiblement hérités de l’Unique, la seule, la carcasse sans tête… Charlie avait même cru voir un petit sourire éclair passé sur le visage toujours renfrogné de son patron. Enfin, elle, elle ne le voyait que renfrogné ou en colère. Il avait l’air ravi, pff, on pouvait empoisonner un vampire ? Ce serait à méditer…. Pour l’heure par contre, Charlie se demandait vraiment comment elles allaient découper le pauvre Mickael.

-Vous savez comment on découpe ce machin ou bien j’y vais au pif ?

Bon, visiblement, les filles n’étaient pas plus avancées qu’elle pour la découpe, Charlie décida donc de se lancer. Attrapant un couteau, elle découpa d’abord la peau de la section du cou tout en grimaçant. Le collier, c’était forcément par là, non ? Bon après, c’était pas si mal, y’avait pas la tête et les yeux vides qui vous fixaient jusqu’au tréfonds de votre âme, plein de reproches…
Charlie termina de peine et de misère de découper de beaux morceaux de viande pendant que ses copines de cuisine apprêtaient le reste. Restait plus qu’à tout faire cuire, puis flamber pour finalement laisser le tout mijoter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Ahston
Humain
avatar

Messages : 921
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Mar 8 Avr 2014 - 17:17

Porté par Milicent et Juliet, Mickael fut ramené "sain et sauf" jusqu'à leur plan de travail. Le bien volumineux "cadeau" offert par leurs concurrents - il est où le fair-play là ? elle est où la galanterie ?- trônait désormais sur la table, prenant juste l'intégralité de la place qui leur était alloué. Il leur serait difficile de travailler efficacement à trois, tant que la bestiole ne serait pas découpée et éparpillée en petits morceaux. Charlie se proposa alors pour s'atteler à la difficile tache d'identifier les bouts à garder et surtout à les sortir de là.

" Tu veux pas qu'on te relaye ? " proposa la brune en voyant l'Anglaise lutter avec son couteau, contre des nerfs récalcitrants.
Quand celle-ci eut fait un peu de place, les deux restantes purent se mettre au travail à leur tour. Les patates, le plus long à cuire, furent lancées en premier, plongées dans leur eau bientôt bouillonnante. Puis elles s'attaquèrent aux découpes des légumes. Émincer, ça voulait dire couper finement... Bon ce ne fut pas parfaitement exécuté, loin de là. Très loin des standings de la cuisine professionnelle, mais ça on s'en serait douté sans peine. Les oignons firent pleurer la jeune femme mais au moins les morceaux étaient petits et pas trop inégaux. Le persil ressembla plutôt à de la purée verte après être passé sous le couteau trop aiguisé et trop fermement manié.

L'étape la plus sympa fut lorsqu'elles mirent le whisky sur les morceaux de viande en train de caraméliser dans la poêle. Étrangement, elle s'était portée volontaire pour cette partie de la recette. Mettre l'alcool en lui-même n'était pas difficile, bien qu'elles firent attention à ne pas recevoir de projection chaude. Juliet n'y craignait pas grand chose, question brulure, mais c'était pas une raison pour abimer ses vêtements et le beau tablier anglais qu'elle arborait.
" Prêtes ? Distance de sécurité ok ? "
Elle tenait l'allume-feu d'une main, la poêle de l'autre. Elle inclina légèrement cette dernière afin de concentrer l'alcool d'un seul côté du plat pour que celui-ci prenne plus instantanément feu.

" Alors c'est parti... ! Flambageeee !!! "
Cela fut du plus bel effet. Il fallait maintenant attendre que les flammes s'éteignent d'elles-même pour qu'elles puisent continuer leur préparation.
Elles pouvaient faire un brin de causette sans peine. Entre la carotte à finir de découper, les patates à tailler en tranches, il y avait la possibilité de tailler le bout d'gras, au sens non littéral de l'expression.

" Bon et sinon, vous m'avez pas dit... Vous vous connaissez depuis longtemps ? " s'intéressa-t-elle.

_________________

Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire. (Etienne de La Boétie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milicent
Humain
avatar

Messages : 931
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Dim 13 Avr 2014 - 9:57

Comme tout le monde connaissant la rouquine s'en serait douté, Milie laissa les filles s'occuper de faire un sort à Mickael. Déjà, elle l'avait porté, c'était un effort sans commune mesure la concernant et, surtout, si elle devait manier un couteau de boucher aussi large que celui que tenait Charlie, il risquait d'y avoir des victimes collatérales qu'elle ne voulait pas. Encore que, si le couteau pouvait voler jusqu'au vampire plus loin, elle ne disait pas non en fait, mais elle était fichue de se rater et de toucher un autre concurrent.

Toujours est-il que les filles se débrouillèrent pas si mal et Milie, en bonne supporter, sautillait autour d'elles en applaudissant. Une fois la carcasse dépiautée tant bien que mal, elle se joignit à Juliet pour découper les légumes. Concentrée comme jamais, elle décréta qu'elle s'en sortait pas trop mal même si c'était plus que flagrant qu'elle n'était guère habituée à cuisiner. Toute concentrée qu'elle était à essayer d'émincer ses carottes, elle sursauta aux propos de la brune.


"Flambage ? Comment ça flambage ? J'ai raté une ligne dans la recette ou b…"

Et fshouuuuf, la poêle était en train de brûler. Tête penchée sur le coté, la rouquine observait le petit incendie avec un calme étrange.

"On devrait pas se barrer en courant là ? J'aime pas trop les flammes en fait. Ca me rappelle des mauvais souvenirs."

Mais, visiblement, leur partenaire du jour avait l'air de savoir ce qu'elle faisait et elle essaya tant bien que mal de se concentrer sur ce qu'elle racontait.

"Euh bah… c'est rigolo, on se connait depuis la St Patrick d'il y a deux ans… Oh deux ans déjà dis donc, ça passe vite. Enfin, on s'était vite fait croisées avant. Faut dire que c'est souvent la fête à Galway, y a toujours des activités chelou et j'adore y participer. Donc, euh… voilà. Je t'ai déjà vue quelque part toi, mais je suis incapable de me rappeler où c'est agaçant."

Plissant des yeux pour mieux observer Juliet, notre petite égocentrique de service essayait de se remémorer ses souvenir avec un succès tout relatif, oubliant les légumes qui l'attendaient sagement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Dickens
Humain
avatar

Messages : 619
MessageSujet: Re: Plan de travail #5   Ven 2 Mai 2014 - 22:04

Juliet semblait savoir comment bien faire flamber le tout, Charlie l’avait laissé faire, persuadée que la brunette arriverait à un résultat plus intéressant que si s’était-elle qui tentait de flamber le tout. Reculant lorsque celle-ci le leur demanda, la blondinette regardait l’aisance avec laquelle leur coéquipière faisait flamber la viande. Elle savait ce qu’elle faisait visiblement et en avait l’habitude. Charlie délaissa la poêle pour aider avec les légumes, louchant du côté des autres équipes, une en plus en particulier, persuadée qu’il y avait eu de la triche quelque part, mais sans pouvoir rien prouver. Après, peut-être qu’elle haïssait tellement son patron qu’elle commençait à trouver toutes les excuses possibles pour en faire son bouc émissaire, mais franchement, il y avait anguille sous roche, par le simple petit sourire qui s’était affiché sur la gueule du suceur de sang quand elles avaient récupérés la carcasse… c’est que Charlie commençait à le connaitre aussi…

Quoi qu’il en soit, la blonde revint à ses légumes, se concentrant sur le plat à réaliser. Les filles se relayaient d’une tâche à l’autre, en profitant par la même occasion pour papoter un peu entre elles du coup.

-Ouah ! Déjà deux ans, c’est fou comme ça a passé rapidement n’empêche, mais oui, on s’est connu lors d’une des fêtes de St-Patrick organisée à Galway. C’était fun !

En tout cas, ça avait été mieux réussit que les derniers événements en ville… Chercher des trèfles, résoudre des énigmes et vider des chopes de bière c’était pas mal comparer aux gnomes qui vous lacéraient le crâne, les jeux tordus au Bloody ou bien les attaques à la ménagerie…

Milicent sortie Charlie de ses pensées, alors qu’elle cherchait où elle avait bien pu voir Juliet auparavant. C’est vrai que maintenant qu’elle le mentionnait, le visage ne lui était pas complètement inconnu en fait…

-On s’est probablement croisée lors d’un ou deux événements en ville non ? Parce que maintenant que Mili le dit…

Avant même de s’en rendre compte, il était l’heure pour les juges de goûter les différents Stew de chaque équipe. Se tortillant les doigts, un peu nerveuse, Charlie espérait que son équipe ne se soit pas trop plantée avec le handicape-carcasse; c’était l’heure des résultats. Lançant un ultime regard en direction de la team des psychopathes/bizarroïdes à chapeau de chef, la jeune femme croyait que c’était dans la poche, un vampire ça ne pouvait décemment pas savoir aussi bien cuisiner que quelqu’un qui pouvait encore goûter autre chose que du sang, non ?

FAUX ! Et apparemment, les vampires ça savait sacrément bien cuisiner même !
-J’hallucine… vraiment ? Grommelait-elle entre ses dents.

Charlie se demandait encore si elle avait eu raison ou non de soupçonner un mauvais coup de son patron… Mieux valait en rire en fait … et lui pourrir la vie au passage c’était du bonbon qu’il était difficile de refuser, surtout quand on finissait en dernière place et que le dit patron passait son temps à nous faire des crasses.

C’est armée d’un vil sourire au visage et d’un restant d’oignon que Charlie visa l’équipe Kain/Jon rapidement, s’empressant de lancer son projectile improvisé ni vu ni connu, cachée un peu derrière les deux filles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Plan de travail #5   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plan de travail #5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Votre plan de travail
» L'Etablissement des Chiens du Désert
» Fraîcheur de la nuit. Enlacement de la bête. Froid.
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell's Gate :: LA VIEILLE VILLE DE GALWAY :: 
Highfield Park
 :: Irish Chef
-